Nutrition

Kombucha : 7 bonnes raisons d’en boire (très souvent)

kombucha
Écrit par Nathalie Marty
Kombucha : 7 bonnes raisons d’en boire (très souvent)
5 (100%) 28 votes

On l’appelle “l’élixir d’immortalité”, rien que ça… Tout comme moi, vous cherchez à prendre soin de vous tout en dégustant une boisson agréable au goût ?Ne cherchez plus, l’allié de votre corps (et de vos apéros) s’appelle kombucha !

Malgré son nom mystérieux et sa préparation un brin fastidieuse, vous serez vite accro à cette boisson légèrement pétillante et bourrée de bienfaits pour votre organisme.

Meilleure digestion, renforcement du système immunitaire, énergie boostée : ses atouts sont aussi nombreux que réels et ont participé à sa popularité croissante. Laissez-moi vous faire découvrir plus en détail les propriétés du kombucha.

Qu’est-ce que le kombucha ?

Le kombucha est consommé depuis près de 2000 ans en Extrême-Orient et notamment en Chine. Son nom signifie “algue de thé” en chinois. Cette boisson s’obtient en faisant fermenter des levures et des bactéries dans une infusion de thé ou de plantes sucrée.

Le liquide ainsi produit contient un champignon très intéressant d’un point de vue nutritionnel : on peut même parler d'”alicament”, un mélange entre un aliment et un médicament.

Concrètement, le kombucha est composé d’enzymes, de probiotiques, de vitamine B, de lactobacilles et de nombreux autres éléments qui en font une bombe de bienfaits pour notre corps.

Il contient aussi des acides gluconique, acétique et lactique tout aussi bénéfiques.

kombucha-champignon

Le champignon du kombucha… Étrange non ? 😉

On appelle le kombucha “la mère” car une des particularités est que la souche de bactéries et de levures originelle est reproductible à l’infini.

C’est donc une boisson très économique : vous pouvez donner naissance à de nombreuses “filles” à partir d’une seule base de kombucha.

Une étude publiée par des scientifiques dans le Journal of Medicinal Food en 2014 a aidé à comprendre quels étaient toutes les propriétés du kombucha et comment le grand public pouvait se les approprier. Voici toutes les raisons d’en consommer :

7 bienfaits du kombucha

  1. Le kombucha, un allié pour votre digestion

Premier atout du kombucha (et non des moindres), c’est un allié très précieux pour votre transit (1). Le fait qu’il contienne des probiotiques et des enzymes aide à rééquilibrer la flore intestinale : fini les ballonnements à la fin des repas !

Il régule notamment la population du champignon Candida Albicans, à l’origine de nombreux troubles, en entraînant la prolifération de “bonnes” bactéries à la place.

Les brûlures d’estomac, les ulcères, le reflux gastro-œsophagien, le syndrome du colon irritable sont des affections qui peuvent être fortement atténuées grâce à la consommation de kombucha.

Des troubles plus communs comme diarrhées et constipation sont aussi éradiquées par cette boisson qui remettra de l’ordre dans vos intestins.

Les enzymes que contient le kombucha dégradent les nutriments lors de la digestion, ce qui vous fera beaucoup de bien après un repas un peu trop lourd.

  1. Le kombucha peut vous aider à perdre du poids

Je suis toujours très attentive à ne pas prendre de kilos superflus et je suppose qu’il en est de même pour vous. Bonne nouvelle : le kombucha est aussi votre allié minceur !

Tout d’abord un verre de cette boisson ne contient pas plus de 30 calories, ce qui ne risque pas de faire du mal à votre ligne, et limite le stockage des graisses s’il est préparé à base de thé vert.

Le kombucha combat également le cholestérol (2), le mal du siècle. Il éradique le “mauvais cholestérol”, celui qui nuit à votre santé cardiovasculaire, et encourage le “bon cholestérol”, indispensable à votre santé.

À lire: Pourquoi vous devriez boire du kéfir

  1. Le kombucha vous donne de l’énergie

Difficile de cumuler vie professionnelle, vie familiale et loisirs. Il arrive parfois que l’énergie vienne à manquer devant toutes ces tâches qui nous absorbent et nous empêchent de profiter d’un repos bien mérité.

