Curcuma

Quels sont les bienfaits du Moringa

Poudre de moringa
Écrit par Nathalie Marty
Quels sont les bienfaits du Moringa
5 (100%) 11 votes

Le moringa est une plante vivrière. En Inde, depuis plusieurs siècles, le Moringa est utilisé à titre médical dans le traitement de plus de 300 maladies.

Au-delà de l’Inde, il pousse dans les pays tropicaux tels que les pays d’Afrique, d’Amérique du sud et d’Asie. Découvrons ensemble les bienfaits du moringa.

Que contient le moringa

Le moringa est constitué de :

  • Protéines : ses protéines sont deux fois plus que les protéines contenues dans le yaourt (1)
  • Vitamine A : cette plante contient de la vitamine A tout comme la carotte. Cependant tenez-vous bien. Pour la même quantité de moringa et de carottes, vous avez 4 fois plus de vitamines A que dans les carottes.
  • Vitamine C : la quantité de vitamine C contenue dans le moringa est 7 fois supérieure à celle contenue dans les oranges, pour les mêmes quantités prises. Au-delà de la vitamine C, le moringa est riche en plusieurs autres vitamines.
  • Calcium : le calcium contenu dans le moringa équivaut à la quantité de calcium contenue dans 4 verres de lait
  • Potassium : le potassium contenu dans une plante de moringa est équivalent à la quantité de potassium que contient 3 bananes
  • Fibres : il contient 4 fois plus de fibres que l’avoine
  • 96 Puissants antioxydants : les antioxydants contenus dans le moringa le rendent célèbre auprès de la gent masculine
  • Fer : il est plus riche en fer 25 fois plus que le fer contenu dans les épinards
  • Zinc, Minéraux, acides aminés et plusieurs autres nutriments sont contenus dans le moringa.

Les vertus médicales du moringa

La sexualité masculine

En général, les hommes se préoccupent peu de leur santé. Parfois, il peut arriver que la zone princière pointe un problème du nez, en général un trouble d’érection (le problème le plus gênant pour les hommes). Alors là, ils s’intéressent de plus près au bien manger pour une meilleure santé(2).

Le moringa étant un aliment super riche, sa consommation vient enrichir le corps tout entier de ses nombreux composants. Particulièrement du point de vue libido, le zinc, le calcium, la vitamine C contenus dans le moringa soutiennent la production de testostérone.

Ils permettent également une érection de qualité et de bonne durée. Ils favorisent d’ailleurs la circulation sanguine vers les parties génitales ce qui permet de soutenir une érection de qualité.

Il en va de même pour la vitamine D qui soutient la production de testostérone. Or la testostérone permet une meilleure éjaculation, une meilleure qualité et quantité du sperme.

Le moringa contre la constipation et le système digestif

Le moringa contient plus de fibres que l’avoine. Or les aliments riches en fibres stabilisent, équilibrent notre système digestif. Il nous permet de traiter les constipations.

Il est aussi important pour lutter contre les bactéries dans notre estomac ou encore contre les inflammations.

À lire: Curcumine, quels sont ces bienfaits sur la santé ?

Protection du système immunitaire

Compte tenu de sa grande richesse nutritionnelle, le moringa nourrit et protège le système humain de la tête aux pieds (3). Il est une plante qui agit dans le système immunitaire. Cette protection du système immunitaire s’est avérée dans le traitement des malades atteints du VIH/ sida.

En effet dans les pays du sud, vu le manque de ressources de certains patients pour se nourrir de façon adéquate et supporter leur système immunitaire, le moringa a été conseillé.

Des études menées par des centres ont démontré que la consommation du moringa permet de soutenir le système immunitaire défaillant de ces patients. C’est dire à quel point le moringa est riche.

Les différentes études  se sont avérées satisfaisantes car les patients dont le système immunitaire au départ était défaillant ont recouvré la pleine forme avec une meilleure santé.

Le moringa est surtout conseillé pour les enfants et les personnes du 3ème âge vu la dégradation de leur système immunitaire à ces âges.

