Santé

Arthrose : 11 remèdes naturels pour vous soulager avec efficacité

Arthrose : 11 remèdes naturels pour vous soulager avec efficacité
Votez pour cet article

Genou, hanche, doigts…. vos articulations vous rendent la vie impossible ? Vous souffrez certainement d’arthrose. Et, je vous rassure, vous n’êtes pas un cas isolé.

Vous faites en effet partie des 10 millions de français, pour qui le moindre petit mouvement peut parfois devenir un parcours du combattant.

Côté traitement médicamenteux, entre analgésique et anti-inflammatoires, pas encore de miracle en vue et, qui plus est, quand on connait le prix à payer (notre estomac lui le connait très bien !), ça devient vite décourageant !

Alors, êtes-vous contraint de subir à vie cette maladie sans réagir ? Bien sûr que non ! Dans cet article, je vous dévoile 11 secrets pour vous rendre la vie plus souple. Vous verrez, il y en a pour tous les goûts, du plus connu au plus inattendu !

Naturopathie : les remèdes naturels par définition

C’est connu et reconnu, les plantes sont une excellente alternative à la médecine traditionnelle pour soigner tous nos petits maux du quotidien. Aucune raison donc que l’arthrose y fasse exception.

Quelles sont les plantes qui peuvent vous aider à vous libérer de vos douleurs articulaires ?

La griffe du diable (ou harpagophyton)

Ouh là, un peu effrayant ce nom-là ! pas de panique, elle tire son appellation simplement de la forme de son fruit qui, en son centre, ressemble avec un peu d’imagination, à des griffes.

La plante en elle-même ne veut que du bien à vos articulations, c’est promis. En effet, elle possède un fort pouvoir anti-inflammatoire et antalgique.

Vous pouvez la consommer en tisane (il faut aimer le goût particulier…) ou en gélules.

Côté contre-indications : Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, si vous souffrez d’ulcère à l’estomac ou au duodénum, de pathologie cardio-vasculaires, ce remède n’est pas fait pour vous.

arthrose-traitement-naturel

La reine des près (Filipendula ulmaria)

Nettement plus avenant comme nom, n’est-ce pas ! Comme son acolyte vu plus haut, cette plante d’origine européenne est également reconnue pour ses excellentes vertus antalgiques et anti-inflammatoires.

D’ailleurs, le saviez-vous ? Il s’agit de l’ancêtre de l’aspirine… tout s’explique !

A consommer en tisane en veillant à ne pas la faire bouillir (sinon adieu les principes actifs).

Côté contre-indications : si vous êtes enceinte ou vous allaitez, en cas d’allergie à l’aspirine ou si vous êtes sous traitement anti-coagulant, passez votre chemin et choisissez un autre remède.

À lire: Soigner le nerf sciatique

Le cassis

On ne va pas s’intéresser ici au fruit mais bien aux feuilles de cassis qui ont su démontrer leur efficacité par la même action antalgique et anti-inflammatoire que ses 2 collègues. Son petit bonus ?

Son action durétique, très utile pour le bon fonctionnement de nos reins.

En plus, très peu de contre-indications pour cette plante (hormis grossesse et allaitement, mais c’est le cas pour toutes les plantes).

Dans tous les cas, avant d’envisager de la phytothérapie, je vous conseille vivement de demander conseil à un professionnel de santé. Il vous dira tout sur les précautions d’emploi et vous pourrez ainsi profiter des bienfaits des plantes en toute sérénité !

Les compléments alimentaires pour pallier au manque de votre organisme : la chondroïtine et la glucosamine

Ce sont 2 glucoses naturellement présents dans notre organisme qui ont tendance à diminuer avec l’âge. Or ils jouent un rôle clé pour la santé de nos cartilages.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez facilement retrouver ces 2 molécules sous forme de compléments alimentaires. En les associant chaque jour, vous augmentez nettement vos chances d’amélioration.

Dans sa vidéo « les remèdes naturels contre l’arthrose », Odile Chabrillac, naturopathe, évoque le chiffre de 80% d’amélioration chez les arthrosiques. Plutôt encourageant, non ? (1)

Quelle dose prendre ?

Pour un résultat efficace, associez quotidiennement, en 2 ou 3 prises pendant les repas, 1 200 mg de chondroïtine et 1 500 mg de Glucosamine.

Par contre, comme pour toutes les méthodes douces, la patience est de rigueur. Il faut s’y tenir pendant au moins 2 ou 3 mois pour voir apparaître les premiers signes d’amélioration. Montrez-vous tenace, votre corps vous remerciera en temps voulu.

Et physiquement, comment peut-on naturellement atténuer les symptômes de l’arthrose ?

Les massages

Oui, bien entendu, dans la mesure où l’arthrose est liée à une gêne fonctionnelle, une manipulation peut vous aider à vous soulager. Mais attention, il y a l’art et la manière.

Un massage aux huiles essentielles est efficace si il est bien préparé. En voici la recette : mélangez 50 ml d’huile d’olive, 20g d’ail haché, 3 gouttes de chaque huile essentielle suivante : genévrier, lavande, sauge, romarin, thym.

