Dépression

Soigner la dépression avec l’homéopathie

depression-homeopathie
Écrit par Nicolas Buisson
Soigner la dépression avec l’homéopathie
3.9 (77.78%) 9 votes

La dépression, voilà une « pathologie » fréquente dans notre société moderne. Homme ou femme, citadin ou campagnard, elle ne fait aucune exception.

Découvrez la solution en 3 étapes pour sortir de la dépression

Généralement, la dépression est synonyme de négatif, nous voyons tout en noir. Ainsi, quand une personne est dépressive, tout va mal : tristesse, fatigue, nervosité ou échec.
Comme il ne s’agit pas de trouble physique (ou alors indirectement), la dépression est souvent difficile à soigner et heureusement qu’il existe actuellement différents traitements disponibles. Si vous êtes adepte des méthodes douces mais efficaces, l’homéopathie s’offre à vous. Dans ce domaine, les traitements diffèrent selon l’état du patient.


Principe de l’homéopathie

C’est le Dr Samuel Hahnemann qui a développé l’homéopathie au XIXe siècle. Le soin homéopathique est basé sur deux grandes idées.
D’une part, il y a la similitude qui s’explique par le système de la vaccination antivariolique via des miasmes varioliques établis sur le traitement des semblables aux semblables.
D’autre part, il y a l’infinitésimal qui consiste à l’utilisation d’une très faible dose pour ne pas tomber dans les risques des effets secondaires.

homeopathie-depression

Ceci dit que l’homéopathie se penche beaucoup plus sur les malades mais ne traite pas seulement les maladies. Son principe diffère de l’allopathie, généralement appelée médecine scientifique, qui soigne les symptômes autrement.

Dans ce cas, le médecin homéopathe entame une consultation détaillée de son patient afin de savoir la phase de sa dépression, son état psychologique. Puis, il préparera un remède adéquat à l’état du patient.


Quelques traitements homéopathiques de la dépression

La dépression peut se manifester par plusieurs états dépressifs qui se différencient d’une personne à une autre. C’est pour cela que chaque situation nécessite son propre traitement.

  • Pour les femmes qui se trouvent dans un état dépressif (la dépression post partum) après un accouchement, le traitement par le Sepia 9 CH est nécessaire.
  • Pour une dépression suite à des problèmes professionnels, le Lycopodium 9 CH est recommandé. L’utilisation du Kalium Phosphoricum 9 CH est de son côté nécessaire en cas de surmenage intellectuel.
  • Quant à la dépression suite aux difficultés de couple, ou dépression amoureuse,  Natrum muriaticum 9 CH est le meilleur remède conseillé.
  • Il y a également certaines personnes assombries par la disparition d’un proche qui doivent prendre de l’ignatia 9 CH.

Dans des cas extrêmes, la dépression peut amener à l’idée de suicide car les personnes souffrantes sont dégoutées de la vie. Le remède homéopathique indiqué pour cet état grave est l’aurum metallicum. Mais surtout consultez votre médecin rapidement.

homeopathie-depression2

Bref, l’homéopathie reste une très bonne alternative pour lutter efficacement contre la dépression sans avoir recours aux antidépressifs connus pour leurs effets secondaires.
Si vous cherchez un moyen de vaincre la dépression de manière naturelle, le millerpertuis est excellent. Vous pouvez aussi le combiner avec l’homéopathie.

À propos de l'auteur

Nicolas Buisson

Commentaires

  • Je souffre de dépression sévère, ne supportant pas l’allopathie, je me tourne vers l’homéopathie, je suis intéressée par aurum metallicum, comment me soigner avec ce médicament? Combien de fois par jour dois je le prendre ? Et à combien de Ch ?
    Merci pour vos conseils.

    Stéphanie

  • Samuel Hahneman étant décédé en 1843 à l’âge avancé de 88 ans (alors que l’espérance de vie moyenne pour un homme de cette époque était de 41 ans) et son épouse, elle même également homéopathe à 78 ans démontrent de facon fulgurante l’efficacité incroyable des traitements homéopathiques. Ceci dit, on ne peut et ne DOIT pas donner de recettes toutes faites, car elles ne vont pas fonctionner dans 80% des cas. Il s’agit toujours d’un traitement de fond de la personne. Il existe plus d’une trentaine de possibilités de traitements contre CHACUNE des formes de dépressions que vous citez plus haut et vous en nommez une. C’est hélas ce genre de conseils beaucoup trop généraux qui amènent les gens à penser que l’homéopathie est inefficace.
    Le choix du medicament est guidé par les symptômes, certes, ( peut-être ce que vous apelez situation), mais en prenant aussi en considération la constitution de la personne toute entière. Ce qui fonctionne pour vous ne guérira pas forcément votre voisin et celui-ci en déduira que l’homéopathie, c’est du pipeau. C’est très dommage et desespérant quand on voit les milliard investis dans des médicaments chimiques totalement inefficaces, voire carrément nocifs (les statines, le médiator, le voltarène et des centaines d’autres). L’homéopathie n’ayant pas d’effets secondaires dangereux, on peut tester sans danger avant de trouver le bon remède, si on n’a pas tout de suite le bon. Et il existe!

Laisser un commentaire

Suivez-nous!