Yaourtière

La yaourtière Tupperware : comment ça marche ? 

Yaourtiere-tupperware
Écrit par Nathalie Marty
La yaourtière Tupperware : comment ça marche ? 
5 (100%) 14 votes

Faire son yaourt soi-même est devenu tendance. Si de nombreux internautes choisissent d’utiliser des yaourtières électriques qui garantissent la constance de la température sur des durées de traitement plus ou moins longues, d’autres ont recours à des alternatives plus classiques. 

Parmi ces solutions se trouve la yaourtière Tupperware, un appareil qui peut aujourd’hui être considéré comme une petite curiosité. Il y a encore peu de temps, je ne connaissais pas le fonctionnement de cette machine.

Je savais seulement que son utilisation reposait sur le même principe que nos grands-mères utilisaient pour traiter les produits dérivés du lait. J’ai donc pris la peine de m’intéresser au sujet afin de renseigner ceux qui, comme moi, ne connaissent pas les yaourtières Tupperware.

La yaourtière Tupperware en quelques mots

Vous n’avez que quelques minutes à consacrer à notre article ? Je vous propose de retrouver ici les caractéristiques de la yaourtière Tupperware. Vous trouverez également un prix indicatif recommandé lors de vos achats.

 La yaourtière tupperware, c’est quoi ? 

La définition de ce terme est difficile à trouver. Alors que beaucoup le considèrent comme une machine spéciale, il s’agit tout simplement d’un récipient en plastique auquel est relié un couvercle hermétique.

À l’origine, le mot Tupperware désigne des contenants que l’on utilise pour conserver les aliments. Ils peuvent aussi bien être mis à contribution pour garder des aliments au frais, ou pour emporter des repas.

C’est d’ailleurs leur principale fonction, car leur capacité hermétique en fait des récipients fiables et faciles à manipuler. Les yaourtières Tupperware se basent sur cette même technologie, et la détourne pour la simplifier la fabrication de cette boisson lactée.

Les tupperwares yaourtières font partie de ces outils qu’un bon nombre de ménagères utilisaient en masse il y a encore quelques 2 décennies. Après avoir connu une baisse d’intérêt, ils sont revenus en force.

Ces appareils séduisent autant les écolos que les acheteurs à petits budgets, ou encore les grands économes. En effet, ces machines n’utilisent pas d’électricité, et sont donc parfaitement autonomes.

Celui que j’ai choisi dispose d’une capacité de 4 l, de 6 pots, ainsi que de 6 cuillères de suspension.

Tupperware-Yaourtiere-3

Comment les yaourtières Tupperware fonctionnent-elles ? 

Il n’y a pas si longtemps, le fonctionnement des yaourtières Tupperware relevait pour moi du mystère. J’ai dû faire plusieurs recherches, demander des avis en masse, me renseigner ici et là avant d’avoir des réponses réellement satisfaisantes.

Son utilisation implique de faire bouillir du lait et d’ajouter des ferments avant de doser dans des pots. Ces contenants seront, par la suite, déposés dans la yaourtière Tupperware dans laquelle vous devriez préalablement avoir posé de l’eau très chaude.

Il semble qu’il ne soit pas nécessaire d’utiliser de l’eau bouillante, car celle utiliser doit respecter un minimum les températures recommandées pour la réalisation de yaourts ou de fromages.

Un maximum de 45 °C est donc à observer afin de créer un environnement favorable au développement des bactéries. Si la température est plus élevée, il sera impossible pour les bonnes bactéries de se mettre en activité.

Cette yaourtière fonctionne ainsi de manière classique, mettant seulement son hermétisme à contribution. Le temps de fermentation ne dépasse généralement pas les 10 h pour un résultat optimisé.

Rien n’empêche cependant de laisser les préparations dans ce contenant durant 15 h. Les résultats seront plus onctueux et plus lisses, facilitant la préparation de desserts dérivés.

Cette vidéo vous donnera une idée de son fonctionnement :

Les explications sont précises et permettent de savoir à quoi s’en tenir avant même d’investir.

Quant à son aspect, il est des plus simples : une boite en plastique, munie d’un couvercle et de petits pots individuels. Seuls les coloris peuvent offrir une différence entre un modèle et un autre, car en général, les Tupperwares yaourtières se ressemblent toutes.

Passons à la pratique ! 

La commande et la livraison de ma Tupperware yaourtière n’ont pas pris longtemps, tout comme le déballage qui m’a confirmé ce que j’expliquais plus haut.

Même si l’ensemble des éléments ne semble pas bien résistant, j’ai été étonnée de voir qu’ils ne bronchaient pas face aux chocs.

N’abusons tout de même pas, car des mauvaises manipulations répétées pourront sérieusement endommager les contenants. Le récipient principal, surtout, nécessite d’être précautionneux, car j’ai remarqué qu’il n’était pas difficile de le casser par mégarde.

