Remèdes naturels

12 manières d’augmenter la dopamine dans votre cerveau

dopamine-naturelle
Écrit par Nathalie Marty
12 manières d’augmenter la dopamine dans votre cerveau
5 (100%) 12 votes

Aujourd’hui, un sujet particulièrement en vogue : la dopamine, communément surnommée « hormone du bonheur ». On en entend parler à toutes les sauces sans vraiment savoir de quoi il s’agit, alors concrètement, la dopamine, kézako ?

Pour faire simple, c’est un neurotransmetteur qui agit au niveau du cerveau, autrement dit une molécule qui transmet des informations d’un neurone à un autre… mais pas n’importe quel type d’information !

La dopamine s’occupe plus particulièrement de la motivation, la concentration, la récompense et le plaisir. Oui oui, que des choses bien dont on aimerait être envahis, et c’est là que ça devient intéressant : on peut la booster ! Voici 12 manières d’augmenter la dopamine dans votre cerveau.

1- Une douche glacée pour bien commencer la journée

Aussi appelée douche écossaise, la douche froide du matin, qu’on se le dise, c’est pas une partie de plaisir (et personnellement je n’ai pas tenu sur la durée). Mais les effets sont visibles instantanément : le froid peut multiplier par 2,5 la dopamine libérée.

Si vous partez donc en plein fou rire, seul et frigorifié dans votre douche… paradoxalement, c’est tout à fait normal ! En sortant, vous aurez une sensation de bien-être immédiat décuplé et une pêche d’enfer pour la journée !

2- Bien manger, c’est le début du bonheur

Le dicton Président n’a jamais été aussi exact. Sur ce sujet, je pourrais vous faire un article entier mais on va s’en tenir aux basiques.

Les habitudes alimentaires qui font chuter drastiquement votre niveau de dopamine et qu’il faut donc absolument éviter : la surconsommation de sucre et/ou de graisses saturées.

Au contraire, certains aliments favorisent la production de tyrosine, composant chimique responsable de la dopamine. On note principalement des « bonnes lipides » comme vous trouverez dans les avocats, le chocolat noir, le lait ou les amandes.

Des aliments protéinés comme le bœuf, le poulet et les œufs sont également recommandés. Les sucres font en revanche office de mauvais élèves, exception faite pour ceux contenus dans les fruits (agrumes, bananes et pastèques principalement).

3- Et bien dormir… c’est pas mal non plus

Entre les médecins qui recommandent 8 à 9 heures de sommeil quotidien et Arnold Schwarzenegger qui conseille de dormir « 6 heures, et plus vite ! » on entend un peu de tout à ce sujet.

Pour dire vrai, chacun a un cycle qui lui est propre et il est nécessaire de trouver le vôtre : rien de pire pour mal démarrer la journée que d’être réveillé en pleine phase de sommeil profond.

Millepertuis et insomnie

Avoir un rythme de sommeil régulier, sain et adapté à vos besoins vous permettra de recharger vos batteries en dopamine chaque nuit.

PS : une seule nuit blanche, malgré les troubles cognitifs qu’elle entraîne, aura pour effet de booster votre dopamine sur la journée suivante, mais répétée sur la durée, cette pratique est particulièrement néfaste et contre productive.

4- Du sport, encore et toujours

Parmi les mille et un bienfaits du sport, on trouve effectivement la libération de dopamine (et d’endorphine en bonus). Toute activité sportive est bonne à prendre à cet effet, il n’y a aucun niveau d’intensité minimal à respecter.

Par contre, une activité d’extérieur, c’est mieux ! Marcher un quart d’heure le matin au lieu de prendre le bus vous rendra donc un peu moins exécrable au boulot, c’est vos collègues qui vont me remercier.

5- Evitez les addictions

Ah, les addictions… là, on s’attaque à quelque chose d’un peu particulier, puisqu’elles ont précisément pour effet de produire de la dopamine… à court terme du moins !

Quand on est accro au sucre, à l’alcool, au tabac, aux jeux vidéo, à la pornographie, à une personne ou à toute autre drogue, c’est à cause du plaisir instantané que nous procure sa consommation.

Ce plaisir est justement lié à une libération très importante de dopamine, absolument pas naturelle et à laquelle le cerveau tend malheureusement à s’habituer.

