Méditation

Comment Méditer : guide d’initiation à la pleine conscience

comment-mediter
Écrit par Nathalie Marty

La méditation est l’une des pratiques les plus précieuses  pour toute personne qui s’intéresse au développement personnel et au développement spirituel. Comme beaucoup de choses, la méditation est très facile à apprendre, mais difficile à maîtriser.

Je suis la première personne à admettre que je ne suis pas un grand méditant. J’ai arrêté et recommencé la pratique de la méditation plus de fois que je ne peux compter. Je suis loin d’être une experte. La méditation est quelque chose sur lequel je travaille activement, et que j’espère améliorer.

Dans ce post, vous en apprendrez davantage sur les nombreux avantages de la méditation,vous verrez les  objections communes la concernant, apprendrez quelques techniques de méditation, et comment l’intégrer dans votre vie.

Gardez à l’esprit que le monde de la méditation offre une magnifique variété, et que cette discussion est d’elle-même limitée.

Les Avantages de la Méditation

Les avantages physiques et mentaux que la méditation peut procurer ne sont rien de moins étonnants, surtout si l’on considère combien la méditation est un exercice vraiment simple.

Plusieurs de ces avantages découlent de l’attention, ou la prise de conscience d’instant en instant, de ce que la méditation peut instiller en nous. La méditation consciente est quelque chose auquel nous avons accès à tout moment, et certains effets de la méditation peuvent se faire ressentir très rapidement.

Seulement dix minutes de méditation consciente suffisent à changer la perception qu’ont les gens du temps, par exemple.

bienfaits-meditation
  

Des effets très rapides

la plupart des gens imaginent qu’ils ne seront pas en mesure de ressentir les bienfaits de la méditation tant qu’ils ne seront pas devenus des experts ; et que seuls les moines bouddhistes qui s’isolent du monde et méditent toute la journée, tous les jours, peuvent atteindre les superpuissances que procure la méditation.

Bien qu’il soit certainement vrai que plus vous vous investissez dans la méditation, plus vous en retirez d’avantages en retour, ceux-ci ne sont pas seulement réservés aux personnes profondément dévouées.

Selon une expérience, méditer 20 minutes par jour pendant cinq jours serait suffisant pour réduire le stress, même en comparaison d’un groupe de relaxation musculaire.

Et des changements structurels importants du cerveau ont été démontrés chez des méditants après seulement 30 minutes de méditation par jour pendant 8 semaines. Il est très facile d’aller loin.

Amélioration de  l’attention et la concentration

La méditation améliore l’attention et réduit la distraction. Les méditants arrivent à se désengager de pensées distrayantes – des pensées qui deviennent moins « collantes ».

Et cela tend à rendre les gens plus heureux. Dans le même ordre d’idées, la méditation réduit la «rigidité cognitive», ce qui signifie que la résolution créative de problèmes pourrait être facilitée.

La pleine conscience qu’engendre la méditation améliore la fonction exécutive et permet la régulation émotionnelle supérieure. Elle réduit la tendance à ruminer des pensées négatives, et contribue à freiner les comportements automatiques ou impulsifs.

Elle améliore également l’estime de soi, au moins sur le court terme. Pour résumer, la méditation pleinement consciente améliore la capacité cognitive en général, à peu près dans tous les domaines (bien qu’il serait génial de disposer de plus de recherches confirmant et détaillant ces résultats).

meditation
  

Diminution de la dépression et l’anxiété

Sur la base de ce qui précède, il n’est donc pas surprenant que la méditation consciente soit utile dans le traitement des troubles de l’anxiété et de la dépression.

Et ce ne sont pas les recherches le démontrant qui manquent. Si vous aimez découvrir l’aspect plus ringard de la science, je suggère de vous immerger dans l’examen fascinant des documents à partir de 2011 portant sur la méditation consciente et la santé psychologique.

Voici quelque chose probablement lié aux effets anxiolytiques de la méditation : il se trouve que la pleine conscience aide également à traiter les troubles de la sexualité, ce qui signifie que cela peut constituer une pratique précieuse pour les millions de personnes qui auraient besoin de faire un travail dans ce domaine.

