Remèdes naturels

Les 8 solutions naturelles pour soigner les glaires dans la gorge

Somniferes naturels-huiles essentielles
Écrit par Nathalie Marty
Les 8 solutions naturelles pour soigner les glaires dans la gorge
5 (100%) 9 votes

Les glaires sont ces liquides jaunâtres, verdâtres ou transparents qui sortent après la toux. Sa formation dans le nez et la gorge n’augure pas un bon signe pour votre état de santé.

Votre organisme fait de son mieux pour les évacuer. Cependant, une quantité excessive de glaires réduit ses capacités.

Découvrez avec nous Les 8 meilleures solutions pour soigner les glaires dans la gorge

Diagnostiquez l’origine des glaires

Les caractéristiques des glaires

L’aspect, la couleur et la consistance des glaires peuvent vous révéler de nombreuses maladies. Il faut préciser que la glaire est formée à partir du mucus et de microparticules.

Ce mucus sécrété par l’épithélium et les glandes séro-muqueuses est le protecteur du poumon contre les poussières et les attaques des virus, des bactéries ou des allergènes.

Ces agents pathogènes sont piégés par les anticorps, les enzymes et les protéines du mucus puis expectorés.

Des glaires jaunâtres ou verdâtres accusent une inflammation des voies respiratoires telle que le rhume et la bronchite ou encore une maladie infectieuse comme la grippe. Ces couleurs de flegme peuvent également révéler des réactions allergiques de l’organisme.

Des glaires grises ou marron signalent l’intrusion de fumée ou d’air pollué dans les voies respiratoires. L’asthme est caractérisé par des glaires roses. Une personne est en bonne santé lorsque son mucus est clair et transparent (1).

Les conditions physiques

Une femme en période de grossesse peut présenter une congestion nasale en raison de l’augmentation du taux d’œstrogène qui favorise la production de mucus. Le nez bouché chez les femmes enceintes signale également des allergies respiratoires.

Les glaires viennent-elles du reflux gastro-œsophagien ?

Le reflux gastro-œsophagien se manifeste par le déplacement de l’acide gastrique vers le haut. Les voies respiratoires puis la gorge réagissent à l’irritation de cet acide en accumulant plus de mucus.

Ce liquide est susceptible de gonfler et resserrer les canaux de respiration, ce qui provoque des maux de gorge, une toux chronique ou une sensation d’avoir des chats dans la gorge.

Le reflux acide entraîne également un écoulement nasal voire une sinusite ou une inflammation des sinus.  Cette remontée d’acide gastrique se produit quand le tube digestif est lent et les appareils respiratoires sont en défaut.

Les solutions concrètes contre les glaires

Buvez de l’eau

Quand les glaires s’accumulent et deviennent épaisses, la première réflexion est de boire de l’eau pour les ramollir.

Vous pouvez prendre 8 verres par jour pour humidifier les voies respiratoires et soulager d’éventuelles congestions.

Ingurgitez un thé de citron au miel. L’acide citrique rompt la liaison entre les molécules du mucus et le désagrège alors que le miel adoucit la gorge.

Une soupe bien chaude favorise également la dissolution du mucus (2).

huile-essentielle-contre la glaire

huile-essentielle-contre la glaire

 

Inhalation de vapeur

La méthode de grand-mère de bouillir de l’eau et d’y ajouter du gros sel puis de faire inhaler la vapeur aide à humidifier la gorge.

Vous pouvez remplacer le sel par des plantes médicinales expectorantes telles que l’eucalyptus, la menthe, la sauge ou le thym.

Utilisation d’huiles essentielles

Les huiles essentielles sont un puissant antimicrobien capable de limiter la production excessive de mucus. Les rhumes et la grippe sont soulagés en utilisant l’huile essentielle de thym.

Les essences de basilic, de menthe poivrée ou de romarin peuvent débloquer les voies nasales.  L’huile essentielle d’eucalyptus possède trois actions : antiseptique, antiviral et adoucisseur en cas de congestion.

