Candida albicans

Les 12 meilleurs antifongiques (naturels, efficaces et dans votre cuisine)

12-meilleurs-antifongiques
Écrit par Nathalie Marty

Il y a quelques semaines je me suis mis à la recherche d’un antifongique puissant et naturel.  Dans la lutte contre le candida et les mycoses ( pour n’importe quelle type de mycose ou candidose, un bon antifongique est essentiel). Et je me suis rendu compte que l’on possède presque tous au moins un antifongique naturel dans sa cuisine.

Évidemment, ici je ne parle pas des crèmes ou pommades antifongiques qui peuvent être utiles en application locale, mais qui ne peuvent pas servir à un traitement de fond sur le long terme.

Alors bonne nouvelle, pas la peine de vous ruiner. Il existe des alternatives naturelles extrêmement puissantes et efficaces ( attention d’ailleurs à bien suivre les recommandations: qui dit naturel ne dit pas forcément sans danger).

L’acide caprylique

acide caprylique

L’acide caprylique, un antifongique naturel contre la candidose

C’est dans l’huile de coco que l’on retrouve l’acide caprylique. Ce dernier à un rôle important dans le renforcement de votre immunité. Il a d’ailleurs été démontré que les peuples qui consomment la noix de coco comme aliment principal, souffrent moins de candidose.

En effet, cet acide gras protègerait de la fermentation des champignons. Il se charge de réguler le développement des bactéries dans l’organisme, en diminuant la surabondance de levures.

Alors, c’est quoi l’intérêt de parler de cet acide parmi tant d’autres ?

L’organisme humain est exposé à toutes sortes d’attaques et d’infections virales, microbiennes, bactériennes and so on.

Si vous consommez donc l’acide caprylique, vous prévenez votre corps des infections de divers types en particulier les candida albicans au niveau de la flore intestinale.

Pour lutter particulièrement contre les candida albicans, ne cherchez pas loin, l’acide caprylique est l’un des meilleurs remèdes. Si vous êtes souvent constipée, ballonnée, ou avez le syndrome du côlon irritable, essayez l’acide caprylique (2).

Utilisation

  • La prise des gélules naturelles de 1000 à 2000 mg est la suivante:
  • 3 x par jour (avant les repas) / pendant 3 à six mois
  • L’huile de coco devra être prise régulièrement
  • Le matin à jeun, avant les repas, le soir au couché (2 à 4 cuillères à soupe

Recommandations

Vous pouvez utiliser l’acide caprylique, qu’on trouve dans la noix de coco, sous la forme d’une capsule gastro-résistante ou sous forme liquide (huile de noix de coco). Cet antifongique naturel va être absorbé par la partie la plus touchée par la prolifération, le bas des intestins

L’acide oléique

L’acide oléique est un acide gras monoinsaturé (AGM), également appelé oméga-9. Il est
présent dans certains aliments. L’huile d’olive par exemple est contenu principalement d’acide oléique.

Au-delà de ses propriétés antifongiques, l’acide oléique a plusieurs autres bienfaits pour votre organisme.

Les propriétés de l’acide oléique que l’on trouve dans l’huile d’olive

L’acide oléique stoppe le développement anormal du candida dans l’intestin. Et régule de ce fait le taux de candida albicans, dont à besoin notre organisme.

L’acide oléique permet aussi de renforcer notre système immunitaire, car il apporte aux globules blancs des éléments régénérant, en assurant par la même occasion, le développement cellulaire. L’huile d’olive a des vertus reconnue pour le bien être de l’intestin et de l’organisme en général.

Utilisation

  • La posologie journalière de l’huile d’olives 2 cuillères a soupe d’huile d’olive, 3 x par jour, et chaque jour pendant 4 à 6 mois, donnera des résultats positifs

Recommandations

Prenez l’huile d’olive en en dehors des repas, et à froid. Car chauffée, elle perd l’efficacité de son acide oléique.

