Curcuma Remèdes naturels

8 choses qui se passent dans votre corps quand vous mangez du curcuma quotidiennement

comment-consommer-curcuma
Écrit par Nathalie Marty
8 choses qui se passent dans votre corps quand vous mangez du curcuma quotidiennement
5 (100%) 25 votes

Le curcuma, surnommé safran des Indes pour ses origines, pigmente et parfume de nombreux plats. Ses qualités culinaires ne sont plus à prouver et s’étendent désormais bien au-delà des carry, curry et autres soupes.

Aujourd’hui, c’est vers les propriétés médicinales du curcuma que se tournent les regards occidentaux, quelque peu en retard sur les peuples sud-asiatiques qui l’utilisent en médecine traditionnelle depuis l’antiquité.

Voici 8 choses qui arrivent à votre corps quand vous mangez du curcuma tous les jours !

1- La curcumine calme vos inflammations et le vieillissement de vos cellules

On parle ici principalement de l’intestin car c’est l’un des organes les plus touchés par les inflammations chroniques. Celles-ci s’accompagnent d’une surproduction de radicaux libres : molécules qui permettant de répondre aux agressions extérieures.

Ces défenseurs de notre système immunitaire, s’ils sont trop nombreux, se mettent à attaquer nos propres cellules… bande de traitres ! C’est là que la curcumine entre en piste et joue son rôle de régulateur, soulageant miraculeusement vos douleurs intestinales.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, vous éviterez aussi le vieillissement prématuré des cellules, causé par ces mêmes radicaux libres… c’est l’action antioxydante du curcuma !

2- Vos troubles digestifs sont apaisés

Maux de ventre, perte de l’appétit, vomissements, ballonnements et lourdeurs sont autant de fléau que permet de soigner le curcuma. Ils sont pour la plupart liés à une acidité gastrique trop importante.

Le curcuma est ce que l’on appelle un activateur digestif : il va inciter votre estomac à travailler davantage et plus efficacement. En boostant la sécrétion de mucus, le curcuma aide à protéger les parois de votre foie et de votre estomac.

A fortiori ce sont des maladies plus contraignantes encore comme la pancréatite, l’arthrite rhumatoïde et les ulcères gastriques qui peuvent être évitées.

À lire: Les bienfaits du curcuma bio

3- Votre circulation sanguine est fluidifiée

« Ma circulation elle est très bien comme ça » me direz-vous… pas sûr ! Chez beaucoup d’entre nous, le sang a une fâcheuse tendance à s’épaissir.

La circulation est alors entravée ce qui peut faire apparaître à terme de nombreux problèmes : formation de caillots sanguins, hypertension, palpitations, thromboses, voire accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou arrêts cardiaques.

Le curcuma a le pouvoir des prévenir ces risques. A noter : cette propriété le rend incompatibles avec les anticoagulants et les antiplaquettaires.

4- Votre risque de développer un cancer est divisé… par 10 ?

Coïncidence ou pas, les cancers les plus répandus dans le monde occidental (cancer du côlon, cancer de la prostate, du poumon et du sein) le sont 10 fois moins en Asie du Sud.

Certes, notre mode de vie global est différent de celui des sud-asiatiques, mais la présence quotidienne de curcuma dans les assiettes indiennes a été pointée comme l’un des facteurs importants. Et pour cause !

Le curcuma permettrait de freiner la propagation des cellules cancéreuses dans le corps. Il permettrait aussi d’arrêter leur croissance et de les rendre plus sensible à la chimiothérapie.

Enfin, il favoriserait la mort prématurée des cellules cancéreuses, en particulier les cellules souches affectées, et ce dès l’état précancéreux. Il joue donc aussi bien un rôle préventif que curatif.

piperine-poivre grains et-curcuma

Poivre grains et curcuma en poudre

5- Votre métabolisme s’emballe

Je ne vous apprends rien : plus notre métabolisme est élevé, plus nous brulons de graisses. Certain(e)s ont un métabolisme particulièrement lent : ça serait surement une bonne chose en cas de famine, mais au quotidien ça tourne vite à la prise de poids.

Fort heureusement, le curcuma accélère le métabolisme grâce à une augmentation du flux sanguin vers le système digestif : on consomme plus vite les graisses assimilées ! En bonus, il limite la fabrication d’insuline, hormone stabilisatrice du niveau de sucre dans le sang.