Boire régulièrement du kombucha apporte un vrai coup de boost et remonte votre niveau d’énergie de manière significative.

En effet, lors du processus de fermentation, du fer est libéré de l’infusion de thé noir et dynamise tout l’organisme au niveau cellulaire.

Le fer aide également à faire circuler l’oxygène dans le corps, apportant ainsi une vraie bouffée d’air à votre cerveau et stimulant votre créativité et votre motivation.

Pour couronner le tout, le kombucha contient plein de vitamines et de 2 à 8 mg de caféine par boisson.

kombucha-bio

  1. Le kombucha est bon pour votre système immunitaire

Une de ses propriétés les plus intéressantes est son effet bénéfique sur votre système immunitaire. Les micro-organismes et l’acide acétique que contient le kombucha ont un pouvoir anti-microbien très efficace.

Ils permettent de lutter contre des infections telles que la salmonelle, la bactérie e-coli, les maladies inflammatoires…la candidose

Des experts vont même jusqu’à dire que le kombucha pourrait remplacer dans une certaine mesure les antibiotiques, mais cette affirmation est bien sûr à prendre avec des pincettes.

Les probiotiques présents dans cette boisson, comme je vous l’ai dit plus haut, contribuent aussi à la bonne santé du système immunitaire de l’estomac et des intestins.

  1. Le kombucha a des effets antioxydants prouvés

Il est bien connu que le thé vert a des propriétés naturellement antioxydantes grâce aux polyphénols. Il évite donc le stress oxydatif, ce mal qui affecte vos cellules et accélère leur vieillissement.

Bonne nouvelle : le kombucha est encore plus blindé en antioxydants grâce aux effets de la fermentation (3). Il combat les radicaux libres que la pollution, le soleil ou encore la cigarette font subir à notre corps.

A l’heure où nous sommes bombardés de messages nocifs pour nos cellules, il est d’autant plus important de se prémunir contre le stress oxydatif et boire du kombucha semble être une des meilleures manières de le faire.

  1. Le kombucha veut du bien à vos articulations

bienfaits-du-kombucha

Chose intéressante à noter pour les sportifs ou pour les personnes d’un âge avancé : le kombucha est très utile pour renforcer vos articulations et éviter la survenue de problèmes.

Il contient des glucosamines qui aident à la production d’acide hyaluronique et de collagène. Les tissus ont ainsi moins de chance de rompre et les articulations sont lubrifiées et protégées. Le kombucha est donc tout indiqué en cas de risque d’arthrose.

  1. Le kombucha aurait des effets anti-cancérigènes

Même si ce n’est pas formellement prouvé, les chercheurs ont de bonnes raisons de penser que le kombucha pourrait réduire l’apparition de tumeurs.

Dans le cadre de tests effectués sur des individus atteints d’un cancer de la prostate (4), il aurait été constaté un effet bénéfique du kombucha sur la réduction des cellules cancéreuses.

Mais tant que les résultats d’expériences scientifiques avérées n’auront pas été publiés, il sera difficile d’en savoir plus et on ne pourra qu’émettre des conjectures…

Préparer son kombucha : mode d’emploi

Tout comme moi, vous êtes convaincu par l’énoncé des bienfaits du kombucha et vous voulez tester cette boisson miracle ? Je vais vous expliquer en détail comment fabriquer votre propre kombucha.

Vous pouvez facilement trouver du kombucha déjà prêt ou en kit presque près à l’usage sur internet, mais il est vrai qu’il est bien plus agréable de préparer sa boisson soi-même.

Commencez par vous procurer une souche de kombucha (à commander sur internet), 2 litres d’eau de source, 10 grammes de thé noir, 200 grammes de sucre et un verre de kombucha déjà préparé (c’est important pour débuter sa première préparation).

Il faudra également vous équiper d’un grand bocal de 2 litres et d’une grande bouteille, les deux impérativement en verre, d’un tissu en coton ou en gaze, d’un élastique et d’un testeur de PH.

La recette pas à pas

Faites bouillir de l’eau puis laissez infuser votre thé normalement (attention à ne pas utiliser une casserole en métal). Retirez le sachet de thé, ajoutez le sucre puis laissez refroidir.

Stérilisez le grand bocal puis versez-y la préparation ainsi que la souche de kombucha et le verre de kombucha déjà prêt.

