Dépression

Déprime ou dépression, comment savoir où on en est ?

deprime-depression
Écrit par Nicolas Buisson
Déprime ou dépression, comment savoir où on en est ?
5 (100%) 7 votes

Avoir un coup de blues et se sentir triste, c’est tout à fait normal. On peut s’en remettre assez vite, souvent tout seul et on continue à vivre normalement comme avant.

Une déprime correspond en effet à un état de tristesse passager. Son origine est facile à identifier. La dépression en revanche, c’est autre chose. C’est une maladie qui annihile toute volonté et envie . Une personne dépressive perd goût à tout.

Comment faire la différence entre les deux situations, sachant que de nos jours, le terme dépression est utilisé à tort et à travers ?

Comment faire la différence entre la déprime et la dépression ?

Soucis financiers, chômage, deuil, déception amoureuse ou problèmes professionnels sont entre autres des évènements qui peuvent survenir dans notre vie à un moment ou à un autre. Naturellement, nous ne restons pas indifférents face à ces situations. Nous nous sentons abattus, fatigués, vidés de toute énergie ou alors tendus et énervés. Cet état est décrit comme un coup de déprime.

Il est également possible que nous broyons du noir sans raison apparente. C’est souvent le signe d’une certaine insatisfaction par rapport à notre mode de vie.

deprime-depression

Simple déprime passagère ?

Ces coups de cafard ou états de stress, même les personnes les plus optimistes les connaissent et c’est tout à fait normal. Ils sont considérés par les médecins comme des états dépressifs légers non caractérisés.

Autrement dit, ce ne sont que des moments de déprime qui ne nécessitent pas un traitement antidépresseur. Ils se dissipent naturellement au fil du temps. À ne pas confondre donc avec la dépression nerveuse qui nécessite une prise en charge par un médecin.

Le moyen le plus simple pour distinguer une déprime de la dépression nerveuse consiste à prendre en compte les deux critères suivants :

  1. La durée de l’état de tristesse : lorsque le sentiment de tristesse dure plus de deux semaines et qu’elle se fait envahissante, on peut parler de dépression.
  2. L’intensité de la tristesse : un simple coup de cafard n’occupe pas toutes les pensées, au point de faire perdre tout envie, joie et plaisir de la vie comme c’est le cas avec la dépression.

Dépression : les symptômes les plus courants

  • Profonde tristesse et perte d’intérêt pour les activités autrefois appréciées : ce sont les premiers signes qui permettent de diagnostiquer une dépression nerveuse. Certaines personnes sont tendues, anxieuses ou irritables. Cet état de stress excessif et ce sentiment de tristesse s’accompagnent souvent des idées sombres qui peuvent aller jusqu’à un comportement suicidaire.
  • Humeurs instables : une personne dépressive peut éprouver un sentiment de culpabilité injustifié et une perte de confiance en soi. En effet, en plus de l’état de déprime, la dépression peut déclencher des changements émotionnels.
  • Troubles d’appétit ou/et de sommeil : la dépression nerveuse n’affecte pas que l’humeur. Elle se répercute aussi sur le corps. Ainsi, la plupart des personnes dépressives perdent l’appétit ou au contraire font des crises de boulimie pour se réfugier dans la nourriture. De la même manière, certains dorment mal ou très peu tandis que d’autres peuvent dormir des journées entières.
  • Une inaptitude à se concentrer : il est très difficile pour une personne déprimée de rester concentrée. Du coup, elle a du mal à travailler ou à étudier de manière efficace. Lorsque l’état dépressif arrive à un stade avancé, même les tâches les plus courantes et les plus anodines lui semblent insurmontables.
deprime-depression

Ne laisser pas la dépression s’installer

Il faut souligner que face à la dépression, nous ne réagissons pas tous de la même façon. Certaines personnes peuvent ressentir une simple impression de lassitude, de fatigue ou avoir des insomnies.

D’autres peuvent montrer de signes de tristesse et de déprime de manière évidente. Parfois, l’entourage d’une personne dépressive a du mal à réaliser la gravité de la maladie et pense plutôt avoir affaire à une déprime passagère.

À lire: les 12 symptomes de la dépression

La dépression est à prendre au sérieux

La dépression se caractérise par une mélancolie persistante, une perte d’intérêt pour la plupart des activités et des troubles divers. Contrairement à la déprime, qui ne dure qu’un court laps de temps, elle peut s’éterniser.

Il ne faut donc pas hésiter à consulter un médecin en cas de doute. En effet, seul ce dernier peut établir un diagnostic précis et confirmer qu’il s’agit bien d’une dépression ou au contraire d’un petit coup de déprime.

Dans le domaine médical, le mot dépression a une définition bien claire et précise. Face à cette maladie, il pourra mettre en place un traitement adéquat : prescription des médicaments antidépresseurs, suivi psychothérapeutique, suivi psychologique, hospitalisation, etc.

À coté de cette étape souvent nécessaire je vous conseille de mettre en place votre propre plan d’action. Il peu s’appuyer sur plusieurs éléments et solutions naturelles. Voici quelques exemples:

Vous aimerez surement :

À propos de l'auteur

Nicolas Buisson

Laisser un commentaire

Suivez-nous!