L’usage d’huile essentielle est facile. Vous mettez quelques gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir afin de le respirer. L’expérience est à répéter 4 à 6 fois par jour pour un nez bouché.

Vous pouvez également procéder à l’inhalation en ajoutant 3 à 4 gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau chaude. La vapeur d’huile essentielle est à inhaler 15 minutes maximum.

Consommez les remèdes biologiques

Le gingembre au miel

Le gingembre fortifie la réponse immunitaire et soulage l’inflammation de l’organisme. Ce décongestionnant naturel est efficace pour guérir les maladies de la gorge et des voies respiratoires. Son rôle va jusqu’à la détoxification du corps. ( à prendre aussi: gingembre et citron)

Pour préparer ce remède, prenez 25 g de gingembre râpé puis les mélanger dans 100 g de miel. Après 24 h ou 48 h de repos, votre gorge sera dégager . La prise de cette formule se fera plusieurs fois par jour.

L’infusion de gingembre est également efficace pour vous débarrasser de ces sécrétions désagréables. N’oubliez pas d’ajouter du miel ou du citron pour renforcer son effet.

À lire: les 21 bienfaits du miel

Le curcuma

Grâce à sa nature antiseptique, le curcuma réduit les mucosités en chassant les bactéries responsables de l’excès de mucus.

La préparation consiste à mélanger une cuillère à soupe de curcuma dans 1/4 L d’eau. Ajoutez une cuillère à soupe de miel à la solution pour obtenir une boisson antimycosique.

Les carottes

Le sirop de carottes est très prisé pour leur vertu à calmer la toux et à éliminer les glaires du poumon. Le bêta-carotène dans ce légume optimise la réponse immunitaire contre les virus et bactéries nuisibles à l’organisme. (optez pour un jus de carotte)

La carotte comporte des agents anti-inflammatoires favorisant la désobstruction des voies respiratoires.

La recette est un mélange de 400 g de carottes avec 4 à 5 cuillères de miel.

Le miel agit dans cette formule tel un antioxydant et un antibiotique naturel. Pour préparer le sirop, faites cuire dans de l’eau les carottes puis filtrez l’eau de cuisson dans un récipient.

Faites votre purée de carottes puis mélangez la après refroidissement avec l’eau de cuisson et du miel. Le dosage est à raison de 4 à 5 cuillères par jour.

L’ail et l’oignon

La consommation d’ail permet d’évacuer le mucus qui gêne les voies respiratoires. Ce condiment est un antiseptique pulmonaire et possède des caractéristiques expectorantes.

Son ingurgitation est recommandée en cas de bronchite. Respirez les gousses d’ail à travers un mouchoir plusieurs fois par jour pour vous soigner du rhume.

L’oignon est reconnu pour ses propriétés désinfectantes, anti-inflammatoires et expectorantes biologiques.(essayez le jus d’oignons)

Pour vous débarrasser des glaires bouchant le nez, vous pouvez déclencher leur évacuation en mangeant quelques tranches de ce végétal.  

La camomille

Les réactions inflammatoires sont à l’origine de l’excès de mucus. Vous pouvez limiter ce processus par la consommation de camomille.

Cette plante odorante riche en apigénines et en flavonoïdes contribue au soulagement des muqueuses enflammées.

La camomille possède également une action anticatarrhale favorable à la dissolution du mucus.

Versez de l’eau bouillante sur une cuillère de fleurs séchées de camomille puis ; laissez infuser pendant une dizaine de minutes.

Après filtration, mélangez la solution obtenue avec du miel et prenez-en 2 à 4 tasses par jour.

La racine de réglisse

La racine de réglisse brise la consistance des glaires et soulage la congestion au niveau des voies respiratoires.

Elle est un bouclier contre les attaques virales à l’origine de la production excessive de mucus. La laryngite, la trachéite et la bronchite peuvent être traitées avec cette plante.

Infusez 2 à 5 g de poudre de racines séchées de réglisse dans 150 ml d’eau. La solution est à prendre 3 fois par jour après chaque repas (12 g/jour maximum).

