Spiritualité

Le Reiki: explication, fonctionnement et bienfaits de cette thérapie énergétique

Reiki
Écrit par Nathalie Marty
Le Reiki: explication, fonctionnement et bienfaits de cette thérapie énergétique
5 (100%) 14 votes

Vous souffrez de douleurs chroniques, de stress, de fatigue générale ?

Vous n’en pouvez plus de mal dormir et d’enchaîner les migraines ?

Ou bien, vous souhaitez améliorer certains aspects de votre vie sans savoir comment vous y prendre.

Le reiki pourrait bien être la solution que vous attendiez !

Technique japonaise relativement récente du XXème siècle, le reiki est encore peu connu sur nos terres occidentales.

Ce qu’il est, ce qu’il traite ou ne traite pas, du choix du praticien au déroulement d’une séance typique, je vous dis tout sur le reiki.

Qu’est-ce que le reiki ?

Dans sa traduction la plus pure, reiki signifie en japonais “force de l’esprit”. On retrouve aussi plus récemment l’appellation “énergie universelle” qui cependant n’est pas approuvée par les puristes du courant français.

En effet, l’énergie utilisée dans le reiki provient avant tout de capacités naturelles de notre organisme à améliorer sa santé, et non de l’extérieur.

Le reiki consiste en une approche par la relaxation et la méditation, avec comme objectif d’améliorer le bien-être de la personne qui consulte.

Le praticien qui exerce le reiki, aussi appelé “donneur”, se met dans une situation de méditation et la transmet naturellement au bénéficiaire du toucher.

La méditation, pas votre truc, vous n’y arrivez pas ?

energie-reiki

Je vous explique rapidement : lorsque vous êtes avec une personne calme, vous avez tendance à être calme, avec une personne bavarde vous discuterez plus facilement, avec quelqu’un d’enthousiaste vous retrouverez la pêche, etc…

Notre entourage proche influe directement sur notre façon d’être, ainsi l’état méditatif du praticien touche la personne concernée sans même qu’elle fasse l’effort de méditer. Dans une séance de reiki vous vous retrouverez en train de méditer… par contagion, si je puis dire !

Quel est le but recherché par cet état relaxant ?

En touchant le corps à des endroits spécifiques, le reikiologue favorise l’émergence de potentiels guérisseurs naturels. Il aide donc le corps à trouver ses propres ressources pour sortir de son état de mal-être.

Ceci s’adresse tant à des troubles physiques que psychiques ou émotionnels, car comme nous le savons aujourd’hui grâce aux avancées de la science dans le domaine de la médecine, le rapport entre les uns et les autres est étroit et interdépendant. 1

Vous ne vous sentez pas complètement heureux dans un corps en souffrance, ni complètement compétent lorsque votre mental flanche.

Création et diffusion de la pratique

Né en 1865 au Japon, Mikao Usui pratiqua très tôt la méditation. Fasciné par les enseignement du bouddha et leur impact sur la souffrance psychologique, il chercha à comprendre et transmettre ces vecteurs de bien-être à ses disciples.

C’est ainsi qu’il parvient en 1922 à créer une nouvelle pratique issue de ses années d’apprentissage, qu’il souhaita accessible à tous, laïque, agnostique et surtout efficace contre les maux du quotidien.

Quatre ans seulement après avoir posé les fondements du reiki, le maître meurt subitement. Un enseignement inachevé, de nombreux disciples, vous voyez là où je veux en venir ?

Et oui, la porte était ouverte à qui voulait prendre la place.

Chujiro Hayashi, un des élèves d’Usui, décide de s’emparer des théories délivrées par le maître pour les accommoder de façon dite New Age. À partir de là, un mouvement se crée, laissant une place importante à l’ésotérisme au cœur des pratiques.

Les descendants de cette lignée seraient pourvus de pouvoirs spéciaux, comme l’hawaïenne Hawayo Takata, qui devint maître reiki en 1938 sans avoir connu le fondateur.

Elle aurait été dotée notamment d’une capacité à parler aux fantômes, ou encore à réparer des membres disloqués en quelques jours.

Face à une telle déviance dans les pratiques, la Fédération Française de Reiki Traditionnel (FFRT) a mis en place des référentiels très précis afin de recenser les enseignements correspondants à la pratique originelle, celle d’Usui.

Le maître étant décédé sans laisser beaucoup d’écrit, difficile d’établir avec certitude la part de vérité, et celle rajoutée par la suite par les différents maîtres qui lui ont succédé, chacun ayant voulu imprégner le reiki de son essence personnelle.

La FFRT se base néanmoins sur des valeurs similaires à celles souhaitées par Mikao Usui : laïcité, accessibilité par la mise à jour régulière des pratiques, occidentalisation du procédé, et analyse croisée avec les connaissances scientifiques actuelles.

