Candida albicans

5 raisons de manger de l’ail tous les jours

Écrit par Nathalie Marty
5 raisons de manger de l’ail tous les jours
5 (100%) 9 votes

Contenant 400 composants biologiquement actifs, l’ail est un alicament (aliment-médicament) à avoir toujours chez soi.

Au-delà des candidoses qu’il soigne; découvrez d’autres vertus de l’ail et comment ses nutriments fonctionnent dans votre organisme.

Bienfaits

Ail et maladies cardiovasculaires

L’ail contient de l’adénosine qui aide à la dilatation des vaisseaux sanguins. On considère que l’ail quotidiennement consommé peut réduire de 10% la tension. Ce qui est suffisant pour réduire les accidents cardiovasculaires. Je pense qu’une consommation au quotidien de l’ail permet de meilleurs résultats (1).

L’ail contient également des prostaglandines qui ont pour effet de fluidifier le sang. Cette action de fluidifier permet donc de faciliter la circulation sanguine.

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) l’action des composants de l’ail permet de lutter contre l’athérosclérose. L’athérosclérose est le dépôt de graisse sur les parois des artères les durcissant et les réduisant.

Le cumul de graisse sur les parois des artères entraîne à la longue les accidents cardiovasculaires. Le sang ne circule plus librement jusqu’au cœur.

En effet, décomposé, les actifs de l’ail vont nettoyer et diluer ces graisses autour des parois. Il a été constaté que les personnes consommant régulièrement l’ail développent 3 fois moins de risques d’accidents cardiovasculaires.

Lutte contre le cancer

Dans cette étude menée aux Etats-Unis et publiée sur le site de recherche médical Américain (2) , les chercheurs démontrent l’action de l’allicine sur les cellules cancéreuses.

En présence des tumeurs, l’allicine agresse les cellules cancéreuses, limitant leur durée de vie et leur prolifération dans l’organisme. L’étude a été menée sur plusieurs types de cancer dont le cancer de sein, le cancer du côlon.

Les sujets étaient des hommes et des femmes. Cette même étude a aussi porté sur des rats atteints de cancer. L’action de l’allicine dans la destruction des cellules cancéreuses est restée invariable.

Fonctionnement dans notre organisme

L’ail est composé entre autres de :

  • Allicine principal composant actif
  • Adénosine
  • Minéraux
  • Oligo-éléments
  • Les vitamines

L’allicine est une substance de défense contre les insectes et autres. L’allicine est également présent dans l’oignon. Cette ce composant qui donne à l’ail cette forte odeur. L’allicine a des propriétés antibactériennes et antifongiques.

Lorsque nous consommons l’ail, l’allicine qu’elle contient se décompose en acide sulfonique. Ces acides sulfoniques réagissent violemment au contact des radicaux libres en les détruisant.

Dans une étude menée en 2008 aux Etats-Unis, les chercheurs Vipraja Vaidya, Keith U. Ingold, Derek A. Patt ont pu démontrer que les nombreuses propriétés médicinales de l’ail provenaient des acides sulfoniques.

Les acides sulfoniques n’existent pas dans l’ail à l’état libre. Mais dans le processus de transformation des aliments par notre organisme, l’allicine se transforme en acide sulfonique (3).

Protection de la flore intestinale

En plus de la candidose, l’ail est aussi très efficace contre toutes sortes de microbes, de parasites, de bactéries. Il est efficace pour la protection de la flore intestinale.

Utilisation

L’ail est vendu à l’état naturel en gousse, en poudre (séché et moulu), et de plus en plus en supplément. Comme suppléments, ce sont des extraits d’ail contre le vieillissement.

Contrairement à la grande majorité des personnes qui ne supportent pas l’ail à cause de son odeur, moi j’adore précisément son odeur et son goût. Et comme je suis prédisposée à l’hypertension, je le mets dans presque tous mes plats.

Que ce soit dans mes vinaigrettes, mes omelettes, dans les assaisonnements ou divers plats, l’ail et le poivre sont le secret du bon goût de ma cuisine. Par rapport au plat j’y ajoute d’autres herbes fines et épices. Mais à la base c’est l’ail et le poivre.

Je vous conseille de le consommer cuit si vous ne supporte pas l’odeur, le goût. Faites-le revenir, ça parfume bien aussi la cuisson.

Recommandation

Consommez l’ail dans votre assiette n’entraîne pas d’effets secondaires. A moins que vous soyez très sensibles et consommez beaucoup, Vous pouvez avoir des ballonnements si vous en consommez exagérément.

Cependant les extraits d’ail en supplément peuvent interagir avec d’autres médicaments que vous prenez.

  • L’ail en supplément peut interagir avec certains médicaments du VIH.
  • Il peut également interagir avec des médicaments (ciclosporine) donnés après une transplantation d’organe.
  • L’ail en supplément réduit l’effet des pilules contraceptives .
  • Si vous prenez des antis coagulants ou de l’aspirine, évitez de consommer l’ail dans l’intervalle de temps avant et après.
  • L’ail a un effet fluidifiant, évitez d’en consommer dans l’intervalle des chirurgies. Sinon demandez conseil à votre médecin (4).
  • Si vous avez l’ulcère ou la thyroïde, demandez conseil à votre médecin.

Pour les femmes allaitantes, il faut éviter l’ail car il modifie le goût du lait maternel. Votre bébé va refuser le lait maternel, soyez en sûre. Il en est de même pour l’oignon.

Sources

1 http://sante.journaldesfemmes.com/nutrition-digestion/ail-et-sante/troubles-cardiovasculaires.shtml

2- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28035949

3-http://www.umm.edu/health/medical/altmed/herb/garlic

4- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17918162

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Suivez-nous!