Nutrition

La maltodextrine : le meilleur sucre pour l’endurance ?

maltodextrine-athlete
La maltodextrine : le meilleur sucre pour l’endurance ?
5 (100%) 13 votes

La maltodextrine est un sucre qui est très utilisé dans l’industrie alimentaire et aussi par les culturistes ainsi que les athlètes qui pratiquent des sports d’endurance.

Les boissons qui sont préparées à base de ce sucre apportent à l’organisme des glucides qui aident à produire de l’énergie et qui facilitent la reconstitution des réserves musculaires.

Elles sont donc à consommer avant ou après l’effort, dépendamment des objectifs à atteindre.

Il tient de préciser que la maltodextrine est un glucide un peu particulier, du fait qu’il n’en existe qu’une seule variété.

En fonction du sucre que vous achetez, son index glycémique peut varier du tout au tout ce qui risque de changer radicalement l’utilisation que le sportif veut en faire.

Cela rend sont achat quelque peu compliqué d’autant plus que l’index glycémique n’est pas toujours indiqué sur le paquet.

Tout ce que vous devez savoir sur la maltodextrine

Qu’est-ce que la maltodextrine ?

La maltodextrine est un sucre que l’on obtient par la synthétisation de l’amidon de maïs, de la fécule de pommes de terre ou du blé. Également appelé malto-oligosaccharides, la maltodextrine se compose donc de plusieurs sucres.

Le plus souvent, il se présente sous la forme d’une poudre blanche dont la consistance est similaire à celle de la farine.

Il s’agit donc d’un produit artificiel. C’est la transformation de plusieurs sucres qui est à l’origine de toutes les différences entre chaque variété de maltodextrine.

Avant d’être transformé en sucre, l’amidon transite par un processus que l’on appelle hydrolyse partielle, au cours de laquelle de l’eau et des enzymes sont ajoutées afin de digérer partiellement l’amidon.

Le produit obtenu est ensuite raffiné avant d’être séché puis broyé. La poudre fine ainsi obtenue possède un goût neutre ou sucré.

Comprendre le principe de l’équivalent DE

Il est fréquent de comparer la maltodextrine avec du dextrose. Là, on parle alors d’indice D.E qui signifie Dextrose Equivalent. Cet indice va de 0 à 100 et permet de classifier un sucre par rapport à son équivalent qui n’est autre que le dextrose.

À titre de précision, le dextrose possède un DE à hauteur de 100 alors que celui de l’amidon n’est estimé qu’à 0. Vous l’avez sans doute compris, si le D.E est élevé de la maltodextrine est élevée, son index glycémique l’est également.

Le D.E de la maltodextrine peut donc varier de 0 à 20. C’est ce qui explique pourquoi il existe autant de variétés maltodextrine sur le marché.

Pour cette raison, il faut être vigilant au moment de l’achat. Vous devez toujours vous renseigner sur l’indice DE du produit qui vous intéresse. Vous retrouver avec de la maltodextrine qui ne répond pas à vos attentes peut s’avérer problématique.

La maltodextrine est-elle un sucre lent ou un sucre rapide ?

Sucre lent et sucre rapide sont deux termes qui ne sont plus d’actualités, bien qu’ils soient encore assez évoqués dans le milieu sportif. De nos jours, on parle plutôt d’index glycémique.

C’est à partir de ce référent que l’on classifie les aliments selon leurs impacts sur la glycémie. Pour ainsi dire, la réponse glycémique est importante lorsque l’index glycémique est élevé.

Suivant le même principe, le pouvoir glycémiant est fiable lorsque l’index glycémique est bas.

Le fait est qu’il est quasiment impossible de savoir si la maltodextrine que l’on a sous les mains est d’un index glycémique élevé ou bas. Car, comme annoncé un peu plus haut, il n’y a pas qu’un seul, mais plusieurs maltodextrines.

Il ne faut jamais perdre de vue qu’à partir du moment où les indices D.E des maltodextrines sont bas, les index glycémiques des boissons le sont également.

maltodextrine-utilisation

Pourquoi l’intérêt des entreprises d’agroalimentaires pour la maltodextrine ?

La maltodextrine est utilisée comme additif alimentaire par de nombreuses industries. En effet, ce sucre a la vocation de créer du volume, d’améliorer la texture et aussi de prolonger la durée de conservation des produits.

Ne vous étonnez surtout pas si vous retrouvez ce sucre dans les confiseries, les yaourts à faible matière grasse, les boissons énergisantes, les produits de soin corporels, les lessives et les vinaigrettes.

L’usage de la maltodextrine est très populaire parmi les industries du fait que ce sucre est très polyvalent et très abordable. Elle est principalement utilisée comme :

Agent de remplissage 

La maltodextrine ajoute du volume à certains aliments sans en affecter le goût.

