Luminothérapie

Quels sont les bienfaits de la luminothérapie ?

bienfaits-luminotherapie
Écrit par Nathalie Marty
Quels sont les bienfaits de la luminothérapie ?
5 (100%) 37 votes

Actuellement, on parle beaucoup de la luminothérapie que l’on connaît aussi sous le nom de photothérapie. La plupart d’entre nous en ont sûrement déjà entendu parler mais pour être plus clair, il s’agit d’une cure utilisant la lumière artificielle.

Cette pratique consiste notamment à soigner les infections de la peau, les dépressions saisonnières et bien d’autres troubles du corps avec des lampes qui émettent de la lumière artificielle.

Et jusqu’ici, on ne peut ignorer tous les bienfaits de cette nouvelle cure. C’est pourquoi, de plus en plus de spécialistes du bien-être se tournent vers cette pratique. Découvrez tous les bienfaits  de la luminothérapie.

Aux origines de la luminothérapie

Même si la luminothérapie est considérée comme étant la photothérapie, elle n’est que l’une de ses nombreuses formes. Le principe est simple, on expose son corps face à une lampe fournissant une lumière qui reproduit celle du soleil.

Grâce à cette lumière artificielle, le corps réagit de manière positive. De nombreuses fonctions se retrouvent ainsi améliorées. Pour que la séance soit réellement efficace, il faut une intensité de 2500 à 10000 lux. Au-dessous de cela, la luminothérapie n’aura aucun effet, et au-delà, on risque de se brûler la peau.

A titre d’informations, la luminothérapie est apparue il y a déjà plus d’un siècle. C’est un médecin d’origine danoise appelé Ryberg Finsen qui a fait des recherches sur les bienfaits de la lumière contre plusieurs maladies.

histoire-luminotherapie

En 1903, ses efforts sont récompensés par le prix Nobel de médecine. Toutefois, la cure par la lumière est délaissée au profit d’autres remèdes pour seulement revenir à la côte en 1984.

A cette époque, des médecins américains décident d’utiliser la lumière pour traiter les victimes de dépression saisonnière suite à des recherches fructueuses sur tous ses bienfaits. Depuis, la luminothérapie est devenu de plus en plus populaire.

On note également que les Arabes, les Égyptiens, les Grecs et d’autres civilisations vouent un culte au soleil depuis l’antiquité. Les bienfaits du soleil étaient déjà évidents pour eux, d’où les dénominations divines du soleil.

Les multiples bienfaits de la luminothérapie

Contre la dépression saisonnière

Lorsque l’automne pointe le nez, une soudaine sensation de tristesse nous envahit. Mais la plupart du temps, c’est juste un état passager. On s’habitue après quelques jours aux journées plus courtes et aux nuits plus longues.

Cependant certaines personnes n’arrivent pas à passer ce cap. Elles deviennent facilement irritables, ont l’insomnie, des sauts d’humeurs, bref des comportements qui nuisent à leurs relations sociales, à leur productivité au travail.

On estime que 1 personne sur 5 en France est concernée par la dépression hivernale encore appelée TAS (Trouble Affectif Saisonnier).

Votre corps produit la mélatonine, l’hormone du sommeil qui est synthétisée au cours de la nuit.  Chez les personnes souffrant de dépression saisonnière, la production de la mélatonine est troublée durant ces saisons.

Pendant le jour, leur corps produit plus de mélatonine qu’il n’en faut. Ce qui entraîne chez ces individus la dépression saisonnière.

luminotherapie-depression

Pensez luminothérapie avant que la dépression s’installe

Le traitement de la luminothérapie va inhiber la sécrétion de la mélatonine. Ce qui va réguler l’horloge interne, permettre une meilleure synchronisation des rythmes biologiques (1).

Troubles prémenstruels

Pour les personnes qui ont ces troubles (mauvaise humeur, mélancolie, gonflement douloureux des seins, anxiété) avant et durant les menstrues, le traitement à la luminothérapie est à voir de près.

Ce traitement régule en fait votre humeur, il vous permet de voir la vie en rose durant vos menstruations.

