Remèdes naturels

7 bonnes raisons de boire du café tous les jours (mais sans excés)

Dernière mise à jour le

Que vous le préfériez expresso, moka ou cappuccino, que vous ayez une préférence pour l’arabica ou le robusta, le café demeure la seconde boisson la plus consommée au monde après l’eau. Ses saveurs et ses arômes charment des millions de consommateurs chaque jour à travers le monde entier.

Cependant, en tant qu’amateur de cette boisson, s’il vous est déjà arrivé de culpabiliser en pensant à votre santé, c’est surement parce que vous ne connaissez pas les bienfaits du café pour l’organisme, notamment lorsqu’il est consommé avec modération. Mike du Comité Français du Café vient nous expliquer pourquoi boire du café, avec modération est excellent pour nous.

Café et caféine

Le café est le fruit du caféier, un arbuste qui pousse essentiellement dans les régions tropicales du globe. Mais il s’agit d’un abus de langage, car le café est en réalité la graine qui se trouve à l’intérieur du fruit appelé la cerise.

Après sa cueillette, la cerise est débarrassée de sa pulpe et les grains de café, encore verts sont torréfiés. C’est cette opération qui révèle l’arôme si caractéristique du café. Il en existe de plusieurs variétés, mais les plus consommées sont l’arabica et le robusta.

Quant à la caféine, cette substance a été découverte en 1819 par le chimiste allemand Friedlieb Ferdinand Runge. Il s’agit du principe actif contenu dans le café bien connu pour son action comme stimulant du système nerveux central et du système cardiovasculaire.


La graine du caféier n’est pas le seul aliment contenant de la caféine. On en retrouve également dans le cacao, les feuilles du théier, les graines du guarana, etc. D’ailleurs, la caféine ne représente que 1,1 % (arabica) à 2,2 % (robusta) du café, contre 2,5 à 5 % du thé, pour le même poids.

Les bienfaits du café sur l’intelligence et l’attention

En effet, au niveau de notre cerveau se trouve un neurotransmetteur inhibiteur appelé adénosine. Ce dernier a pour rôle de limiter l’effet d’autres neurotransmetteurs tels que la noradrénaline ou encore celui de la dopamine, la fameuse hormone du plaisir.

Grâce à la caféine contenue dans le café que vous avez consommé, votre corps libère des substances qui iront à leur tour bloquer l’effet de l’adénosine, favorisant ainsi une amélioration des réflexes et de la vigilance.

Ainsi, le café pris raisonnablement diminue l’effet de la fatigue en stimulant le système nerveux. C’est probablement pour cette raison que beaucoup aiment prendre une tasse de café après quelques verres d’alcool.

Une forte teneur en antioxydants

Le café est bien connu pour sa richesse nutritionnelle, notamment pour sa forte teneur en antioxydants. Vous le savez déjà, les antioxydants sont des molécules qui jouent un rôle essentiel dans l’organisme, plus précisément celui de protecteurs face au vieillissement cellulaire.

Il en existe de plusieurs sortes, mais on retrouve dans le café les plus puissants antioxydants, c’est-à-dire principalement l’acide chlorogénique, un ester de l’acide caféique et de l’acide quinique.

Le café, un bon digestif et efficace contre les migraines

C’est une tradition bien connue, notamment en France, mais également ailleurs dans le monde. Après un bon repas, s’offrir une petite tasse de café est, non seulement un véritable moment de plaisir, mais aussi le café est reconnu pour faciliter la digestion.

En effet, lorsque vous prenez votre café, ce dernier favorise la production la sécrétion de salive et d’enzymes digestives, ce qui facilite également le transit intestinal.

Un analgésique naturel

Par ailleurs, la caféine est également présente dans plusieurs médicaments anti-inflammatoires. C’est dire que son action contre les douleurs est bien connue au plan scientifique et déjà exploitée par l’industrie pharmaceutique.

En effet, selon une étude de l’université d’Illinois, la caféine permettrait de soulager les douleurs musculaires.

Mais ce n’est pas tout. Avez-vous déjà essayé de faire passer une migraine avec une tasse de café ? Vous serez bien surpris du résultat au bout de quelques minutes.

En effet, la caféine entraine une constriction des vaisseaux sanguins au niveau du cerveau, ce qui atténue l’intensité et la durée des maux de tête.

Une aide préventive contre la maladie de Parkinson

Les propriétés antioxydantes de la caféine dont nous avons déjà parlé plus haut seraient à la base de son effet préventif sur certaines maladies neurodégénératives.

En effet, des observations réalisées ont permis de montrer que les individus qui consomment régulièrement du café sont moins sujets à certaines maladies telles que la maladie de Parkinson, en particulier les individus de sexe masculin (source).

Ainsi, une consommation moyenne de 10 tasses de café par jour réduirait les risques de développer la maladie de Parkinson de 74 %, contre 38 % pour une consommation variant entre quatre à neuf tasses par jour.

Le café pour une sensible amélioration des performances sportives

Vous avez sans doute déjà entendu l’expression « se doper au café ». Il ne vous pas échappé également que votre rythme cardiaque s’accélère après une tasse de café.

En effet, la caféine entraine une augmentation de la fréquence cardiaque et une amélioration des contractions musculaires, d’où son influence sur vos performances sportives.

La caféine dans son action cible les graisses au niveau des tissus adipeux comme principale source d’énergie durant l’activité. Ce mécanisme permet donc de réduire la fatigue engendrée par l’effort.

Le café aide à prévenir le cancer

Parmi les bienfaits du café, il faut compter son action contre le développement des cellules cancéreuses. Le Dr Astrid Nehlig, directrice de recherche à l’INSERM explique dans son livre « Café et santé, tout sur les multiples vertus de ce breuvage » : « Globalement, les effets du café divergent selon les cancers.

Dans certains cas, le café n’a aucun effet, mais dans d’autres, il est protecteur. Il n’y a pas de cas où le café est un facteur aggravant le risque de développer un cancer ».

Par ailleurs, selon une étude menée et publiée en 2011 par des chercheurs de l’Université d’Havard, boire quatre tasses de café au moins par jour aiderait à réduire de 25 % le risque de développer un cancer de l’endomètre .

Il en est de même concernant le cancer du foie selon l’Association américaine de gastro-entérologie (source).

En conclusion, nous retiendrons que la consommation régulière du café est bénéfique pour notre organisme, tant que cette consommation reste modérée. Plusieurs études et observations menées un peu partout dans le monde entier confirment les bienfaits du café sur nos organes en général, et en particulier sur le cerveau, nos muscles, et notre foie.

À propos

L'équipe de Bonheur et Santé

L'équipe de Bonheur et Santé a une mission: partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé au naturelle et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Leave a Comment

Suivez-nous!