Remèdes naturels

Les 12 meilleurs antibiotiques naturels puissants

antibiotiques-naturels-puissants
Écrit par Nathalie Marty
Les 12 meilleurs antibiotiques naturels puissants
5 (100%) 22 votes

Les infections microbiennes sont des problèmes de santé très fréquents. Elles peuvent être d’origine bactérienne, virale, parasitaire ou fongique (due aux champignons).

Cependant, au lieu d’opter pour des traitements curatifs avec des médicaments synthétiques, pensez à faire recours aux antibiotiques naturels.

Les légumes, les fruits et certains produits consommables peuvent garantir la sécurité de votre bien-être physique.

Ils peuvent combattre contre les maladies ou tout simplement les prévenir. Voici donc le top 12 des meilleurs antibiotiques naturels.

L’ail

Composants

Un célèbre condiment, ce bulbe contient beaucoup d’«allicine », un composé soufré qui possède une forte capacité antifongique, antibactérienne et antivirale.

De plus, il est riche en minéraux, en antioxydants et surtout en vitamines (1).

Bienfaits

En tant que antibiotique, l’ail renforce le système immunitaire et aide l’organisme dans la lutte contre les infections bactériennes ou virales.

Il traite les verrues, les mycoses et les inflammations . Il prévient également certains cancers. A part ces effets antibactériens, cette plante réduit également les risques d’accident cardiovasculaires.

Posologie et mode d’administration

Vous pouvez manger une ou deux gousses d’ail tous les jours dans le cadre de l’alimentation. Il peut être ajouté comme assaisonnement à vos plats, mais le manger cru est plus préférable.

Toutefois, les personnes qui souffrent de problèmes de coagulation doivent faire attention, parce que l’ail rend le sang fluide.

Aliments fermentés

Des aliments de nature probiotique

Les aliments fermentés sont reconnus comme des aliments de bonne qualité.

Hormis ceux dont la transformation a fait intégrer un produit chimique, les produits fermentés ne causent ni intolérance, ni intoxication, ni problème nutritionnel. Ils sont de nature exemptes de ces dangers biologiques.

Le Yaourt, le kéfir, la boisson lactée…; toutes ces denrées sont formées par des microorganismes utiles dits probiotiques. Ils tiennent un rôle capital dans la revitalisation du système immunitaire.

Quantité journalière

Il suffit de prendre deux pots de yaourt de 250 ml par jour. Les microorganismes fermentaires, Streptococcus thermophilus et Lactobacillus bulgaricus régénèrent votre microbiote intestinal.

Ce premier inhibe, en plus, le développement d’un autre microbe pathogène dans le milieu.

À lire: les 12 meilleurs antifongiques

La cannelle

Propriété antibactérienne

Son écorce comporte deux couches quoique la deuxième est la plus riche en arôme, une fois séchée au soleil.

La cannelle peut être efficace comme une antimicrobienne surtout contre l’Escherichiacoli appelé  colibacille. Cette bactérie attaque l’appareil digestif et le pancréas des mammifères à sang chaud.

Mode d’utilisation

Pour en bénéficier de ses vertus, vous n’avez qu’à suivre la recette suivante. D’abord, procurez du miel bio et une poignée de cannelle de qualité.

Prenez environ 100 mg de chaque ingrédient et mélangez-les afin d’obtenir un liquide visqueux.

Placez le mélange dans un récipient en verre dans un milieu sec et obscur comme dans un réfrigérateur par exemple avant ingestion.

Antibiotiques naturels-

Antibiotiques naturels

Vertu diététique

La mixture ci-dessus se prend par voie buccale et agit directement sur votre appareil digestif. Elle permet aussi de gérer la glycémie d’un individu.

À cet effet, elle est recommandée pour celui qui suit un régime diabétique.

Fruits et légumes riches en vitamine C

Anti-intoxication

Les propriétés antibiotiques de la vitamine C ou acide ascorbique contenu dans certains fruits et légumes sont confirmées.