Fatigue chronique

Certains métiers sont dans leur nature très épuisants physiquement. Les personnes qui exercent ces métiers sont très souvent fatigués. D’autres métiers au contraire demandent peu de force physique, mais exigent une concentration excessive.

Ce qui entraîne aussi la fatigue au niveau du cerveau. Que ce soit l’un ou l’autre cas qui entraîne chez vous une fatigue chronique, l’utilisation de la luminothérapie vous aidera à venir à bout de votre fatigue chronique.

La luminothérapie va agir tout comme dans le cas des dépressions saisonnières. Cela va booster votre énergie et supprimer les fatigues chroniques dont vous souffrez.

Pannes sexuelles

Oui vous avez bien lu « pannes sexuelles », vos yeux ne vous trompent pas. La luminothérapie qui est une médecine douce est utilisée par les médecins pour venir à bout des troubles sexuels chez les individus.

Ces troubles chez l’homme sont entre autres : les problèmes d’érection, l’impuissance. Chez la femme c’est durant les règles douloureuses ou au cours de la préménopause. La préménopause est une période affective chez la femme. Elle occasionne des troubles d’humeur, des bouffées de chaleur, parfois le manque d’appétit.

L’utilisation d’une lampe de luminothérapie aide à surmonter le cap des troubles sexuels chez l’homme comme chez la femme. Si vous êtes concernés par ces cas, pensez à la luminothérapie pour le traitement des troubles que vous avez.

 Contre les effets du décalage horaire

Après un séjour à l’étranger ayant un horaire différent de celui de la France ou de notre pays de résidence, on a du mal à se remettre de notre voyage. Tout est sens dessus dessous. On a sommeil à 8h du matin alors qu’à minuit lorsque tout le monde dort, on se sent en pleine forme.

C’est assez fatiguant pour le système nerveux et l’organisme. Cela entraîne momentanément un déséquilibre qui joue contre votre productivité. Pour lutter contre les effets du décalage horaire et reprendre toute de suite la forme, une cure de luminothérapie est la bienvenue.

Exposez-vous à la luminothérapie 30 minutes au lever du soleil pour récupérer. Il faut en moyenne 5-7 jours à une personne pour récupérer des décalages horaires si le décalage horaire entre les deux pays (celui du séjour et celui de la résidence) est de 6 heures. Mais avec la cure de la luminothérapie, 1-2 jours sont suffisants pour vous remettre.

luminotherapie-decalage-horaire

Vous pouvez également faire cette cure dans certains espaces aéroportuaires aménagés à cet effet. L’aéroport de Paris permet des cures de luminothérapie dans certains terminaux notamment celui de Roissy et d’Orly Ouest.

Vous pouvez acheter également des lampes ou des lunettes de luminothérapie dans certaines boutiques de l’aéroport.

Pour favoriser votre sommeil (en plus de la luminothérapie), consommez plutôt des aliments riches en glucide la nuit.  Un bol de lait chaud vous aidera bien dormir toute la nuit malgré le décalage horaire.

Pour rester éveillé le matin, consommez un repas riche en protéines.

Evitez l’alcool et le café qui fatiguent davantage votre système nerveux déjà mis à mal par le décalage.

Pour le travail de nuit

Pour les personnes travaillant la nuit, faites une exposition à la luminothérapie avant le début du travail. Si vous commencez à 6h du soir, de 5h-5h30, faites une exposition à la luminothérapie. Calculez votre temps en fonction pour ne pas être en retard au travail.

A 1 h du matin, une autre séance de luminothérapie s’impose. Vous pouvez donc utiliser vos lunettes de luminothérapie. Leur intensité est faible, mais vous les gardez plus longtemps par pallier à cette faiblesse.

Vous pouvez disposer votre lampe de luminothérapie au travail si vous craignez les effets secondaires (quoique non encore rapportés) de ces lunettes. A votre descente du travail, portez vos lunettes solaires pour limiter votre exposition au soleil. Ceci vous permettra de vous endormir plus facilement le jour.

