Psycho

Avez-vous une personne toxique dans votre vie ?

personnes-toxiques
Écrit par Nathalie Marty
Avez-vous une personne toxique dans votre vie ?
5 (100%) 19 votes

Qui que nous soyons, nous courrons tous le risque de nouer une relation dite toxique. L’American Psychiatric Association estime que la population générale pourrait comporter jusqu’à 2,5 % de personnalités paranoïaques.

Je ne peux que vous inciter à prendre cette éventualité au sérieux car le constat des psychiatres est le plus souvent sans appel : l’individu dont vous pouvez être victime, sauf rare exception, ne changera jamais. Il est donc indispensable de savoir d’identifier ces personnes néfastes pour votre bien-être afin d’agir en conséquence.

Cela est d’autant plus nécessaire qu’il arrive très souvent qu’on en souffre sans s’en apercevoir.

Ainsi, comment repérer un comportement toxique ? Quels sont les signes qui ne trompent pas ? Voici trois cas de toxicité différents, que je considère parmi les plus dérangeants, décrits par les faits permettant de les reconnaître.

La personnalité paranoïaque 

Sa principale caractéristique est de souffrir d’une méfiance clairement excessive. Les personnes atteintes de ce trouble sont constamment persuadées d’être persécutées par des ennemis.

Pour cette raison, elles interprètent généralement les comportements des autres comme de la malveillance, et ce parfois même lorsqu’elles reçoivent des compliments.

Dès que les paranoïaques estiment qu’on leur a causé du tort, ils ont tendance à devenir rancunier pour très longtemps. Ils peuvent même prendre des mesures radicales pour soulager leur ressentiment, comme l’action en justice.

Il est aussi notable qu’ils ont de grandes difficultés à se livrer de peur d’être trahis, car pour eux, personne n’est vraiment digne de leur confiance.

Les conséquences sur vous peut être vraiment très gênantes. Etant donné que sa situation le pousse à se replier sur lui-même, le paranoïaque s’attend à ce que le vous fassiez également.

De plus, ils trouvent n’importe quel prétexte pour déclencher un conflit car ils sont capables de percevoir une conspiration contre eux dans tous les domaines de la vie. Enfin, leur jalousie maladive feront toujours de vous une personne coupable à leurs yeux, même si vous passez la plupart de votre temps à leurs côtés.

À lire: Pourquoi pleurer vous fait du bien

Le pervers narcissique 

Selon l’anthropologue Jean-Edouard Grésy, il s’agit de la personnalité la plus dévastatrice pour son entourage. L’origine de son mal-être provient d’une très faible estime d ‘elle-même qu’elle n’arrive à compenser qu’en rabaissant les autres.

Elle semble toujours très sympathique au premier abord, car elle dégage une apparence brillante et charismatique grâce à une vive intelligence ainsi qu’un excellent savoir-faire relationnel.

Un des comportements révélateurs est qu’elles passent leur temps à dévaloriser les autres tout en se positionnant comme le centre du monde, plus précisément une des rare personnes sur terre méritant vraiment d’être fréquentée.

pervers-narcissiques

Attention aux pervers narcissiques

Ceux qui deviennent leurs proches se sentent souvent très dépendants d’eux, comme si ces premiers n’avaient de valeur que par leur bienfaisance supposée. En effet, le pervers narcissique alterne, aussi bien en public qu’en privé, les éloges et les reproches, sa victime se sentant ainsi coupable ou redevable envers lui.

Une des conséquences malheureuses pour les victimes est qu’elles se retrouvent isolées. Finalement, afin de satisfaire son ego, le pervers narcissique instrumentalise autrui sans aucune préoccupation pour son bonheur.

L’estime et la perception de soi étant très influencées par le regard d’autrui, les pervers narcissiques sont extrêmement dangereux. De ce point de vue, je ne peux que préconiser de les fuir le plus tôt possible et ce sans scrupules.

L’instable

Il se manifeste par une succession d’états émotionnels positifs puis négatifs. Il peut enchaîner euphorie, joie, exaltation puis mélancolie et tristesse dans un laps de temps très réduit. Un des premiers signes révélateurs peut être un trouble récurrent de la concentration, son attention ne pouvant se focaliser sur une seule activité.

Il est souvent capable de déployer une énergie immense pour des projets divers et variés, vous témoigner de son affection pour vous ou pour ses passions. On note dans ces moments une étonnante faculté à parler très vite.

Toujours dans cet état dit “positif”, il parvient à faire preuve d’une réelle empathie, mais aussi d’une hyperactivité et hypersociabilité favorisées par un faible besoin de sommeil. Mais très vite, cette période de grâce peut se transformer en un véritable cauchemar relationnel.

La personnalité instable devient alors irritable, violente et parfois inexplicablement froide et désagréable à votre égard. Quant à son dynamisme, il disparaît au profit d’une apathie le conduisant à l’inaction et à dormir très longtemps.

Une fois la phase négative installée, de dangereux comportement caractérisés par des faits et gestes inconscients (dépenses sans avoir l’argent nécessaire, addictions, aucune prise en compte des conséquences de ses actes) peuvent survenir. On notera enfin une propension à avoir sexualité débordante, conduisant souvent à l’impossibilité d’être fidèle, et un très fort ego.

À lire: être trop gentil peut entrainer la dépression

Conclusion : les dénominateurs communs à la toxicité 

En définitive, plusieurs souffrances sont communes aux différentes relations avec des personnalités toxiques. Premièrement, il convient de relever l’importance du ressenti physique. Une relation toxique engendre une véritable fatigue du corps allant souvent jusqu’à l’exténuation.

Si vous perdez votre vitalité, votre appétit, votre joie de vivre ou augmentez votre stress dans le cadre d’une relation, une remise en cause s’impose. En second lieu, se retrouver isolé affectivement est un signe qui ne trompe pas.

Les personnalités toxiques n’auront de cesse d’affirmer ou de faire sentir qu’elles seules méritent votre temps, et que vous perdez le vôtre au contact du reste de votre entourage. Ensuite, le sentiment de culpabilité intervient toujours dans la relation toxique.

En effet, vous vous demanderez toujours quelle sera votre faute, soit parce que la personne toxique vous fera éternellement des reproches, soit parce que vous vous sentirez responsable d’une situation vous rendant malheureux. Un autre indicateur fiable est le constat de l’emprise qu’on peut détenir sur vous.

Une personnalité toxique est souvent capable de déclencher sur vous des émotions contradictoires vous rendant vulnérable, relativement soumis à sa volonté. Enfin, la mesure de l’estime personnelle est la plus sûre des preuves.

Nous pouvons l’observer lors d’une perte de confiance en soi expliquée par une sensation de ne plus être libre ou de ne plus pouvoir s’affirmer dans la relation en question.

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m’appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d’être heureux.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!