Son cahier des charges est donc le plus valable et le plus sécurisant pour la pratique du reiki.

Pourquoi aurais-je besoin du reiki ?

Soyons clair, le reiki n’est pas une médecine.

Si vous êtes malade, vous devez voir un docteur spécialisé pour vos troubles, qu’ils soient physiques, somatiques ou psychologiques.

Pourtant le reiki contribue à sa façon à améliorer l’état général d’une personne. On parle de “santé positive”.

Ce terme englobe différents aspects tels que le sentiment de bonheur, l’estime de soi, la capacité d’adaptation aux événements, le confort physique ou de façon générale, l’équilibre psychique et physique.

Voici les principales raisons qui peuvent vous amener à consulter un reikiologue.

  • Mettre en place un bien-être naturel et durable dans sa vie quotidienne

 

  • Alléger des tensions et douleurs physiques temporaires dues au stress ou à la fatigue

 

  • Traverser une situation de vie difficile, épuisante

 

  • Accompagner les soins traditionnels d’une maladie pour améliorer le confort du corps et de l’esprit

 

  • Donner un sens à sa vie en découvrant l’ampleur de sa propre personne

 

  • Appréhender les processus naturels de guérison propre à chacun

Il s’agit donc à la fois d’une sorte de thérapie centrée sur les problèmes présents, et d’un chemin de développement personnel, voire spirituel, vers la réalisation de soi.

Chacun peut y trouver ses propres bénéfices dans son parcours de vie.

Choisir un professionnel

Je le répète à tout va, la confiance est primordiale entre le patient et le praticien, quelle que soit la discipline exercée.

C’est même un gage de réussite, ou d’échec.

Depuis 2008, la FFRT (Fédération Française de Reiki Traditionnel) a mis en place un référentiel d’enseignement commun à l’intention des praticiens. Sous le nom déposé Reikibunseki®, ces derniers garantissent ainsi l’homogénéité de leurs pratiques.

Sans connaître le milieu, j’en conviens, il semble difficile de discerner à première vue le professionnel qualifié du charlatan.

Si votre praticien se déclare Reikiologue®, c’est qu’il a normalement suivi la charte de formation de la FFRT et à cet effet, respecte le cahier des charges mis en place.

En retour la certification qui lui est accordée atteste de son expérience et de son professionnalisme.

Les valeurs portées par la fédération englobent quatre pôles :

  • Intégrité

 

  • Éthique

 

  • Respect des droits de l’homme

 

  • Respect de la pratique originelle délivrée par Mikao Usui

En choisissant un rekiologue certifié, vous serez ainsi protégé des pratiques déviantes nombreuses en la matière.

Car, comme l’explique très bien cette vidéo mise en ligne par la fédération, une discipline se doit de présenter les mêmes pratiques si elle veut s’identifier au même nom.

Retrouvez ici la liste des praticiens qualifiés exerçant dans toute la France.

Je vous recommande d’en parler autour de vous : il est plus que probable qu’une de vos amies ou un de vos cousins ait déjà eu une expérience avec un praticien de reiki.

Auquel cas, il pourra vous recommander, ou au contraire vous prémunir contre certains professionnels.

Rien de tel que le bon vieux bouche à oreille pour repérer les bonnes adresses !

Déroulement d’une séance de reiki

Reiki-chakra

La personne consultant s’allonge, vêtue, sur une table. Elle ferme les yeux et s’efforce de rester ainsi dans un état calme, sans rien faire de particulier.

Le praticien se place au-dessus d’elle, plongé dans un état de méditation spécifique qu’il associe peu à peu à des impositions des mains, sur divers endroits du corps. Il peut s’agir de la tête, du ventre, des jambes, selon l’histoire et la demande du consultant.

La personne allongée entre également dans un état méditatif, de relaxation profonde, qui va permettre de dénouer les tensions existant aux endroits repérés par le praticien.

Le reiki se base sur le principe de l’existence de capacités propres à l’organisme pour se soigner et améliorer son bien-être.

Certains consultants évoquent une chaleur diffuse lors de l’imposition des mains, d’autres des picotements ou des vibrations, parfois même des visions.

Bien sûr, le résultat obtenu dépend de la coopération de la personne. Plus l’esprit est ouvert et favorable à la pratique, plus les tensions seront éliminées facilement.

La séance dure généralement de 45 minutes à 1 heure, à renouveler jusqu’à amélioration des symptômes. Si vous accrochez au principe, rien ne vous empêche d’y retourner une fois par an pour un petit bilan.

Malheureusement à l’heure actuelle, le reiki ne figure pas parmi les prestations remboursées par les mutuelles, alors que la Suisse et l’Allemagne l’ont d’ores et déjà adopté.