Par ailleurs, le zinc contenu dans le moringa participe à la formation de plus de 300 enzymes, à la formation de notre ADN, à la croissance physiologique…

Hypertension

Dans les livres de l’Ayurvéda (médecine traditionnelle indienne), il est énoncé que le moringa permet de soigner plus de 300 maladies. Parmi ces maladies pouvant être traité par le moringa ; figure l’hypertension artérielle. Pas étonnant n’est-ce pas ?

Il purifie des toxines

Vous consommez des toxines lorsque vous respirez, vous mangez ou encore vous utilisez des produits détergents. Il en va de même lorsque vous travaillez dans un environnement malsain  ou pour toutes vos activités ou vous êtes exposées à l’inhalation de produits toxiques, de gaz dangereux, de métaux lourds et j’en passe.

Votre organisme vous prévient (4) qu’il est saturé de toxines lorsque vous ressentez dls migraines, le manque de sommeil, la tension artérielle, l’obésité (l’excès de toxines non éliminées emmagasinent en gras dans le haut de l’abdomen).

Pour les organismes plus résistants, le système immunitaire ne laissera dévoiler ce problème qu’en phase terminale de l’intoxication. On se retrouve alors avec des maladies difficilement guérissables.

Vous devez prévenir donc cette intoxication lente et sérieuse du corps, pour soutenir le système immunitaire. Vous devez consommer des plantes bio, des jus frais pour éliminer périodiquement les toxines emmagasinées et préparer votre système immunitaire à une meilleure défense.

Le moringa est une plante qui répond parfaitement à ces besoins du corps, puisqu’il purifie en profondeur le corps. En effet les feuilles séchées de moringa contiennent des acides aminées essentiels tels la méthionine, un acide aminé rare parmi les plantes mais essentielle à la purification de l’organisme.

Le moringa contient également du sulfure qui joue un rôle important dans la nutrition des personnes (5).

Mémoires, capacités cognitives

Les pertes de mémoires sont choses courantes. Tout le monde a déjà expérimenté cela au moins une fois dans sa vie. Que ce soit le jeune enfant, l’adulte, l’homme ou la femme. Peu importe les fonctions que vous occupez, toute la planète entière en souffre dans sa grande majorité.

Le pire est que cette perte de mémoire s’accroît avec l’âge. A quoi cela est dû ? Au fait que nos neurotransmetteurs deviennent déficients avec l’âge. Cette déficience est due en grande partie à une nutrition pauvre de notre cerveau en hémoglobine.

Grâce à sa forte concentration en fer (25 fois plus que l’épinard pour les mêmes quantités) le moringa participe à une alimentation du cerveau en hémoglobine. Nous rappelons que le fer joue une part essentielle dans la fabrication de l’hémoglobine (5).

Par ailleurs le moringa a une forte concentration en zinc qui favorise l’activité cérébrale. Le zinc est considéré comme un élément essentiel non seulement pour les capacités cognitives mais pour tout le système immunitaire.

À lire : Le curcuma bio, un allié santé surpuissant

Pour le traitement des eaux

Les graines de moringa contiennent de la polyélectrolyte cationique qui permet de purifier les eaux de la turbidité (état d’une eau trouble). Elles permettent de rendre potable une eau impropre à la consommation.

Non seulement c’est plus économique pour les pays du sud d’utiliser cette option pour le traitement de leurs eaux. Mais c’est plus sain car la polyélectrolyte est biodégradable contrairement au sulfate d’alumine et autres produits qui sont en général utilisés pour le traitement des eaux.

La beauté est aussi au menu

Pour une belle peau

Le moringa est de plus en plus utilisé dans la fabrication des produits cosmétiques. En effet à partir de ses graines, on peut fabriquer de l’huile qui va servir à la production de savon, de crèmes hydratantes, de parfum dans l’industrie cosmétique.

Pour la peau, les effets des bienfaits du moringa ne sont plus à démontrer. Ils permettent de :

  • Hydrater, restaurer les peaux
  • Embellir et adoucir la peau
  • Améliorer l’élasticité de l’épiderme
  • Lutter contre le vieillissement des cellules
  • Equilibrer la production de sébum

Pour toutes ces vertus du moringa sur la peau, on comprend aisément pourquoi ses graines interviennent de plus en plus dans la fabrication des produits cosmétiques.