Voilà, c’est prêt, il ne vous reste plus qu’à vous faire chouchouter.

A défaut d’huile essentielle, sachez que l’huile de ricin a également le don de réduire les symptômes douloureux de l’arthrose. Pourquoi pas !

Les bains chauds

Je ne vais rien vous apprendre, en cas de douleur articulaire ou musculaire, la chaleur est un excellent apaisant. L’effet est bien entendu valable pour l’arthrose.

Alors, pourquoi s’en priver ! Le petit plus qui va faire la différence : ajoutez à votre bain une préparation à base d’aiguille de pin (100g), de feuilles de romarin (100g) et de 80g de fleurs de thym sauvage que vous aurez laissée au préalable infuser 20 mn (2).

Et place à la relaxation…

La réflexologie plantaire

Le saviez-vous ? Vos pieds ne vous sont pas simplement utiles pour vous déplacer, chaque recoin de votre anatomie y est représenté, soit au-dessus, soit en dessous.

La réflexologie consiste à identifier la région plantaire qui correspond à la partie de votre corps qui vous chagrine et à effectuer des points de pression et des massages adaptés pour vous soulager.

En quelques séances, la capacité d’auto-guérison de votre corps est stimulée pour vous remettre naturellement et tout en douceur sur pied !

Le sport

Et oui, c’est le moment de lever le doute sur une idée fausse concernant l’arthrose : un des premiers réflexes à adopter pour lutter contre cette maladie n’est pas de se reposer mais bien au contraire de bouger !

En effet, l’activité physique est indispensable pour préserver la mobilité des articulations.

Mais alors, peut-on tout pratiquer ? Pas exactement. En fonction de la localisation de l’arthrose et du niveau de l’inflammation, des sports sont à privilégier, d’autres à éviter.

Avant de vous lancer, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé sur l’activité la mieux adaptée à votre situation.

En attendant, voici tout de même quelques pratiques sportives que vous pouvez d’ores et déjà adopter en toute sérénité : natation, marche à pied, vélo (sur une surface plane)… Allez-y, c’est permis !

Arthrose : La solution se trouve aussi dans votre assiette

legumes-verts-maigrir

On vient de le voir, pour lutter contre l’arthrose, il faut bouger plus !

Et comme cela va souvent de pair, il est aussi important de manger mieux, ou tout au moins, d’adapter votre alimentation pour donner toutes les chances à votre corps de mieux supporter la maladie.

Privilégiez des aliments riches en minéraux (légumes verts), en oméga 3 (huile de colza, huile de noix, poissons gras…), en vitamine D (champignons, germe de blé…).

En panne d’inspiration pour un menu anti-arthrose de qualité ? je vous propose un focus sur 3 ingrédients courants aux vertus parfois insoupçonnées.

L’ortie

Un peu de piquant dans votre assiette ne peut pas vous faire du mal. Bien au contraire, il favorise l’élimination des toxines par les reins et prévient ainsi la dégradation des cartilages articulaires..

A consommer en tisane ou en soupe, c’est à vous de choisir ! Bon à savoir : pour conserver les principes actifs, ne faites pas bouillir les feuilles, ajoutez-les à votre préparation dans un deuxième temps.

Le curcuma

Cette épice, aux propriétés inflammatoires reconnues, est un excellent remède anti-arthrose. En plus de raviver le goût et les couleurs de vos menus, il agit comme un puissant anti-oxydant et permet de réduire les douleurs inflammatoires dues à l’arthrose.

La curcumine  est en plus aussi reconnu pour améliorer la digestion. Alors, il n’y a plus aucune raison de s’en priver, osez épicé !

Le brocoli

Nous l’avons déjà évoqué, tous les légumes verts sont bons à inviter à votre table au quotidien pour leur richesse en minéraux. Alors pourquoi privilégier le jus de brocoli ? (par exemple)

La réponse nous est donnée par un groupe de chercheurs britannique de l’université Erast Anglia. C’est sa teneur en sulforaphane qui en ferait un anti-arthrosique efficace.

En effet, une étude menée en 2013 sur des souris a révélé le pouvoir de cette molécule sur la préservation des cartilages (3). Alors, au risque de faire grimacer les plus petits, n’hésitez plus à faire du brocoli votre légume favori !

Vous l’avez donc compris, si l’arthrose reste une maladie encore aujourd’hui incurable, rien ne vous oblige à la vivre comme une fatalité.

Bien au contraire, que ce soit grâce aux bienfaits des plantes et des compléments, par des exercices physiques ou encore en adoptant de bonnes pratiques alimentaires, de nombreuses opportunités vous sont offertes pour vous soulager naturellement.

Et pour finir en beauté, associez tous ces remèdes à un sommeil de qualité et à des moments de détente et de relaxation privilégiés. Vous aurez tout gagné et vos articulations vous diront mille fois merci !

À propos

L'équipe de Bonheur et Santé

L'équipe de Bonheur et Santé a une mission: partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé au naturelle et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Leave a Comment

Suivez-nous!