Massage

12 choses à savoir pour réaliser un bon massage

Le-massage
Écrit par Nathalie Marty
12 choses à savoir pour réaliser un bon massage
5 (100%) 3 votes

Le massage est une source de bien-être inépuisable. Pratiqué régulièrement il permet de se sentir vraiment mieux, et je parle en connaissance de  cause. Depuis maintenant 2 ans j’essaye d’instaurer au moins une session de massage par semaine avec mon mari.

Ok je l’avoue pas facile de trouver toujours le temps, mais je vous le garantie. Essayer et vous verrez le bien-être ressenti après. Mais attention le massage n’est pas un acte complètement anodin.

1-Énergie et échanges énergétiques

Avant de commencer à masser,  on peut pensez au principe directeur suivant et répétez-le mentalement : « Je ne cède rien de l’énergie dont j’ai besoin et je ne prends pas d’énergies dont je n’ai pas besoin ».
Dans le cas du massage à deux, les partenaires sont portés l’un vers l’autre et communiquent entre eux par l’intermédiaire à la fois des mains et des pieds.
Pour la préparation du massage, familiarisez-vous avec les mains et les pieds de votre partenaire. Les mains tâtent, palpent, effleurent, pressent, pétrissent et mobilisent le pied.

Tout cela se passe de façon très douce et dosée, le but étant dans un premier temps de décontracter et d’instaurer une relation de confiance.

Il se produit entre masseur et massé un échange d’énergie. De fait, lorsque deux personnes entrent en contact physique les énergies circulent entre elles, qu’elles le veuillent ou non. Le masseur doit être attentif à la façon dont ces énergies circulent et à ne pas créer de blocage.

Plus il montre de retenue dans ses gestes et s’efface devant le processus lui-même, plus les énergies du massé peuvent se réaliser librement et de manière créative.

Les transformations qui doivent être normalement ressenties sous l’action du massage ne sont pas seulement dues à l’énergie du masseur. Elles ne s’expliquent pas tant par le fait que celui-ci dépense tout ou partie de son énergie que par l’échange d’énergie qui s’instaure entre les deux partenaires.

2-La force vitale du massé

Le phénomène énergétique est comparable à l’action catalytique de certaines substances : le catalyseur rend possible une réaction déterminée sans être directement partie prenante dans le processus.

De la même façon, le masseur permet au massé de se libérer des blocages qui empêchent l’équilibre harmonieux de ses fonctions organiques globales. Pareille transformation est davantage la preuve de la force vitale du massé que le résultat de l’habileté du masseur !

3-La nature des énergies

Il faut être conscient du fait qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise énergie — la nature de l’énergie consistant uniquement à circuler librement —mais que certaines énergies sont en revanche bloquées ou déroutées.

En cas de libération des énergies, il peut arriver qu’une partie de celles qui sont déroutées soit transmise au massé, ce qui se traduit par de légers maux de tête, une fatigue passagère ou des sensations inhabituelles dans les mains. Cela dépend aussi du type de massage.

massage-préparatifs

Ces irritations ponctuelles ne sont pas une raison pour interrompre le massage. Il suffit à chaque fois qu’elles se produisent de secouer énergiquement les mains en direction du sol et de se redire le principe directeur de l’échange d’énergie ou de respirer profondément pour se débarrasser de la fatigue et des maux de tête. Vous pouvez également boire un verre d’eau de temps en temps.

Imaginez les énergies en train de circuler. Imaginez-vous que vous êtes un canal dans lequel coule de l’eau. Restez toujours ouvert et perméable. Que vous pensiez ou non déceler des perturbations ou des blocages, il ne faut pas perdre de vue, lorsque vous pratiquez le massage à deux ou l’auto-massage, que c’est avant tout sur l’activation des énergies vitales et la stimulation des défenses naturelles de l’organisme qu’il faut travailler.

4-Le bien-être par le contact

Lorsque vous massez quelqu’un, il faut accepter cette personne sans conditions. Vous êtes là pour elle, vous lui offrez votre temps et vous lui manipulez les pieds en vous reposant complètement sur sa force vitale. Cette confiance se communiquera automatiquement à votre partenaire.

5-Les zones réflexes

Dans le travail sur les zones réflexes nul n’est besoin de vouloir aider la personne massée. L’objectif n’est pas de remédier à tout prix à une perturbation de l’équilibre. Une concentration trop forte sur l’obtention d’un résultat peut donner à la séance quelque chose de contraint, ce qui risque plus de compromettre que de favoriser la réussite de l’entreprise.

Le massé percevant chaque effort physique ou mental fait par le masseur, le souci trop marqué de vouloir bien faire peut aggraver les blocages. En qualité de masseur, nous nous mettons tout simplement à la disposition du massé pour favoriser chez lui la circulation de l’énergie, rien de plus.

Nous n’endossons en aucun cas la responsabilité de sa santé et nous ne lui imposons jamais rien, car agir ainsi serait la meilleure façon d’obtenir tout l’inverse de l’effet souhaité, à savoir la relaxation et l’ouverture favorisant la libre circulation de l’énergie.

massage-préparatif3

6-Toute personne en bonne santé peut être massée

Le massage des zones réflexes convient à toute personne en bonne santé et qui souhaite le rester. En tant que méthode thérapeutique préventive reposant sur la relaxation et l’harmonisation des énergies vitales, il empêche les troubles d’apparaître. Aussi toute personne en bonne santé peut-elle être massée avec profit quel que soit son âge.

