Candida albicans

Soigner le candida albicans : la méthode en 3 étapes 100% naturelle

stop-candidose
Écrit par Sylvie Leroy

Bienvenue sur le guide de référence pour savoir comment soigner la prolifération du candida albicans.

Il y a quelques années j’ai beaucoup souffert de la candidose. À cause des symptômes évidemment mais aussi de l’incompréhension des médecins, du manque de support autour de moi et aussi à cause de manque d’informations de qualité sur internet.

Avec ce guide j’espère que vous trouverez le support dont j’ai manqué à l’époque, avec les clés pour mettre en place votre programme pour vous débarrasser du candida et retrouver la santé.

Qu'allez-vous apprendre dans cet article?

  • Comprendre ce qu'est la prolifération du candida albicans
  • Découvrir les symptômes et les formes des différentes candidoses
  • Appliquer la mécanique du programme en 3 étapes pour supprimer le candida
  • Retrouver une bonne hygiène de vie et une alimentation saine
  • Connaitre toutes les meilleures ressources sur internet concernant le candida albicans

Qu’est ce que le candida albicans

Le candida albicans est un organisme diploïde, c’est une espèce de levure qui se trouve généralement sur la peau et la muqueuse buccale ou vaginale et au sein de l’estomac.

Le candida albicans est une donc infection fongique qui cause la candidose, aussi appelée surcroissance de candida.

Il est habituellement présent dans notre système intestinal où il constitue une partie de notre flore intestinale, c’est-à-dire l’éventail équilibré de microorganismes qui nous aide à digérer les aliments et qui soutient le système immunitaire dans son travail quotidien.

La candidose apparait lorsque cet équilibre intestinal se trouve bouleversé et que la levure candida finit par mettre en défaite les autres microorganismes. Ceci a pour effet de fragiliser notre système immunitaire et de bouleverser la digestion de nos aliments.

De plus, les cellules de candida émettent des déchets toxiques, tels que la neurotoxine acétaldéhyde, qui peut déclencher toute une variété de symptômes à divers endroits de votre corps.

Durant le reste de cet article, je vais me référer au candida albicans sous le nom simplement de candidose.

Même s’il existe divers organismes fongiques qui sont catégorisés sous de terme de candida, c’est le candida albicans qui est de loin l’organisme le plus important à surveiller de près en matière d’infection aux levures.

Définir le candida albicans avec précision est chose délicate puisque cette infection fongique peut apparaitre sous trois formes distinctes.

candida

3 formes de candida distinctes

Les plus notoires sont la forme levure (simples cellules de levure) et la forme fongique pathogène (organisme plus développé qui possède des excroissances en forme de branches, connues sous le nom d’hyphes).

La forme fongique est plus virulente et c’est elle qui en général est responsable de l’apparition de candidose.
Par contre les deux variations de ce fongus émettent toutes deux la même liste de quelques 79 substances de dégradation, qui sont toutes en mesure de déclencher les symptômes de la candidose.

Cette capacité à se métamorphoser qu’a le candida lui donne un net avantage sur les autres microorganismes puisqu’elle lui permet de survivre à des températures et de degrés de pH extrêmement variés. C’est pour cette raison que la candidose est si difficile à traiter.

La candidose peut alors se manifester sur la peau, spécialement sur l’aine, les plis des fesses, l’espace entre les seins, les orteils, les doigts et dans le nombril par des démangeaisons sous forme de plaque rouge bien définie.

Au niveau de la muqueuse buccale, il se manifeste par la formation d’un muguet se présentant sous forme de plaques blanches à l’intérieur de la bouche, sur la langue, le palais et autour des lèvres.

Quant à la muqueuse vaginale ou génitale, il se manifeste par une perte blanche accompagnée de démangeaisons, désignée par l’appellation « mycose vaginale » .
Une brûlure durant l’émission d’urine pour les infections des muqueuses de l’appareil urinaire peuvent également apparaitre.

Vous l’aurez compris, les formes de candidose sont très nombreuses.

