Nutrition

Kéfir: bienfaits et préparation de cette boisson santé

kefir-bienfaits
Écrit par Nathalie Marty
Kéfir: bienfaits et préparation de cette boisson santé
5 (100%) 12 votes

Le kéfir… Je suis certaine que vous avez déjà entendu parler de cette boisson étrange sans savoir exactement quelles sont sa composition ainsi que ses propriétés.

Pourtant, le kéfir gagne à être connu car ses bienfaits pour notre organisme sont réputés et même confirmés par la communauté scientifique. Ce breuvage est bénéfique aussi bien à votre flore intestinale qu’à tout votre organisme car c’est une vraie mine d’or.

Ne vous laissez pas rebuter par son aspect mystérieux et découvrez pourquoi le kéfir est un allié incontournable pour votre santé et pour votre bien-être au quotidien !

Qu’est-ce que le kéfir ?

Le kéfir ressemble à des petits grains blancs de plusieurs millimètres d’épaisseur, plus ou moins en forme de bouquets de chou-fleur. Il y en a deux sortes : le kéfir de fruits ou d’eau et le kéfir de lait (1).

Cette substance nous vient tout droit du Caucase, une région située entre la Géorgie et la Russie.

Le kéfir a été découvert par les nomades qui couvraient de longues distances à travers les plaines et conservaient ainsi pendant des jours et des jours des outres remplies de lait de chèvre, de brebis ou de renne.

Ils se sont rendus compte que des micro-organismes se développaient dans le sucre contenu dans le lait et que leur fermentation donnait naissance à une boisson très bénéfique à leur organisme.

Kéfir est d’ailleurs dérivé du mot turc “keyif” qui signifie se sentir bien après avoir mangé.

Leur secret s’est répandu dans toute l’Europe de l’Est avant d’atteindre plus récemment le reste des continents.

Le bactériologiste ukrainien Elie Metchnikoff, prix Nobel de médecine en 1908, a popularisé le kéfir grâce à son observation minutieuse des habitants du Caucase.

Il a rapidement compris que les grains de kéfir étaient en réalité un groupe de levures, de bactéries et de polysaccharides qui contribuaient à la bonne santé des Caucausiens.

Le scientifique a même défini le kéfir comme “un élixir de longue vie”, rien que ça !

Découvrons maintenant tous les bienfaits du kéfir sur notre organisme…

kefir

Les grands bienfaits du Kéfir

1-Il renforce la flore intestinale

Les grains de kéfir contiennent environ 30 souches de bactéries et de levures, ce qui en fait une très importante source de probiotiques, bien plus qu’un yaourt par exemple.

Ces probiotiques vont enrichir la flore intestinale et la restaurer en cas de perte d’équilibre.

Il est notamment recommandé de boire du kéfir lorsqu’on prend des antibiotiques,car ces médicaments sont responsables de la destruction partielle de la flore intestinale. Tout le système digestif s’en trouve ainsi boosté.

À lire: Pourquoi vous devriez boire du kombucha

2-Le kéfir améliore le transit intestinal

Problème de constipation ? Ce désagrément plutôt fréquent peut être résolu par l’ingestion de grains de kéfir. En effet, les “bonnes” bactéries présentes dans cette boisson aident l’organisme à digérer les aliments en les rendant plus assimilables.

Les substances toxiques présentes dans notre alimentation sont aussi éliminées plus vite tandis que les nutriments indispensables sont conservés.

Le kéfir est également un bon allié dans les cas de syndrome du colon irritables, d’ulcères de l’estomac et de diarrhées et de colite. N’hésitez pas à en boire pour retrouver un véritable confort intestinal.

3.Le kéfir est bon pour le système immunitaire

Le kéfir contient deux éléments excellents pour votre organisme : le probiotique Lactobacillus Kefiri et le glucide Kefiran. Cela donne à cette boisson des propriétés antibactériennes qui aident à renforcer le système immunitaire.

Salmonelle ou E.Coli par exemple ont beaucoup moins de chances de vous contaminer si vous consommez du kéfir. C’est un véritable désinfectant naturel qui protège votre corps contre les infections en éliminant les mauvais germes.