Le traitement à base d’huile d’olive se prend régulièrement. Un régime d’une année environ, et ceci de manière journalière, permettra de venir à bout  (en partie) de la candidose, et de rétablir l’équilibre du taux de candida albicans dans l’organisme.

Extrait de pépins de pamplemousse

  

Pour une guérison totale d’une candidose, les chercheurs s’accordent tous sur le fait que la qualité de l’alimentation joue un rôle central. En effet, ce sont les habitudes alimentaires qui sont la cause de l’augmentation négative du candida. Par ailleurs, seuls les antifongiques naturels sont conseillés, tels que les pépins de pamplemousse.

L’action des pépins de pamplemousse sur le candida albicans

Les pépins de pamplemousse sont un puissant germicide contre de nombreux virus, bactéries et champignons. Ses extraits sont le plus souvent utilisés, car ils n’ont d’effet que sur les bactéries nocives de notre organisme. Ils contribuent ainsi à préserver le taux normal du candida albicans dans la flore intestinale.

Ils ne sont pas toxiques, il suffira de respecter juste les doses prescrites. Ils ont un impact sur l’immunité, grâce à ses composés riches en biflavonoïdes et narginine

Utilisation

  • L’extrait de pépins de pamplemousse concentré se prend journalièrement, soit deux à trois goutes par jour
  • Si vous préférez la solution diluée, consommez 5 à 10 goutes diluée dans un verre d’eau. Elle va nettoyer le tube digestif du surplus de candida.

Recommandations

Prenez garde aux fruits de pamplemousse non issus d’une culture essentiellement biologique. Seuls les pépins des fruits ne provenant pas de cultures ayant subit des traitements chimiques sont efficaces.

Le pau d'arco

pau-darco
  

Le pau d’arco provient de l’écorce d’un arbre dénommé Tabebuïa Avellanedae. C’est d’ailleurs l’un des rares arbres qui est totalement immunisé contre toute infection due à des champignons. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est utilisé comme anti fongique contre la candidose.

Le pau d’arco, efficace contre la candidose

C’est un puissant anti viral et antibiotique qui associe la xyloidine et le lapachol. Cette plante médicinale traditionnelle est utilisée aussi contre de nombreuses autres affections à caractère cancérigènes et bactériennes ainsi que dans le traitement de multiples tumeurs.

Utilisation

  • Le pau d’arco peut se prendre sous forme de thé, plusieurs fois par jour
  • Pour cela, il suffira de préparer une décoction des écorces de l’arbre, de tamiser et d’en prendre plusieurs fois par jour.
  • Pour plus d’efficacité, il va falloir bouillir environ 15 à 50 grammes de poudre d’écorce interne, pendant environ 10 minutes, dans un demi-litre d’eau

Recommandations

Contre la candidose vaginale, on imbibera simplement des tampons de la décoction, qu’on changera après 24 heures

L'huile essentielle d'origan

huile-essentielle-origan-antifongique
  

La candidose est une affection due à la prolifération du candida dans la flore intestinale. Un traitement local est moins efficace qu’une action en profondeur. Pour une éradication définitive des germes avant qu’ils ne se développent et deviennent des mousses très nocives et dangereuses pour notre vie, il importe d’adopter une cure d’antifongiques naturels.

Parmi les traitements à basse de plantes naturelles, figure en bonne place l’huile d’origan.

Le rôle de l’huile essentielle d’origan

L’huile d’origan est un antifongique très efficace contre les effets de l’excédent de Candida Albicans dans l’organisme. Elle détruit les germes néfastes à l’équilibre de la flore intestinale.

Pour cela, il est important d’en contrôler les prises. Car elles peuvent avoir des effets secondaires, comme des réactions allergiques chez les patients les plus fragiles.

Utilisation

  • Pour ce qui est de l’huile d’origan, la posologie recommandée et de 0,2 millilitres à 0,4 ml par prise
  • Répéter la prise deux fois par jours, en prenant bien soin de le faire entre les repas. La prise sous la forme de capsules gastro-résistantes est aussi possible.