Au profit des sportifs

Les athlètes  de haut niveau qui utilisent la luminothérapie ont un niveau de concentration plus élevée que les sportifs n’étant pas soumis à la luminothérapie.

En plus de la concentration qu’elle favorise, la luminothérapie booste votre énergie, permet au corps de bien se reposer et donc d’être au mieux de sa forme pour toute compétition ou activité physique intense.

Contre l’alcoolisme

Des études ont été menées sur des rats dans un endroit obscur et donc privé de lumière. Ces rats privés de lumière buvaient de l’alcool plutôt que de boire de l’eau (2). Il a été démontré que:

  • L’envie de consommer l’alcool est plus forte lorsque nous sommes privés de lumière. Ce qui justifie également la forte consommation d’alcool en hiver.
  • La luminothérapie pourrait donc être utilisée en complément dans les traitements de sevrage alcoolique dans le futur.

Troubles de sommeil

Les troubles de sommeil affectent le quotidien des personnes qui en souffrent. Ceci peut être un sommeil agité, un temps de sommeil trop court, un sommeil à des heures inappropriées.

Si vous avez régulièrement des troubles de sommeil, une lampe de luminothérapie serait la bienvenue dans votre chambre. Comment la luminothérapie agit sur votre système pour éradiquer ces troubles ?

La mélatonine également appelée l’hormone du sommeil est une hormone de régulation centrale du système chrono biologique. Elle est surtout synthétisée la nuit. D’où l’importance de bien dormir dans la nuit pour avoir un sommeil de qualité et les bénéfices qui suivent pour votre organisme.

La luminothérapie agit directement sur la production de mélatonine dans le corps. Ce qui agit positivement sur le système immunitaire et l’humeur. En utilisant une lampe de luminothérapie, vous avez un sommeil de qualité. Vous vous sentez bien reposé et frais au réveil.  Votre énergie est également boostée.

La luminothérapie n’a pas d’effets secondaires. Elle peut être utilisée en cas de troubles de sommeil léger. Mais si les troubles sont chroniques, référez-vous à votre médecin pour une utilisation optimale de la luminothérapie ou pour trouver d’autres solutions appropriées à votre cas.

Les troubles affectifs

Les troubles affectifs également appelés troubles de l’humeur sont des perturbations émotionnelles liées à un manque.

Les troubles sont d’origine diverses. Ils peuvent entre autres provenir du manque de confiance en soi, d’un manque d’amour, d’un manque de relations sociales satisfaisantes, de choix difficiles à faire (carrières, orientations universitaires chez le lycéen…).

Les origines sont conscientes ou inconscientes. Elles ont été assumées ou rejetées. Ces troubles affectent le quotidien des personnes qui en souffrent. Ils jouent lourdement contre leur productivité, leur confiance en soi, leur humeur et leur relation.

La luminothérapie est utilisée pour venir à bout des troubles affectifs. Ceci fonctionne bien dans 80% des cas. Les personnes affectées ont pu en guérir.

Contre la boulimie

Durant l’hiver, nous sommes privés de soleil (3). La sérotonine (hormone produite par le corps) régule l’humeur et l’alimentation chez les individus. Le manque donc de lumière en hiver va entraîner un dérèglement dans la sécrétion de la sérotonine.

Cela se traduit par une plus grande appétence et une attraction pour les aliments sucrés, gras.

Le traitement par la luminothérapie permet de venir à bout de cette boulimie de façon naturelle par la régulation des hormones.

Contre l’anorexie

Comme nous l’avions dit plus haut, la luminothérapie agit dans la régulation des troubles du comportement. C’est un traitement qui agit sur le cerveau.

L’anorexie est aussi un trouble affectif qui résulte d’un manque. Ce manque peut être conscient ou inconscient, méconnu, refoulé ou connu. L’usage de la luminothérapie vient agir également dans la régulation des hormones qui interviennent dans l’anorexie.