Faites le test : comment savoir si vous avez la candidose?

Avant de continuer. Un petit point sur les termes.

La candidose : ou plutôt les candidoses sont une affection dues au développement du candida albicans

Les mycoses : est une infection provoquée par des champignons très souvent le candida albicans (encore lui).
On retrouve 2 grands types de mycoses :

  • Les candidoses : qui touchent la peau et les muqueuses
  • Les dermatophytoses qui touchent la peau, les ognles ou les cheveux.

Candidose et mycose sont donc plus ou moins des synonymes.


Les symptômes liés à la multiplication des candida albicans

La candidose est une infection encore assez peu connue. En tout cas en France. Les pays Anglos saxons ont une bonne longueur d’avance sur nous pour le dépistage et le traitement. ( Vous trouverez d’ailleurs dans ce site de nombreuses sources en anglais. Et comme je suis bilingue je vous présenterez les derniers travaux en provenances des États-Unis par exemple)

Il existe différentes statistiques, mais d’après les derniers chiffres entre 70% et 80% de la population mondiale souffrirait de candidose. Je sais, ce chiffre est surprenant. Ce qui signifie aussi que vous êtes peut-être infecté.

regime_anticandida_1

À éviter!!

Pourquoi un tel développement de la candidose?

Il existe beaucoup de raisons qui font que la candidose s’est développée de manière exponentielle. En cause principalement nos modes et habitudes alimentaires.

L’alimentation moderne bourré de sucre et de produits raffinés est un terrain parfait pour le développement du candida
À cela s’ajoute l’utilisation régulière d’antibiotique.
Nous verrons par la suite que les antiobotiques entrainement aussi un terrain très favorable pour le développement des candidose . De plus la pilule contraceptives, les remèdes contre l’ulcère (cimetidine…)

 De plus, d’autres médicaments attaquant la flore intestinale, les changements hormonaux pendant la grossesse, le stress, la pilule contraceptive… favorisent la multiplication du candida albicans.

En tant que champignon, son développement est favorisé par la présence de sucre et d’humidité. De ce fait, une prise de poids, augmentant la transpiration, peut favoriser sa prolifération.

En général, le candida albicans est bégnin mais après multiplication, il devient pathologique.

Elles doivent-être rapidement traitées pour éviter toute complication. En d’autres termes, une personne peut être porteuse de ce champignon sans être affectée par la candidose.

Pour une personne saine, la candidose ne présente pas une menace sauf dans les rares cas où il s’infiltre dans le flux sanguin. Cette situation est alors dénommée candidémie. Elle peut entraîner une septicémie.

La candidose peut être fatale chez les immunodéprimés, les patients atteints du sida ou du cancer suivant une chimiothérapie ou ayant subi une transplantation osseuse.

D’autres symptômes viennent également étoffer la liste de désagréments notamment des problèmes digestifs, des cystites, de multiples infections dues à un système immunitaire affaibli comme les infections ORL, les aphtes, les dépressions chroniques…

Mais dans tous les cas il vaut mieux prévenir que guérir.

Les symptômes de la candidose

  • Une grande fatigue
  • Des maux de têtes
  • Des ballonements
  • Une sensation de douleur au niveau de l'appareil génital
  • Des mycoses qui récidivent
  • Éruptions chroniques
  • Des douleurs au niveau des muscles
  • Dysfonctionnement sexuel
  • Sentiment de lassitude

Ce n'est malheureusement pas une liste exhaustive de tous les symptômes de la candidose. Mais cela permet d'avoir déjà un bon aperçu des dégâts possible.

candidose symptomes

Maux de tête, fatigue, vous souffrez peut-être de candidose?

En général, un traitement antifongique et l’application de nos conseils suffit à traiter la candidose ou  freiner la prolifération du candida albicans.

En cas d’aggravation des symptômes, un régime anti-candida est conseillé. En outre, l’avis d’un médecin est requis avant la prise de quelques médicaments que ce soit. L’hydratation est également un élément à ne pas négliger.