Agent d’épaississement 

La maltodextrine conserve les propriétés épaississantes des produits qui contiennent de l’amidon. Elle est utilisée comme ingrédient essentiel par les industries qui fabriquent des yaourts à faible matière grasse, des vinaigrettes, des gelées et des sauces.

Exhausteur de goût 

La maltodextrine est fréquemment ajoutée dans certaines boissons fermentées comme la bière afin d’en améliorer la douceur sans en altérer le goût.

Agent de liaison 

La maltodextrine est aussi utilisée dans la conception des produits pharmaceutiques. Elle est notamment présente dans des comprimés et des pilules.

Agent conservateur 

Ce sucre possède des propriétés qui lui permettent d’augmenter la durée de conservation d’un produit, tout spécialement pour les produits pour bébé et enfants. Comme il se dissout facilement sans créer des grumeaux, il est une source parfaite de glucides.

On le retrouve également dans de nombreuses lotions et crèmes corporelles du fait qu’elle contribue à lisser la texture de ces produits.

Les véritables atouts de la maltodextrine sur les athlètes

La maltodextrine est très populaire parmi les athlètes de haut niveau qui cherchent constamment à améliorer leurs performances. Il tient de préciser que la façon de consommer de la maltodextrine diffère en fonction des sportifs.

Les suppléments nutritionnels comme les boissons ou les gels énergétiques jouissent d’une popularité sans précédent, car ils aident les sportifs à récupérer rapidement après un entrainement très éprouvant.

La maltodextrine a donc pour mission de restaurer les glucides qui sont facilement digérés et assimilés par l’organisme.

Lorsque le sportif s’entraine, son corps décompose et transforme ses réserves d’énergie stockée que l’on nomme glycogène en glucose que l’on connaît également sous le nom de sucre.

C’est le sucre qui est la forme utilisable du glycogène. Il n’est pas exploitable s’il n’est pas sous cette forme.

Le fait est que les athlètes de haut niveau épuisent rapidement leurs réserves de glycogènes lorsqu’ils s’entrainent intensément ou lorsqu’ils participent à une compétition.

Les suppléments de glucides viennent alors reconstituer ces réserves pour leur permettre de rester performants pendant plus longtemps.

Il a largement été prouvé que la prise d’une boisson fortement ou peu enrichie avec de la maltodextrine avant ou après l’effort favorise la récupération des athlètes d’endurance.

Des études ont montré que les performances des cyclistes qui ont pris un supplément nutritionnel à base de maltodextrine sont meilleures que celles des autres qui ont pris un placebo.

Si la maltodextrine est si populaire dans le domaine sportif, c’est surtout parce qu’elle est très pauvre en nutriments. Une cuillère à café ne contient que 12 calories et 3.8 grammes de glucides.

Jusqu’à preuve du contraire, ce sucre n’apporte pas de vitamines, ni des minéraux, ni des protéines à l’organisme.

Cela est surtout dû au fait que les amidons par lesquels ce sucre est obtenue sont très peu nutritifs. La transformation en maltodextrine a davantage réduit cette teneur en valeurs nutritives.

Pour un sportif habitué à prendre ce supplément, la récupération de la fatigue et les performances générales l’emportent facilement sur les éléments nutritifs.

Attention, la maltodextrine peut entrainer une prise de poids excessive si elle est consommée en grande quantité en dehors de l’entrainement.

Comment utiliser la maltodextrine dans le cadre d’un mode de vie saine ?

Avant l’effort, il faut privilégier une boisson à maltodextrine à faible D.E, car elle contribuer au remplissage des stocks de glycogène.

En principe, cette boisson ne bloquera pas les lipides qui sont considérés comme le nutriment le plus utilisé par le corps lorsqu’il est éprouvé par un travail d’endurance.

D’après différentes études, au cours d’un long moment d’effort, il a été remarqué qu’une alimentation avec des indices glycémiques bas stimule l’utilisation des lipides par le corps.

Il est recommandé de boire la boisson de base trois jours avant l’effort. C’est ainsi que le corps augment son taux de glycogène musculaire. Il ne s’agit pas ici d’une obligation, puisque cette boisson est très bien tolérée par le corps.

Si l’effort est de longue durée, il est préférable d’utiliser de la maltodextrine dont le D.E gravite autour de 10. Pour une meilleure assimilation par l’organisme, il faut combiner maltodextrine, fructose et glucose.

Les contre-indications et les dangers de la maltodextrine

La maltodextrine est un complément très bien toléré par le corps. En fait, il n’existe pas de véritables contre-indications contre ce sucre. Le véritable danger résulte dans la surconsommation de ce complément (ce qui est le cas pour les autres nutriments d’ailleurs).