Recommandations

S vous avez des effets secondaires, il faudra arrêter le traitement et rencontre le médecin. L’huile d’origan contre la candidose est une alternative à l’acide caprylique par exemple.

La berbérine

berberine-source

Elle est un alcaloïde végétal qui recouvre de multiples vertus (voir notre article sur- quels sont les bienfaits de la berbérine).

Bienfaits

Contre le cancer de type 2

La berbérine stimule l’APKM (Adénosine Mono phosphate activated proteine Kinase) pour une meilleure conversion du glucose. La consommation de berbérine amène d’ailleurs le foie à produire moins de glucose.

La résistance à l’insuline caractérise entre autres le diabète de type 2. Or les actifs de la berbérine réduisent fortement cette résistance à l’insuline.

C’est pourquoi plusieurs chercheurs ont pu voir en la berbérine un extrait naturel, végétal et sans effets secondaires pour lutter efficacement contre le diabète (1).  

Contre les maladies cardiovasculaires

L’excès de cholestérol dans le sang va entraîner un dépôt de plaques de graisses sur les parois des artères, Celles-ci deviennent plus rigides et étroites empêchant une bonne circulation sanguine.

Cet état conduit généralement aux accidents cardiovasculaires. Or la berbérine réduit les lipides sanguins tout comme le glucose sanguin. L’action de la berbérine fait diminuer fortement le mauvais cholestérol et favorise la montée du bon cholestérol .

Une étude (2) menée en Chine sur 84 patients attestent bien de cela.

Un puissant antifongique

Les bifidobactéries sont les bonnes bactéries présentes dans notre flore intestinale. Elles jouent un rôle important dans l’équilibre du système immunitaire.

Entre autres, elles permettent l’assimilation de certaines vitamines. Elles rendent actives certains nutriments qui ne sont pas actifs d’eux même.

Ces bonnes bactéries cohabitent avec les mauvaises bactéries qui s’accumulent par l’effet des toxines, de certains médicaments tels les antibiotiques ou de la consommation de certains aliments.

Pas de soucis lorsque vos bonnes bactéries ont le dessus. Mais il arrive que les ennemies deviennent trop nombreuses et menacent visiblement votre équilibre immunitaire.

Les actifs de la berbérine consommée agissent donc en renfort pour détruire les mauvaises bactéries. Il s’en suit donc un grande destruction et nettoyage de la flore intestinale. De cette façon, l’équilibre est toujours préservé et vous êtes protégé de diverses maladies (3).

Contre les graisses abdominales

La berbérine stimule l’action de l’enzyme APKM (Adénosine Mono phosphate activated proteine Kinase) dans la conversion des lipides et du glucose.

Implicitement, la berbérine aide à aspirer les graisses abdominales. C’est le même effet avec la destruction des graisses au niveau des parois des artères.

Anti aging

Le docteur Américain Whitaker, précurseur de l’introduction de la berbérine dans le monde médical aux Etats Unis soutient que la berbérine en plus de contrôler le taux de sucre sanguin, protège les cellules du vieillissement prématuré.

Avez-vous souvent des envies de sucreries et de pain, des douleurs abdominales parfois accompagnées de démangeaisons ? Avez-vous été diagnostiqué comme souffrant d’une candidose ? Alors sachez qu’un traitement naturel est  la solution pour arriver à vaincre facilement cette pathologie.

La berbérine, un antifongique naturel extrait des plantes

La berbérine est extraite d’une plante chinoise et américaine. Son efficacité est sans doute due à ses propriétés alcaloïdiques, qui favorisent une régularisation de l’équilibre du taux de candida albicans dans la flore intestinale.

Elle permet de lutter contre de nombreuses variétés de levures et champignons, parmi lesquelles, la surcharge de Candida Albicans. Son impact sur ce germe est plus efficace que celle des autres antifongiques naturels.

Elle a de nombreuses propriétés parmi lesquelles :

  • Le renforcement de l’immunité ;
  • La destruction des levures dues à la candidose et bien d’autres virus et bactéries ;
  • La régénération des bactéries utiles pour la flore intestinale ;
  • Les vertus anti diarrhéiques, même pour les plus chroniques.