Moringa-en-feuilles-et-moulu

Moringa- en feuilles et en moulu

Régime minceur

Pour vos régimes minceur, le moringa est conseillé. Vous pouvez manger les feuilles dans une bonne salade avec des concombres, des tomates et une bonne vinaigrette. Non seulement c’est très riche et vous n’aurez pas la sensation de faim. Mais en plus il soutient votre système durant toute la journée.

Vous y trouvez tous les compléments alimentaires sans pour autant prendre 1 gramme en plus.

Pour profiter pleinement des bienfaits du moringa pendant votre régime minceur, mangez-le en salade. Sinon après l’avoir consommé seul, mangez un fruit, une pomme par exemple. Ceci pour éviter les brûlures d’estomac qui peuvent avoir lieu.

Booster son energie

Contrairement à la croyance populaire, les boissons énergétiques, le café et autres sont des sources de fatigue sur le long terme. En effet si à un moment T, le café et ces boissons énergétiques bourrées de sucre peuvent vous donner de l’énergie, elles sont destructives sur le terme pour votre organisme.

Ces boissons énergétiques favorisent plus tard la paresse, l’insomnie, la fatigue générale.Consommez une source naturelle d’énergie telle que le moringa. Non seulement le moringa nettoiera votre organisme des toxines emmagasinées, mais en plus il va booster votre organisme, le redynamiser. Il est par ailleurs sans sucre.

Les différentes compositions de l’arbre du moringa et leur bénéfice

Les feuilles

Elles sont consommées fraîches, dans les salades par exemples ou carrément dans les sauces dans les pays chauds. Elles peuvent être cuisinées tout comme vous cuisinez vos épinards. Le moringa s’allie bien à l’arachide..

Les gousses

Les gousses de moringa peuvent être bouillies, grillées ou cuites à la vapeur. Elles sont également très nutritives. Les gousses sont encore meilleures lorsqu’elles sont tendres. Mais lorsqu’elles durent, ça devient difficile de les mâcher et le goût est plus fort.

Les graines

Les graines de moringa peuvent être préparées sous forme de pop-corn. C’est plus facile de les consommer de cette façon avec du beurre et du sel. Vous pouvez par ailleurs versez 1 cuillère à soupe de graines dans votre yaourt.

Les racines

Traditionnellement elles sont utilisées dans les pays producteurs. Mais évitez d’en acheter partout. Uniquement celles vendues en pharmacie car les racines contiennent des substances toxiques.

Les écorces

Elles sont consommées dans les pays chauds sous forme de tisane. On fait bouillir longtemps pour en ressortir le jus. Ensuite on le faire boire au malade toute la journée. Les racines du moringa ont des vertus médicales indiscutables.

Comment consommer le moringa?

Toutes les parties du moringa peuvent être consommées (6). Elles sont toutes utiles. Les graines servent à la purification de l’eau. Quant aux racines, ne les consommez que si elles sont vendues en pharmacie.

Achetez des produits moringa bio. Rassurez-vous que ces produits sont 100% bio. Vous avez besoin de 6g de moringa en moyenne par jour. Ce qui revient à 2 cuillères à café de poudre de moringa.

Moringa-jus-frais

Moringa-jus frais

Les feuilles sont mangées en salades. Elles peuvent être légèrement cuites comme les épinards et être consommées comme tel.

Vous pouvez le consommer en poudre (en vente partout, surtout en pharmacie).

Vous pouvez le prendre en tisane. Utiliser dans ce cas les feuilles fraîches de moringa . Faites bouillir.

Si vous avez plutôt acheté du thé de moringa, ne jetez pas votre poche de thé après avoir consommé votre thé. Ouvrez la poche et utilisez la poudre résiduelle pour saupoudrer vos salades ou ajoutez -en dans vos jus de fruits

Vous pouvez encore nourrir votre animal de compagnie avec cette poudre résiduelle, Why not?Dans ce cas mélangez la poudre résiduelle à la nourriture de votre ’’ pet’’ et faites le lui consommer.

Vous ne supportez pas l’odeur et le goût du moringa pas de souci, voici un secret. Utiliser le moringa dans votre cuisine. En fin de cuisson, vous pouvez ajouter les deux cuillères à café. Par ailleurs vous pouvez rajouter ces deux cuillères de café dans vos jus de fruits et légumes.

