Forme Nutrition

Les 15 meilleurs coupe-faim puissants et naturels

coupe-faim-naturel
Écrit par Nathalie Marty
Les 15 meilleurs coupe-faim puissants et naturels
5 (100%) 10 votes

Lorsque vous cherchez à perdre du poids ou à maintenir votre poids naturel, ne vous a-t-on pas maintes fois recommandé d’éviter de grignoter entre les repas ? Et vous répondez probablement chaque fois que c’est bien plus facile à dire qu’a faire.

Car la faim, quand elle vous tenaille, en plus de vous empêcher de fonctionner normalement, risque de réduire vos belles résolutions à néant.

Qu’à cela ne tienne, pour faire obstacle au grignotage et réduire au maximum les apports caloriques, des aliments appelés coupe-faim existent pour nous rassasier.

J’ai préparé ce dossier pour vous les présenter et vous aider à bien les utiliser. J’ai aussi inclus une liste des 15 meilleurs coupe-faim naturels.

Un coupe-faim, qu’est ce que c’est au juste ?

Un coupe-faim, c’est un anorexigène qui a pour mission de provoquer une satiété alimentaire souvent nécessaire dans le cadre d’un régime amaigrissant ou amincissant.

Les caractéristiques des aliments coupe-faim efficaces

Un bon aliment coupe-faim agit de trois façons :

Il cale rapidement – Lorsque j’ai une fringale, je veux que le coupe-faim fasse effet illico, sans devoir nécessairement en manger une quantité considérable. Je me tourne habituellement vers les légumes verts riches en fibres.

Il cale longtemps – Si le coupe-faim que je choisis agit quelques minutes tout au plus, mon but n’est pas atteint. J’opte donc pour ceux qui sont réputés gonfler dans l’estomac et créent un état de satiété durable, comme une bonne pomme.

Il a un goût agréable – Il faut bien entendu apprécier le goût du produit que l’on consomme car même s’il est efficace comme coupe-faim, si on ne l’aime pas, on aura envie de manger autre chose après.

Pommes vertes

Pommes vertes

Le fonctionnement et les catégories des aliments coupe-faim

Lorsque j’ai très très faim, je l’avoue, j’ai tendance à me jeter sur le premier aliment qui me fait les yeux doux. Et tant pis si c’est une énorme pointe de pizza. Je veux assouvir ma faim, un point c’est tout.

Je sais pourtant que ma santé et ma ligne pourraient finir par subir les conséquences de mon manque de volonté en matière d’apport calorique et de prévoyance.

Car il suffirait simplement, pour contrer ce problème, que je conserve à portée de main quelques aliments coupe-faim. Que font-ils dans la vie ces aliments ? Ils rassasient.

Lorsqu’une sensation de faim nous prend par surprise, particulièrement hors de la période des repas (les aliments que vous avez consommés pendant un repas quittent généralement votre estomac au bout de quatre heures), le recours à des coupes-faim est tout à fait légitime, surtout si l’on s’inquiète d’un possible gain de poids.

Il faut à ce moment élaborer une fine stratégie pour tromper le cerveau en lui envoyant un signal que l’absorption de nourriture n’est pas nécessaire à ce moment précis.

Le rôle principal du coupe-faim est donc de tromper le cerveau face aux sensations parfois tenaces et désagréables de faim en évitant de manger trop sucré, trop gras, trop salé et en favorisant les aliments riches en vitamines et nutriments.

Aussitôt le signal de satiété déclenché dans votre cerveau, l’envie de grignoter s’estompe car vous n’avez plus faim. À moins que vous ne soyez un incorrigible gourmand…

Pour diminuer la sensation de faim, un coupe-faim a donc pour mission d’accroître la sensation de satiété, qui opère selon deux mécanismes de rassasiement : le gonflement de l’estomac et la sécrétion d’hormones.

Chaque coupe-faim possède un mécanisme de rassasiement spécifique qui varie en fonction de sa composition.

Il existe en outre trois catégories d’aliments reconnus pour leur effet rassasiant, soit :

Les aliments gorgés de pectine

La pectine est une fibre soluble et sa consistance gélatineuse fait en sorte qu’elle prend du volume dans l’estomac au contact de l’eau.

Je mange souvent, une demi-heure avant mon repas, une pomme verte, avec la peau et les pépins, que j’accompagne d’un grand verre d’eau. C’est très efficace.

