Remèdes naturels

Douleur en bas du dos : 9 solutions naturelles pour s’en débarrasser

Douleurs lombaires
Écrit par Nathalie Marty
Douleur en bas du dos : 9 solutions naturelles pour s’en débarrasser
5 (100%) 17 votes

Souffrez-vous de douleurs au bas du dos ?  Ces douleurs sont très courantes et touchent une grande majorité de la population en France.

Les douleurs du bas du dos proviennent de causes multiples. Appelées également lombalgies, les douleurs du bas du dos ont des causes diverses.

Nous mettons la lumière dans cet article sur les causes les plus courantes et les solutions.

Les lombalgies aiguës et les lombalgies chroniques

Les lombalgies aiguës ou lumbago ou encore appelées tour de reins sont un choc, une douleur passagère du bas du dos.

Elles peuvent être occasionnées par une mauvaise posture, un geste brusque. Bien qu’elles soient douloureuses, les lumbagos ne sont pas du tout graves et nécessitent juste du repos, une bonne posture et quelques traitements.

Bien qu’il soit appelé tour de reins, le lumbago n’a pas de lien avec les reins.

A côté du lumbago, vous avez les lombalgies chroniques. Lorsque les douleurs du dos s’étalent sur trois mois et au-delà, on est dans le cas des lombalgies chroniques (1).

Les lombalgies chroniques peuvent être la conséquence de maladies dégénératives telles que l’ostéoporose ou l’arthrose.

Au contraire les lumbagos peuvent résulter du stress, des chaussures à talons haut, de la grossesse, de traumatismes de dos dans le passé, de l’âge…

Les causes

La colonne vertébrale ou rachis est composée de vertèbres. Ce sont des os qui s’emboitent entre eux. Ils sont connectés entre eux par un canal qui renferme la moelle épinière.

Le bas du dos également appelé rachis lombaire est constitué de 5 vertèbres. Ci-dessous découvrez les diverses causes des douleurs de bas du dos.

La dégénérescence discale et la hernie discale lombaire

La colonne vertébrale contient en plus des vertèbres, la moelle épinière, les nerfs, les disques vertébraux, le nucleus pulposus et l’annulus fibrosus.

Les disques sont un peu comme les amortisseurs de votre colonne vertébrale. Ils facilitent les mouvements de la colonne vertébrale tandis que les nerfs connectés au cerveau l’informent des différents mouvements du corps.

Les disques contenus dans la colonne vertébrale contiennent beaucoup d’eau. Mais avec l’âge, les disques perdent de leur solidité et se déshydratent.

Cette déshydratation affaiblit le disque qui peut se fissurer et exposer la partie interne molle, créant des signes de dégénérescence discale.

La déshydratation du disque résulte de plusieurs facteurs dont l’âge. Avec le vieillissement des cellules, les personnes au-delà de 45 ans sont plus à risque. Qu’est ce qui peut causer la déshydratation du disque?

  • Le fait de soulever des objets lourds en utilisant les muscles du dos. Fléchissez vos jambes pour vous abaisser prévient la dégénérescence discale.
  • L’obésité est également une cause.
  • Le fait de rester longtemps assis ou longtemps debout
  • Le fait de faire régulièrement des activités qui sollicitent le bas du dos.
  • Le fait de fumer réduit l’apport en oxygène dans la colonne vertébrale, entraînant la dégénérescence discale.

La dégénérescence discale abouti sur la hernie discale. C’est un processus long, qui peut prendre des années.

Parfois les personnes ne se rendent pas compte. D’autres fois, la dégénérescence discale entraîne des douleurs lombaires (douleurs du bas du dos).

La hernie discale entraîne également des douleurs lombaires le plus souvent. Parfois la hernie peut concerner toute la colonne vertébrale, mais c’est au niveau du bas du dos que vous ressentez plus la douleur, car cette partie de votre colonne vertébrale supporte le poids du corps (2).

La hernie discale se manifeste par des douleurs dans le bas du dos, de la fesse. Cette douleur s’accroît au fil des jours et est suivi de douleur de jambe au niveau du pied et de la cheville.

À lire: Le yoga dos: les meilleures positions pour soigner un mal de dos

Douleurs-bas du dos

Douleurs-bas du dos

L’arthrose

L’arthrose est la dégradation du cartilage recouvrant les extrémités des os des articulations. L’arthrose est fréquente avec l’âge. Elle touche les chevilles, le genou, les doigts et aussi la colonne vertébrale parfois.

Le spondylolisthésis

Le spondylolisthésis est un problème au niveau de la formation du squelette humain. Il est parfois congénital. Il est dû au glissement d’une vertèbre sur une autre, soit celle en avant ou sous la vertèbre.

Cette affection concerne le plus souvent la quatrième et la cinquième vertèbre qui se trouve au bas du dos. Lorsque cela se produit, il en résulte évidemment des douleurs lombaires.