Enfin, une alimentation saine et suffisante ainsi qu’une une hygiène impeccable du corps sont des préventions efficaces contre la candidose. Les femmes enceintes sont les plus sensibles aux muqueuses vaginales, ainsi, elles doivent suivre un traitement spécifique.

symptomes candida

Plan d’attaque en 3 étapes pour vaincre la candidose

Résumé de notre plan d'attaque en 3 étapes

1

Un régime anti-candidose

Le régime ciblant la candidose peut paraître quelque peu restrictif au premier abord, tout particulièrement si vous décidez de l’entamer par une désintoxication.
Par contre ce qui va vraiment faire la différence dans la lutte contre la surcroissance de la candidose, c’est un programme d’alimentation sain et faible en sucre.

Les éléments principaux à éviter sont les fruits, les féculents et tous les sucres ajoutés. Il y a beaucoup d’autres renseignements à prendre en note. Une fois que vous allez commencer à scruter vos choix alimentaires, vous serez peut-être étonnés par les ingrédients qu’ils contiennent

2

Les probiotiques

Que veut-on dire par probiotiques? La façon la plus simple d’expliquer leur fonctionnement est de comprendre que ce sont des bactéries saines qui font partie de votre flore intestinale.

Lorsque vous souffrez de candidose, ces microorganismes au sein de votre flore intestinale se voient déstabilisés. Le fait d’ajouter une source riche en probiotiques à votre alimentation (soit sous la forme de suppléments, soit par le biais de la consommation d’aliments probiotiques) permettra à votre flore intestinale de retrouver son équilibre et de maintenir la présence de ces organismes actifs et sains.

3

Les antifongiques

Il ne faut pas non plus négliger l’utilité des antifongiques. Il est nécessaire de suivre des traitements antifongiques, car votre régime et les probiotiques seuls ne suffiront pas à faire reculer votre surcroissance de candidose.

La plupart des antifongiques partagent le même mode de fonctionnement : ils fragilisent les membranes des cellules de candidose. Par contre les antifongiques se suivent et ne se ressemblent pas, je vous expliquerai de quelle façon les antifongiques naturels peuvent se montrer plus efficaces (et causer moins d’effets secondaires) que les antifongiques pharmaceutiques.

1-Régime anti candidose et détoxification

La détoxification du corps

Durant la première phase, nous allons aussi nous pencher sur la détoxification du corps. L’astuce est de se préparer soit même sa boisson detox.
Il en existe de très nombreuses. Ici je vous propose un détoxifiant qui a fait ces preuves : Pastèque -citron -menthe et bien sûr de l’eau

Pourquoi la pastèque :
La pastèque permet au corps d’évacuer les toxines, car elle contient un ingrédient appellé citrulline, c’est un acide aminé non protéinogène. Qui permet au foie de se détoxifier.

Pourquoi le citron
Le citron permet de stimuler le système digestif et en cas de candidose, le système digestif est bien souvent sens dessus dessous. Un autre effet positif du citron c’est qu’il régule la constipation, les brulures d’estomac et les ballonnements.

Ingrédients

  • 1 à 2 litres d'eau. Tout dépend si vous souhaitez votre boisson forte ou plus douce
  • Un morceau de pastèque ou de concombre
  • 1 citron ou citron vert
  • 15 feuilles de menthes
  • Quelques glaçons

Préparation

  • Découper un bon morceau de pastèque (en cubes) que vous mettrez dans un grand pichet
  • Découper un citron vert en quartier, placez le avec la pastèque
  • Mettez les feuilles de menthes
  • Ajoutez 1 à 2 litres d'eau
  • Laissez reposer une nuit au frigo
  • Le lendemain ajouter les glaçons
  • C'est prêt
detoxification candida

Un vrai régal pour commencer d'attaque

Une désintoxication de base du côlon prend de 1 à 2 semaines. Dès qu’elle s’achève vous serez en mesure de commencer à prendre des probiotiques et des antifongique.
Durant le stade initial de la désintoxication, il est possible que vous éprouviez certains symptômes d’élimination trop brutale. C’est pour cette raison que je recommande la prise de suppléments de désintoxication de haute gamme dès le début du traitement, puisque cette précaution permettra de réduire ou d’éliminer complétement l’apparition de tels symptômes.