En empêchant les fluctuations, on évite les pics d’insuline qui sont à l’origine du stockage des graisses : c’est vos cuisses qui vont être contentes !

6- Vous avez la pêche !

Les effets du curcuma sur nos fonctions cérébrales ont fait l’objet de nombreuses études, dont les résultats sont probants. La curcumine stimulerait ainsi plusieurs hormones, chacune responsable de certains types d’activité cérébrale.

On note principalement la norépinephrine pour l’humeur, l’attention et le sommeil ; la dopamine pour le plaisir, la satisfaction et les émotions et enfin la sérotonine pour la mémoire, l’apprentissage et… le désir sexuel.

Si les bénéfices sont donc multiples, c’est sur l’humeur que les propriétés du curcuma sont les plus puissantes : celui-ci permet notamment de lutter contre la dépression.

L’efficacité serait comparable à celle de médicaments aux lourds effets secondaires comme le Prozac ou le Zoloft, et ce de façon 100% naturelle ! Que demander de plus ?

À lire: Utilisez l’huile essentielle de curcuma

7- Vous gardez toute votre tête !

Les bienfaits sur le cerveau ne s’arrêtent pas là ! La curcumine a également une action neuroprotectrice : elle prévient la dégénérescence des neurones et de leurs liaisons.

Ainsi, elle permet de prévenir et à défaut de ralentir le déclin des fonctions cognitives et l’apparition de maladies neurodégénératives comme Alzheimer et Parkinson.

8- Votre peau est resplendissante

La curcumine permet d’assainir la peau grâce à ses propriétés antibactériennes. Elle élimine les impuretés et permet de lutter contre l’aggravation des pathologies les plus communes (herpès, acné, etc).

Cette faculté est d’ailleurs si développée qu’on utilise même le curcuma en application externe (crème et masques) contre eczéma, acné, rosacée, psoriasis ou mycoses !

Si vous avez renversé un peu de curcuma sur la table en préparant votre tajine, ne jetez rien ! préparez-vous plutôt une lotion et tartinez-vous le visage (effet Donald Trump garanti).

Conclusion

Le curcuma, c’est de l’or en poudre, pas besoin d’en rajouter. Que ce soit pour l’apparence (minceur, belle mine) ou pour la santé (organisme, cerveau, cellules), le curcuma ou « turmeric », comme disent les anglais, nous veut vraiment du bien !

PS : il existe malheureusement deux ou trois contre-indications : on déconseille le curcuma aux femmes enceintes ou allaitantes et aux personnes atteintes de problèmes biliaires (calculs, obstruction des voies).

Si je vous ai mis l’eau à la bouche mais que vous êtes dans l’un de ces cas, mea culpa ! Pour les autres, à vos assiettes, le curcuma s’utilise aussi très bien frais 🙂

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m’appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d’être heureux.

Commentaires

  • bonjour

    votre article est interessant, le rappel des vertus de la curcumine est toujours importante sauf que…….
    consommée pure elle n est pas assimilée , reste dans le systeme digestif travaillant sur la mission qui lui est confiée, c est a dire proteger notre machinerie, ce n est pas rien.
    si on lui ajoute de la piperine, on augmente un peu son assimilation, mais vraiment un peu, atteindre les allegations de vertu neuroprotectrice, de regulations des secretions des neurotransmetteurs, ne sera pas aisée. De plus la piperine va augmenter la perméabilité intestinale, oups là on obtient un effet paradoxale……
    reste le phytosome de curcuma ou phospholipide de curcuma, c est plus cher mais il semblerait que la formulation permettrait d atteindre la cible. Quand pensez vraiment vous ?

  • Pas de chance pour moi. En effet j’ai in gros calcul biliaire. La taille d’une balle de golf il y a 3 ans, et bin sur il a dut encore grossir .Pouvez vous me confirmer ou non la possibilité de prendre de la curcumine, cela me serait bien , nessaire pour traiter mon arthrose.
    Merci

  • 1/Sincèrement BRAVO pour
    tout ce vous faites avec votre équipe pour nous venir
    en aide .
    2/Est-ce que le poivre noir permet l’assimilation du curcuma par l’organisme.
    3/Que pensez-vous des bienfaits pour l’organisme du millet(pour oiseaux)

Laisser un commentaire

Suivez-nous!