Le spondylolisthésis peut aussi résulter d’un traumatisme.

L’ostéoporose

C’est la porosité des os dûe à un manque de calcium, de vitamine D et de minéraux en général. Les os perdent de leur intégrité et sont plus exposés aux fractures.

L’ostéoporose se manifeste le plus souvent chez les femmes après la ménopause.  Des fractures au niveau des vertèbres peuvent résulter de l’ostéoporose.

Elle entraîne une déformation du bas du dos ainsi que des douleurs lombaires et dans le dos en général (3).

Les règles douloureuses

Les règles douloureuses (dysménorrhées) se situent au niveau du bas ventre. Mais les douleurs s’étendent au niveau des reins et du bas du dos.

Les douleurs de dos résultant donc de menstrues douloureuses n’ont pas de quoi à inquiéter. Elles ne présagent pas de maladies et sont temporaires, juste le temps des menstrues.

Les lésions

Les lésions sont aussi des causes des douleurs lombaires. Elles peuvent porter sur des ligaments, des tendons ou un muscle.

La scoliose

La scoliose peut entraîner des douleurs dans le dos et au niveau du bas du dos. La scoliose est en fait une déformation de la colonne vertébrale.

La scoliose amène la colonne vertébrale à s’incliner légèrement plus sur un côté. Elle n’est donc pas tout à fait centrale.

Ceci entraîne des côtes plus rapprochées d’un côté et des vertèbres plus éloignées de l’autre côté. La scoliose peut être invisible jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’adolescence.

Vu qu’il existe une multitude de causes des douleurs lombaires, il est sage en cas de douleurs lombaires récurrentes de faire des examens pour détecter la cause exacte des lombalgies.

Référez-vous à votre médecin pour des examens.

Les solutions

Mesures générales

Les douleurs lombaires peuvent être atténuées à la suite d’exercices. Faites régulièrement des abdos pour soulager le bas du dos.

La marche peut vous aider. Après de longues heures assises ou au volant, prenez des pauses et marchez quelques minutes. Ces séances de détente des jambes soulageront également vos douleurs lombaires.

  • Evitez de soulever les objets lourds. Cela favorise l’accélération de la dégénérescence lombaire.
  • Par ailleurs si vous soulevez des objets lourds, évitez de le faire supporter à votre dos, au contraire baissez vous à travers la flexion des jambes afin de soulever la charge.
  • Evitez les sacs à mains surtout pour les enfants. Préférez plutôt les sacs à dos car ils équilibrent la charge sur les deux parties du dos. Au contraire le sac à main s’appuie sur un seul côté.
  • Gardez une bonne posture que ce soit dans la position assise ou debout,
  • Arrêtez, évitez le tabagisme car il accélère la dégénérescence lombaire,
  • Evitez de porter les chaussures à talons hauts car ils favorisent les douleurs lombaires,
  • Evitez le surentrainement,
  • Evitez le stress, car il agit au niveau de la colonne vertébrale,

Les chaises à dossier droit sont conseillées au travail.

À lire: Les meilleures astuces pour soigner un mal de dos

Les différents exercices physiques

Lorsqu’un muscle ne travaille pas, il s’atrophie, il devient mou et vulnérable. Au contraire, un muscle qui travaille régulièrement s’hypertrophie et devient résistant.

Il en va de même pour le bas du dos. Si vous ne faites pas de sport, d’exercices physiques, vos muscles y compris ceux du dos deviennent mous et vulnérables.

Les lombalgies résultent parfois de la sédentarité et du manque de sport comme nous l’avons souligné plus haut.

Il est alors nécessaire de faire du renforcement musculaire à travers le sport…mais pas n’importe quelle activité sportive.

Il y’a des exercices à éviter en cas de lombalgies et d’autres à privilégier.

Ce qu’il faut éviter

Vous devez éviter:

  • Le golf,
  • Le ping-pong,
  • Le tennis
  • La course à pied
  • Le handball
  • Le squatch
  • Le foot
  • Le basketball
  • Les sports de combat
  • L’haltérophilie
  • Le trampoline
  • La corde à saut

Ce qu’il faut privilégier

Vous devez plutôt privilégier certains sports pour prévenir ou soulager vos dos en cas de lombalgies.

  • Les étirements en général
  • La natation
  • Les élévations de jambes
  • La rotation pelvienne
  • Les abdominaux

Nous vous donnons quelques exercices faciles à réaliser pour soulager vos douleurs lombaires.

Position chat et vache -douleur bas du dos

Position chat et vache -douleur bas du dos

La position yoga chat et vache

  • Mettez vous à 4 pattes sur le sol (4),
  • Vos genoux doivent être parallèles entre eux,
  • L’angle doit être bien droit entre votre mollet et votre cuisse,
  • Votre dos doit être bien droit,
  • Inspirez en creusant le dos,
  • Puis expirez en gonflant votre dos comme le font les chats,
  • Faites une série de 5-10 minutes d’exercices.