Elles consistent en la guérison des morsures de serpents venimeux, les infections microbiennes de types bactérien et/ou viral. Ce composé a donc une capacité de réparer les tissus.

Sources de vitamine C

Beaucoup pensent que ce sont les fruits aigres qui sont les plus riches en vitamine C. En revanche, la vitamine C peut être trouvée dans plusieurs fruits et légumes : orange, kiwi, pastèque, asperges, épinards, tomates, les choux.

Il est donc fortement recommandé d’en manger surtout lors d’un traitement de maladies d’origine microbienne. Cela permet, en effet, de revitaliser le système immunitaire (2).

À lire: Faites le plein de vitamine C avec l’acérola

Le gingembre

Plus qu’une épice

Le gingembre est plus qu’un simple accompagnement dans vos petits plats. Il peut aussi être un fortifiant organique qui neutralise plusieurs infections malignes lorsqu’il est mixé avec d’autres produits naturels.

La recette idéale est un mélange de gingembre râpé avec de piments les plus piquants que vous trouvez, d’oignon et d’ail, ainsi que de curcuma, de raifort et de cidre.

L’ensemble est à mettre dans un autre récipient fermé hermétiquement puis à agiter pour homogénéiser. Après deux semaines dans un milieu sec, versez le mélange sur une passoire pour trier les produits solides du liquide.

Technique de conservation

Lorsque votre remède est prêt à être avalé, le reste peut être conservé à 4 °C. De plus, le gingembre contient une huile essentielle qui, à part son rôle antibactérien, contribue à la conservation de la denrée.

Le Golden Seal ou Hydraste du Canada

Véritable antibiotique naturel, le Golden Seal agit comme antibactérienne et antifongique. Généralement indiquée pour guérir les infections comme celles des sinus, du vagin et de l’oreille, cette plante est de même conseillée pour soulager les maux de gorge.

Il est déconseillé au cours de la grossesse en raison de sa capacité à déclencher le travail, ainsi qu’aux personnes hypoglycémiantes. Cette plante peut, en effet, diminuer le taux de sucre dans le sang.

Pour les maux de gorge, vous devez faire un gargarisme et pour les infections, un lavage avec l’infusion de ce condiment à l’endroit concerné fera l’affaire .

Le miel

Propriété antibactérienne

Le miel est composé principalement par deux oligosaccharides de faible poids moléculaire : le fructose et le glucose. Ces glucides assimilables par l’organisme jouent un rôle dans la balance de la microflore intestinale. Ils améliorent la croissance, l’activité et la viabilité des bifidobactéries et des lactobacilles.

Avec son pH acide (pH < 4 pour les miels de nectar), sa grande viscosité et sa teneur faible en protéines, le miel a une propriété antibactérienne. Si vous en trouvez, privilégiez le miel Manuka, certifié UMF, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande.

Contre-indication

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), les nourrissons de moins d’un an ne devraient pas encore consommer du miel.

Cela s’explique par le fait que le miel est un hôte intermédiaire potentiel de Clostridium botilinum, un germe résistant qui provoque le syndrome de botulisme. Cependant, la prévalence de cette maladie est rare en Europe.

L’oignon

Caractéristique de l’oignon

L’oignon possède des propriétés similaires à l’ail. Il s’agit d’un véritable médicament naturel de par sa composition riche en quercétine.(buvez du jus d’oignons)

Ce dernier est un flavonoïde doué d’un caractère antihistaminique, anti-cholestérol, anti-inflammatoire et antioxydant (3).

Indication et effets indésirables

Il est souvent utilisé contre la toux, la fièvre, l’otalgie et aussi pour guérir les blessures et comme antalgique. Certes, il est recommandé de le manger cru.

Une consommation journalière ne sera pas nuisible, néanmoins, vous ne devez pas trop abuser, car l’oignon peut causer des troubles comme la diarrhée s’il est consommé exagérément.

À lire: 12 bienfaits de l’infusion de thym

Les feuilles d’olive

Une plante légendaire

Durant l’Antiquité, les feuilles d’olive ont été utilisées par les Grecs pour désinfecter les plaies et blessures. Dès lors, on leur a attribué une propriété antiseptique moyennant le traitement de toutes infections.

