Santé

Quels sont les effets du jeûne sur la santé ?

jeune
Quels sont les effets du jeûne sur la santé ?
5 (100%) 19 votes

La privation totale de nourriture pendant un certain laps de temps est une pratique millénaire .

Depuis quelques années les scientifiques ont également découvert les vertus thérapeutiques de cette coutume pour le traitement d’un grand nombre de maladies comme le cancer à un certain stade ou certaines maladies chroniques.

Actuellement, la tendance du jeune commence à prendre de l’ampleur, je me suis donc posé la question sur ses effets sur la santé. ET bonne nouvelle, jeûner (correctement) ça fait du bien!

Remontons le temps

La nourriture est d’une importance capitale pour les êtres vivants. Alors d’où nous vient cette idée de ne pas manger volontairement ? D’autant plus que certaines personnes seraient prêtes à tout sacrifier pour avoir quelque chose de consistante à se mettre sous les dents.

Nous avons hérité du jeûne de la religion. On retrouve cette pratique dans toutes les doctrines : monothéiste ou polythéiste. « Pourquoi jeûner ? Pour se repentir de nos péchés » (1).

En effet, se priver de nourritures aiderait à être spirituellement plus persévérant et favoriserait le rapprochement avec Dieu.

D’autant plus qu’à l’époque, ni la question de la santé ni celle de l’obésité ne se posaient puisque les techniques de soin étaient axées sur la nature et gens prenaient surement des repas diététiques et bio.

D’ailleurs, les activités physiques étaient quasiment obligatoires étant donné l’importance des tâches de la vie quotidienne et les moyens de transport dérisoires. Mais évidemment, cela était avant.

Aujourd’hui le jeune est reconnu comme pouvant être très bénéfique pour la santé.

Le jeûne : bénéfique pour la santé ?

Donc, après avoir observé les gens jeûner pendant près d’un mois ou plus, je me suis demandé pourquoi et comment ces personnes ont pu rester en forme. Ce qui m’a poussé à faire quelques petites recherches sur le sujet.

En fouillant par-ci par-là, nous pouvons conclure que sauter des repas pendant plusieurs jours aide l’organisme à se régénérer et à retrouver un nouvel équilibre.

En plus de purifier l’esprit, voici quelques exemples d’organes qui en profitent directement.

L’appareil digestif :

estomac-brulure

Prenez bien soin de votre estomac

Les dents : sans contact avec les acides naturellement présent dans les aliments, les dents gagnent de la résistance et sont plus blanches. Sourire éclatant assuré !

L’intestin : Le jeûne permet de rééquilibrer la flore intestinale. Ce qui aura pour effet d’éliminer les bactéries nocives et d’éviter tous soucis de perméabilité.

Le foie : L’abstinence partielle ou totale de nourritures permet à notre foie de travailler paisiblement et de l’aider à mieux filtrer les micros éléments et les acides gras qui sont essentiels pour notre tonus.

Nous lui donnons donc l’occasion de se débarrasser efficacement des toxines, néfastes à notre bien-être.

L’estomac : En travaillant moins, l’estomac retrouve une seconde jeunesse. Il sera donc moins sujet aux inflammations.

Le système cardio-vasculaire

Le cœur : puisque le sang qui circule dans l’organisme est purifié, le cœur sera mieux protégé et pourra mieux travailler.

Les vaisseaux : ils seront nettement plus élastiques. Ce qui permet de prévenir tout risque d’AVC.

Puisque le sang purifié circule parfaitement dans tous les recoins du corps, les différents organes sont bien oxygénés. Ce qui augmenterait de 30 % l’espérance de vie selon les scientifiques qui ont publié « une étude en juin 2014 dans le Cell Stem Cell. » (2)

Le système nerveux

Le cerveau : Les études menées par les chercheurs de l’institut national du vieillissement de Baltimore ont démontré que les personnes qui jeûnent régulièrement sont peu sensibles à l’Alzheimer et à la maladie de Parkinson.

De plus, un faible taux de calories dans le sang accroît la performance de la mémoire.

Rayonner de beauté

Lorsque votre organisme est en forme, il est tout à fait naturel que vous paraissiez radieux sur tous les points.