Levée de jambes

  • Couchez-vous sur le dos, les jambes bien tendues et les mains aplaties au sol,
  • Levez la jambe gauche à hauteur de votre poitrine. Appuyez la jambe sur votre poitrine à l’aide de vos deux mains au niveau du genou de la jambe levée,
  • Relâchez-vous, inspirez et expirez,
  • Gardez cette position 30-60 secondes,
  • Reprenez-la avec l’autre jambe.

La posture de l’enfant

  • Mettez-vous à quatre pattes,
  • Ramenez vos fesses derrière juste au niveau de vos genoux,
  • Allongez votre dos en avant comme un chat qui s’étire,
  • Inspirez, expirez, sentez les sensations, restez au repos 30-60 secondes dans cette position.

La posture du cobra

  • Allongez vous sur votre ventre, les pieds bien tendus,
  • Positionnez vos mains au sol, sous vos épaules et à côté de la poitrine,
  • Levez lentement la tête et ensuite votre buste en prenant appui sur vos mains au sol,
  • Votre nombril doit toucher le sol, les épaules détendues,
  • Inspirez et expirez 10 fois puis, revenez à la position départ (couché sur le ventre),
  • Faites plusieurs séances.

Ces différentes postures sont bénéfiques pour le dos. Elles renforcent les muscles du dos et assouplissent la colonne vertébrale.

Les massages

Les massages se font à base de plantes médicinales ou d’huiles essentielles provenant de plantes médicinales en vue de traiter naturellement la douleur ou du moins, la réduire.

Voici les plantes avérées efficaces dans la réduction des douleurs du bas du dos.

La griffe du diable

Encore appelée La racine d’harpagophytum (5), la griffe du diable pousse dans les régions d’Afrique de l’Est et d’Afrique du Sud. Elle est reconnue depuis les temps anciens dans le traitement des douleurs chroniques.

La griffe du diable stimule la souplesse articulaire. Elle est efficace contre les lombalgies, les maux de dos, l’arthrose, l’arthrite, les tendinites…

La griffe du diable est composée de multiples principes actifs dont le principal est l’harpaoside qui joue le rôle d’anti inflammatoire. Cette plante est aussi composée d’acide cinnamique et d’acide chlorogénique.

Elle comporte par ailleurs des flavonoïdes, des vitamine, des composés de vitamines B. Elle est aussi riche en minéraux.

Pour traiter vos lombalgies, combinez 1 cuillère à café de poudre de cette plante à 1 doigt de gingembre et quelques graines de poivre noir moulu. Assurez vous de prendre du poivre moulu de qualité ou mieux les grains que vous réduirez vous-même en poudre.

Ajoutez à cet ensemble 1 cuillère à soupe d’huile de lavande. Faites vous massez le bas du dos.

L’écorce de saule blanc

Le saule blanc est proche de l’aspirine. Il contient la salicine, principe actif à partir duquel l’on extrait l’acide salicylique. Ce dernier intervient dans la fabrication de l’aspirine.

Le saule blanc est aussi composé de flavonoïdes, de glucosides phénoliques, de tanins, de vitamines et d’autres nutriments.

Cette plante médicinale pousse en Europe et en Amérique du Nord. Elle est utilisée depuis longtemps comme un anti inflammatoire dans le traitement des douleurs en général.

Vous pouvez acheter le saule blanc sous forme de décoction, de gélules, de comprimés, d’huile essentielle (6).

Si vous avez des allergies à l’aspirine, ou si vous avez l’asthme, évitez d’en utiliser car l’acide salicylique (composant-aspirine) provient de cette plante. Mieux, parlez-en à votre spécialiste.

Sources

1-https://www.lesmauxdedos.com/lumbago/la-lombalgie-chronique.html

2- http://www.chiropraticien.com/douleur/hernie-discale/

3-http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/2318-osteoporose-causes-symptomes-et-traitement

4-https://apmhealth.com/educational-resources/healthy-living-tips-and-resources/2-uncategorised/185-6-stretches-to-help-back-pain-ebook

5-http://www.cochrane.org/fr/CD004504/plantes-medicinales-pour-le-traitement-des-lombalgies

6- https://www.mr-plantes.com/2010/12/saule-blanc-salix-alba-2/

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Commentaires

  • Bonjour Nathalie , ma question: quelle association d’huiles essentielles pour assouplir et hydrater ma peau car malgré des gels douche bio j’ai la peau qui perd sa souplesse et dans quelle huiles végétales la mélanger et combien de gouttes merci pour ta réponse roger

  • Bonsoir Nathalie, je trouve vos sujets très intéressants. Des solutions pas trop compliquées je vous en remercie. L’article sur les douleurs au dos m’a beaucoup plus et je vais suivre vos conseils et exercices. Merci à vous. Johanne

Laisser un commentaire

Suivez-nous!