Voici les étapes clef d’un régime efficace de désintoxication :

  • Consommer des salades crues et des légumes passés à la vapeur
  • Boire énormément d’eau
  • Choisir de préférence des produits biologiques
  • Poursuivre la désintoxication de 3 à 10 jours

Rééquilibrage et régime alimentaire

Il est nécessaire de commencer sur de bonnes bases, nous n’allons développer notre plan d’attaque sur des mauvaises fondations. Cette première étape est donc très importante. Elle va solidifier et vous habituer à prendre les bonnes habitudes.

Avec nos vies toujours plus stressantes et trépidantes, il est très facile de développer certaines mauvaises habitudes dans l’alimentation qui vont conduire au développement du candida. Je parle bien entendu de tous les produits déjà cuisinés, avec trop de sel et surtout trop de sucre.

Durant notre rééquilibrage alimentaire, nous allons donc nous concentrer sur une alimentation à base de légumes surtout vert et donc riche en fibre. Si vous le pouvez, il est préférable d’acheter des produits biologiques.
Vous pouvez faire durer cette première phase une semaine. Il est possible que vous ayez faim, vous pouvez donc rajouter un ou deux œufs par jour pour ajouter des protéines à votre diet.

regime-anti-candida

Voilà une grande composante de votre nouveau régime. J'espère que vous aimez les légumes 🙂

Voici donc un bref rappel de cette section du traitement, avant de progresser à la liste spécifique des aliments à consommer ou à éviter.

Vous n’allez guère aimer le message, mais il est maintenant temps de dire adieu au fromage, à l’alcool, au chocolat et à toutes les friandises sucrées que vous avez tant aimées depuis si longtemps.
La difficulté est que tous ces aliments vous attirent tout particulièrement, mais qu’ils attirent encore plus les cellules de candidose qui sont présentes dans votre flore intestinale. C

ela veut dire que chaque fois que vous donnez libre cours à une envie, vous offrez aussi simultanément tout un festin aux voraces pathogènes qui habitent votre système intestinal.

Les aliments à priviligier

  • Les légumes qui ne sont pas des féculents (asperges, brocoli, aubergines, oignons, etc.)
  • Le yogourt probiotique aux ferments vivants (sans sucre ajouté)
  • Les viandes maigres
  • Les céréales sans gluten (essayez le sarrasin, le quinoa, ou le millet)
  • Les fines herbes / les épices / les condiments
  • Les tisanes
  • Les édulcorants végétaux (la stévia et le xylitol

Les aliments à éviter

  • Les sucres (ce qui comprend les sirops, le chocolat, le miel et tous les sucres ajoutés)
  • L’alcool
  • Les céréales et les aliments contenant du gluten (tout ce qui est composé de blé, de seigle, d’avoine, d’orge ou de maïs)
  • Les fruits (un citron pressé ne pose pas de problème mais la plupart des fruits ont un contenu en sucre trop élevé
  • Les féculents (pomme de terre, carottes, patates sucrées et les pois
  • La charcuterie et les produits de viande transformée
  • Les fruits de mer et le poisson de pisciculture
  • Les additifs et les agents de conservation (tout ce qui contient des ingrédients ne ressemblant aucunement à des aliments, en gros!
  • Les condiments et les assaisonnements qui contiennent du sucre
  • Le thé et le café

2-Utilisation des probiotiques

Que veut-on dire quand on parle de surcroissance de candidose? En termes simples, il s’agit en gros de situations dans lesquelles les levures de type candida se développent de façon incontrôlée et menacent les bactéries saines de votre flore intestinale.