Les aliments riches en protéines

La consommation de protéines – dont le processus de digestion est très lent dans l’organisme – crée une sensation de satiété longue durée. Je privilégie donc les protéines maigres, comme le fromage blanc à 0 % de matières grasses et le blanc de poulet.

Les aliments riches en lipides

Les aliments contenant des lipides sont satiétogènes car ils freinent la vidange du bol alimentaire (aliments mastiqués mélangés à la salive). On retrouve une quantité appréciable de lipides dans certaines bonnes huiles telles que l’huile d’olive et de colza.

Les coupe-faim non alimentaires

Sachez qu’il n’y a pas que les aliments qui ont le pouvoir de mettre un terme à nos fringales. L’adoption de bonnes habitudes de vie fonctionne aussi à merveille.

J’ai mis pour ma part en pratique tout récemment les trois recommandations suivantes et je commence à constater des résultats positifs.

Veillez dans un premier temps à manger à heure fixe et environ toutes les quatre heures. Alimenté régulièrement, notre organisme secrète moins d’insuline, ce qui nous éloigne de la tentation de grignoter.

Mangez lentement, prévoyez une vingtaine de minutes pour bien apprécier le temps passé à la table. C’est le temps qu’il faut au cerveau pour enregistrer correctement le message de satiété.

Prenez tous les matins un petit-déjeuner complet. On vous rebat les oreilles avec ce conseil depuis longtemps peut-être, mais c’est encore le meilleur moyen de vous rendre jusqu’à la collation de 10 h sans mourir de faim ou de mettre le grappin sur le premier croissant tout beurre qui croise votre chemin.

L’indice de satiété ou IS

Si vous avez déjà suivi un régime alimentaire en vue de perdre du poids ou un régime en vue de rééquilibrer votre alimentation, vous avez tenu compte de l’apport calorique de chacun des aliments qui entraient dans la composition de votre menu.

Toutefois, malgré le fait qu’ils comportent la même teneur calorique, certains produits alimentaires possèdent un indice de satiété ou IS plus élevé. Cet indice fait référence à la capacité qu’ont les aliments de rassasier dans la durée. Il est compris entre 0 et 500.

Les aliments dont l’indice de satiété est élevé sont composés soit d’une bonne dose de fibres et d’eau soit d’une bonne dose de protéines. Ceux gorgés de sucre et de graisse sont les moins rassasiants.

Sachez également qu’un aliment peut présenter un IS intéressant mais un apport calorique élevé (certaines friandises affichent par exemple un IS de près de 120 mais aussi une forte teneur en sucre), ce qui le classe parmi les aliments à éviter si vous suivez un régime amaigrissant.

Les 15 meilleurs coupe-faim naturels

bienfaits-lait-amande

Avant de vous présenter la liste d’aliments qui présentent un bon effet coupe-faim, je tiens à vous préciser que ces aliments doivent être consommés avec modération surtout si vous souhaitez maîtriser votre poids.

Car pour atteindre et conserver son poids naturel, il faut avant tout à réapprendre à manger convenablement, c’est-à-dire sans excès et en privilégiant les aliments sains.

Voici donc une liste non exhaustive d’aliments parmi les plus souvent recommandés et qui ont fait leur preuve en matière de régulation de la faim. Ils sont susceptibles de devenir vos alliés dans le cadre d’un programme de réduction d’apport calorique quotidien.

Vous pouvez en manger lorsque l’envie vous prend de grignoter. Pour de meilleurs résultats, assurez-vous de varier les divers coupe-faim de cette liste afin de profiter de la diversité des vitamines et micronutriments qu’ils contiennent.

Amandes

Prendre une vingtaine d’amandes par jour entre les repas apaise la sensation de faim. En plus de la multitude de bienfaits sur l’organisme pour lesquels elles sont reconnues, leur densité nutritionnelle élevée et la contenance en fibres solubles quelles possèdent font d’elles un efficace coupe-faim.

Ananas

C’est un fruit qui n’a plus vraiment besoin de présentation en tant qu’aliment brûle-graisse.

Grâce à sa teneur élevée en eau, en fibres, en enzymes et en proméline, il procure une rapide sensation de satiété, détoxifie l’organisme, absorbe les graisses de l’estomac, stimule la digestion. Peu calorique, il s’intègre parfaitement à un régime amaigrissant.

Chocolat noir 100 %

Je prends quotidiennement, pour joindre l’utile à l’agréable, deux petits morceaux de chocolat noir 100 %. En plus des vertus sur les plans physiologique et psychologique qu’on lui attribue, le chocolat noir constitue un excellent coupe-faim car il contrôle l’hormone ghréline responsable de l’appétit.

