Dépression

8 astuces pour soigner la dépression hivernale

depression-hivernale
Écrit par Nathalie Marty
8 astuces pour soigner la dépression hivernale
5 (100%) 6 votes

Souvent, la mélancolie de l’automne peut se transformer en dépression hivernale. La grisaille couplée avec le quotidien et la mauvaise humeur communicative a tôt fait de peser sur notre moral.

Elle nous rend bougons, apathiques et parfois même complètement déprimés. Ces symptômes résonnent-ils en vous ? En souffrez-vous également ?

Ce phénomène est maintenant cliniquement prouvé, la fin des beaux jours a donc un réel effet sur notre mental. Fort heureusement, il existe de nombreuses façons de venir adoucir les symptômes de ce mal saisonnier.

Nous partageons avec vous nos 8 meilleures astuces pour lutter contre la dépression hivernale.

La lampe de luminothérapie

Il a été prouvé que l’ensoleillement, ou plutôt son manque sont l’une des causes principales de la dépression saisonnière. Sous de hautes latitudes, les journées raccourcies et le soleil peinent à percer les nuages contribuent à une forte réduction de l’exposition.

Ceux qui souffrent de dépression hivernale semblent tout de suite mieux se sentir lorsqu’ils s’exposent à une lumière vive.

Comme la lumière naturelle ne suffit pas pendant les saisons froides, une lampe de luminothérapie peut venir combler ce manque. Pour les meilleurs résultats, il faut s’y exposer assez longtemps, mais au bon moment, comme le matin ( d’ou le réveil de luminothérapie)

En effet, en s’exposant à ce moment de la journée, l’horloge circadienne du corps retrouve son rythme, et associe la lumière avec le réveil de l’organisme après une nuit de sommeil.

À lire: Comment bien choisir sa lampe de luminothérapie

Light_therapy_lamp_and_sunlight

Les compléments alimentaires

Certains compléments pourront également vous permettre de mieux gérer les symptômes de la dépression hivernale. Le 5-htp ou griffonia est un acide aminé que l’organisme produit grâce au tryptophane, que l’on retrouve habituellement dans les aliments riches en protéines, comme les viandes ou les produits laitiers.

Il entre ensuite dans la production de sérotonine, un neurotransmetteur ( comme la dopamine), qui impacte directement l’humeur et le stress. Par mesure de précaution, ces compléments ne doivent pas être pris avec des antidépresseurs.

Le millepertuis, quant à lui, est un antidépresseur végétal naturel qui influe sur le taux de sérotonine. Pour le moment, son mode d’action est encore mal connu, mais ses effets sont avérés.

L’Organisation Mondiale de la Santé en recommande une prise orale pour les dépressions légères à modérées. Il faut compter environ un mois pour que le millepertuis fasse effet.

Par prudence, lisez attentivement la notice du complément de millepertuis, et évitez d’arrêter soudainement sa prise.

les-complements

Une activité physique régulière

Quand la température baisse, on peut vite être tenté de se rouler dans une couverture et d’attendre que cela passe. Pourtant, il a été prouvé qu’avoir une activité physique, au moins occasionnelle, pendant les saisons froides permettait de raviver l’organisme et de se donner un bon coup de boost.

Nous ne sommes pas obligés d’aller piquer un sprint, même si rien n’en empêche les plus téméraires ! De simples étirements tout au long de la journée et quelques exercices légers peuvent suffire.

La pratique du yoga en hiver est également un excellent moyen de s’entraîner et de se maintenir en forme. En plus de bénéficier au corps, elle va également vous permettre d’apaiser votre mental, en réduisant les symptômes de la dépression et de l’anxiété, et en vous fatigant sainement.

activite-sportive

Une consommation de sucre moins importante

Il a été démontré que les pays présentant la plus grande consommation de sucre étaient également ceux qui comptaient le plus de dépressifs dans leur population.

D’autres recherches ont également montré que le sucre impactait négativement la capacité d’une personne à endurer le stress et qu’elle pouvait aggraver les symptômes et les crises d’anxiété, surtout quand il est consommé en grande quantité.

Or, il n’est pas rare que nous consommions davantage d’aliments présentant des sucres lents et/ou rapides pendant les saisons froides, car ils nous apportent un regain d’énergie considérable. Toutefois, ils affectent notre bien-être mental et physique, et à terme, ils nous laissent souvent amorphes.

Il est ainsi préférable d’opter pour des repas équilibrés. Privilégiez donc une alimentation riche en fruits, légumes – pour l’apport en fibre nécessaire – mais également en protéines animales ou végétales, et en produits laitiers ou dérivés.

À lire: Les grands avantages d’un simulateur d’aube

consommation-sucre

La relaxation

Cet état se veut libre de toute tension ou d’anxiété et il peut s’atteindre en élevant son niveau de calme. Les exercices effectués devraient vous permettre de reposer votre corps et votre esprit, tout en en exerçant un meilleur contrôle.