Privées d’espace et de subsistance, ces bactéries saines finissent par disparaitre. Bien vite la bactérie candida albicans prend le dessus au sein de votre flore intestinale et élimine les autres bactéries, et une surcroissance de candidose a lieu.

Les probiotiques: un coup de pouce pour votre système immunitaire

La recherche scientifique a démontré que la présence d’un taux adéquat de bactéries stimule le système immunitaire et aide le corps à lutter contre les pathogènes. Les chercheurs voient deux raisons à cela.

En premier lieu il est estimé que les bactéries saines encouragent l’activité du système immunitaire et aident ainsi le corps à réagir aux nouvelles infections.

En deuxième lieu on pense aussi, parallèlement, que les probiotiques parviennent à maintenir l’acidité du système intestinal grâce à la production de substances telles que l’acide lactique. Cette acidité refoule le développement de pathogènes tels que la candidose.

Les probiotiques refoulent la candidose

Un apport massif de bactéries bénéfiques à la flore intestinale crée un contexte concurrentiel en son sein, dans lequel chaque microorganisme rivalise pour espace et subsistance.

C’est ainsi que les probiotiques qui nous sont bénéfiques utilisent l’espace et les ressources qui auraient autrement été absorbés par la levure candida. C’est pourquoi je vous recommande l’usage régulier d’un probiotique contenant un taux bactérien élevé.

candidose-traitements

Comment bien choisir ses probiotiques

Les probiotiques se suivent et ne se ressemblent pas. Il n’est pas rare de payer des prix d’or pour un produit qui s’avère en fin de compte être de médiocre qualité.

De la même façon, heureusement, il existe d’excellents produits qui ne vous ruinerons pas. Il existe notamment une marque ou deux qui offrent une qualité sans reproche, un bon rapport qualité prix, ainsi qu’une excellente disponibilité en magasins.

Des renseignements supplémentaires sur ces produits vous sont disponibles en consultant mon programme. Voici quelques-uns de ces renseignements, les plus essentiels lors de vos achats, à titre indicatif.

Veuillez noter que les critères que je vais vous présenter sont applicables aux probiotiques à base d’acide lactique.

Les probiotiques à base de couches de sol fonctionnent de façon différente car ils résistent beaucoup mieux à l’absorption et à la descente dans système intestinale. Ceci veut dire qu’ils ne requièrent aucune réfrigération et sont d’une efficacité équivalente même avec un taux bactérien beaucoup plus faible dans chaque capsule.

3-Les antifongiques

Un régime adapté, faible en sucre et en carbohydrates, représente un tel effort complémentaire. De même, un traitement antifongique de qualité peut compléter le plan d’attaque.

De quelle manière un antifongique fonctionne-t-il?

La plupart des antifongiques opèrent en fragilisant les parois cellulaires des levures telles que la candidose. Une fois la paroi fragilisée, la cellule ne fait guère long feu et elle est éliminée par votre système immunitaire.

Il est possible que votre médecin vous prescrive un antifongique pharmaceutique – Nystatin peut en être un exemple.
Par contre, si ces produits sont performants dans l’élimination des cellules de levures, ils possèdent aussi des effets secondaires qui ne sont pas négligeables.

Les cellules de levure après tout, ne sont guère très différentes de nos propres cellules. Il est par conséquent extrêmement difficile de développer un antifongique qui soit en mesure d’attaquer le pathogène sans aussi endommager nos propres cellules.

Si par contre les antifongiques naturels vous attirent davantage, il est rassurant de savoir qu’il en existe de nombreux types sur le marché, qu’il vous est possible d’essayer.
Ils possèdent en général beaucoup moins d’effets secondaires, sont disponibles sans ordonnance et n’en sont pas moins de redoutables éliminateurs de levures.

Quels antifongiques naturels?

antifongique-candidose

Les antifongiques naturels: une excellente solution

Si vous optez pour les antifongiques naturels, il y a certains renseignements qu’il vous importe de connaitre.

