Remèdes naturels

10 aliments qui augmentent le risque de cancer

aliments-augmentent-cancer
Écrit par Nathalie Marty
10 aliments qui augmentent le risque de cancer
5 (100%) 19 votes

Nous avons tous connu ou connaissons une personne dans notre entourage qui souffre du cancer, et ne souhaitons en aucun cas que cela nous arrive, mais savez-vous qu’il existe des aliments qui peuvent augmentent le risque de cancer ?

Il existe en effet de nombreux aliments dont la consommation régulière accroît de façon considérable les risques de cancer et de maladie cardiovasculaire.

Voici mon top 10 des aliments qui augmentent risque de cancer, ainsi que le risque de maladie vasculaire par la même occasion. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous en avez déjà fait l’expérience.

Les tomates en conserve

Nul besoin ici d’énumérer les vertus des tomates en fruit, encore appelées tomates fraîches, qui sont par ailleurs considérées à juste titre comme étant un légume efficace pour lutter contre le cancer. Ce qui n’est malheureusement pas le cas des tomates en conserve.

En effet, à cause de la composition chimique de l’acier, certaines tomates en conserve sont réputées très dangereuses.

La doublure est par ailleurs souvent conçue avec du bisphénol-A, réputé pour être très mauvais pour l’Homme. Il convient donc de bannir ce produit de votre régime alimentaire.

À lire: Les 10 aliments pour prévenir un AVC

Le saumon d’élevage

Certains penseront qu’il s’agit sans aucun doute d’une mauvaise farce, car le poisson est l’un des aliments les plus sains. Cependant, ce n’en est pas une ! En effet, tous les poissons ne sont pas des aliments sains, c’est notamment le cas du saumon d’élevage, qui est absolument à éviter.

Pour la simple raison que ce poisson est nourri à base d’aliments non naturels, et est ainsi contaminé par les antibiotiques, les pesticides, les produits chimiques et d’autres substances cancérogènes qui sont présents en grande quantité dans les bassins où il grandit.

Les viandes transformées

Nous ne pouvons malheureusement pas énumérer toutes les viandes transformées ici, tellement la liste est longue. On peut toutefois citer les hot-dogs, les saucisses, le bacon, la sauce bolognaise, la majorité des viandes des plats préparés, et bien plus encore.

En effet, toutes ces viandes transformées sont dangereuses parce qu’elles contiennent des conservateurs et de nombreux produits chimiques. On y retrouve également des nitrates de sodium réputés pour être cancérigènes et du sel en grande quantité.

Le pop-corn aux micro-ondes

Contrairement aux autres types de pop-corn, le pop-corn aux micro-ondes est conditionné dans un sachet qui lui est recouvert d’un produit chimique nommé acide perfluorooctanoïque. C’est un composant qui a l’inconvénient d’agir en faveur de l’infertilité chez une grande majorité de femmes. Il augmenterait également les risques de cancer de la vessie, du pancréas, des testicules, du rein et du foie.

C’est par conséquent un produit à bannir de façon définitive !

Les céréales de petit déjeuner

Certaines céréales que l’on consomme au petit déjeuner contiennent des quantités de zinc, de niacine et de vitamine A qui sont amplement au-dessus des besoins de notre corps. Par exemple, un apport abusif de vitamine A peut être la cause d’anomalies du squelette, de la perte de cheveux et des lésions du foie.

Un apport excessif de zinc peut quant à lui endommager le système immunitaire, qui est connu de tous comme étant la première défense de notre corps contre les maladies contagieuses mortelles.

À lire: Curcuma et cancer: le point sur les études

Le café

Comme tout aliment d’ailleurs, une consommation modérée de café est sans danger pour la santé. Cela est d’autant plus vrai pour ce dernier, car il est riche en antioxydants. Cependant, une consommation trop importante sur une longue période possède de gros effets néfastes sur la santé.

Elle est en effet accompagnée d’un risque accru de maladies cardiaques, d’une hausse du cholestérol et d’ostéoporose. Le café est également riche en acrylamide, qui est un agent éventuellement cancérigène qui tire son origine des grains de café grillés à feu nu à des hautes températures.

La confiture

Il convient ici de noter que la confiture en elle-même ne pose aucun problème de santé. Loin de là ! Le problème vient toutefois des confitures qui sont commercialisées dans les grandes surfaces et qui contiennent en très grande quantité du sirop de glucose-fructose et du sucre.

Par conséquent, une consommation régulière accroît le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires. Elle favorise également le stockage des graisses. Tous ces facteurs ont cependant l’inconvénient d’aggraver le risque de cancer, particulièrement du foie et du pancréas.

À lire: Le jus de brocoli: un allié anticancer

La charcuterie

Des études ont prouvé que les individus qui consomment de façon régulière des salaisons et de la charcuterie possèdent un risque plus grand d’avoir un cancer lié à l’appareil digestif. Cela tire son explication de la présence dans ces aliments de nitrites de sodium.

Les nitrites de sodium ont la possibilité de donner naissance aux nitrosamines, qui sont des cellules cancéreuses qui favorisent spécialement le cancer de l’oesophage et de l’estomac.

La nourriture fumée

Que ce soit le poisson fumé ou la viande fumée, la nourriture fumée d’une façon générale absorbe des quantités importantes de goudron durant leur cuisson. Bien connu de tous, le goudron est un cancérigène que l’on retrouve également dans la cigarette.

Il existe en outre des preuves très accablantes que la consommation de ces types d’aliments accroît le risque de cancer de l’estomac et colorectal de manière considérable.

La viande rouge

Consommée en petite quantité, la viande rouge est bonne pour la santé. C’est notamment le cas lorsqu’il s’agit d’animaux nourris à l’herbe et élevés en plein air. Cependant, une consommation fréquente accroît le risque de cancer d’environ 20 %, notamment celui du sein, de la prostate et du côlon.

On ne cessera jamais de le rappeler, mais il est très important d’avoir une alimentation saine et variée.

En conclusion

La consommation en petite quantité des aliments susmentionnés n’a pas d’impact néfaste sur la santé. Au contraire, elle contribue à nous maintenir en bonne santé, car nous offrant une alimentation des plus variées.

Toutefois, la consommation régulière de ces derniers est proscrite, car elle favorise le risque des cancers, des maladies cardiovasculaires et bien plus encore. Il convient toutefois de noter que cette liste d’aliments à bannir ou à consommer de façon raisonnable n’est pas exhaustive.

Parce que votre santé ne doit pas être prise à la légère, n’hésitez pas à consulter votre médecin pour plus d’informations.

Mangez sain pour une meilleure santé !

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m’appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d’être heureux.

1 Commentaire

  • Bonjour,

    Permettez-nous d’apporter quelques précisions concernant le sirop de glucose-fructose et le sucre présent dans les confitures.

    Sans sirop de glucose-fructose, la confiture serait trop liquide, et c’est pour ses propriétés technologiques qu’il est utilisé. Il y a donc obligatoirement des sucres dans les confitures, aussi bien dans celles préparées industriellement qu’à la maison.

    Comme tous les aliments, les sucres (notamment dans les aliments plaisirs tels que les confitures) doivent être consommés de manière raisonnable, dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, adaptée à son activité physique.

    Enfin, rappelons que les pathologies telles que le diabète ou les maladies cardiovasculaires sont multifactorielles : manque d’activité physique, déséquilibre alimentaire, environnement social, génétique, etc. Un seul facteur tel que la consommation de sucres ne peut être à leur origine.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!