Nutrition

Pourquoi les noix sont-elles si bonnes pour la santé ?

Noix-bienfaits
Pourquoi les noix sont-elles si bonnes pour la santé ?
5 (100%) 8 votes

Ah les noix ! Pourquoi en mangeons-nous si peu ? Bon, mais avant de vous en dire un plus, que faut-il entendre exactement par ” noix ” ?

Parce que des noix, autrement dit, des fruits dont l’enveloppe dure renferme une amande, selon une définition courante, il y en a vraiment beaucoup.

Tenez, à titre d’exemple, rentrent dans cette définition : les noix de coco, les noix, les noisettes, les amandes, les noix de cajou, les pistaches, les arachides, et bien d’autres encore.

Ils ont souvent les mêmes agents actifs, mais pas toujours et pas dans les mêmes proportions. Pour faire simple, je vais donc surtout vous parler des bienfaits des noix, proprement dites, les belles noix du Périgord ou de Grenoble.

Dans certains cas, cependant, je vous parlerai aussi d’autres ” fruits à enveloppe dure renfermant une amande”.

Que pouvez-vous attendre des noix ?

Et bien, plein de choses et tout cela a fait l’objet de nombreuses études universitaires et depuis longtemps. Tenez, une de ces études, conduite par l’Université de Harvard et publiée par le New England Journal of Medecine, a porté sur 118 962 hommes et femmes, pendant 30 ans !

En gros, toutes ces études disent qu’il y a un lien de causalité très net entre la consommation des fruits à coque et la diminution du risque de mortalité.

D’ailleurs, la consommation de ces fruits à coque est un des éléments fondamentaux du fameux régime méditerranéen, lui aussi étudié en long et en large par les nutritionnistes.

Mais encore ? Avant d’y revenir un peu plus en détail, par la suite, je vous livre en vrac, la liste des bienfaits que les noix peuvent vous apporter. Elles tendent notamment :

Noix

 

  • à limiter les risques de caries dentaires, d’acné et de prise de poids ;

 

  • à faciliter la stabilisation des niveaux d’énergie et le fonctionnement cérébral ;

 

Compte tenu de tous ces bienfaits, vous devriez tous avoir, en permanence, dans votre cuisine, une petite boîte avec un mélange choisi de noix, d’amandes et de noisettes, par exemple. Ce n’est pourtant pas le cas et je vais maintenant vous dire pourquoi.

À lire: Manger des noix du brésil (un cocktail d’antioxydants)

Une noix par semaine et par habitant !

Autrement dit, 500 gr par an et par habitant. C’est, apparemment, ce que consomment les Français alors qu’il est recommandé d’en consommer 5 à 8 par jour pour bien profiter de leurs bienfaits !

Cette situation est d’autant plus difficile à comprendre que la France fait partie des principaux pays producteurs.

La France produit chaque année, environ 30 à 40 000 t de noix, dans ses deux grandes régions productrices que sont le sud-est, dans les départements de l’Isère et de la Drôme, et le sud-ouest, dans les départements de la Dordogne, du Lot et de la Corrèze.

Le sud-est assure 40 % de la production avec la noix de Grenoble, AOC et AOP (1). Le sud-ouest fait le reste avec la noix du Périgord, elle-aussi AOC et AOP.

Curieusement, près de 80 % de cette production, est exportée, notamment vers les Etats-Unis et la Chine. Si les Français boudent leurs noix, dont pourtant la qualité est réelle, d’autres ont su en découvrir les vertus.

Pourquoi les noix sont-elles bonnes pour la santé ?

noix-de-cajou-bienfaits

Cela tient à leur composition et à leur combinaison de principes actifs.

Les noix proprement dites, de Grenoble ou du Périgord, sont un concentré d’acides gras poly-insaturés. Ce n’est pas le cas des autres fruits à coque comme les noisettes ou les amandes qui sont plutôt des concentrés d’acides gras mono-insaturés.

Le taux de ces acides gras essentiels est de 47 %. Ils correspondent à de l’acide alpha-linolénique, autrement dit, à de l’oméga-3 et à de l’acide linoléique, autrement dit, de l’oméga-6.

Ce qu’il est intéressant de relever, c’est que le rapport de l’oméga-6 et de l’oméga-3 est de l’ordre de 4 à 5. Ce qui veut dire que la proportion d’oméga-6 est 4 ou 5 fois plus importante que celle des oméga-3. Ce qui en fait un rapport quasi-idéal.

Rappelons que l’oméga-6 seul ou l’oméga-3 seul peuvent avoir des effets déséquilibrants pour le métabolisme et qu’il est souhaitable de les ” couper ” l’un avec l’autre.

C’est cette combinaison d’acides aminés que le corps humain ne peut pas synthétiser, raison pour laquelle ils sont dits essentiels, qui joue un rôle déterminant dans la prévention des troubles cardio-vasculaires.

Deux autres principes actifs, l’arginine et l’acide éllagique, jouent également un rôle important, notamment, dans la lutte contre les radicaux libres responsables, entre autres, de nombreux dysfonctionnements cellulaires.

À côté de ces acides aminés de base, vous allez aussi trouver dans les noix un grand nombre d’oligo-éléments et de minéraux tels que : du manganèze, du phosphore, du magnésium, du fer, du zinc, du cuivre, du potassium, du calcium et du sélenium.