Dépression avant et après accouchement

Le bouleversement hormonal entraîne chez la femme avant et après l’accouchement des troubles de comportements. Je me souviens qu’à la suite de l’accouchement de mon premier enfant, je me suis sentie envahie de tristesses soudaines durant quelques jours.

luminotherapie-postpartum

Je me surprenais à pleurer sans raison apparente. Je me sentais juste bizarre. A cette époque, le traitement à la luminothérapie n’était pas assez connu du public. La phase de la grossesse et de l’accouchement est une période assez délicate chez la femme.

Personne ne peut la comprendre, ni la décharger de cette mélancolie soudaine qui envahit son être. J’ai essayé le traitement à la luminothérapie (sur les conseils d’une amie) pour mon deuxième bébé et bingo, ça marche !

J’ai commencé le traitement 2 à 3 mois avant l’accouchement et j’ai continué jusqu’à la reprise normale de mes activités.

En dehors de toute étude scientifique, ce traitement a marché avec moi et je vous le conseille (avec l’avis de votre médecin bien sûr).

Contre le syndrome de vision informatique

L’utilisation de l’ordinateur et des écrans en général entraîne le syndrome de vision informatique (4). Il se manifeste par une vision momentanément trouble, par des migraines, des douleurs dorsales, par la tête lourde et une fatigue chronique.

Le syndrome de vision informatique est dû à la luminosité des écrans qui affectent vos yeux.

Un appareil de luminothérapie permettra une répartition plus saine de la luminosité de l’écran. Par ailleurs, la lumière sera indirectement en contact avec l’œil. Ce qui permet de protéger vos yeux.

Une autre option est aussi d’utiliser des lunettes anti lumière bleue

Contre l’acné

Que ce soit à l’adolescence ou à l’âge adulte,l’acné constitue un problème majeur pour les femmes.  Il est causé par la bactérie Propionibacterium acné. Tout le monde a cette bactérie sur le corps. Elle ne constitue à priori  pas un danger.

Mais lorsqu’elle se multiplie à grande échelle due au gras ou à d’autres causes (poussière, changement hormonal), elle entraîne la formation de boutons et une inflammation au niveau du visage, du cou.

L’acné est difficilement évitable surtout s’il a une cause hormonale. Il n’existe pas de remède types. De plus en plus de recherches se tournent vers l’usage de la lumière bleue et de la lumière rouge dans la régénérescence de la peau.

Des études ont été menées aux Etats-Unis sur 107 personnes ayant l’acné. Certaines ont été traitées à la lumière blanche, d’autres ont été traitées à la lumière rouge, un troisième groupe a été traité à la lumière bleue.

Le quatrième groupe a été traité à la lumière bleue et rouge combinée. Les traitements ont duré entre 4 et 8 semaines pour ce dernier groupe. Au bout de cette période, les patients traités par la lumière rouge et bleue combinée ont montré de meilleurs résultats que les autres traitements.

Les chercheurs ont également énoncé que la combinaison des lumières bleue et rouge aurait des résultats plus significatifs lorsqu’ils sont associés à des produits antibactériens et anti inflammatoires (5).

Luminothérapie dans le traitement de l’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer entraîne l’affaiblissement des cellules de l’horloge biologique. Ce qui conduit à des troubles de sommeil et d’humeur chez les patients.

Le traitement par la luminothérapie, ne soigne pas l’Alzheimer, mais elle permet une vie meilleure chez les patients. Leur sommeil et leurs crises sont mieux maîtrisés grâce à la luminothérapie. Par ailleurs, un traitement dans les débuts de la maladie permet d’atténuer les effets de la maladie.

Le manque de concentration

Le manque de concentration influence négativement votre productivité quelque soit votre rôle dans la société. La luminothérapie à travers son action sur les hormones favorise une meilleure concentration.

Comment bien utiliser la lampe de luminothérapie

Le Lux est l’unité de mesure de l’intensité de la lumière. La nature vous offre 100 000 lux sous une belle journée ensoleillée. A la maison ou dans les endroits clos, la lampe utilisée vous procure entre 50 et 100 lux.

La dose d’intensité journalière recommandée est de 10 000 lux pendant 30 minutes le matin.

L’intensité de la lumière de vos appareils d’éclairage est important car elles indiquent si vous recevez assez de lumière ou pas. Moins de lumière vous exposera à des troubles d’humeur et autres afflictions bénignes.