Fonctionnement dans l’organisme

L’enzyme APKM (Adénosine Mono phosphate activated proteine Kinase) est le régulateur de votre métabolisme de base.  Elle joue plusieurs rôles essentiels dans votre organisme dont la conversion des aliments (lipides et glucose) en énergie cellulaire dans l’organisme (4).

Elle est fabriquée par l’organisme. La berbérine est intéressante car c’est elle qui stimule l’enzyme APKM.

En stimulant donc cette enzyme, la berbérine participe aussi à la transformation des aliments en énergie cellulaire. Par ailleurs ses principes actifs agissent sur le corps à divers niveaux comme indiqué brièvement dans les bienfaits de la berbérine.  

Utilisation

  • Il retenir ici que cet anti fongique doit être pris comme un supplément alimentaire, afin d’obtenir des résultats encore plus efficaces
  • La posologie de la berbérine est de trois prises de 500 mg par jour, pendant 3 mois au moins.
  • Même si les résultats commencent à être visibles à deux semaines de prise régulière, il est important de prolonger le traitement pour des résultats encore plus efficaces

Consommer 500 mg-2000 mg par jour de berbérine. Ceci en 2-3 prises au cours de la journée pour éviter les risques d’insomnie.

Par ailleurs, consommez le avant les repas pour permettre une meilleure action sur le glucose et les lipides dans le corps.

Consommez vos capsules de berbérine sur 3 mois au moins pour ressentir les effets.

En général, à partir de deux semaines les bienfaits commencent à se manifester.

Référez-vous dans tous les cas aux recommandations dans la notice.

Recommandations

Contre-indication médicamenteuses :

La berbérine est déconseillée chez les femmes enceintes, car sa prise dans cet état provoquerait des contractions de l’utérus. Il est également déconseillé aux femmes qui allaitent

  • Evitez de consommer des doses fortes pour éviter des risques de diarrhées, des crampes d’estomac

Les plantes à base de berbérine étaient utilisées dans les médecines traditionnelles pour fluidifier les menstrues des patientes. Il est donc déconseillé aux femmes enceintes de consommer des extraits de berbérine, mieux parlez en à votre médecin

  • Si vous êtes soumis à des médicaments tel que le paracétamol, évitez les prises de berbérine. Le paracétamol ne devient actif dans notre corps que sous l’effet de l’enzyme CYP3A4.

Or la berbérine inhibe cette enzyme, la rendant inapte à nous soigner. Demandez donc conseil à votre médecin avant la prise de berbérine.

  • La berbérine est hypoglycémiante. Attention à son usage car des doses élevées peuvent entraîner une chute brutale du taux de glycémie.

Le gingembre

gingembre-antifongique-naturel

Bienfaits

Pour les cheveux

Pour lutter contre les pellicules et la chute de vos cheveux, vous pouvez utiliser une solution à base de gingembre Des lotions de gingembre sont également vendues pour l’entretien des cheveux particulièrement les cheveux blancs (1) .

Chez vous, mélangez de l’huile de sésame à du gingembre (jus, poudre). Massez vos cheveux et cuir chevelu. Non seulement l’application du gingembre retarde l’apparition de cheveux blancs, mais il fait briller les cheveux.

Contre les nausées et les vomissements

Le gingembre vous permet de lutter efficacement contre les nausées et les vomissements. Il stimule également votre appétit à travers la salivation que sa consommation entraîne. Vous pouvez le consommer en poudre, en rhizome, ou en tisane.

Superbe aphrodisiaque

Le gingembre est un aphrodisiaque. Une étude menée sur des rats mâles a permis d’injecter des extraits de gingembre à ces rats. On a réalisé une augmentation du taux sérique de la testostérone chez ces rats.

Permettant donc de conclure que le gingembre a des effets positifs sur la libido.

Anti inflammatoire

Conseillé pour lutter contre les migraines, la goutte, l’arthrite, la prostate et autres sources d’inflammations, le gingembre a des effets anti inflammatoires pour réduire les douleurs (2).