Vos cheveux sont plus brillants, plus soyeux et plus sains. D’ailleurs, si les longues chevelures vous font rêver, vous avez le secret.

Vous aurez aussi un teint parfait, zéro défaut puisque votre peau sera nette et saine. Fini les longues heures de maquillage et de contouring pour cacher les imperfections.

Sans toxines dans l’organisme, les boutons, les allergies et autres tâches feront partie des histoires anciennes.

Et même les ongles y trouvent leur compte. Contrairement à ce qu’on pense, le fait de jeûner leur donnera une meilleure apparence et les rendra plus résistants.

La diète ne serait pas frustrante. J’ai toujours pensé qu’en ayant faim pendant plusieurs jours, on devait être extrêmement tendu, à la limite insociable. Et j’ai été assez surprise de découvrir que le fait de ne pas manger rendait heureux et apaisé.

Les scientifiques ont découvert que la production des hormones du bonheur, comme la dopamine, est favorisée lorsque l’organisme est aux repos. Et le bonheur réduit l’apparition des rides.

Donc si vous vous sentez un peu ballonné, stressé ou mal dans votre peau un conseil : jeûnez.

Les inconvénients, parlons-en

Le jeûne paraît bien beau, mais pourquoi n’est-il pas recommandé par tous les personnels de la santé ? En effet, le jeûne thérapeutique existe, mais n’est pas toujours préconisé.

Bien que j’aie déjà mes petites idées sur la question, je me suis quand même retrouvé à fouiner un peu partout, par curiosité, pour découvrir au fils de mes recherches, quelques incohérences.

Si le jeûne est parfait pour le système digestif, il peut-être mauvais pour les muscles. Donc il est tout à fait normal qu’on soit fatigué pendant cette période.

Bien entendu, la fatigue ne rime pas avec beauté et encore moins avec santé, puisque l’énergie n’est pas au rendez-vous.

L’abstinence de nourriture entraîne aussi la baisse de la tension artérielle et du taux de sucre dans le sang. Dans ce cas, le trouble du rythme cardiaque est inévitable. Ce qui est évidemment très mauvais pour le cœur et affaiblit le système immunitaire.

Et je ne cite les maux de tête, les anémies, les palpitations, les pertes de mémoire et les éventuels évanouissements provoqués par les carences.

Toutefois, ces soucis ne se présentent que si le jeûne est assez long ou exagéré. Donc, si vous jeûnez pendant un mois et plus, ne vous attendez pas à un résultat satisfaisant côté santé.

Le jeûne pour qui ?

vaginose bactérienne

Enceinte ? pas de jeune pour vous.

Comme vous vous attendez, se priver de nourriture n’est pas conseiller pour tout le monde. Voici donc un petit aperçu des personnes interdites de jeûne.

– Les femmes enceintes : Évidemment, gestation et privation ne se conjuguent pas sous peine de fausse couche ou de naissance prématurée. De plus, les carences peuvent engendrer les malformations du fœtus.

– Les femmes allaitantes : L’allaitement entraîne déjà beaucoup de carences. Si à cela on ajoute le jeûne, le système immunitaire sera soumis à rude épreuve. De plus, le bébé n’aura pas de lait.

– Les personnes âgées : L’organisme et le système immunitaire des seniors sont déjà affaiblis qu’il n’est plus nécessaire de lui infliger encore plus de souffrances.

– Les personnes souffrantes : vous n’êtes pas en forme ou vous souffrez de maladies chroniques ? N’aggravez pas votre cas, oubliez le jeûne. Qui plus est, en prenant vos traitements, vous avez besoin de donner des ressources à votre corps.

– Les personnes en pleine croissance : Les enfants ne doivent pas jeûner, encore moins les adolescents. Parfois, nous pensons à tort que nos ados possèdent les forces nécessaires pour supporter une diète.

Ils sont peut-être forts, mais fragiliser leurs corps en pleine croissance peut avoir des conséquences néfastes sur leur santé à l’âge adulte.