De plus en plus, on utilise les lampes de luminothérapie (même en dehors d’un traitement) pour pallier les carences en luminosité. Les fabricants sont soumis à des règles strictes et spécifiques dans la fabrication, la sécurité, l’information aux consommateurs des lampes de luminothérapie.

Les lampes de luminothérapie sont comme toutes les lampes de chambres. Elles sont très faciles d’utilisation.

  1. Le traitement de la luminothérapie favorise une meilleure synchronisation de votre organisme en particulier un bon sommeil. Cependant ces lampes doivent être utilisées le matin, pas le soir. Exposez-vous 30 minutes chaque matin devant votre lampe.
  2. Utiliser la lampe le soir aurait des interférences avec la régulation de votre organisme. Ce qui pourra causer l’insomnie ou un sommeil agité.L’exposition à la lampe de la luminothérapie favorise la réduction de la mélatonine.
  3. Cette hormone qui favorise le sommeil (6). En utilisant donc la lampe le soir ou la nuit, vous créer les causes de votre insomnie et du dérèglement de votre système. La luminothérapie a également pour effet de stimuler la sérotonine, hormone qui favorise l’éveil. La lampe joue également sur votre horloge biologique.

Pour toutes ces raisons, même s’il serait plus intéressant de faire une cure le soir de façon très relaxe et s’endormir, il est déconseillé de faire cette cure le soir (pour votre bien).

luminotherapie-effets

Faites une petite cure

La cure dure combien de temps ?

La durée de la cure de luminothérapie dépend des cas. Mais en général, elle court de la mi- autonome à la fin de l’hiver. Durant cette période, les jours sont moins longs, gris et froids. Vous n’avez pas une exposition optimale à la lumière. Bonjour les déprimes.

Pour prévenir donc les troubles du comportement (assez fréquents dans cette période), exposez-vous à une lampe de luminothérapie 20 à 30 minutes le matin, chaque jour.

Lorsque votre lampe est de 10 000 lux, exposez-vous pour une durée de 30 minutes environ pour une distance de 50-70 cm. Pour des lampes de faible intensité, l’exposition doit être prolongée pour obtenir les mêmes résultats.

Vous pouvez étendre la période de l’exposition à la lampe sur plusieurs mois en fonction de vos besoins. Cela peut être pour traiter un trouble du comportement ou simplement pour pallier au manque de luminosité (travail de nuit).

Lorsque vous entamez une cure de luminothérapie, les bienfaits sur votre organisme apparaissent après 4-6 jours d’exposition successive. Ces bienfaits s’étendent sur 3-5 jours sans exposition à la lumière. C’est pourquoi il est conseillé une exposition au quotidien.

Les médecins recommandent pour une meilleure utilisation de regarder la lampe en face de temps à autre pour permettre une meilleure absorption de la lumière par l’œil.

Les lampes de luminothérapie sont en général faites à base de néon, qui est assez durable. C’est environ 10 000 heures d’utilisation. Ce qui veut dire que vous pouvez utiliser vos lampes sur plusieurs hivers (7).

Les dangers de la luminothérapie et risque de cancer

Quid du risque de cancer ?

La photothérapie qui inclut la luminothérapie utilise la lumière pour le traitement de certaines maladies.

La luminothérapie est utilisée en général pour les troubles affectifs et autres troubles liés, tandis que d’autres formes de photothérapie servent au traitement du cancer de la peau ou au traitement de la jaunisse du nouveau-né dans les hôpitaux.

Des études sont menées pour trancher si oui ou non la photothérapie (luminothérapie inclut) peut entraîner des risques de cancer. Jusqu’à présent aucune étude n’a pu démontré de lien direct entre la luminothérapie et le cancer.

Dangers relatifs à la qualité de votre lampe

La lampe de luminothérapie est un panneau de lumière pourvue de tubes fluo compacte de lumière douce jaune à blanche froide en principe.  Cette lumière originelle est sans danger pour les yeux même durant une longue période d’utilisation.