En cas de douleurs, consommez du gingembre (en tisane surtout) pour un mieux-être.  Vous pouvez également en consommer même en dehors des crises pour les prévenir.

Selon des témoignages sur les forums, traiter son arthrose avec du gingembre conduit à une nette réduction  des douleurs et un espacement des crises.

Pour la santé de vos poumons

Si vous consommez du tabac, mâchez régulièrement du gingembre. Ou encore prenez le en tisane. Les composants actifs du gingembre nettoient efficacement la nicotine qui encrassent vos poumons.

Le gingembre est un détoxifiant et vous permettra de purifier vos poumons. La bonne santé de votre système respiratoire est assurée.

Vous aurez besoin de :

  • 500 grammes de gingembre
  • 1 oignon moyen,
  • 2 branches de thyme,
  • 1/4 cuillère à café de poivre,
  • 1 cuillère à café d’ail ou 1 gousse d’ail

Mélangez bien les ingrédients. Rajoutez le dans vos différents plats. Cela facilitera le nettoyage de la nicotine de vos poumons.

La solution citron- gingembre-miel est aussi recommandée pour restaurer vos poumons (voir notre article sur les bienfaits du gingembre).

Brûle graisse

Le gingembre est reconnu pour son action dans la perte de poids. Je vous conseille de l’associer au citron pour un meilleur effet. Le gingembre ne contient pas de trace de cholestérol. Il ne contient que 80 calories pour 100g, donc très pauvre en calories.

Contre l’hypertension

Combiné à l’ail, le gingembre a des effets positifs dans la lutte contre l’hypertension.

Contre les maux de gorge

Le gingembre est utilisé dans les médecines traditionnelles (Asie-Afrique) pour traiter les infections liées à la gorge. Que ce soit la toux, les angines et autres, prenez du gingembre en tisane.

En hiver surtout, il est conseillé de le consommer régulièrement pour vous préserver de la grippe et des maladies bénignes.

Le syndrome du côlon irritable

Pour soulager vos douleurs, consommez régulièrement du gingembre. Non seulement cela va réduire les douleurs à l’instant. Mais la consommation de manière continue va atténuer , espacer vos crises.

Pour la protection du tube digestif

A travers ses composants actifs, le gingembre détruit les mauvaises bactéries. Il est un antifongique de taille.

Au-delà, vous pouvez consommer du gingembre en solution buvable soit pour prévenir ou pour lutter contre :

  • Les inflammations de l’estomac
  • Les brûlures d’estomac, les remontées gastriques
  • Les ballonnements et les gaz
  • Les toxines consommées
  • Les ulcères

La candidose se manifeste par plusieurs types de symptômes : la fatigue, les problèmes gastriques, intestinaux, gynécologiques et même dermatologiques, parfois respiratoires, accompagnés de céphalées.

Les traitements chimiques ne sont pas définitifs, une fois qu’ils sont achevés, le patient est le plus souvent sujet à des récidives. La racine du gingembre est un antifongique puissant, qui permet de mettre fin à une candidose.

Les propriétés du gingembre

Cette grande racine a de nombreux bienfaits pour la santé. Renforce l’immunité en mettant fin à la prolifération des levures. Les gingerrols qui sont présents dans le gingembre sont traitent la flore intestinale et la rééquilibre. Ses capacités anti inflammatoires permettent de soulager aussi de nombreuses affections chroniques

Fonctionnement dans l’organisme

Le gingembre est composé de :

  • Gingerol
  • Minéraux,
  • Glucides
  • Lipides
  • Vitamines : vitamines C, B1, B2, et B3. La vitamine C contenue dans le gingembre disparaît lorsqu’il est séché.
  • Amidon
  • protéines

Le gingérol et le shagoal, deux antioxydants contenus dans (3) le gingembre lui confèrent les propriétés anti bactériennes, anti inflammatoires, analgésiques (prévient ou diminue la sensation de douleur) et antipyrétiques (lutter contre la fièvre).

