Candida albicans

Le candida parapsilosis

candida-parapsilosis
Écrit par Sylvie Leroy
Le candida parapsilosis
5 (100%) 5 votes

Les maladies infectieuses dues au champignon ou candidoses sont assez courantes, mais relativement mal connues du grand public. Même en milieu hospitalier, des infections causées par certaines espèces de champignon n’ont pas encore été prises en compte. Cependant, ces dernières décennies, elles commencent à attirer l’attention à cause de l’augmentation de leur incidence et surtout à cause de l’entrée en scène d’espèces jusque-là considérées comme non pathogènes ou commensales chez l’homme comme le candida parapsilosis.


Qu’est-ce que le candida parapsilosis

Le candida parapsilosis est présent chez des animaux domestiques, des insectes et dans le sol. Chez l’homme, il est fréquemment localisé au niveau des mains avec d’autres espèces de champignons. Ainsi, le candida parapsilosis n’est pas automatiquement pathogène, contrairement au candida albicans. Il existe aussi d’autres formes de candida comme le candida glabrata

Les infections provoquées par le candida parapsilesis sont des maladies opportunistes émergentes, frappant surtout des patients au niveau de leur système immunitaire et les affaiblit rapidement. Elles sont généralement associées à des déséquilibres alimentaires, aux prothèses et aux cathéters.

Des cas de transmission nosocomiale par le biais d’instruments chirurgicaux contaminés et des mains du personnel soignant dans les hôpitaux sont aussi des causes fréquentes d’infections. Les personnes les plus exposées sont les nouveau-nés et les personnes traitées en Unité de soins intensifs, généralement après avoir subi une intervention chirurgicale touchant l’appareil digestif.


Quels sont les symptomes?

Le candida parapsilosis provoque des infections cutanées superficielles, notamment au niveau des ongles. Des formes d’infection relativement anodines sont constituées par une rougeur et des démangeaisons au niveau de la bouche ou du vagin.
Des douleurs au niveau des yeux peuvent également apparaître. Il peut aussi causer des maladies systémiques comme l’endocardite, une inflammation de la paroi interne du cœur.

Cette infection a été découverte pour la première fois sur des toxicomanes se droguant par voie intraveineuse.

Le candida parapsilosis peut même causer un choc systémique en cas d’infection des membranes internes comme le péritoine à la suite d’une intervention au niveau du tube digestif, ou une candidémie en cas de contamination d’une plaie chirurgicale.


Comment traiter le candida parapsilosis?

Actuellement, une convention concernant le traitement des infections à candida parapsilosis n’a pas encore été établie. Cependant, deux types d’intervention sont le plus souvent adoptées.

En premier lieu, le traitement peut agir en retirant tous les corps étrangers pouvant contenir ou faire propager le champignon, comme les cathéters et les dentiers. En effet, ces objets peuvent contenir le champignon en question qui va ensuite former un film tout en se nourrissant des sucres produits par l’organisme du patient.

En second lieu, différents types d’antifongique sont utilisées car ils luttent efficacement contre le candida parapsilosis notamment l’Amphotéricine B qui est souvent alterné avec le Fluconazole. Certains médecins recommandent également l’utilisation du Caspofungine.

Le patient doit être conscient du danger que représente le candida parapsilosis.

En outre, le personnel soignant doit prendre des mesures afin de stériliser leur appareil et leurs mains surtout en milieu chirurgical. La recherche en génétique moléculaire a donné des résultats prometteurs.

En effet, des actions de collectes d’informations concernant la virulence et le mécanisme d’action du candida parapsilosis ont été lancées. Cela permettra d’obtenir une meilleure compréhension de la biologie de ce champignon et de meilleures perspectives dans le traitement des infections qu’il génère.

À propos de l'auteur

Sylvie Leroy

Laisser un commentaire

Suivez-nous!