Mais vu le succès du traitement de la luminothérapie ces dernières années, certains fabricants ont innover les lumières bleues à diodes électroluminescentes (LED) qui peuvent causer des dommages à l’œil sur une certaine période.

Evitez les lampes LED de bas prix, préférez les qualités supérieures. Assurez-vous également que votre lampe LED possède un cache de protection (8). Lisez les données techniques de votre lampe avant de vous engager dans un achat.

Certains fabricants possèdent des agréments médicaux (leurs lampes sont de meilleures qualité), et d’autres n’en n’ont pas. Si votre lampe possède le sigle CE suivi d’une série de 4 chiffres (par exemple Certification CE 0197), c’est signe que c’est une lampe médicalement agréée selon la directive Européenne sur les dispositifs médicaux (9).

Les lampes agréées médicalement sont sûres, saines et ne projettent pas de ultraviolets nocifs pour la peau.

Lorsque votre lampe est marquée IP44 cela signifie qu’elle supporte les projections d’eau (9) .

En plus de l’intensité de la lampe qui est indiquée en lux ’10 000 lux’’ par exemple, vérifiez la distance à laquelle vous devez disposer la lampe de vous pour le traitement.

Appareils de luminothérapie et appareils voisins

  • Les lampes mur lumineux: elles sont utiles lorsque vous êtes deux ou plusieurs à utiliser en même temps la luminothérapie. Par ailleurs si vous ne souhaitez pas être trop proche de la source de la lumière, ce type de lampe vous conviendra parfaitement.

En plus avec ce format de lampe, vous pouvez faire des activités dans la pièce (ou elle est placée) et faire en même temps votre cure de luminothérapie.

  • Les lampes de bureau : elles conviennent à l’usage individuel. Avec cette lampe, vous êtes plus proche de la source de la lumière. Elles se posent sur le bureau ou tout autre meuble. Pour ce format, vous pouvez lire pendant votre cure. Les activités avec ce format de lampe sont réduites.
  • Les lunettes : Elles fonctionnent avec des piles. Vous les portez et pouvez aller partout où vous souhaitez. Leur intensité est faible. Mais cela est compensé par la proximité avec la source de la lumière.

reveil-lumiere

Les lampes de luminothérapie sont à distinguer du simulateur d’aube. Le simulateur d’aube vous permet un réveil en douceur, à la différence du réveil matin qui sonne comme une sirène et vous donne des migraines au réveil. Le simulateur vous sort tout doucement de votre sommeil.

Vous êtes plus reposé, frais et sans migraine. Cependant il ne sert pas à traiter les dépressions ou tout autre problème de santé que peut régler la luminothérapie.

Comment ça marche exactement ?

Quelles sont réellement les effets de la lumière blanche sur le corps ?
La luminothérapie est connue pour être un remède doux et efficace contre différents troubles liés à l’horloge biologique interne. C’est un traitement privilégié contre la dépression saisonnière, la fatigue chronique, l’insomnie ainsi que contre différentes maladies de la peau.luminotherapie

Grâce à la lumière artificielle, sans ultra-violet, le corps sécrète davantage de sérotonine, une substance reconnue excellent pour le moral. Elle régule notamment le sommeil, on retrouve donc avec seulement quelques séances l’équilibre entre le réveil et le sommeil. La luminothérapie est donc idéale pour faire face au décalage horaire.

Lorsqu’on est souvent confronté au stress, la sérotonine est d’une grande aide. Il n’y a pas mieux qu’une exposition à la lumière artificielle pour retrouver le moral.

Elle convient parfaitement aux personnes qui dépriment à cause des changements de saison ou à cause de l’accouchement. En même temps, on regagne de l’énergie et de la vitalité pour la journée.
Ceux qui souffrent de fatigue chronique peuvent donc se soigner avec la luminothérapie. Tout comme les personnes âgées souffrant de troubles du sommeil.

En outre, les émissions lumineuses soulagent les infections de la peau comme l’eczéma, l’acné, le psoriasis… Les rayons infrarouges sont connus pour accélérer la cicatrisation des lésions tout en atténuant les inflammations. Pour retrouver rapidement une peau saine, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire.