Utilisation

  • Il est nécessaire de consommer le gingembre cru, de préférence entre les repas
  • Vous pouvez nettoyer et le découper en dé, et en prendre journalièrement 15 grammes en moyenne par jour, et trois tranches
  • Bouilli, le gingembre ne doit pas être associés à du sucre, ce qui atténuerait son efficacité
  • Une boisson de tisane gingembre est idéale pour les petites faims

Le gingembre frais utilisé en cuisine peut être pris à n’importe quel moment. N’excédez cependant pas la limite de 4 grammes par jour.

Pour les extraits de gingembre vendus , référez-vous aux recommandations de la notice pour plus de sécurité. En général, la dose journalière conseillée se situe entre 500-2000 Mg.

Recommandations

Il n’ya pas d’effet secondaire si le gingembre est consommé en très grande quantité. Vous pouvez donc l’adopter dans votre alimentation quotidienne, tout en évitant de consommer les aliments qui favorisent la prolifération du candida albicans

La biotine

biotine
  

La candidose détruit sévèrement la flore intestinale, et ceci de manière progressive. Il est important de se faire soigner à temps, et surtout d’adopter des habitudes alimentaires saines. Les nutriments naturels sont le moyen naturel et le plus sûr pour y arriver.

C’est le cas de la Biotine, qui est une vitamine dite « H ». Ce sont les bactéries de meilleures qualités de la flore intestinale qui la produisent.

La Biotine inhibe le développement du Candida

La Biotine est efficace contre la transformation du Candida Albicans présent dans notre organisme, en levure dangereuse pour notre santé. Plus le Candida Albicans évolue, plus nos intestins sont exposés à une porosité.

La biotine permet donc de rendre le système immunitaire plus invulnérable, en limitant le développement du germe en mycélium. La muqueuse intestinale, nécessaire pour assurer un équilibre parfait est alors préservée. Elle assure une croissance cellulaire, et produit les acides gras

Utilisation

  • La consommation des aliments riches en biotine devra être régulière et en quantité suffisante
  • Ce sont généralement les aliments riches en vitamine H
  • Bouilli, le gingembre ne doit pas être associés à du sucre, ce qui atténuerait son efficacité

Recommandations

Voici quoi consommer:

  • les légumineuses
  • le soja
  • les lentilles
  • le germe de blé
  • le poisson gras
  • le maïs
  • l’avocat
  • le jaune d’œuf
  • les carottes
  • la laitue

La camomille

camomille-antifongique
  

Dans notre lutte contre la candidose, une cure à base de pro biotiques et anti fongiques naturels est également nécessaires. La camomille figure parmi les plantes naturelles ayant des vertus fantastiques

La camomille a des effets positifs sur le système immunitaire

Le système immunitaire bénéficie toujours d’un regain d’énergie et d’un renouvellement grâce aux bienfaits de la camomille. Elle a des capacités apaisantes et anti mycosiques, à même de nous aider à venir à bout des infections intestinales et autres maux causés par le Candida Albicans.

Elle stimule le développement des globules blancs, et détruits certaines bactéries à l’origine des infections vaginales.

La camomille s’utilise en usage externe et en usage interne. Tout dépend de la forme de candidose dont on souffre. Mais toujours est t-il que ses vertus apaisantes contribueront à réguler le taux de candida albicans de notre organisme

Utilisation

  • En usage interne, on pourra boire des infusions de camomille de manière régulières. Vous préparerez trois feuilles par tasse
  • En usage externe, des cataplasmes de camomille, des inhalations sont aussi conseillées. Une pâte de trois feuilles qu’on appliquera comme pommade sur la peau seront d’une grande aide

Recommandations

Il importe de préciser que la camomille est sans danger pour les enfants.

Le rutabaga

rutabaga-candidose
  

Le rutabaga est un légume qui a de nombreuses vertus médicinales, parmi lesquelles, le rétablissement de l’équilibre de la flore intestinale. Il rentre dans le cadre de la cure alimentaire à suivre, pour arriver à vaincre la candidose.