Quand le mal est fait et que vous êtes addict, le circuit nerveux responsable du système de gratification est affecté : seuls ces pics de dopamine, artificiellement déclenchés par l’assouvissement de votre pulsion addictive, vous redonnent le sourire. Un cercle vicieux donc, à éviter évidemment.

6- Ecoutez vos musiques préférées

Certaines chansons ont ce pouvoir incroyable de nous remplir de joie, même dans les moments où le cœur n’y est pas. Encore une fois, c’est grâce à une production de dopamine par votre cerveau qui associe ces musiques à la joie et au plaisir.

7- Méditez et relaxez-vous

Méditer de façon productive est une chose assez complexe : il faut réussir à suffisamment se détendre pour oublier, du moins quelques instants, toute pensée négative. Quand on y parvient, on autorise le cerveau à se faire plaisir.

pleine conscience travail

En effet, celui-ci n’étant plus obnubilé par son obsession d’analyser l’environnement qui l’entoure, il produit une quantité plus importante de dopamine.

8- Accomplissez de grandes… et de petites choses

Comme on l’a vu, la dopamine vous donnera un sentiment de satisfaction, mais ironiquement, tout sentiment de satisfaction déclenche lui-même la production de dopamine ! Grâce à ce cercle vertueux, il vous suffit de commencer par faire de petites choses.

Si vous ne connaissez pas le discours de l’Amiral McRaven « Change the World by Making your Bed » je vous conseille d’y jeter un œil.

Le concept est simple : réaliser de simples tâches dès votre réveil vous motivera à en réaliser de nouvelles, plus conséquentes, tout au long de votre journée, et ce grâce à la production de dopamine engendrée.

Faites donc la liste de tout ce que vous avez à faire, même les choses les plus insignifiantes, et accordez-vous le plaisir de les cocher chacune à leur tour une fois que vous les avez accomplies.

9- Laissez parler votre imagination

Certains pensent qu’ils n’ont pas « l’esprit créatif ». Foutaises ! En chacun de nous sommeille un potentiel de créativité qu’il ne tient qu’à nous de libérer. Si pour certains c’est par l’art (écriture, peinture, dessin, musique), pour d’autres cette créativité prend différentes formes : humour, résolution de problèmes, conversations passionnantes…

Toutes ces choses font travailler vos méninges de façon coordonnée. A moins que vous vous soyez ennuyé à mourir en les faisant, vous en tirerez une certaine satisfaction, et vous aurez forcément libéré une bonne dose de dopamine au passage !

10- Multipliez les contacts physiques

Des études ont prouvé que les contacts physiques permettent la libération instantanée de dopamine et l’augmentation du bonheur immédiat. Ces contacts peuvent être de tous types : câlins ou activités sexuelles avec votre partenaire, mais aussi caresses d’un animal de compagnie ou encore danse en duo.

11- Aventurez-vous hors de votre zone de confort

Effrayante et périlleuse, l’aventure au-delà de votre petit cocon peut paraître insurmontable. Pourtant, on en ressort en général entier, et qui plus est avec l’hyper satisfaction d’avoir surmonté sa peur. Et hop, le circuit de la récompense se met en route dans votre cerveau !

12- Prenez des compléments alimentaires

Parfois, le premier pas est le plus difficile. Un petit coup de pouce peut alors être appréciable. Il existe de nombreux compléments alimentaires qui boostent la dopamine. S’ils ont en général un effet positif, vous ne devez en aucun cas compter uniquement sur eux pour vous remonter le moral : alliez-les simplement aux diverses astuces mentionnées ci-dessus.

Conclusion

Pour conclure, la dopamine c’est vraiment une bonne copine : elle entraîne une motivation décuplée et favorise la prise d’initiative. Fini l’inertie et la procrastination ! Vous êtes donc plus productif, et comme vous voyez les résultats de vos efforts, votre bonheur est décuplé.

Tous les conseils que j’ai pu développer ici ont un point commun : ils ne font que déclencher la production de dopamine. Une fois la machine en route, on ne l’arrête plus, la dopamine s’autogénère !

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m’appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d’être heureux.

Commentaires

Laisser un commentaire

Suivez-nous!