7-Massage à deux

Si vous avez la possibilité de pratiquer mutuellement le massage des zones réflexes avec un parent, un ami ou une personne de votre connaissance, cela présente l’avantage de rendre la relaxation plus facile. Un échange d’énergie constant s’établit entre vous et votre partenaire et vous pouvez vous laisser complètement aller au pur plaisir du contact physique.

8-Prenez votre temps

Si les deux partenaires sont d’accord, une musique douce à faible volume peut venir soutenir le processus de relaxation.
Ne massez jamais lorsque vous êtes pressé par le temps !

Offrez votre temps à la personne que vous massez ! c’est la meilleure façon de créer les conditions nécessaires à la relaxation, à l’harmonie et au bien-être. Dans le cas du massage des zones réflexes, il ne s’agit pas tant d’atteindre un but précis en un temps déterminé que de libérer et stimuler tout en douceur la circulation de l’énergie vitale du massé.

Le massage ne peut agir que si les deux partenaires sont détendus. Toute tension chez le masseur se communique automatiquement au massé par l’intermédiaire des pieds.

9-Votre responsabilité est engagée

Si vous envisagez le massage des zones réflexes comme complément à un traitement médical, seul un médecin ou un thérapeute expérimenté sera en mesure de vous dire de quelle manière l’utiliser. Il est très vivement recommandé aux personnes malades de ne pas essayer de se soigner par elles-mêmes en dehors de tout avis médical.

massage-préparatifs-4

10-Les limites du traitement

Avoir un comportement responsable vis-à-vis de sa santé et de celle d’autrui, c’est aussi savoir respecter et accepter les limites des différents traitements existants !
Si votre partenaire vous demande ce que veulent dire les douleurs qu’il ressent lorsque vous appuyez sur telle ou telle zone, vous pouvez répondre sans vous tromper que cela indique l’existence d’un trouble.

Il est en revanche impossible de se prononcer sur la nature et l’ampleur de ce trouble au seul vu du pied ou de la main.

Soyez bien conscient du champ d’application du massage des zones réflexes au quotidien et ne perdez jamais de vue que le traitement des maladies est du ressort du médecin. Abstenez-vous de tout diagnostic ! Si, en massant, vous décelez une zone douloureuse, cela ne veut pas forcément dire que l’organe associé est « malade ».

Il peut tout simplement s’agir d’un signe de fatigue lié au surmenage ou au stress ou même de séquelles d’une blessure ancienne à cet endroit du pied ou de la main. Si ces causes probables sont à exclure et que vous constatez à chaque séance la même réaction douloureuse, il est indispensable de consulter un médecin pour connaître la nature du trouble !

En qualité de masseur, ne vous fixez jamais pour objectif de guérir quiconque de quoi que ce soit.

11-Zones douloureuses — que faire ?

Comme il vient d’être dit, les zones où le massé réagit avec une sensibilité inhabituelle peuvent indiquer la présence de troubles dont il est toutefois impossible de déterminer la nature et l’ampleur au seul vu du pied ou de la main. Il peut s’agir tout simplement de transformations cutanées de type calleux, telles qu’un durillon ou un cor.

On observe aussi parfois l’apparition de mycoses sur certaines zones réflexes du pied pouvant provoquer des problèmes aigus ou chroniques.
Si vous tombez sur des régions particulièrement sensibles à la pression lorsque vous êtes en train de masser, vous pouvez avoir recours à une manoeuvre sédative.

La douleur éprouvée par le massé est souvent cuisante, comme si vous lui enfonciez votre ongle dans la chair. Dans de rares cas, le massage sédatif peut provoquer un retour de la douleur sous forme irradiante. Il faut alors interrompre la manoeuvre et retourner momentanément au massage activant.

Massez la zone concernée quatre à cinq fois de cette manière et réessayez la manoeuvre sédative. La douleur doit normalement s’estomper progressivement jusqu’à disparaître.

12-Les mains comme outil

Toucher une personne a depuis toujours pour effet de la sentir, de la consoler, de soulager ses douleurs et de la guérir de ses maux. Le massage est l’art du contact doux. Il permet de lever les blocages et de rétablir l’équilibre du flux énergétique. Les mains sont le seul outil utilisé pour produire tous ces bienfaits.

Le massage des zones réflexes est un ensemble de manipulations au sens propre du terme. Les mains sont ici symbole d’attention : le masseur enregistre quantité d’informations concernant le massé par l’intermédiaire des pieds de ce dernier.

Le grand secret de réussite d’un massage des zones réflexes est la relaxation. C’est pourquoi il est impératif de manipuler les pieds avec beaucoup de douceur et de faire très attention au dosage des gestes. Le massé doit pouvoir se laisser à aller au plaisir du massage en toute confiance et avoir le sentiment d’être vraiment entre de « bonnes mains ».

En savoir plus:

instantdedetente.com
Doctissimo
info-massage.com
Massage zen

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!