Tout d’abord, il est parfaitement possible de combiner ces antifongiques et d’en prendre plus d’un en même temps. Les remèdes naturels sont beaucoup plus doux que les médicaments sous ordonnance; le fait d’allier les antifongiques que vous utilisez augmentera la capacité de votre système immunitaire à combattre la candidose.

Ensuite il faut toujours se souvenir qu’il est préférable de commencer avec de faibles doses et de les augmenter par la suite : vous éviterez de la sorte tout risque d’être frappé par des symptômes d’élimination trop brutale.

Il existe beaucoup d’antifongiques naturels. Ici nous en verrons seulement 2 mais  particulièrement puissants.

L’acide caprylique

Il s’agit d’un des ingrédients actifs de l’huile de coco, et ce produit est disponible sous forme de comprimés.  

Vous pouvez également à la place choisir de simplement absorber 2 à 3 cuillères à soupe d’huile de coco vierge de haute qualité chaque matin. Une étude scientifique de 2007 a établi au-delà de tout doute l’efficacité de l’huile de coco et de l’acide caprylique contre la candidose.
La conclusion de ce rapport était en effet que « l’huile de coco devrait être systématiquement utilisée dans le traitement contre les infection fongiques ».

L’huile d’origan

L’huile d’origan est communément vendue dans la plupart boutiques de vitamines et de suppléments, en générale sous forme de capsules. Des études ont démontré l’efficacité de l’huile d’origan contre tout un éventail d’infections fongiques. C’est un antifongique particulièrement puissant.

Les antifongiques en crème

candida_albicans_2

les traitements antifongiques

Le traitement local de la candidose peut être réalisé avec des crèmes ou des shampoings à appliquer sur les zones à traiter comme les lèvres, la peau, la cavité vaginale, etc. Les antifongiques généraux sont présentés sous plusieurs formes telles que les ovules, les comprimés, etc.

Quel que soit le type de traitement, la prise de ces médicaments et la durée des traitements diffèrent selon le médicament prescrit mais aussi selon le patient à traiter.

Des médicaments à courte durée, qui agissent plus rapidement, étant donné le fait qu’ils contiennent une quantité assez élevée de principes actifs peuvent être prescrits.

Ce type de traitement est la plus pratique, dans la mesure où elle est éphémère et ne constitue pas une source de désagrément. Les traitements à longues durées sont par contre indiqués chez les patients vulnérables comme les femmes enceintes ou allaitantes.

En traitement libre, les médicaments sont à base de substance antifongiques comme le clotrimazole ou de miconazole. Le choix des médicaments dépend des habitudes du patient et de ses conditions de santé. Les médicaments sont ainsi prescrits suivant des dosages et des posologies différentes, de 1 à 7 jours en général.

Les traitements à longue durée peuvent varier de plusieurs semaines à plusieurs mois, selon le médicament. Chez un praticien, le type de traitement dépendra des conditions de santé du patient.

Les principes actifs utilisés sont également à base d’antifongiques dont les plus fréquemment utilisés sont les butoconazoles et les tercanazoles.

Les meilleures ressources concernant le candida albicans sur internet

Ressources intéressantes

clubequilibrenaturel.com
Une première approche intéressante. L’article nous explique les symptômes et nous présente un test (celui du verre d’eau). C’est une bonne première lecture qu’il faudra approfondir par la suite.

ateliersante.ch
Voici un article de fond très bien construit. L’auteur passe en revu les causes mais aussi les symptômes et les solutions pour faire face à la candidose. Un article poussé qui dresse un constat effrayant de la prolifération des candidoses dans le monde.

candida-albicans.fr
Max à lui aussi souffert de la prolifération de candida et il nous fait part de ses trouvailles et des ses lectures dans son très bon blog. Il nous propose aussi une sélection d’antifongiques et de probiotiques intéressantes. Un complément de lecture intéressant.

www.silver47.eu
Un tour d’horizon du candida avec une partie sur la relation entre cancer et candidose. La mise en page n’sst pas super et la lecture un peu difficile, mais un article qui vaut le coup

naturosante.com
Un petite introduction sur la question. Si vous connaissez le sujet vous n’apprendrez rien de bien nouveau.

sante-bienetre64.com
Le point de vu intéressant d’ Hélène naturopathe. Elle revient sur les causes et les symptômes. Un article qui ce lit vite et peut être un bon complément à vos recherches.