Citron

citron-eau-chaude

L’acide citrique que cet agrume contient réduit la glycémie et un faible taux de sucre sanguin fait en sorte de vous rassasier plus longtemps.

Personnellement, je me concocte tous les matins, avant mon petit-déjeuner, un breuvage coupe-faim en mélangeant du thé vert, du citron et du piment de Cayenne.

Crudités

Il y a toujours un grand plat de crudités placé bien en vue sur ma table. Je pige dedans lorsqu’une fringale me prend. Elles contiennent peu de matières grasses et beaucoup d’eau et de fibres.

De plus, parce qu’elles prennent du temps à mastiquer, elles facilitent le processus de satiété.

Eau

L’eau n’est pas un véritable aliment coupe-faim mais en la buvant, les fibres gastriques se distendent, ce qui entraîne une réduction de la perception de faim. J’ai pris la bonne habitude de boire un grand verre d’eau avant chaque repas pour contrôler mon appétit.

Légumineuses

Peu caloriques, très nutritives, elles apportent à l’organisme une forte dose de fibres alimentaires, de glucides complexes et de protéines végétales qui permettent une diffusion de l’énergie sur une longue période.

Mais soufflé

Exempt de sucre, de sel, de beurre ou autre garniture, le maïs soufflé, avec sa structure aérée, comble la faim pendant plusieurs heures.

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, sa faible teneur en calories fait que vous pouvez piger dans le plat à plusieurs reprises sans vous sentir coupable.

Oeuf (le blanc)

Parce qu’il est fortement protéiné, le blanc d’oeuf met beaucoup de temps à être digéré par l’estomac, ce qui provoque rapidement un effet de satiété.

Qui plus est, il renferme peu de calories, pas de graisse ni de cholestérol. Pour éviter d’avoir faim avant ma collation de 10 h, je consomme un œuf à la coque tous les matins.

Pamplemousse

extrait-pepins-pamplemousse

Naringine + vitamine C + antioxydants + fibres + eau contenus dans cet agrume = formule idéale pour assurer la régulation de l’appétit ainsi que l’utilisation du glucose et ainsi diminuer votre ration alimentaire.

Poissons

Tous les poissons ont des vertus satiétogènes grâce aux protéines complètes longues à digérer qu’ils renferment. Mais ce n’est pas tout. Ces protéines ont une action directe sur la partie du cerveau qui contrôle l’appétit.  

« Les oméga 3, eux, améliorent l’utilisation du sucre par les cellules ce qui a pour effet d’augmenter les qualités rassasiantes des protéines », d’après Gilles Mithieux, chercheur au CNRS. (1)

Pomme

La pomme est sans doute l’aliment coupe-faim le plus connu et le plus utilisé. Peu calorique, ce fruit est gorgé de fibres qu’on appelle les pectines, qui ont la capacité de stabiliser le taux de sucre sanguin et ainsi combattre les fringales.

Qui plus est, la pectine gonfle au contact de l’eau et amplifie l’effet de satiété.

Pomme de terre

Parce que la pomme de terre se compose de sucres lents, l’estomac met plus de temps à digérer. De surcroît, les fibres qu’elle renferme gonflent dans l’estomac et freinent la sensation de faim.

Son d’avoine

Ce n’est pas un secret pour personne, le son d’avoine fait partie des aliments les plus riches en fibres et sa recommandation dans le cadre d’un régime amaigrissant est quasi systématique.

Ce n’est pas étonnant puisque cette haute teneur en fibres fait en sorte de conduire à une sensation de satiété longue durée, le plus sûr moyen de réduire le grignotage. Pour me caler pendant quelques heures j’ajoute une cuillère de son d’avoine à un yaourt grec nature.

Yaourt grec

Contenant une plus grande quantité de protéines que le yaourt classique, le yaourt grec – sans aucun ajout autre que des produits nutritifs et satiétogènes – satisfait les fringales pendant plusieurs heures.

L’exercice le plus éprouvant lorsqu’on suit un régime pour perdre du poids ou le maintenir est de contrôler sa faim pour ne pas anéantir ses bonnes résolutions.

Or, l’utilisation de coupe-faim pour calmer les fringales qui ne manquent pas de survenir en cours de régime constitue une excellente stratégie qui permet de persévérer et d’atteindre les résultats souhaités.

Elle a fonctionné pour moi, elle fonctionnera certainement pour vous aussi.

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!