Ce n’est pas rien et ce n’est pas fini. Les noix sont également très riches en vitamine E et en vitamines du groupe B, principalement les vitamines B 1 et B 6. La vitamine E est un composé anti-oxydant comme l’acide éllagique et a les mêmes effets.

Enfin, les noix sont très riches en fibres, près de 7 % du poids total. C’est une des raisons pour lesquelles elles facilitent si bien la régulation des transits intestinaux. Et elles aident, bien sûr, à la conservation de l’eau et des nutriments, oligo-éléments et minéraux.

Comment bien choisir vos noix ?

Je vous conseille d’abord de faire des mélanges avec comme base des noix de Grenoble ou du Périgord.

Suivant le problème que vous voulez traiter plus particulièrement, vous pouvez choisir, par exemple, d’ajouter à votre base, des pistaches, si vous voulez entretenir votre vision ou des noix de cajou, si vous voulez entretenir l’hygiène de votre cavité bucco-dentaire.

Une fois que vous avez fait le choix de votre mélange, veillez à sélectionner les ” bons fruits “. D’emblée, n’hésitez pas à écarter tous ceux qui ont été traités. Les préparations salées, grillées ou caramélisées n’ont que peu de valeur nutritionnelle.

Recherchez plutôt ceux qui sont encore dans leur coque. Cependant, une fois à l’air libre, l’amande a tendance à rancir et à perdre en efficacité.

C’est la raison pour laquelle, il vaut mieux conserver les cerneaux dans un endroit frais et réfrigéré. Cela vaut aussi pour les huiles qui peuvent en être extraites, comme l’huile de noix.

À lire: Découvrez tous les bienfaits des noix de macadamia

Que faire avec les noix ?

Èvidemment, la façon la plus simple de consommer des noix, c’est de bien les mâcher telles qu’elles sont et de prendre votre temps pour les absorber.

Vous pouvez aussi en faire un accompagnement de vos différents plats. Vous pouvez en saupoudrer vos rôtis, vos salades et vos yaourts. Vous pouvez en mettre aussi dans vos chapelures et dans vos farines.

Vous pouvez en faire un excellent pâté végétarien. Pour cela :

  • faites revenir des champignons hachés dans de l’huile d’olive avec des petits oignons, également hachés et du poivre noir moulu ;
  •  mélangez avec une poignée de noix finement moulue ;
  •  ajoutez-y un peu de vin ;
  •  placez votre pâté dans une terrine, laissez refroidir et mettez à réfrigérer.

Vous verrez. C’est délicieux.

Y-a-t-il des contre-indications ?

Noix-biengaits

Les fruits à écale peuvent provoquer des allergies. Les allergies aux arachides, auxquelles elles font penser, bien qu’étant des légumineuses, sont assez connues et contraignent ceux qui y sont sujets à être très vigilants.

Les noix peuvent aussi en provoquer. Elles ne sont pas pour autant liées. Ce n’est pas parce que vous avez une allergie aux arachides que vous avez nécessairement une allergie aux noix, et inversement.

En général, cela va se traduire par une sensation de chaleur au visage, l’apparition de rougeurs ou de petits boutons accompagnée de démangeaisons. Une allergie aux noix ne doit pas être traitée à la légère.

Dans les cas extrêmes, les personnes atteintes peuvent se sentir très mal à l’aise.

Ces allergies restent quand même très rares. Il n’en reste pas moins que les noix, malgré toutes leurs qualités nutritionnelles, ne sont pas des aliments anodins. Elles peuvent aussi être à l’origine de calculs urinaires et être trop acidifiantes.

Que ces quelques remarques précautionneuses ne vous empêchent tout de même pas de manger des noix. Les allergies (2) n’apparaissent pas subitement et en général, elles se révèlent progressivement pendant l’enfance et la petite enfance.

Par ailleurs, elles ne concernent pas que les noix. Mais il faut le savoir.

Dans les régimes paléos, les noix occupent, à juste titre, une place privilégiée. Le fait est que les noix et les autres fruits à écale faisaient partie de la diète ordinaire des chasseurs-cueilleurs. Et cela a duré des millénaires.

Vous pouvez donc sans crainte et avec profit, avoir toujours à portée de main votre boîte à noix. Vous-même et toute votre famille allez pouvoir y puiser de quoi y grignoter en toute quiétude.

Le saviez-vous …

Il y a une catégorie de noix absolument pas comestibles, mais tout à fait naturelles et qui vaut aussi la peine d’être mieux connue. Je veux parler des noix de l’arbre de Sapindus Mukorossi (3). Cet arbre pousse sur les pentes hymalayennes du Cachemire.

Ses noix ont une très forte teneur en saponines et qui dit saponine, dit pouvoir lavant. Les noix du Sapindus Mukorossi sont des noix de lavage. Vous pouvez les utiliser facilement pour laver votre vaisselle et votre linge avec un produit 100 % naturel et d’origine végétale. Et vous savez quoi ? Vous pouvez aussi en faire un shampoing. Intéressant, non ?

À propos

L'équipe de Bonheur et Santé

L'équipe de Bonheur et Santé a une mission: partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé au naturelle et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Leave a Comment

Suivez-nous!