Témoignages personnels

Au vert avec Lili

Superbe témoignage. Je vous conseille vivement de le lire. Lili nous explique son parcours et son régime pour vaincre le candida. On prend conscience qu’avec de la patience et les bons choix alimentaires on peut avoir des résultats excellents.
Passage choisi:
« Depuis le 1er septembre, je ne suis pas fatiguée. Je dors correctement. Je n’ai plus de boutons. Ma peau et mes cheveux sont tous doux. Certains diront que c’est normal, mon candida n’est plus nourri. Moi je pense tout simplement que c’est l’arrêt du sucre qui me va à merveille »

Un texte plein d’espoir et très motivant!

Ressources médicales

Voici des ressources plus classiques, de type wikipédia et site médicaux. Malheureusement l’information est souvent assez générale et peu utile.

Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Candidose

Vulgaris Médical:
http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie-medicale/candidose

CHU-Rouen:
http://www.chu-rouen.fr/page/candidose

Canoe Santé:
http://sante.canoe.ca/condition_info_details.asp?disease_id=26

Docteur clic
http://www.docteurclic.com/maladie/candidoses.aspx

Ressources en anglais

Voilà, je pense qu’avec cet article vous avez une base pour comprendre et mettre en place un plan efficace de lutte contre la candidose.

N’hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires. Je vous répondrai rapidement.

Soigner le candida albicans : la méthode en 3 étapes 100% naturelle
4.59 (91.72%) 29 votes

 

À propos de l'auteur

Sylvie Leroy

Commentaires

  • Salut les gens,
    J’ai 21 ans et j’ai personnellement le candida sur les parties génitales…

    Rien ne marchait jusqu’à ce que je me recentre sur moi-même et que je suive un programme de libération de blessures ancrées dans mon corps depuis mon enfance.

    Car effectivement, tout mal-être provient de mémoires émotionnelles que nous avons subis dans notre vie, et qui ne sont toujours pas intégrées, entraînant des complications physiques tel que le candida albican. Traiter notre consommation de sucre et réguler notre alimentation n’a pas un effet significatif, car c’est seulement manipuler les effets ! non les causes de la maladie ! et les causes sont plus profondes, émotionnelles, d’où la nécessité de faire ce travail.

    Je suis le programme de 10 semaines, et il y a une nette amélioration, et ça se poursuit… et figurez-vous que je mange toujours autant de sucre…

    Allez consulter le Processus de la Présence de Michael Brown, il a des vidéos d’introduction sur youtube également, taper « presence process ».

  • salut merci pour votre des aujourdhui je vais commencer le traitement naturel condre le candida ,jen soufre depui 2ans avant cetait sur la partie genitale maintenant cest sur la bouche,ca me gene vraiment.avec votre aide j’espere que cette fois ci ca va marcher

    • Bonjour dada,

      Vous êtes sur la bonne voie! courage!
      Le régime anti candida demande quand même certain sacrifice et ce n’est pas toujours facile. Je suis passée par là, mais après quelques semaines vous verrez votre état de santé s’améliorer et c’est plus qu’encourageant.

      N’hésitez pas si vous avez des questions par la suite 🙂

  • Bonjour;
    J’ai une maman de 90 ans sous traitement asilix 380 mg; levotirox, 75 mg kardégic et prends de l’oxygéne sous niveau 1 18h/jour, elle prends ce traitement car elle a fait plusieurs hospitalisation pour décompensation. malgré que les médecins disent qu’elle va bien,elle se plaint et depuis des années de sa sécheresse buccale, lèvres séche ainsi que la langue, quelquefois elle a même du mal à parler, donc elle prends de l’eau froide pour se rincer la bouche, mais cette opération doit être répétée au moins tous les 1/4 heure ce qui n’est pas possible. Pouvez vous si il y a quelque chose qu’elle peut prendre.
    En vous remerciant

    • Bonjour Galice,

      Je ne suis pas médecin malheureusement. Dans votre cas le mieux est de consulter un professionnel de la santé.