Les graines de fenugrec

La présence de mucilages dans les graines de fenugrec lubrifie et apaise les muqueuses irritées. Prenez ces graminées pour vous soigner des inflammations respiratoires telles que la bronchite.

Elle peut être réduite en poudre et consommée à raison de 1g à 4 g par jour. En Inde, la graine de Fenugrec est consommée quotidiennement jusqu’à atteindre une dose de 10g/jour.  

Les smoothies

Vous adorez les smoothies? Ca tombe bien. Ces boissons ont un effet anti glaire. Nous vous donnez une recette de smoothie dans la partie recette, un peu plus en bas.

Gargarisez la gorge

Pour faire décoller les glaires entre le nez et l’œsophage, le gargarisme peut vous dépanner. Il vous faut de l’eau chaude et du sel. Il vous appartient de préparer un mélange d’eau tiède de 250 mL et d’une cuillère à café de sel.

Mettez l’eau saline dans la bouche puis basculer la tête vers l’arrière sans l’ingurgiter puis irriguer votre arrière-gorge en gargarisant. N’oubliez pas de cracher l’eau gargarisée et de refaire l’expérience avec de l’eau claire.

Nettoyez le nez

Le rinçage du nez avec une solution saline (1 L d’eau tiède + 1 cuillère à thé) est une intervention qui consiste à diluer les glaires et à réduire la pression provoquée par les infections des sinus.  

Quand le mucus est en excès, l’activité des poumons est réduite, ce qui conduit à la prolifération de bactéries et à l’accumulation des impuretés dans les voies respiratoires.

Adoptez les meilleurs gestes anti-glaires

Respect des 3 règles d’hygiène contre les glaires

  • Quand vous dormez, mettez votre tête en position surélevée pour créer une condition favorable à la circulation d’air au niveau des poumons.
  •  Nettoyez votre nez pour vous prévenir contre le déplacement des glaires vers la gorge.
  • Prenez de longues douches aussi bien le matin que le soir

Abstenez-vous des aliments générateurs de glaire

Les produits laitiers sont à proscrire pour éviter l’épaississement des glaires. En effet, leur consommation enveloppe le tractus digestif et respiratoire (6).

La viscosité du mucus risque de s’élever lors de la consommation de soja et ses dérivés. Ce phénomène est dû à leur haute teneur en protéines.

Les produits gras (viande rouge, viandes transformées) tout comme les aliments fermentés favorisent la production de mucus.

Les fruits secs sont des aliments susceptibles de produire plus de mucus dans les voies respiratoires. La production excessive de mucus est due au gluten présent dans la majorité des céréales (blé, seigle, orge…).  

La consommation de bananes, de fraises, de papaye et d’avocats est susceptible d’augmenter la quantité de mucosité. Les épinards, les pommes de terre, le chou et les aubergines produisent également ce même effet.

À lire: Quels sont les meilleurs antibiotiques naturels ?

Évitez les environnements chargés de fumée ou pollués

La fumée irrite les muqueuses du nez et de la gorge. Ce qui entraîne la production excessive de glaire. La poussière et l’air pollué sont piégés par le mucus et s’accumulent dans les voies respiratoires.

Dans les deux cas, la consistance des glaires devient plus importante et il devient plus difficile de l’expulser de l’organisme.   

Évitez le tabagisme et l’alcoolisme

Le tabac entraîne l’infection de l’épithélium pulmonaire et l’hypersécrétion bronchique alors que l’alcool favorise l’inflammation de la voie respiratoire.  Ces méfaits encouragent chacun à réduire voire à arrêter leur consommation quotidienne.

Évitez les climatiseurs

Les climatiseurs sont susceptibles de proliférer et de diffuser des bactéries appelées « légionelle ». Elles sont reconnues pour ses mauvais impacts sur la voie respiratoire.

Malgré le diagnostic effectué sur ces aérateurs, il faut se méfier quand ces appareils se trouvent dans un circuit fermé sans renouvellement d’air frais.