Puis au XIXe siècle, des scientifiques ont découvert que Plasmodium sp, l’agent pathogène de malaria, est sensible à cette substance.

Interactions avec d’autres composés

L’extrait de feuilles d’olives est un extrait hypotenseur et hypoglycémiant. Pour un résultat optimal donc, vous pouvez l’associer respectivement avec de l’huile de poisson ou de l’ail, et du psyllium, du ginseng ou du gymnéma.

Le pamplemousse

Indications thérapeutiques

L’extrait de pépin de pamplemousse ou EPP contient donc les principes actifs de ce fruit. Il est conseillé de l’utiliser en cas d’infection parasitaire, virale ou bactérienne.

Il est donc qualifié d’antibiotique à large spectre alors que nombreux le nient. Il transforme les bio flavonoïdes, métabolites secondaires de la plante, en un composé hautement toxique aux unicellulaires.

Modes d’emploi

Pour lutter contre les problèmes buccaux (aphtes, mauvaises haleines dues aux streptocoques…), préparez une solution aqueuse contenant 10 gouttes d’EPP, et faites-en un gargarisme à des petits intervalles de temps.

Pour le bouton de fièvre, 6 à 7 gouttes suffisent. L’extrait est à diluer avec de l’huile végétale (soja, tournesol…). L’application se fait fréquemment à l’aide d’un coton propre.

En cas de détartrage, brossez tout d’abord vos dents avec votre dentifrice usuel. Puis, après rinçage, reprenez la brosse à dents et y mettre 1 à 2 gouttes d’EPP.

Si vous avez des problèmes dermatologiques, tels des acnés, des champignons…, appliquer soigneusement jusqu’à pénétration de la substance sur la zone infectée.

Contre-indication

En raison de son acidité, le remède ne peut être appliqué dans la partie vaginale et périgénitale. Sinon, cela risque de cause des irritations plus ou moins graves.

Le raifort

Indications thérapeutiques

À part son usage culinaire, cette vivace est indiquée pour traiter de nombreuses maladies, à savoir les troubles digestifs, les troubles de la vessie, l’asthme, le rhume et la grippe. Il est aussi sollicité en cas de scorbut, de douleur articulaire, de goutte ou de fatigue (4).

Mode d’administration

En cas de troubles digestifs ou circulatoires, vous pouvez utiliser le raifort en infusion et pour soulager les douleurs articulaires.

Optez alors pour un bouilli de racines râpées appliqué sur la partie douloureuse. De même, concernant les infections, aidez-vous d’une infusion, d’un sirop ou d’une teinture mère de raifort.

Les posologies

L’utilisation de la racine fraîche râpée ou séchée ne doit pas dépasser 20 g par jour. Pour la forme en teinture mère, elle est de 3 à 4 g de poids sec équivalent ; celle en sirop, 2 g de racine râpée et également 2 g en,  dans une tasse d’eau chaude, trois fois par jour.

Contre-indication

Cette plante est contre indiquée pour les femmes enceintes ou allaitantes, les jeunes enfants et tout patient qui présente d’une maladie rénale ou thyroïdienne.

Le vinaigre de cidre ou ACV

Indications thérapeutiques

Le principe actif du vinaigre de cidre est l’acide malique. Ce composé est le responsable de ses inédites vertus. Il sert à traiter divers cas d’infections.

Antibiotiques naturels- herbes-

Antibiotiques naturels- herbes

Mode d’action

Comme mode d’action, il tue les germes de la gorge . Il phagocyte par ailleurs les microorganismes et leurs toxines contenus dans la gorge.

Ces derniers peuvent être inactivés par dénaturation. Pour cela, le vinaigre de cidre provoque le phénomène d’acétolyse. A cet effet, il est mortel aussi bien pour les bactéries à Gram positif (staphylocoques…) qu’à Gram négatif (la plupart des coliformes).

