Dépression

Les symptômes de la dépression saisonnière

depression-saisonniere
Écrit par Nicolas Buisson
Les symptômes de la dépression saisonnière
5 (100%) 7 votes

D’après les chiffres, plus de 25 % de la population est victime de la dépression saisonnière durant l’automne et l’hiver à cause du manque de lumière naturelle pendant ces périodes.
Découvrez dans cet article les symptômes de ce trouble pour être sûrs de ne pas en être affectés.

Mais ne vous inquitez pas, si vous souffrez de dépression saisonnière des solutions simples existent qui vous permettent de sortir de la dépression naturellement.

Voici certains signes  de la dépression saisonnière

La fatigue

Une personne de nature énergique perd de son énergie et se fatigue plus facilement durant l’hiver et l’automne. Elle a du mal à effectuer ses activités quotidiennes et réalise plusieurs pauses tout au long de la journée.
Dans les cas extrêmes, la fatigue est associée à l’apathie et à la démotivation.

C’est un des premiers symptômes de la dépression saisonnière et la personne victime risque de se fatiguer de plus en plus si le problème n’est pas traité et soigné rapidement.

L’hypersomnie

En association à la fatigue, la personne victime de dépression saisonnière a tout le temps besoin de sommeil.
Comme elle se sent en permanence fatiguée, elle ressent le besoin de prendre du repos tout au long de la journée, même après avoir profité des 8 heures de sommeil réparateur dont l’organisme a besoin chaque jour.

Au début, elle souhaitera s’assoupir de brefs instants et lorsque la dépression saisonnière est bien installée, elle ressentira le besoin de dormir tout au long de la journée et de ne rien faire durant celle-ci.

Tristesse profonde et pessimisme

L’un des symptômes de la dépression saisonnière, le plus connu est aussi la tristesse profonde.
Elle est habituellement associée au pessimisme dans toutes les activités entreprises.

La personne atteinte de la dépression se sent incapable de faire ce qu’on attend d’elle, elle se sent seule au monde et ne veut rien essayer pour améliorer sa situation.
À ce stade, l’aide d’un psychologue est réellement importante, car la personne peut s’enfermer chez elle et ne plus vouloir être en contact avec les gens de son entourage. Ce qui entraîne d’autres problèmes comme la boulimie.

La boulimie

Comme la personne victime de dépression saisonnière devient apathique, pessimiste et s’isole du reste du monde, elle est tentée de combler le vide qui s’installe autour d’elle par la consommation de produits souvent riches en graisses et d’aliments sucrés.

En réalité, elle n’aura pas vraiment faim, mais elle ressent juste le besoin soudain de consommer quelque chose. Bien évidemment, la personne se cache des autres en consommant les aliments en question et la consommation est habituellement accompagnée d’un sentiment de honte.

 

Lorsque ces signes apparaissent, c’est peut être  les symptômes de la dépression saisonnière. Il convient de demander l’aide d’un professionnel de la santé.

Découvrez ici : les 12 symptômes de la dépression

En parcourant le site vous trouverez aussi de nombreuses solution à mettre en action pour se débarrasser du blues de l’hiver.

À propos de l'auteur

Nicolas Buisson

Laisser un commentaire

Suivez-nous!