L’hôpital de la Timone à Marseille, bien après les Etats-Unis mais précurseur en France, a introduit le reiki en tant que thérapie complémentaire. 2

Pour les patients autant que pour les équipes, le reiki permet de soulager certaines douleurs et d’apaiser le mental agité par le stress et les conditions de travail.

J’attends avec impatience de le voir proposé dans les maternités comme accompagnement à la naissance.

À lire: Le guide des 7 chakras

Le reiki présente-t-il des contre-indications ?

Bien que le reiki soit identifié comme un pratique douce, il peut tout de même être dangereux dans certains cas.

Je vous déconseille fortement de consulter un reikiologue si :

  • Vous souffrez de fragilité émotionnelle forte

 

  • Vous êtes dépressif(ve), en phase aiguë

 

  • Vous présentez des troubles psychotiques, schizophréniques, bipolaires non stabilisés

 

  • Vous souffrez de dissociation de la personnalité

 

  • Le praticien ne dispose pas d’une formation suffisante

 

  • Vous êtes réticent à son approche

 

  • Vous ne supportez pas le contact corporel comme les massages, ou cela vous met mal à l’aise

Les dangers des dérives sectaires

La tendance actuelle, plus que jamais, est aux pratiques de bien-être.

Tai chi, sophrologie, yoga, acupuncture, ostéopathie et homéopathie ont le vent en poupe.

Or si les apports de chaque discipline sont indéniables, il ne faut pas tomber dans le piège de la secte.

Si je vous disais que manger des épinards tous les jours comblerait toutes vos carences, me croiriez-vous ? Les épinards sont délicieux et forts de nombreuses qualités, néanmoins ils n’apportent que certains des besoins vitaux de l’organisme.

De la même façon, le reiki apporte à ses adeptes de bénéfices incontestables, mais ne saurait remplacer la médication ou la psychothérapie quand elle est nécessaire.

Ne vous laissez pas berner par les fausses promesses de publicités qui vantent les mérites du reiki comme une méthode révolutionnaire, miraculeuse, venant à bout des plus grands maux de la terre.

Ce sont souvent ces publicités là qui vous incitent à acheter des produits magiques, des livres qui changeront votre vie, à payer pour des formations onéreuses ou des séances à prix d’or, au résultat peu prometteur.

Gardez les pieds sur terre lors de votre première séance et sachez toujours refuser une pratique qui vous met mal à l’aise. L’idéal est de tester gratuitement le reiki lors d’un festival, d’une conférence ou d’une séance offerte par un praticien.

Vous saurez ainsi si la pratique vous convient et si la confiance envers le praticien est bel et bien présente.

N’oubliez pas : le reiki doit, avant tout, offrir du bien-être.

À lire: Les bienfaits de la lithothérapie

Ce que le reiki n’est pas

Reiki-bienfaits

  • Le reiki ne peut pas soigner une maladie physique à lui seul

 

  • Le praticien ne peut pas établir un diagnostic car il n’est pas médecin

 

  • Le reiki ne se pratique pas à distance mais par imposition des mains

 

  • De même, il ne peut pas servir à des personnes absentes

 

  • Le reiki ne nécessite pas d’initiation spécifique, il est accessible à tous

 

  • Il n’utilise pas le principe d’énergie universelle dans sa version originale, car ce concept est apparu seulement en 1942

Concernant le dernier point, nul ne vous empêche d’aller voir un praticien de la vague “New Age” si le courant passe bien.

L’important après tout, c’est que vous vous sentiez bien entre ses mains et profitiez de réels bénéfices à l’issue de la séance, peu importe la technique utilisée.

Conclusion

Voilà, vous pourrez à présent briller aux prochaines réunions de familles sur le sujet du reiki !

L’essor encore balbutiant de cette pratique ne saurait à mon avis rester discret très longtemps.

Doux, non invasif, efficace pour une grande variété de troubles, le reiki devrait systématiquement être proposé, non comme une alternative à la médecine, mais comme un soutien dans les rétablissements, qu’ils soient rapides ou difficiles.

Pour vous faire votre propre idée, rien de mieux que de tester par vous-même.

Ce qui convient à certains ne convient pas à d’autres, et c’est bien pour moi l’avantage réel de proposer aux patients une gamme la plus complète possible de soins, si tant est que le reiki puisse être considéré comme tel.

Vous avez déjà testé le reiki, vous pratiquez la discipline en tant que professionnel ? Laissez moi vos impressions en commentaire !

Sources

http://www.ffrt.fr/ Fédération Française de Reiki

http://www.le-reiki.org/ Site de la FFRT alertant sur les dérives

http://www.reiki.fr/ Site d’une professionnelle du Reiki

http://www.lesclefsducorps.com/Unite_Reiki_benevole.html Sur l’utilisation du reiki en milieu hospitalier

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!