« Les problèmes mentaux se nourrissent de l’attention que vous leur donnez. Plus vous inquiétez eux, plus ils deviennent forts. Si vous les ignorez, ils perdent leur pouvoir et finalement disparaîssent. »- Annamalai Swami

Des changements physiques positifs

Il existe également des avantages physiques à la méditation. La méditation améliore notamment la fonction immunitaire, de sorte que ceux qui méditent tombent moins souvent malades.

La méditation peut aussi ralentir, empêcher et même inverser le processus de la dégénération cérébrale liée à l’âge. Étant donné l’immense tribut que la démence a sur les personnes âgées et leurs familles, je pense que cela offre à chacun une bonne raison de méditer.

Il a été prouvé que la méditation transcendantale améliorait les mesures de santé cardiovasculaire et diminuait l’incidence des maladies cardio-vasculaires et la mortalité de toute cause.

Tant le yoga et la méditation ont des avantages considérables pour la santé, y compris l’amélioration de la cognition, de la respiration, la réduction du risque cardiovasculaire, la diminution de l’indice de masse corporelle, et l’abaissement de la pression artérielle et du risque de diabète.

Le yoga a également renforcé les défenses immunitaires et amélioré les troubles articulaires (contrairement à la méditation transcendantale). Le yoga réduit l’inflammation liée au stress et améliore l’état de santé général de nombreuses façons.

Des meilleures habitudes alimentaires

La méditation consciente conduit également à adopter des habitudes alimentaires plus saines et à contrôler son poids – de toute évidence, un autre domaine dans lequel de nombreuses personnes mènent un combat.

En général, la méditation consciente induit des mesures et des résultats positifs sur la santé dans une variété de domaines. Pour ceux que cela intéresse, je vous suggère de lire cet article pour plus de détails.

meditation-calme
  

Une amélioration des relations humaines

Dernier point, et pas le moindre, Carson et al. ont démontré qu’une intervention consciente améliore les relations et la satisfaction en découlant. Plus précisément, «l’intervention a été efficace en impactant favorablement des relations de couples, au niveau de la satisfaction, de l’autonomie, du rapprochement, de la proximité, de l’acceptation de l’autre, et des relations de détresse ; en ayant un effet sur l’optimisme, la spiritualité, la relaxation et la détresse psychologique des individus ; et en maintenant ces avantages durant 3 mois ».

De toute évidence, la méditation a beaucoup à offrir. Je suis sûr qu’on découvrira plus d’avantages au cours des années à venir, mais il devrait y avoir un gros travail pour convaincre la plupart des gens que la méditation est quelque chose d’intéressant à intégrer dans leur vie. 

Et si la méditation ne servait à rien ..

Vous allez peut-être trouver bizarre cette affirmation après avoir vu tous les bienfaits de la méditation. Mais la finalité de la méditation n’est en fin de compte pas de nous permettre de nous sentir mieux ou d’apaiser nos angoisses ou de nous relaxer. Il y a d’autres méthodes pour ça.

Paradoxale non ?

La méditation est peut-être la seule activité ou vous vous engagez et vous ne devrez rien rechercher. Rien attendre, rien espérer. Et vous allez voir,  ce n’est pas évident.

Par conséquent il n’existe pas de médiation ratée ou réussie. Il existe simplement ce qui est ou moment ou cela se passe rien de plus rien de moins.

Voilà tout le paradoxe : les bienfaits sont réels et aujourd’hui de nombreuses études scientifiques viennent renforcer ce que certains courants spirituels annonçaient il y a 2000 ou  3000 ans.  Mais en même temps, la médiation n’a pas pour objectif direct de vous apporter tous ces bienfaits.

À méditer donc 🙂

Les objections à la méditation

La méditation est juste du baratin New Age/ La méditation va à l’encontre de ma religion.

Tout d’abord, la méditation ne doit pas être une chose religieuse. Alors que la méditation est souvent associée à des traditions religieuses orientales comme le bouddhisme ou le taoïsme, elle comporte également une composante de toutes les religions occidentales, et est tout aussi facilement une quête séculaire. Vous ne trahissez pas votre religion en méditant, ni ne vous livrez à quelque chose de religieux si vous êtes athée.