L’huile d’arbre à thé

L’huile d’arbre à thé peut être cité comme un antibiotique naturel. À travers ses propriétés antifongiques, antibactériennes, il permet de lutter efficacement contre les affections de la peau.

L’huile d’arbre à thé est également utilisé en inhalation pour prévenir et guérir des infections bénignes.

Recettes

Oignons au vinaigre de cidre

Vous aurez besoin de :

  • 1 oignon blanc
  • 20 grammes de gingembre
  • 3 gousses d’ail
  • 3 tasses de vinaigres de cidre
  • 2 cuillères à soupe de curcuma ou préférez un morceau de curcuma nettoyé et râpé
  • 1 ou 2 piments cayenne
  • 2 cuillères à soupe de poudre de raifort

Préparation

Nettoyez vos ingrédients, débarrassez-les de leur peau et de leurs pépins.
Dans une grande jarre en verre (taille moyenne), versez-y tous vos ingrédients sauf le vinaigre de cidre.
Bien disposé les différents ingrédients dans la jarre. Lorsque vous avez fini, ajoutez les tasses de vinaigre de cidre. Veillez à ce que ce ne soit pas trop rempli car vous devez secouer la jarre.
Pendant 20 secondes secouez votre jarre pour stimuler l’incorporation des différents ingrédients dans le vinaigre de cidre.
Laissez reposer dans un endroit frais et sec, à la fenêtre de la cuisine par exemple ; pour permettre aux rayons de soleil de pénétrer votre infusion.
Gardez la jarre pendant deux semaines dans cet endroit frais et sec. Secouez-la deux fois par jour pour stimuler une bonne incorporation.
Au bout de 2 semaines, filtrez à l’aide d’un linge blanc l’infusion. Pressez les différents ingrédients pour recueillir jusqu’à la dernière goutte de votre infusion.
Vous pouvez la boire de temps en temps quand vous sentez les petites maladies pointées du nez. Toute la maisonnée peut en bénéficier sauf les jeunes enfants .

Valeur nutritionnelle

Cette jarre d’antibiotique recouvre plusieurs aliments antibiotiques naturels (5)

  • Le vinaigre de cidre est composé de bien de nutriments dont l’acide acétylique, l’acide propionique, l’acide isobutyrique et lactique.

Il contient aussi  les enzymes, les probiotiques, le manganèse, le magnésium.

Le vinaigre de cidre est un puissant antibiotique qui soutient le système immunitaire en général. Au-delà de la protection des maladies bénignes, la consommation régulière du vinaigre de cidre vous éloigne de l’hypertension artérielle, des risques cardiovasculaires, et des risques de cancers.

Le vinaigre de cidre favorise une bonne digestion par la destruction des bactéries nuisibles dans le système digestif.

  • Le piment de cayenne grâce à ses propriétés antivirales et antimicrobiennes est un élément essentiel dans votre infusion antibiotique.

Le piment de cayenne est conseillé dans les cas d’arthrite. Il contient de multiples nutriments.

  • Le gingembre, l’ail, la poudre de raifort et l’oignon sont des éléments de tous les jours dans notre cuisine.

Heureusement d’ailleurs vu leurs effets antibiotiques. Comme quoi le contenu de votre assiette détermine notre santé.


Conclusion
Les produits naturels antibiotiques sont très importants aux quotidiens. Ils protègent votre système digestif en détruisant les bactéries nuisibles et en stimulant la production de bonnes bactéries.

Ce qui permet l’équilibre et la bonne santé de votre système digestif.
Au-delà de ce fait, les antibiotiques naturels contiennent des nutriments destructifs contre les différentes bactéries, virus, microbes qui attaquent l’organisme.

A la différence des antibiotiques fabriqués, ceux-ci sont sans effet secondaires et sont parfaitement assimilables dans le corps.
Pour la protection et la prévention contre les maladies et les infections de toutes sortes, consommez-en régulièrement
N’oubliez pas d’aimer et de partager notre article s’il vous a été utile.

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m’appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d’être heureux.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!