Des conseils pratiques

Si vous devez jeûner pour détoxifier votre organisme ou tout simplement pour garder votre ligne, les pros de la nutrition vous recommanderont un jeûne partiel.

Ceci consiste à répartir les jours d’abstinence et éviter le long mois sans repas. Nous avons le choix entre :

La diète de 5 jours par mois : Pendant 25 jours, vous pouvez manger ceux que vous voulez. C’est une alternative intéressante lorsque l’on veut se faire plaisir et éviter les effets yoyo pour ceux qui ont des calories à brûler.

Les 2 jours sans repas : Cette technique est très facile à suivre puisqu’il n’est pas nécessaire que les jours se suivent. Selon les études récentes, manger 5 jours par semaine permet d’ôter rapidement les mauvaises graisses accumulées par l’organisme.

Nous vous recommandons aussi une bonne cure de jus

Personnellement, je préfère adopter la seconde option que je trouve plus légère durant les weekends. Aussi, en semaine je n’ai pas de souci quant aux effets secondaires et peux appréhender mes journées sereinement.

 Le jeûne vous fait peur, voici nos astuces santé

jeune-bienfaits

Nombreux sont ceux qui n’ont pas besoin de se priver pour être en bonne santé. Leur secret est connu de tous, seule la bonne volonté est demandée pour obtenir des résultats.

Même si je pense que nous connaissons tous ces refrains, les réitérés nous donneront peut-être enfin la motivation d’adopter les bonnes résolutions.

– Boire 1,5 litre d’eau par jour

– Manger 5 fruits et légumes bio tous les jours

– Être actif, éviter d’être sédentaire, pourquoi ne pas commencer par marcher ?

– Éviter les alimentations riches en gras, en sucre, en additifs et tous autres composants industriels nocifs

Concluons

Ce jeûne, qui est connu depuis millénaire, présente de nombreux avantages pour le système digestif, le système cardiaque et le système nerveux, puisque le sang purifié est bénéfique pour tous les organes.

Aussi, on parait zen, rayonnant et plein de vie en s’abstenant de manger régulièrement pendant une période bien définie.

Toutefois, il faut veiller à ne pas jeûner trop longtemps, sous peine de causer des dommages à notre système immunitaire. Pour ce faire, mieux vaut adopter la méthode soft : 5 jours par mois ou 2 jours par semaines.

Néanmoins, certaines personnes vulnérables ne doivent en aucun cas passer par cette pratique, qui semble donner du répit aux organes, mais qui les met à rudes épreuves et les fatigue énormément.

Pour avoir un corps sain et agréable à voir, on peut très bien se passer de la diète en optant une méthode simple et connue de tous : celui d’adopter une mode vie saine basée sur une alimentation équilibrée, une bonne hydratation et une activité physique régulière.

En bref, vivre « complet ». (3)

Sources

https://www.mieux-vivre-autrement.com/jeuner-3-jours-renouvelle-le-systeme-immunitaire-entierement.html

https://hellocare.com/jeuner-manger-moins-vivre-mieux/

À propos

L'équipe de Bonheur et Santé

L'équipe de Bonheur et Santé a une mission: partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé au naturelle et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

7 Comments

  • Pas d’interdiction absolue pour les seniors. Voir pour chacun. Perso â 72 ans le jeune hebdomadaire voire deux ou trois jours recommandés par plusieurs médecins

  • Très bon article merci ! Il me semble utile de rajouter cette information pour qu’il soit complet : le jeûne intermittent est très intéressant et donne d’excellents résultats sur le métabolisme, la forme physique et le poids ! Il est à utiliser quotidiennement et peut être couplé à un jeûne intégral d’un à deux jours par semaine

  • Bonjour Sophie … Pour moi un jeûne hydrique de 3 jours est le minimum basique pour stimuler un début de réaction bénéfique du corps … il serait important aussi de signaler les bienfaits spécifiques des 6eme et 11eme jours de jeûne … et pour ne pas tomber dans une routine de jeûne (2j/7 ou 5/30) de mettre en place une alimentation simple orientée vers les fruits et légumes sans cuisson et les légumineuses afin que le corps tire et garde le maximun de cette nourriture.

Leave a Comment

Suivez-nous!