Si la maltodextrine est consommée dans une situation autre que le post ou le pré training, elle peut entrainer certaines complications, entre autres :

L’augmentation du taux de glycémie :

La consommation excessive de maltodextrine est susceptible de provoquer des pics de glycémie ce qui s’avère être dangereux pour les diabétiques ou les personnes qui résistent à l’insuline.

Pour rappel, son indice glycémique  est nettement plus élevé que celui du sucre de table, aussi prudence est de rigueur.

La maltodextrine n’est pas utilisée pour l’énergie, elle se transformera rapidement en graisse.

Empêche la croissance des probiotiques

La maltodextrine, si elle est toujours consommée en grande quantité, est susceptible de modifier la composition des bactéries intestinales, car elle empêche le développement des probiotiques bénéfiques pour le corps.

Des recherches qui ont été menées au sein de l’institut de recherche Lerner dans l’Ohio ont démontré que les polysaccharides contenus dans la maltodextrine sont liés à certains troubles intestinaux que l’on associe aux bactéries.

D’après ces scientifiques, la consommation en énorme quantité de polysaccharides est à l’origine de la recrudescence de la maladie de Crohn à la fin des années quatre-vingt-dix et au début des années deux-mille.

Une autre étude menée au sein du Centre de recherche sur l’immunologie et la biologie de Mucosal à Boston dans le Massachusetts a également indiqué que la maltodextrine peut altérer la réponse antibactérienne cellulaire et peut radicalement supprimer les mécanismes de défense des antimicrobiens intestinaux.

Cela peut conduire à des maladies inflammatoires de l’intestin.

Probiotiques dans lintestin

Probiotiques dans lintestin

Les réactions allergiques susceptibles d’être provoquées par la maltodextrine

Une étude publiée dans une revue destinée à la science en 2013 a révélé que la surconsommation de maltodextrine peut provoquer des symptômes gastro-intestinaux, à l’exemple des ballonnements, des diarrhées et des gargouillis.

Cette consommation excessive peut également provoquer des crampes d’estomac, des crampes musculaires et des irritations cutanées.

Il a été admis que pendant le processus de production , le gluten est entièrement supprimé du blé. Toutefois, nul n’est totalement certain de l’honnêteté du fabricant.

Les probabilités pour que la maltodextrine contienne encore un peu de gluten sont encore élevées. À moins d’en être sures à 100 %, les personnes qui souffrent d’allergie au gluten sont invitées à ne jamais en consommer.

Maltodextrine résistante et maltodextrine simple

La maltodextrine résistante est tout à fait différente de la  malto simple ou ordinaire.

En fait, la maltodextrine résistante est passée par un processus chimique qui a modifié les liaisons entre les sucres, ce qui les rend plus difficiles, voire impossibles à digérer par l’organisme. La version  résistante est composée à 90 % de fibres indigestes.

Cependant, la maltodextrine résistante n’est pas totalement proscrite à la consommation. Il a été prouvé que ce sucre pouvait stimuler le développement des bactéries bénéfiques dans le gros intestin. Il favorise également la production d’insuline et de bon cholestérol.

Actuellement, les scientifiques sont sur le point de découvrir une façon d’exploiter ce type  résistante dans la prévention du cancer colorectal.

Conclusion

La maltodextrine est un élément très présent dans une grande variété d’aliments et de boissons. En effet, ce sucre est souvent utilisé comme agent épaississant, agent de remplissage et exhausteur de goût dans certains produits alimentaires transformés.

La maltodextrine doit impérativement être consommée dans le cadre d’un mode de vie saine. Si le corps ne bouge pas lors de l’absorption, la maltodextrine risque de se transformer en graisse.

Sources

https://therapeutesmagazine.com/maltodextrine-danger-devez-savoir-maltodextrine/

http://barres-energetiques.com/la-maltodextrine/

http://www.musculaction.com/maltodextrine-musculation.htm

À propos

L'équipe de Bonheur et Santé

L'équipe de Bonheur et Santé a une mission: partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé au naturelle et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

2 Comments

  • Bonjour,
    En tant que pratiquant de musculation, j’utilise la maltodextrine à hauteur de 60 g avec 5g de BCAA, le tout dilué dans 800ml d’eau. c’est en quelque sort ma boisson d’entrainement.
    Je la consomme par petites gorgées tout au long de ma séance, pendant mes temps de repos.
    Cela permet de reconstituer mes réserves de glycogéne lors de mes séances de musculation qui durent environ une heure.
    Très bon article, surtout la précision sur le DE.
    Simon

Leave a Comment

Suivez-nous!