Santé

Comment soigner une colite: 8 solutions naturelles et efficaces

Stomach-Ache-colite
Comment soigner une colite: 8 solutions naturelles et efficaces
Votez pour cet article

La colite, ça vous parle ? Diarrhée, douleurs abdominales, fièvre et fatigue : faites attention à ces symptômes. En effet, si vous constatez ces derniers, il est possible que vous soyez atteint d’une colite.

La colite vient de l’inflammation du côlon. Côlon ? C’est le gros intestin. Plusieurs parties le forment : le cæcum, le côlon ascendant à droite, le côlon descendant à gauche, le côlon transverse, le côlon sigmoïde et le rectum.

Cet organisme sert à éliminer les déchets. Il absorbe l’eau. Avec le gros intestin qui fonctionne à merveille, l’équilibre hydrique est assuré.

Lorsque l’on parle de colite, il s’agit, entre autres, de problème du système digestif. (1) En cas de tuméfaction du côlon, des solutions efficaces sont indispensables si vous ne voulez pas être cloué au lit en vous apitoyant sur votre sort.

Suivez les conseils ci-dessus et gardez la colite très loin de vous !

1— Du jus de racine de radis noir

radis-noir-colite

Pour soigner la colite, le radis noir peut être votre allié. Cette plante médicinale améliore la digestion. Les racines du radis permettent une amélioration de la sécrétion de biles. Le radis noir traite les troubles de digestion.

Inscrit dans la liste des plantes curatives, le radis noir a des effets sur les contractions du côlon. Il dispose aussi de capacités de drainage.

Prenez les racines de radis noir. Préparez du jus avec ces racines. Avant de boire votre verre d’eau, ajoutez une cuillerée du jus de radis dedans.

En consommant 3 verres d’eau préparés comme tels chaque jour, je vous assure que la colite ne vous suivra plus. Le radis préparé en huile essentielle permet également de combattre l’inflammation du gros intestin.

L’huile contenant de la raphanine combat les bactéries.

Ballonnements, constipation et problèmes de digestion ne seront plus vos problèmes grâce au radis noir. Vous pouvez dire adieu à vos coliques et migraines causées par les difficultés de digestion. (2)

2— Traiter la colite par l’aromathérapie

Une tisane de sauge, ça vous tente ? Votre appareil digestif vous sera reconnaissant pour cette préparation. La sauge soulage les ballonnements. Elle permet de diminuer la fièvre en cas de colite.

Calmer les brûlures d’estomac est aussi possible avec cette plante. Les flavonoïdes renfermés dans les feuilles évitent les contractions digestives.

Vous pouvez utiliser les feuilles de la sauge pour soigner votre colite. Ne perdez pas non plus les sommités en fleur. Cette partie sert à préparer une tisane en sauge efficace. Durant la grossesse, oubliez la sauge et optez pour d’autres solutions.

Si vous vous trouvez dans une période de traitements par chimiothérapie, assurez-vous que vos médicaments soient efficaces avec la sauge.

En alternative, le romarin a également les capacités de traiter les infections de l’intestin. Son usage ne se limite pas dans la cuisine, pour rendre vous plats délicieux. Cette plante améliore la digestion.

Antitoxique, elle empêche les fermentations dans l’organisme. La colite peut aussi être combattue, grâce à l’huile essentielle de thym. Prenez une cuillerée par jour de cette solution anti-inflammatoire. Le thym est un excellent désinfectant de l’intestin.

3— Le chardon argenté

Vous connaissez cette plante à feuilles épineuses ? Le chardon argenté ou chardon Marie dispose, entre autres, de vertus digestives. La plante aide l’intestin à exercer ses tâches. Le chardon argenté contient de la sylimarine.

Les substances toxiques ont donc du mal à atteindre le foie. Les vertus anti-inflammatoires du chardon Marie préviennent les inflammations éventuelles du côlon.

Ce type de plante pousse dans les endroits secs et ensoleillés. Il peut alors être trouvé dans des lieux incultes. Cueillez les fruits du chardon argenté. Il est plus efficace d’utiliser ces fruits séchés.

Si le chardon Marie soigne la colite, il peut entraîner des nausées avec des troubles digestifs. La plante n’est pas bénéfique pour les femmes enceintes et en période d’allaitement.

4— La passiflore

passiflore-colite

Il s’agit des fleurs de la passion. La phytothérapie se sert de la passiflore pour ses vertus sédatives. La plante est utilisée pour calmer les inflammations du côlon. Elle pousse les usagers à s’endormir.

Poussant sauvagement dans des régions tropicales, la passiflore dispose des fruits que l’on consomme pour soigner la colite. Vous pouvez également utiliser les graines pour vos remèdes.

Les pétales et les étamines sont bénéfiques pour se remettre d’une colite.

Bon nombre de plantes médicinales ne peuvent pas être prises par les femmes enceintes. La passiflore en fait partie. Cela est dû aux alcaloïdes que l’on trouve dans la matière.

Comment préparer la solution ? C’est assez simple. Faites bouillir de l’eau que vous allez verser dans une tasse. Ajoutez 2 g de fleurs de passiflore. Il est aussi possible de vous servir des feuilles.