Une cure recommandée par les médecins…

Dès l’arrivée de l’hiver et durant tout l’automne, les journées sont plus courtes. Ainsi, on a de moins en moins de lumière naturelle.
Pourtant, la luminosité empêche notre corps de produire de mélatonine, l’hormone du sommeil, selon les spécialistes.

Cela se répercute sur notre horloge biologique interne, qui est le responsable de l’éveil et du sommeil, de la température, de l’appétit, des hormones… Notre corps ne devrait sécréter de la mélatonine que le soir.

Et quand la luminosité n’est pas suffisante, l’organisme sécrète automatiquement plus de mélatonine au cours de la journée. En conséquence, la vitalité du corps est affectée. On commence à déprimer, à perdre le moral et notre système biologique se dérègle.

C’est la raison pour laquelle la luminothérapie guérit les problèmes et troubles cités ci-dessus étant donné qu’ils sont, pour la plupart, causés par le manque de lumière.

Les médecins surtout les psychiatres et neuropsychiatres recommandent donc la luminothérapie pour prévenir les méfaits du dérèglement du système biologique interne se manifestant par le manque de soleil, la dépression, le manque de libido… Aussi, les spécialistes du bien-être proposent différentes sortes de cures sur la lumière. Mais la luminothérapie ne convient pas à tous les patients.

lumiere-du-jour

… mais déconseillée à certaines personnes

Il existe bel et bien des contre-indications pour la luminothérapie. Les personnes ayant des problèmes oculaires sont par exemple beaucoup trop sensibles à la lumière. Le traitement de la cataracte, du glaucome, de la rétine pigmentaire…, ne conviennent pas à la luminothérapie.

 

Si vous souffrez de diabète ou d’herpès, la luminothérapie risque d’aggraver vos problèmes de vue puisque ces maladies affectent la rétine.

Le traitement est fortement déconseillé aux patients souffrant de certaines maladies psychiques comme la paranoïa, la schizophrénie, etc. Aussi, les épileptiques ne supportent pas les rayons lumineux vu qu’ils peuvent déclencher des crises.

Et bien sûr, il vaut mieux ne pas envisager la luminothérapie lorsque vous êtes hyper sensible à la lumière ou au soleil.

Les médicaments comme le lithium, les huiles essentielles d’agrumes et d’angélique sont par exemple des médicaments photosensibles dont il ne faut surtout pas associer à la luminothérapie.

Avant d’entamer une cure de luminothérapie, une consultation médicale s’impose. Seuls les médecins traitants comme les psychiatres, les ophtalmologistes et les généralistes sont en mesure de déterminer si la cure correspond à votre organisme ou si vous obtiendrez réellement les effets recherchés.

Comment utiliser la luminothérapie ?

Le meilleur moment pour s’exposer aux lampes de luminothérapie est avant huit heures du matin. A ce moment, la luminosité agit plus efficacement. Tout au long de la journée, on garde la pêche.

Mais il est possible d’avoir votre séance à tout moment de la journée. Mais ne faites jamais votre séance le soir que dans le cas où vous souffrez de décalage horaire. On peut s’installer confortablement dans son salon, dans sa chambre, dans son bureau… pour la séance.

Une séance de luminothérapie prend environ trente à deux heures selon l’intensité de la lumière. Au minimum, il faut une intensité de 2500 lux. On place la lampe à 30 cm du visage et légèrement au-dessus des yeux, le but étant de laisser la rétine absorber la lumière. L’idéal est de garder les yeux ouverts autant que possible.

Philips HF3430-01-EnergyUp

Durant la séance, on peut continuer à travailler, regarder la télévision, manger ou faire un peu de lecture. Attention tout de même à garder la lampe dans votre champ visuel. On conseille aussi de choisir une lampe ayant un champ lumineux suffisamment large.

Les traitements des enfants et des adolescents à la luminothérapie ne devraient pas dépasser les trente minutes au quotidien.

En général, les effets de la luminothérapie se font sentir après une semaine de cure. Mais en prolongeant votre cure sur quatre semaines, vous constaterez des résultats incroyables sur votre organisme.