La relaxation est une technique se basant principalement sur la conscience du corps physique, à travers la tension puis le relâchement de groupe de muscles ou par la respiration.

On peut par exemple s’allonger, se concentrer sur les orteils et les pieds, les tendre puis les relâcher, et continuer à procéder de la même manière sur les jambes, les cuisses, le ventre, etc.

Cette technique progressive nous aide à réellement saisir ce qu’est l’état de relaxation, par opposition à la tension qui la précède.

À force d’user de techniques de relaxation, vous arriverez à atteindre un état de plénitude et de complète acceptation des choses. Même s’il ne dure parfois qu’une fraction de seconde, il nous permet de relativiser et nous familiarise avec un havre de paix que nous possédons tous à l’intérieur de nous.

relaxation

La méditation

La pratique de la méditation peut également nous aider à nous débarrasser du stress et de l’inconfort qui accompagnent la dépression hivernale.

Installez-vous en position assise, de préférence en lotus, ou allongée. Préférez un endroit calme et ou vous ne serez pas dérangé pendant quelques dizaines de minutes.

Si vous débutez en méditation, il est conseillé d’essayer de concentrer votre attention sur le rythme naturel de votre respiration, ou de procéder à quelques exercices de pleine conscience, les yeux fermés ou fixés sur un point.

Vous pourrez par exemple effectuer un genre de « scan » de votre corps. Pour ce faire, commencez par vos orteils, essayez d’observer tout ce que vous y ressentez. Portez ensuite attention à vos chevilles, puis vos jambes, et ce ainsi de suite jusqu’à atteindre le sommet de votre crâne.

De nombreuses méditations guidées existent également sur Internet, pour ceux qui préfèrent se laisser porter par des instructions et un fond sonore.

mediation

L’aromathérapie

La thérapie par les huiles essentielles a de plus en plus d’adeptes. En plus de nous plonger dans un nuage de bonnes odeurs, elles influent aussi sur notre mental et sur notre organisme.

Celles riches en ester, comme celle de sapin ou de bergamote, sont particulièrement adaptées pour la dépression saisonnière et aident à se sentir de meilleure humeur.

L’Ylang ylang, avec son parfum fleuri et rappelant les îles, est efficace contre la dépression, l’angoisse et le stress. Il impacte aussi de manière très positive les personnes sujettes à l’insomnie et aux cauchemars.

Pour aller au bout de la relaxation, n’hésitez pas à vous faire couler un bon bain chaud à la tombée de la nuit et à y verser quelques gouttes d’huile essentielle d’agrumes. Les monoterpènes qu’elles contiennent sont connus pour améliorer l’humeur.

Celle de mandarine verte est particulièrement recommandée pour les épisodes de tension ou de stress plus importants, tandis que celle de pamplemousse est efficace pour se redonner du tonus et du pep.

aromathérapie

Garder sa routine quotidienne pour s’ancrer dans le présent

Une des impulsions naturelles qui peuvent arriver à l’approche des saisons froides est celle de l’hibernation. Comme nous ne pouvons décemment pas nous rouler en boule et attendre la fin du froid, autant continuer à effectuer nos tâches quotidiennes.

Cela peut nous aider à évacuer l’anxiété et le stress, en s’ancrant dans le moment présent.

Quand nous ne sommes pas dans l’ici et le maintenant, se rappeler que nous pouvons nous rattacher à quelque chose de routinier peut être très rassurant. Si la panique vous guette, l’exercice suivant pourra vous aider.

Respirez un bon coup, et citez une chose que vous pouvez entendre, une autre que vous pouvez sentir, une que vous pouvez voir et une dernière que vous pouvez toucher. Cet exercice d’ancrage vous permettra de calmer panique ou anxiété.

Et savoir que vous pouvez toujours rencontrer vos amis – autour d’une bonne raclette par exemple – ou vous faire un petit cinéma de temps en temps pourra également vous aider à vous sentir mieux.

routine-quotidienne

Conclusion

De nombreuses solutions s’offrent à vous si vous souffrez de dépression hivernale. Le mot d’ordre reste la prise en main. Reconnectez-vous avec votre corps et votre mental, et chouchoutez-les autant que vous le pouvez.

L’aromathérapie, la méditation et la relaxation sont autant de remèdes efficaces contre les symptômes de la dépression des mauvais jours, et il ne vous reste plus qu’à les essayer pour être convaincu de leur efficacité.

Apprendre à accepter et à célébrer les saisons froides va également vous soulager. Avec le temps, les saisons passent aussi, et les beaux jours reviendront quand la grisaille leur aura préparé le terrain.

Ce sont des saisons pour la préparation du renouveau, et c’est aussi grâce à elles que ce merveilleux cycle de la vie peut se faire.

”Sources”

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!