Attachez ensuite le tissu autour de l’ouverture du bocal avec l’élastique : il faut que le récipient soit hermétiquement fermé, mais que le tissu soit suffisamment fin pour que l’air puisse passer.

Placez ensuite le bocal dans un endroit sec et frais, où la température n’excède pas 24 degrés, et attendez environ une semaine que la fermentation se produise. Utilisez votre testeur de PH pour vérifier où le processus en est : le PH doit être compris entre 2,5 et 3,5.

Lorsque le délai est écoulé, transvasez la préparation dans une bouteille en verre stérilisée et attendez environ deux jours, le temps que la seconde fermentation se produise.

Vous pouvez ajouter d’autres ingrédients pour donner un meilleur goût à votre boisson, comme des morceaux de fruits frais ou secs, des fleurs, des herbes, des épices… Personnalisez votre kombucha comme bon vous semble !

Votre kombucha est enfin prêt, vous pouvez le déguster. Vous pouvez le conserver une semaine au réfrigérateur le temps de le boire.

Une fois que vous l’avez consommé, n’oubliez pas de récupérer le fond de la bouteille afin de pouvoir démarrer une autre tournée de kombucha et, ce, autant de fois que vous le souhaitez.

Petites précautions à prendre…

Une petite parenthèse importante au sujet de la préparation du kombucha… Cette boisson subit un processus de fermentation, ce qui est un peu plus compliqué à obtenir qu’une simple infusion de thé ou un jus de fruit.

Il est donc important de suivre scrupuleusement les consignes d’hygiène afin d’éviter que des mauvaises bactéries se développent. Stérilisez bien votre matériel et assurez-vous que le couvercle du bocal soit hermétiquement fermé pendant la fermentation.

N’hésitez pas à acheter un kit tout prêt sur internet si vous ne vous sentez pas de le préparer vous-même.

De plus, le kombucha peut entraîner quelques effets secondaires sur votre santé qu’il est bon de connaître. Comme tout probiotique, sa consommation peut donner des maux de ventre, nausées et ballonnements sans grand danger.

Il vaut mieux commencer par en boire juste un demi-verre par jour et augmenter peu à peu sa dose quotidienne si tout se passe bien.

Ce n’est pas pour rien que le kombucha remporte autant de succès chez les adeptes de bien-être et de médecine douche. Les bienfaits de cette boisson fermentée dans du thé ont dépassé les frontières de la Chine où elle est consommée depuis des millénaires.

Pour profiter de toutes ses qualités, aussi bien pour votre digestion, vos articulations, votre ligne et votre état d’énergie général, sautez le pas et consommez régulièrement du kombucha, vous ne le regretterez pas.

Même si sa préparation peut paraître un peu complexe et qu’il y a d’importantes règles d’hygiène à respecter, il n’y aucune raison de vous tromper si vous suivez la recette pas à pas. Bonne dégustation !

Sources

(1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26796581

(2) https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/jsfa.3422

(3) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/articles/23907022/

(4) https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S221052391200044X

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Commentaires

  • Vous dîtes que le kombucha lutte contre la candidose et pourtant c’est bourré de sucre alors que dans d’autres articles, il est dit qu’ en cas de candidose, il faut éliminer le sucre.
    C’est contradictoire

    • Le kombucha peut effectivement être un allié contre le candida, à condition de le faire ou l’acheter avec un faible niveau de sucre.

      • Il faut considérer que le sucre du kombucha est transformé lors de la fermentation de la boisson pour donner vie aux bactéries. Ma femme prépare et réussit son kombucha en utilisant seulement 50 gr. de sucre par litre d’eau. Le produit final n’est pas sucré du tout.

  • Bonjour,

    – Quand vous dites qu’il faut recouvrir le bocal d’un tissu (ou gaze) fermé avec un élastique, il faut aussi fermer avec un couvercle et si oui même s’il est en plastique ?
    – Comment fait-on pour stériliser un bocal de 2 litres et une bouteille ?
    – Peut-on en boire toute l’année ?
    – Doit-on stériliser le bocal et la bouteille à chaque fois ?
    – Sur quel site peut-on trouver le kombucha ?
    Et enfin, pouvez-vous m’adresser la recette du Kéfir ?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    Bien cordialement,

Laisser un commentaire

Suivez-nous!