Il va aussi empêcher la putréfaction des bactéries dans les intestins, contribuant ainsi à conserver une bonne hygiène interne. C’est aussi une boisson excellente en cas de développement  candida albicans

4.Le kéfir apporte de nombreux minéraux et vitamines

A savoir : une portion de kéfir contient 20% des apports journaliers recommandés en calcium et en phosphore, 19% en riboflavine (vitamine B2), 14% en vitamine B12 et 5% en magnésium.

C’est aussi une source non négligeable de protéines, de vitamine D et de glucides. Une vraie bombe de vitamines et de minéraux en somme ! Le kéfir contient aussi des peptides et des acides organiques, tous bénéfiques à l’organisme de l’être humain.

5.Le kéfir aurait un effet anti-cancérigène

Une information à prendre avec des pincettes mais qui mérite d’être mentionnée : le kéfir aurait un effet contre le cancer.

En effet, le kéfirane présent dans les graines stopperait la croissance de tumeurs et son effet boost sur le système immunitaire serait également bénéfique dans la lutte contre le cancer.

Toutefois, l’étude menée en 1982 par Shiomi (2) a été menée sur des souris et pas sur des êtres humains, il est donc impossible d’en tirer des conclusions trop générales.

D’autres études menées en laboratoire dans des tubes à essai sont encourageantes, mais il faut attendre d’avoir plus d’éléments pour être sûrs de l’effet anti-cancérigène du kéfir.

6-Le kéfir améliore la santé des os

Autre bienfait du kéfir, il a un effet très bénéfique sur la santé des os. Source de calcium et de vitamine K2, il réduit fortement les risques d’ostéoporose, une détérioration du tissu osseux qui conduit à des fractures.

Le kéfir augmente également le taux d’absorption du calcium par les cellules des os, augmentant ainsi la densité osseuse.

Il est donc recommandé pour les personnes âgées de consommer du kéfir, mais aussi pour les sportifs qui ont besoin d’avoir des os forts et en bonne santé.

7-Le kéfir diminue les allergies

Bonne nouvelle pour les personnes allergiques et/ou asthmatiques : le kéfir a un excellent effet sur elles car il renforce leur système immunitaire trop sensible.

De plus, il permet d’épaissir la muqueuse intestinale : les aliments non digestibles ne se retrouvent ainsi pas dans le sang mais sont cloisonnés dans les intestins. C’est un facteur qui joue énormément dans les cas d’intolérance alimentaire. C’est

Pas de souci pour les personnes qui sont allergiques au lactose, les grains de kéfir peuvent être créés dans de l’eau à la place du lait. Pensez aussi aux antihistaminiques naturels

8-Le kéfir a des effets antioxydants

Les grains de kéfir auraient un pouvoir antioxydant encore plus puissant que celui de la vitamine E.

En effet, une étude menée en 2002 par Nagira (3)sur plusieurs types de cellules humaines a prouvé que l’extrait de kéfir aide non seulement à empêcher la destruction de celles-ci, mais aussi à les réparer.

Un des signes visibles est la diminution des radicaux libres, ces éléments chimiques qui attaquent nos cellules. En pratique, cela signifie que consommer du kéfir aide à limiter les maladies neurodégénératives et les dégâts cellulaires inéluctables dus au vieillissement.

On comprend mieux pourquoi ses propriétés antioxydantes sont si recherchées !

9.Le kéfir diminue la tension artérielle

Beaucoup de gens sont confrontés à l’hypertension artérielle, une pathologie cardiovasculaire qui peut entraîner de sérieux problèmes à terme si elle n’est pas correctement traitée.

Il existe des moyens naturels de s’en prémunir, comme de consommer du kéfir. D’après une étude publiée en 2014, les probiotiques présents dans le kéfir font en baisser en moyenne la pression artérielle de 2,97 mml de mercure.

Une vraie solution d’espoir, donc, pour celles et ceux qui n’arrivent pas à diminuer leur tension artérielle même en ayant une alimentation raisonnée et en pratiquant une activité physique régulière.