Dangers/contre-indications du moringa

  • Risque d’empoisonnement: les feuilles, les graines, les gousses de moringa sont consommées par les populations sans aucun risque notable. Donc il n’y a pas d’inconvénients majeurs à les consommer. Cependant la racine du moringa contient un produit toxique.C’est pourquoi il est recommandé de consommer les racines (sous formes médicales) pour éviter un quelconque risque d’empoisonnement.
  • Grossesse: le moringa est une plante riche en vitamine A. Or la vitamine A doit être consommée peu pendant la grossesse. En effet la vitamine A consommée en grande quantité provoque des cas de malformations chez le fœtus. Donc évitez ou réduisez votre consommation en cas de grossesse.
  • Calculs rénaux: par ailleurs la vitamine A (le rétinol) consommée se stocke à 90% dans le foie. Les personnes atteintes ou à risque de calculs rénaux doivent limiter leur consommation de moringa.
  • Migraine: les personnes souffrant de maux de tête fréquents doivent limiter leur consommation de moringa. Le Moringa contient 4 fois plus de vitamines A qu’il y’en a dans une carotte. Il peut donc rendre pire les migraines et les insomnies.
    Moringa-arbre

    Moringa-arbre

  • Hypoglycémie : le moringa réduit le niveau de sucre dans le sang. Ce qui permet de stabiliser le niveau de sucre dans le sang. Mais pour les personnes ayant une hypoglycémie, il serait nuisible de consommer régulièrement du moringa. Pourquoi ne pas demander conseil à votre médecin dans ce cas ? il sera mieux avisé pour vous conseiller ou déconseiller la consommation du moringa.
  • Insomnie: le moringa peut provoquer des insomnies, des manques de sommeil chez certains consommateurs. Si vous avez le sommeil assez sensible, consommez le moringa avec modération. Par ailleurs, évitez de consommer le moringa le soir afin d’éviter les troubles de sommeil (7).
  • Diarrhées : le moringa contient fois plus de fibres que l’avoine. Qui dit fibres parle d’effets laxatifs. Alors un excès va provoquer des diarrhées chez le consommateur.

Parfois les toutes premières consommations de moringa peuvent entraîner des diarrhées. C’est compréhensible, le temps pour votre organisme d’accepter cet aliment qui est un puissant laxatif.

Conclusion

Le moringa est une plante aux multiples bienfaits que vous ne pouvez pas ignorer. De grâce incorporez le dans votre régime alimentaire si les contre indications de cette plante ne s’appliquent pas à vous.

Avez vous des recettes à base de moringa? Connaissez vous d’autres usages du moringa? L’équipe de Bonheur et santé sera ravie de votre partage.

Sources

1- https://www.youtube.com/watch?v=mKsTRFgN120

2-    http://blog.kulikulifoods.com/2016/06/15/moringa-good-men/

3-     http://www.curcumine-sante.net/ayurveda/le-moringa-oleifera-arbre-aux-300-bienfaits/

4-      http://www.organicveda.com/blog-moringa-detox-effects

5-      http://moringamagic.net/brain-power-moringa-2/

6- https://www.youtube.com/watch?v=mKsTRFgN120 

7- http://www.mr-plantes.com/2017/02/moringa/

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Commentaires

  • Bonjour, je suis Antillaise d’origine indienne, lorsque j’étais petite, ma grand mère faisait la cuisine avec les fleurs et les petites feuilles de Moringa (environ 500 g).
    Faire revenir un sauté de bœuf avec les oignons, de l’ail, du sel, poivre, mettre la poudre de curry, bien remuer puis laisser mijoter, sans mettre beaucoup d’eau. En fin de cuisson ajouter les feuilles et les fleurs, faire revenir encore 15 mn, rectifier le sel et c’est tout. A déguster avec du riz.

    Et pour les gousses de haricots, elle faisait cuire des lentilles avec du petit salé ainsi que les jeunes haricots lavés et coupés en tronçon de 4 cm. Après la cuisson des lentilles, faire dorer un oignon haché finement ainsi que 4 gousses d’ail. verser la préparation de lentille et faire mijoter environ 15 mn en remuant sans cesse.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!