      J’aimerais pouvoir vous aider plus, mais cela dépasse le cadre de mes connaissances.

      Bien à vous,

      Sylvie

  • Bonjour
    Je suis un peu perdu, car j’ai fait un prélèvement vaginal, conclusion candida albicans.

    J’ai commander a suivre un régime, supprimer tout les sucres, mais y’a des jours ou j’ai vraiment envie de prendre un cafe sucrée. Pas facile je sens que je suis en manque de sucre.

    Le matin je prend 1 banane, avec noix de coco et du lait amande.
    Je mange aussi des raisons rouge et des pommes la journée.

    Je me fait aussi des jus vert mais je n’aime pas trop de goût car pas de goût sucrée.

    Je suis déjà maigre et je ne veux pas maigrire avec ce régime.

    Je suis un peu perdu, merci de me conseiller, car je ne prend pas de prebiotique aucune vitamine et je me sans très fatiguer.

    Bien a vous

    • Bonjour,

      Oui pas évident. Évitez le café sucré si vous pouvez. Le déca est possible par contre. Il existe des supers recettes très nourrissantes et qui évitent certains mauvais aliments qui favorisent le candida.
      Si vous cherchez des recettes de pain à la noix de coco par exemple, vous trouverez de bons exemples.

  • Bonjour j ai un candida depuis 3ans on le vois à la bouche assez choquée de savoir que j ai ça car cela fait maintenant 4 ans que je suis végétalienne 🙁 🙁 mais bon faut le soigné comment dois je prendre l huile d origan svp? En gélule mais pendant les repas? Merci et également je vais préparer mes salade mais j ai entendu dire que le vinaigre était fortement déconseillé durant le traitant donc assez fade puis.je mettre de l huile d olive ? Ou autre? Merci pour tous ces renseignements 🙂

  • Bonsoir,

    Je ne suis pas tout à fait sûre d’être infestée de candida, mais je me reconnais dans beaucoup de symptômes divers et variés que je trouve au cours de mes recherches. Déjà, cela fait 3 ou 4 ans que j’ai un écoulement post-nasal fort désagréable, j’ai donc le nez qui coule en permanence dans la gorge, sans qu’aucune de mes visites chez le médecin et l’orl n’y changent quoi que ce soit. Et progressivement, j’ai développé d’autres symptômes comme la perte de motivation fulgurante (que je reprends rarement alors que j’ai toujours été active), mémoire faible, dépressions insensées, perte de libido, diarrhées alternées à la constipation, démangeaisons génitales depuis quelques mois…
    Tout cela survient à chaque fois du jour au lendemain. Les symptômes psychologiques comme la dépression et la perte de libido, je peux facilement les lier au fait que je sois sortie d’une relation très douloureuse avec un psychopathe qui m’a fait vivre une descente aux enfers. Mais j’ai depuis un autre homme dans ma vie, qui me fait vivre le meilleur, donc je devrais me remettre, mais les symptômes comme l’écoulement post-nasal et les démangeaisons sont insupportables, je souhaite m’en débarrasser, mais je ne suis pas sûre et certaine non plus d’être sur la bonne piste, j’ai peur de faire un régime très restrictif pour rien.

    J’ai pensé à faire un jeûne de quelques jours, je me suis dit que ça nettoierait mon corps sans forcément changer mes habitudes par la suite.

    Qu’en pensez-vous ?

  • Bonsoir,
    J’ai un problème que j’était malade à l’anémie après le traitement et marchait le cas, mais mon visage était encore pâle et jaune, donnez-moi s’il vous plaît des conseils dans le dernier réceptif de ma très haute considération et le respect des phrases

Laisser un commentaire

Suivez-nous!