10-Le kéfir réduit le taux de cholestérol

Encore un dernier point pour achever de vous convaincre (s’il en est encore besoin !) que le kéfir est un aliment quasi-magique… Face à l’hypercholestérolémie, que beaucoup décrivent comme le mal du siècle, les grains de kéfir peuvent aussi aider.

En effet, adopter un mode de vie sain est indispensable pour faire baisser son taux de cholestérol dans le sang et éviter tout risque de complications comme des problèmes au cœur.

Avoir un régime alimentaire pauvre en graisses saturées et en cholestérol, limiter sa consommation d’alcool et faire du sport est essentiel, bien sûr, mais boire du kéfir peut apporter un petit coup de pouce bienvenu !

Comment préparer votre  kéfir ?

Tout comme moi, vous êtes convaincu(e) par les super pouvoirs du kéfir ? Vous pouvez vous en procurer dans les magasins bio spécialisés ou tout simplement sur internet.

Bon à savoir : le processus de fermentation est tellement efficace que les grains de kéfir se régénèrent tous seuls, nul besoin donc d’en racheter.

Au sujet de la manière de consommer le kéfir, il existe de très nombreuses recettes qui s’adaptent à toutes les envies.

Kéfir de lait

Le kéfir de lait est le plus simple à réaliser : comme son nom l’indique, il suffit de disposer des grains de kéfir dans un récipient rempli de lait et d’attendre le temps de la fermentation, soit de 24 à 48 heures.

On peut ajouter un peu de crème pour avoir une texture plus épaisse.

Kéfir de fruits

Pour obtenir du kéfir de fruits, il faut verser dans un bocal environ 1 litre d’eau (de préférence de source).

Ajoutez 50 grammes de grains de kéfir, 50 grammes de sucre de canne ou de sucre roux, une figue séchée et quelques quartiers d’agrumes (citron, orange… selon vos goûts).

Couvrez votre bocal avec un torchon maintenu par un élastique et laissez-le à température ambiante. Il vous faudra ensuite un peu de patience : le procédé de fermentation met plus de temps à se produire qu’avec du lait.

Au bout d’un à deux jours, vous pourrez constater que la figue remonte à la surface de votre préparation. C’est le signal qu’il faut transvaser la boisson dans un autre contenant, puis attendre encore un à deux jours que les grains de kéfir aient le temps de fermenter.

Lorsque votre élixir est enfin prêt, conservez-le au frigo le temps de le consommer.

  Essayez d’en boire un grand verre à jeun avant chaque repas. Le kéfir est très efficace consommé sous forme de cure, jusqu’à un litre par jour.

Sachez toutefois que cette boisson a un goût plutôt spécial qui ne plaît pas toujours et qui nécessite parfois un temps d’habituation.

Si on consomme le kéfir alors qu’il n’a pas fini de maturer, il sera trop sucré ; mais si on le laisse fermenter trop longtemps (en moyenne plus de trois jours) il aura un taux d’alcool un peu trop élevé.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il faut surveiller les doses données aux enfants.

Le kéfir, à adopter de toute urgence

En résumé, le kéfir est donc un secret bien gardé qui mériterait d’être plus connu par tous ceux qui souhaitent prendre soin de leur santé.

Relativement peu onéreux, facile à trouver et à préparer, il présente un atout incontestable dans de nombreux domaines ayant trait au bien-être.

Même si ses principales propriétés sont de restaurer la flore intestinale et de réduire les problèmes digestifs, le kéfir est aussi bon pour vos os, pour votre système immunitaire, pour vos cellules, pour vos vaisseaux sanguins…

Une boisson qui fait du bien à tout votre organisme !

Sources

(1) https://www.vulgaris-medical.com/actualite-sante/les-bienfaits-du-lait-fermente

(2) Shiomi M., Sasaki K., Murofushi M. & Aibara K., 1982. Antitumor activity in mice of orally administered polysaccharide from kefir grain. Jpn J. Med. Sci. Biol., 35, 75-80.

(3) Nagira T. et al., 2002. Suppression of UVC-induced cell damage and enhancement of DNA repair by the fermented milk, kefir. Cytotechnology, 40, 125-137.

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Commentaires

Laisser un commentaire

Suivez-nous!