L’infusion dure une dizaine de minutes. Trois tasses de cette solution par jour calment votre colite. Ajoutez une tasse la nuit. (2)

5— Des préparations liquides pour soigner la colite

La diarrhée constitue le principal symptôme de cette maladie. Pendant 3 jours, il faut donc éviter les repas solides. Faites place aux divers jus, thé et tisane.

L’eau de riz vous permet de vous remettre d’une colite. Prenez un bol de riz, que vous renverserez dans 6 verres d’eau bouillis toujours sur le feu. Lorsque les graines deviennent molles, vous devez filtrer l’eau de riz.

Attendez que le liquide se refroidisse ou devienne tiède. Buvez cette solution pour arrêter votre diarrhée et calmer l’inflammation.

Le thé à la camomille dispose de propriétés anti-inflammatoires. Il calme les inflammations au niveau de la colite. Comment préparer cette solution ? Commencez par bouillir une dizaine ou moins de tiges de camomille dans l’eau.

Servez le thé froid. Vous pouvez ajouter du miel afin de rendre la solution plus douce. La stévia ou le sucre pourrait remplacer le miel.

L’eau de chou combat la colite. Nettoyez les feuilles de chou (quantité selon vos choix). Versez-les dans une casserole remplie d’eau bouillante. Laissez le tout mijoter pendant une dizaine de minutes.

Enlevez les feuilles puis buvez la préparation sans penser à son goût.

6— Doux, le maître-mot de votre régime en cas de colite

the-gingembre-miel

Lorsque les diarrhées vous font encore souffrir, limitez-vous à des solutions liquides : thé, tisane, eau de chou et de riz. Une fois les symptômes moins visibles, un peu de plats solides est le bienvenu. Toutefois, allez-y tout doucement.

Du riz léger avec de la viande maigre sera convenable avec votre état de convalescence. Prenez du yaourt et du fromage, mais toujours maigre. Tous ces aliments doivent être pris en quantité très limitée.

Cela permet d’observer comment votre côlon réagit. Une compote de pommes est à la fois énergique et légère. Elle s’obtient en faisant bouillir la pomme. Vous avez la possibilité de changer les ingrédients par des carottes ou d’autres fruits et légumes.

7— Des aliments à bannir

Il est vrai qu’il n’y a rien de mieux que de savourer les sucreries diverses après une période où vous n’avez pas été capable d’avaler une seule cuillerée en raison de votre santé.

Or, il faut vous rendre compte que l’intestin enflammé n’est pas encore en mesure d’éliminer les déchets. Les sucreries donneront du grand travail à vos intestins.

Quels sont donc les aliments à éviter pour empêcher trop de sucres d’entrer dans notre organisme ? Les bonbons, le chocolat et le gâteau : vous devez les oublier pour un moment. (3)

Le pain blanc n’est pas non plus les aliments de consommation à adopter. Repas trop assaisonnés causera plus d’inflammation, au lieu de la diminuer. Laissez vos amis profiter du café, de l’alcool ainsi que des boissons gazeuses.

N’en touchez point. Arrêtez les ragoûts, les crudités et les fritures pour ne pas faire souffrir vos intestins.

Certains types de colite ne sont pas contractés par les aliments avalés. Ils sont parfois dus au stress. Le côlon irritable et les crises de nerfs peuvent rendre l’inflammation plus dure.

Dans ce cas, se relaxer un peu contribue à la guérison des problèmes de colite. Le yoga ainsi que la méditation vous accordent du bien-être.

8— Consulter un médecin

Sans vouloir vous inquiéter, j’affirme que la colite figure parmi les troubles sérieux. Cette maladie devient fatale lorsqu’elle n’est pas prise en charge par un professionnel.

Durant votre entretien avec le médecin, pensez à lui décrire parfaitement ce qui vous arrive.

Les traitements suivis à part doivent être connus par votre médecin. Dites-lui les autres médicaments que vous prenez actuellement. À l’hôpital, vous aurez l’occasion d’analyser les causes des infections.

Les analyses permettent de connaître précisément ce qui vous arrive.

Lorsque la colite est causée par une infection, elle peut être virale, parasitaire ou bactérienne. Savoir les causes exactes de votre maladie facilite les traitements à effectuer. Le médecin vous prescrit alors des solutions personnalisées.

Comme la plupart des autres maladies, la colite peut être soignée si les traitements arrivent à temps. Des multitudes de plantes naturelles sont utilisables. Le radis noir, le chardon argenté et la passiflore sont à votre disposition.

L’aromathérapie s’avère également être efficace. Le régime doux avec des solutions liquides vous aide à vous débarrasser des inflammations des gros intestins. Évitez les repas trop épicés et les sucreries.

Le plus important, c’est de consulter un médecin qui vous auscultera. Il est capable de déterminer les véritables raisons de vos problèmes intestinaux.

À propos

L'équipe de Bonheur et Santé

L'équipe de Bonheur et Santé a une mission: partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé au naturelle et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Leave a Comment

Suivez-nous!