C’est un légume qui peut être consommé sous toutes les formes, et avoir le même effet. Il revient à vous de décider si vous en mangerez cru ou alors cuit.

Un régime alimentaire au rutabaga contre la candidose

La consommation de ce légume est appropriée pour le régime du candida albicans. Il est riche en fibre, en potassium, en vitamines et en plusieurs autres éléments.

C’est un tubercule qui a des vertus laxatives, et digestives. C’est un désinfectant intestinal qui permettra à la flore intestinale de retrouver son équilibre. C’est un diurétique reminéralise en même temps l’organisme. Il a une action concrète sur les organes où logent régulièrement le candida albicans, tels que l’intestin, l’estomac, l’œsophage.

Utilisation

  • Il est possible de le consommer cru ou cuit
  • Votre rutabaga peut être cuisiné sous forme de purée, de gratin, de frites, dans un potage ou alors en ragoût
  • Il suffit de laver votre tubercule, de l’éplucher et de le découper. Vous pouvez également le consommer cru

L'ail

candidose langue
  

L’ail est un excellent antifongique qui a des propriétés qui permettent de lutter efficacement et durablement contre la candidose.

L’ail et ses propriétés antifongiques sur la candidose

L’ail est le plus puissant des antifongiques, meilleurs que les autres conditionnements synthétiques chimiques. Il limite l’évolution du germe, les phagocyte et multiplie les capacités des globules blanches, tout en renforçant votre système immunitaire.

Utilisation

  • Cru : il suffira de consommer trois gousses d’ails par jour. La méthode la plus aisée sera de les consommer découpés ou râpés dans vos plats, juste avant de les consommer
  • Cuit : vous en prendrez trois fruits 3 x par jour

Recommandations

Le traitement à l’ail est efficace, lorsque vous en consommez régulièrement. En prenant le traitement trois fois par jour, vous permettez à ses composés de se propager dans l’organisme.

L'acide tannique

acide-tannique
  

La candidose est une maladie qui se manifeste par des symptômes de divers ordres. Des nausées matinales et brusques, de la fatigue matinale, des envies le sucre et de pain, des coliques, des démangeaisons et bien d’autres.

 L’acide tannique est extrait de nombreuses plantes, dont l’écorce du chêne.

Les propriétés de l’acide tannique

L’acide tannique a des propriétés diarrhéiques, qui permettent de venir à bout de la candidose. En effet, cet atout lui permet de réguler le taux de candida albicans dans la flore intestinale. Ceci, en éliminant le surplus de germe.

En effet, la diarrhée est souvent un symptôme de candidose. De ce fait, l’acide tannique vient mettre fin à la diarrhée. Il est aussi utilisé dans le traitement de nombreuses autres affections dues à es champignons et autres bactéries. Il préserve le niveau de pH, en diminuant les inflammations tout en assurant un confort général.

Utilisation

  • En usage externe : Faites bouillir un sachet de thé dans une tasse d’eau. Laisser refroidir et appliquer sur les organes touchés
  • En usage interne, vous boirez la même solution plusieurs fois par jour

À vous de jouer et de trouver le meilleur antifongique qui vous convient parfaitement! En plus d’être naturel il ne  sont pas cher et facilement trouvable.

Les 12 meilleurs antifongiques (naturels, efficaces et dans votre cuisine)
4.7 (94.87%) 39 votes

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Commentaires

  • Bonjour,

    Je viens de lire votre article mais faut il consommer tous ces ingrédients régulièrement? ou si je choisis la méthode de l’huile d’olive, de l’extrait de pépin de pamplemousse et de l’ail (de temps en temps) est ce que ce sera suffisamment efficace?
    Merci de votre réponse.
    Bonne journée

    • Bonjour,

      Il ne faut utiliser tous les ingrédients. L’article permet d’avoir une bonne vision d’ensembles des antifongiques.
      Je conseille en général d’en choisir 2 ou 3 et d’alterner la prise des ces antifongiques. Mais vous pouvez en utiliser un seul aussi.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!