Infusion de gingembre-glaire dans la gorge

Infusion de gingembre-glaire dans la gorge

Recettes anti-glaire

Tisane de réglisse

Ingrédients

Vous aurez besoin de :

  • 4 grammes de bâton de réglisse
  • 3 cuilleres a soupe de miel
  • 150 ml d’eau minérale
  • 1 doigt de gingembre
  • 1 morceau de curcumine

Préparation

  • Faites bouillir l’eau,
  • Faites infuser les bâtons de réglisse 15-20 minutes,
  • Lavez , nettoyez le gingembre et le curcuma. Râpez les et ajoutez les à la tisane,
  • Faites infuser votre curcuma et votre gingembre,
  • Ajoutez votre miel après l’infusion des différents éléments,
  • Lorsque l’infusion est faite, filtrez le mélange.

Valeur nutritionnelle de votre tisane

La réglisse est très souvent utilisée pour traiter les problèmes liés à l’œsophage. Dans les médecines traditionnelles comme modernes, elle est très sollicitée pour ses multiples nutriments.

La réglisse est composée  entre autres de coumarines, de phytosterines, de flavonoides, des hormones stéroïdes.

Elle contient diverses vitamines et minéraux. La réglisse est une plante très importante dans le traitement des affections de la gorge.

Vous ne devez pas consommer plus de 12 g de réglisse par jour. Par ailleurs votre traitement en réglisse ne peut excéder 3-4 semaines .

Le gingembre est connu pour ses propriétés adoucissantes et anti inflammatoires au niveau de l’œsophage. Une bonne tisane contre les maux de gorge contient en général du citron ou du gingembre.

Le miel aide à adoucir vos cordes vocales et à traiter les infections liées à la gorge.

Le miel combiné à l’eau chaude est encore plus efficace car cela permet de démultiplier ses effets au niveau de votre œsophage.

Soupe thaïlandaise au gingembre

Ingrédients

Vous aurez besoin de :

  • 3 tasses de lait de coco
  • ½ kilo de poitrine de poulet
  • 1 morceau de gingembre environ 2 doigts
  • 2-3 tasses d’eau
  • Le jus d’1 citron
  • ½ tasse d’onions verts

Préparation

Dans une casserole allant au feu, versez-y votre lait de coco ainsi que l’eau. Faites bouillir à feu moyen.

Ajoutez les morceaux de poulet préalablement nettoyés et découpés en lamelles. Laissez mijoter jusqu’à  ce que le poulet cuisse bien.

Réduisez à un feu doux et ajoutez-y votre gingembre et votre citron.

Parsemez votre soupe d’oignons verts et de persil si possible.

Valeur nutritionnelle

Cette bonne soupe chaude vous aidera à réduire le mucus. Elle est également conseillee en hiver contre les fièvres et les petites maladies bénignes.

Ingrédients

Vous aurez besoin de :

  • 1 tasse de radis (à congeler la veille)
  • 1 tasse de morceaux de betterave
  • 1 concombre
  • 1 branche de céleri
  • 1 citron
  • 3 larges tomates (à congeler la veille)
  • 2 doigts de gingembre

Préparation

Lavez, nettoyez et épépinez au besoin vos ingrédients. Recueillez le jus du citron et réservez le pour la fin.

Mettez vos différents ingrédients dans le blender.

Lorsque c’est prêt, ajoutez-y votre jus de citron et mélangez.

Valeur nutritionnelle

Les différents fruits et légumes dans ce smoothie contiennent beaucoup d’eau et de fibres. Or l’eau stimule la fluidité du mucus et son évacuation hors de votre organisme.

En plus de l’eau et des fibres que ce smoothie contient, vous bénéficiez également de plusieurs éléments actifs tels que la lycopène dans la tomate.

Ce smoothie regorge aussi de multiples antioxydants, de vitamines, de minéraux.

Conclusion

Grâce à notre article, vous savez désormais comment les glaires deviennent de plus en plus fréquentes et comment réduire leur apparition. Évitez de consommer les aliments qui les favorisent.

Par ailleurs adoptez une hygiène de vie pour éviter trop d’agressions externes de votre système immunitaire.

Si vous avez apprécié cet article, n’oubliez pas d’aimer notre partage et de le partager.

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m’appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d’être heureux.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!