Certains spécialistes conseillent même de conjuguer la luminothérapie aux activités sportives. Ils suggèrent aussi de sortir plus souvent dans la journée pour accompagner et optimiser les effets de la cure.


A la maison ou chez un professionnel ?

Si tel est le mode d’emploi de la luminothérapie, vous pouvez vous demander si vous pouvez l’utiliser à la maison ou chez un professionnel. Sachez qu’il est tout à fait possible de suivre la cure chez vous ou d’aller chez un professionnel.

Les centres de bien-être et les centres hospitaliers proposent la luminothérapie dans leurs services. En allant chez ces professionnels, comptez au moins une séance d’une ou deux heures sur sept à dix jours selon les besoins. La séance est estimée aux alentours de 20 euros.

Mais pratiquer la luminothérapie chez soi et par soi-même présente d’autres avantages notamment au niveau des coûts. Les frais se révèlent, en effet, moins importants que chez un professionnel.

Un appareil de luminothérapie coûte entre 50 et 150 euros. Notre article choisir sa lampe de luminothérapie peut vous intéresser.

De plus, on peut effectuer les séances aussi régulièrement qu’on le veut. Toutefois, il est essentiel de bien choisir son appareil. Un appareil conforme aux normes médicaux est requis, on les reconnaît aux inscriptions CE matériel médical (93/42/CEE). De même, leur puissance, c’est-à-dire leur intensité, est à choisir avec soin. Il est bien sûr conseillé d’acheter un appareil de luminothérapie à domicile sur les recommandations de votre médecin.

Les lampes DEL sont moins chères et plus économiques côté énergie. Notez que les simulateurs d’aube ne sont pas exactement des appareils de luminothérapie mais permettent quand même d’améliorer la qualité du sommeil.

Et pour optimiser les effets de la séance, il faut absolument savoir comment utiliser l’appareil pour éviter tous les risques.

Contre-indications à l’usage de la luminothérapie

La luminothérapie est sans danger. Cependant, des maux de tête et des insomnies peuvent subvenir dans le début du traitement. Il est plutôt conseillé de commencer timidement le traitement.

Faites une exposition 10-20 minutes le matin dans les premiers jours du traitement.  Faites le traitement chaque 2 jours. Lorsque votre organisme s’habitue, à ce moment-là vous pouvez faire une exposition de 30 minutes ou plus / jour.

La luminothérapie est contre indiquée ou à surveiller de près en cas de (10) :

  • Glaucome et dépression bipolaire : Si vous êtes dans l’un des deux cas, vous pouvez suivre un traitement à la luminothérapie.

Mais vous devez absolument en discuter avec votre médecin car des spécificités (l’intensité de la lumière, la période de cure, le temps idéal.) existent pour les personnes souffrant de dépression bipolaire ou de glaucome.

 

  • Forte sensibilité à la lumière

 

  • Traitement aux sels de lithium ou aux tétracyclines : voir votre médecin auparavant

 

  • Dégénérescence maculaire et Rétinopathie diabétique : dans ces deux cas, la luminothérapie doit être évitée car la lumière favorise ou aggrave les symptômes.

 

  • Enfance et adolescence :  pour les enfants et les adolescents, consultez  un pédiatre auparavant si vous estimez que votre enfant souffre de dépression saisonnière. Pour un usage la durée de la cure est de 15-20 minutes chaque matin.

Conclusion

Le traitement de la luminothérapie est une médecine douce sans effets secondaire. Elle permet de rééquilibrer votre système hormonal en agissant directement sur les cellules de votre cerveau.

Abandonnée au profit de la médecine moderne, la luminothérapie occupe maintenant une place de choix ; après plusieurs décennies de lutte pour sa reconnaissance.

Connaissez- vous d’autres bienfaits de la luminothérapie que nous n’avons pas souligné dans notre article, merci de le partager avec nous.

Vous avez aimé notre article ? n’oubliez pas de l’aimer ou de souscrire à notre page.

Bonne séance de luminothérapie 🙂

Sources :

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!