Dépression

La dépression chronique, qu’est ce que c’est ?

depression-chronique-1
Écrit par Nicolas Buisson
La dépression chronique, qu’est ce que c’est ?
4.53 (90.67%) 15 votes

La dépression nerveuse est l’une des maladies les plus fréquentes dans le monde, notamment dans les pays occidentaux.
C’est une affection qui doit être prise au sérieux car en plus d’être difficile à traiter, elle a une très forte propension à récidiver.
Les experts estiment que plus de la moitié des personnes ayant souffert d’une dépression majeure font une rechute dans les mois qui suivent si elles ne sont pas prises en charge comme il faut.

Une fois sur quatre, cette récidive va marquer le passage vers l’état chronique de la dépression, avec des conséquences plus ou moins graves tant pour l’individu que ses proches.

D’abord, qu’est ce qu’on appelle « dépression » ?

Le terme dépression est une maladie caractérisée par une grande tristesse, un sentiment de désespoir, un repli sur soi, une perte de motivation et de joie de vivre et des troubles du sommeil et alimentaires.

Dans sa forme la plus grave, elle se traduit par des pensées très sombres et un comportement suicidaire. Dans le monde médical, on utilise souvent le terme dépression majeure pour désigner cette maladie. Dans le langage courant, on parle de dépression ou dépression nerveuse.

Souffrez-vous de dépression chronique ?

En général, la dépression se manifeste sous forme des périodes dépressives dont la durée varie de plusieurs semaines à quelques années. Si elle n’est pas prise en charge correctement dès sa première apparition, elle peut facilement récidiver et devenir chronique.

Lorsque les épisodes dépressifs se répètent sur une durée de plus de deux ans, on parle alors de dépression chronique.

Dans ce cas, la psychothérapie et les médicaments antidépresseurs sont souvent prescrits. Selon la gravité de la maladie, une hospitalisation en milieu psychiatrique peut être nécessaire. Les solutions naturelles comme le millepertuis ou le Grifonia son aussi efficaces.

Comment apparait la dépression chronique ?

En général, le premier accès dépressif est attribuable à une cause identifiable comme un deuil, un traumatisme ou un stress intense. En revanche, l’évolution de la maladie en dépression chronique n’a plus rien à voir avec ces facteurs déclenchants.

En faite, les premiers épisodes dépressifs ont tendance à fragiliser la personne concernée. C’est cet état de vulnérabilité qui facilite les récidives et le passage à la chronicité.

D’ailleurs, il suffit de regarder les statistiques pour s’en rendre compte. Après un épisode dépressif grave, le risque de rechute est 14 fois plus important chez le patient que chez un sujet n’ayant jamais souffert de dépression.

Certains experts estiment que la dépression chronique serait en faite le reflet d’une activité autonome du cerveau. En d’autres termes, elle est provoquée par le cerveau déjà fragilisé du malade suite à des mécanismes neurochimiques.

Comment traiter la dépression chronique ?

Le protocole de soin de la dépression chronique est plus ou moins similaire à celui de l’épisode dépressif isolé, mais avec quelques particularités.

la dépression chronique

Il fait intervenir différents moyens thérapeutiques, à savoir la psychothérapie, une éducation thérapeutique, des traitements médicamenteux si nécessaire et en cas de dépression chronique sévère une hospitalisation psychiatrique.

Outre les traitements classiques par antidépresseurs et par la psychothérapie, l’éducation thérapeutique est très importante. Elle a pour but d’améliorer le quotidien de la personne dépressive.

Cette dernière doit en effet comprendre sa maladie, reconnaitre les signes d’aggravation et surtout à réaliser l’importance des traitements médicamenteux et non médicamenteux qui lui sont administrés. Il doit aussi apprendre à reconnaître les effets secondaires de ses médicaments.

Les autres traitements utilisés contre la dépression chronique sont l’électro convulsivothérapie et la luminothérapie. L’électro convulsivothérapie est un traitement qui se fait à l’aide de courant électrique.

Ce moyen n’est mis en œuvre qu’en dernier recours. D’ailleurs, son administration nécessite l’avis d’un spécialiste. La luminothérapie quant à elle peut être prescrite pour traiter une dépression saisonnière, mais seulement après un avis médical.

La prise en charge, une étape clé pour éviter la dépression chronique

Une bonne prise en charge de la dépression se traduit par un bon encadrement et suivi du patient. Il faut savoir que l’absence de prise en charge adaptée lors du premier épisode dépressif augmente le risque de récidive.

Vous pensez souffrir de dépression ne trainez pas !

Pour éviter la rechute, le traitement de la dépression doit suivre certaines règles.

Si vous optez pour un traitement avec médicaments voici quelques règles:

La prescription de médicaments antidépresseurs dure généralement six à huit semaines. Au cours de cette période, le patient voit son médecin régulièrement pour un suivi psychologique et aussi pour l’ajustement des doses de médicaments prescrits en fonction de l’évolution de sa maladie.

La psychothérapie ainsi que les techniques de traitement cognitivo-comportementales donnent aussi de bons résultats.
D’ailleurs, les deux approches peuvent être combinées. C’est de cette manière que plus de 80 % des malades peuvent être traités efficacement. N’oubliez pas qu’un traitement adapté et bien suivi réduit le risque de rechute de 60 à 10 %.

Sachez qu’une bonne hygiène de vie est également importante. Il faut que le patient dorme des rythmes réguliers et qu’il pratique une activité physique.

PS: Vous avez aimé cet article alors je pense que vous devriez lire:

À propos de l'auteur

Nicolas Buisson

Laisser un commentaire

Suivez-nous!