Dépression Remèdes naturels

millepertuis et grossesse

millepertuis-grossesse
Écrit par Nicolas Buisson
millepertuis et grossesse
4.75 (95%) 4 votes

Depuis plusieurs siècles, le millepertuis est réputé pour ses propriétés antidépressives. En effet, ce sont ses sommités fleuries qui lui attribuent cette vertu. Et la question se pose : une femme enceinte dépressive peut-elle prendre le millepertuis ? Jusque-là, les idées s’embrouillent mais l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne sollicite pas l’utilisation du millepertuis pendant la grossesse ni même pendant la période de l’allaitement.

Voyons en détail si le millepertuis et la grossesse font bon ménage.

Utilisation du millepertuis

Les fleurs de millepertuis a comme principe actif l’hypericine disposant des vertus apaisantes. Pour tousavoir sur le millepertuis lisez notre guide complet ici.
En forme de tisane, de gélules ou de comprimés, le millepertuis est utilisé pour traiter la dépression légère ou modérée.
Une propriété antidépressive qui a fait son renommé pendant des siècles. Il agit également pour apaiser la tension nerveuse ou l’anxiété.

Les troubles de sommeil peuvent être aussi traités par le millepertuis. En usage externe sous forme d’huile ou de pommade, le millepertuis est connu pour ses effets antiseptiques, antibactériens, antiviraux, digestifs ou encore sédatifs. C’est vrai que le millepertuis est une plante efficace mais son utilisation peut avoir des effets secondaires notamment les vertiges, la constipation ou la sensation de bouche sèche. Toutefois, ce ne sont que des effets passagers.

Utilisation de millepertuis pendant la grossesse

Actuellement, l’usage et les effets de millepertuis pendant la grossesse restent encore flous.
Néanmoins, il est conseillé de ne pas prendre le millepertuis pendant la période de la grossesse.

Si vous êtes en phase de traitement d’un état dépressif, il faut en parler à votre médecin avant d’arrêter le traitement pour éviter la rechute. D’ailleurs, si vous vous sentez prête à concevoir un enfant alors que vous êtes encore en plein traitement de vos troubles dépressifs, il est préférable d’arrêter le traitement de millepertuis un mois à l’avance.

Toutefois, certaines études effectuées sur des animaux ont montré que la prise de millepertuis pendant la grossesse peut entrainer une naissance prématurée vu que le principe actif augmente la vitalité du muscle utérin. En outre, cette substance active renferme de l’acide tannique qui menace une interaction avec le fer, un élément primordial pour l’enfant et la mère pendant la période de la grossesse.

Bref, le millepertuis et la grossesse ne font pas bon ménage et la meilleure chose à faire est de s’adresser à un médecin.

Si vous avez un petit coup de déprime, notre guide des solutions naturelles vous aidera surement! Pour en savoir plus cliquez ici !

À propos de l'auteur

Nicolas Buisson

Laisser un commentaire

Suivez-nous!