Bien utilisé, il ne présente aucun risque et peut même se conserver plusieurs années sans enregistrer de grosses traces d’usure. Impossible toutefois de dire si la qualité peut restera la même sur 2 décennies.

Ma mère ayant utilisé cet outil, il m’est possible d’affirmer qu’il est même plus solide que des yaourtières électriques et se débrouille très bien sur le long terme.

Une fois sa robustesse constatée, je suis passée aux recettes. J’ai découvert qu’il était possible de tout faire avec des Tupperwares yaourtières. Je commence donc par un yaourt nature afin d’en vérifier la consistance.

Après 15 h de fermentation, le résultat est bluffant. Je suis même tentée de dire qu’il est beaucoup plus intéressant qu’avec une yaourtière électrique. Et pourtant, cette petite merveille ne consomme aucunement de l’énergie.

Tupperware-Yaourtiere-2

Un outil efficace 

Pour moi, la yaourtière Tupperware a donc réussi ce premier test. Le suivant a été tout aussi concluant, même si j’ai arrêté la fermentation au bout de 8 h. Le yaourt obtenu est légèrement moins ferme, mais reste plus consistant qu’avec une yaourtière de faible puissance.

Je passe alors au troisième essai pour voir ce que ça donne avec des versions parfumées. Il suffit de verser de la confiture, du sirop, des morceaux de fruits ou encore du caramel au beurre salé dans les pots avant de placer le lait bouilli et les ferments.

Le reste du procédé ne change pas, car vous n’avez plus qu’à verser l’eau chaude et fermer le couvercle hermétique pour lancer la fermentation. Le temps d’attente variera en fonction de la teneur et de la qualité de yaourt que vous souhaitez obtenir.

Plus vous garderez la yaourtière Tupperware fermée, plus vos yaourts seront consistants. Il m’est ainsi arrivé de laisser les préparations dans le contenant pendant 16 h pour une meilleure tenue.

Je recommande cette technique si vous souhaitez obtenir un produit idéal pour la préparation de glaces ou de gâteaux.

Pour moi, la tenue du yaourt fait toute la différence. Je ne pensais initialement pas que le Tupperware yaourtière serait aussi efficace. Je m’attendais à un désastre sur le premier essai, mais tout s’est passé à merveille.

Le seul conseil à retenir est de veiller à la stabilité du contenant et des pots afin que l’eau ne s’infiltre pas dans les préparations.

Tupperware-Yaourtiere

Ses points forts et ses points faibles 

La yaourtière Tupperware possède des points forts qui en font un outil de premier choix pour des préparations simples.

Les avantages
  • Facile à utiliser
  • Hermétisme efficace
  • Ne consomme pas d’énergie
  • Fonctionnement à l’eau chaude
  • Impossibilité de rater des recettes
  • Résistance sur la durée
Les inconvénients
  • Manque de stabilité sur certains supports
  • Risque d’infiltration de l’eau sur les préparations

Que pensent les utilisateurs de yaourtières Tupperware ? 

Ceux qui ont testé cet outil sont unanimes : il est impossible de rater les préparations tant que les consignes sont bien respectées. Il semble même que les internautes soient plus favorables à son utilisation qu’à celui des yaourtières électriques.

Le fonctionnement de l’appareil séduit, et offre des opportunités que beaucoup ne pensaient pas possibles sur les yaourtières. Le côté pratique et économique est un précieux atout que plus d’un internaute met en avant pour justifier leur choix.

D’autres sont cependant rebutés par l’impossibilité de soulever le couvercle pour vérifier le déroulement de la fermentation. Ce petit inconvénient est un des points qui ne jouent pas à son avantage.

Encore plus d’avis en cliquant ici

Quelles alternatives au Tupperware yaourtière ? 

J’ai trouvé deux alternatives qui pourraient vous intéresser si vous ne vous sentez pas prêt à investir dans une yaourtière Tupperware :

Le Severin JG3525 

Severin-JG3525

Ce premier modèle de la marque Severin se dote de 7 pots de 150 ml et d’une petite puissance de 13 w. Le format classique fait place à un appareil qui peut réserver de bonnes surprises aux amateurs de préparations douces ou de fromages frais.

Son prix:  EUR 31,96

Le Bomann JM 1025 CB 

Bomann JM 1025 CB

Ma seconde suggestion est le JM 1025 CB de Bomann. Cet appareil est légèrement plus puissant avec ses 14w et son interrupteur unique. Le design est très similaire à celui du Severin JG3525, à quelques détails près.

Son prix:  EUR 30,24

Ma conclusion 

La yaourtière Tupperware est une alternative envisageable si vous êtes un adepte des solutions économiques. Je le recommande plus qu’un modèle électrique, car il ne connait pas les aléas dus à des pannes de courant.

La technologie utilisée est simple et efficace, et assure des résultats plus que satisfaisants. Attention cependant à l’endroit où vous disposez votre yaourtière Tupperware, car le manque de stabilité reste son plus grand ennemi.

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!