Et il n’y a pas non plus que les hippies New Age qui font de la méditation. C’était peut-être vrai il y a quelques décennies, mais la méditation est devenue monnaie courante depuis. Elle est incroyablement populaire parmi de nombreux segments de la population, y compris les champions sportifs ainsi que d’autres personnalités publiques. De plus, elle a été très étudiée, il existe donc une justification scientifique solide pour méditer.

« Ceci est universel. Vous vous asseyez et observez votre respiration. Vous ne pouvez pas dire que cela est un souffle hindou ou un souffle chrétien ou un souffle musulman »-. Charles Johnson

La méditation prend trop de temps, et je n’ai simplement pas de temps à y consacrer.

Comme vous pouvez probablement le deviner, les gens qui pensent de cette façon sont probablement les personnes qui tireraient le plus grand bénéfice d’un peu de méditation consciente. Néanmoins, il existe une préoccupation légitime : qui a le temps de s’asseoir pendant vingt minutes à ne rien faire ?

«La nature ne se presse pas, pourtant tout est accompli. » – Lao Tzu

La méditation ne nécessite pas de prendre du temps. Même seulement cinq minutes par jour peuvent avoir un impact significatif. De nombreuses études ont montré que cela ne prend pas beaucoup de temps au regard des  bénéfices récoltés grâce à la méditation. Par exemple,

« Dans une étude de 2011 de l’Université du Wisconsin, les non-méditants ont été formés à la méditation attentive consciente sur une période de cinq semaines et testés sur les modèles d’activité cérébrale en utilisant un EEG. Les méditants conscients qui pratiquaient en moyenne cinq à 16 minutes par jour ont vu d’importants changements positifs dans leurs modèles d’activité cérébrale – les modèles suggérant une plus forte orientation vers les émotions positives et les connexions avec les autres, par rapport aux personnes qui figuraient sur une liste d’attente pour suivre la formation « .

Et si la méditation vous rend plus productif, cela semble être un investissement en temps fructueux.

mindufulness
  

 Comment méditer et mettre en pratique

Enfin, nous arrivons à la meilleure partie ! Dans la section suivante, je vais discuter de certaines des nombreuses variétés de méditation, mais pour l’instant, je vais en rester à quelques bonnes pratiques que vous devriez commencer.

Tout comme l’exercice physique, la pratique de la méditation est meilleure lorsqu’elle comporte un «échauffement» et un «refroidissement».

Tout d’abord, vous aurez besoin de trouver un endroit tranquille et confortable, dépourvu de sources de distractions. Assurez-vous que vos enfants font du bruit dans une autre pièce, que votre téléphone est en mode silencieux, et que vous n’avez pas besoin de faire quelque chose pendant le créneau que vous réservez à la méditation.

Si vous attendez un appel important, choisissez un autre moment pour méditer. Beaucoup de gens croient que le matin est le meilleur moment pour la méditation – c’est plus calme, les gens sont moins susceptibles de vous déranger, et vous n’avez pas tant de temps que cela pour vous en dissuader ! Bien sûr, quel que soit le moment qui vous convient le mieux, il est très bien ; ceci est juste une suggestion.

« Si vous ne pouvez pas méditer dans une chaufferie, vous ne pouvez pas méditer. » – Alan Watts

Je voudrais aussi fortement déconseiller la méditation après un gros repas. Se sentir mal à l’aise sera très distrayant. À l’inverse, en méditant avec un estomac vide, si vous avez faim, il sera également plus difficile de se concentrer.

Astuces pour bien démarrer

  • Engagez-vous à pratiquer votre méditation pour le créneau complet que vous avez réservé (que ce soit cinq minutes, une heure, ou une autre durée), même si vous vous ennuyez ou que cela ne va pas bien. Vous terminerez votre méditation, même si vous trouvez que votre esprit vagabonde
  • Bien que cela ne soit pas indispensable, prendre quelques minutes pour vous étirer ou faire quelques poses de yoga vous aidera à vous détendre et à rendre la séance de méditation plus facile. Le stretching relâche vos muscles et vos tendons, ce qui permet de vous asseoir ou de vous coucher plus confortablement. J'ai trouvé que mes séances de méditation post-yoga étaient beaucoup plus productives
  • Les séances de méditation sont de meilleure qualité lorsque vous êtes de bonne humeur, alors prenez un moment pour être reconnaissant. Pensez à une ou deux choses qui démontrent combien votre vie est géniale.
  • Avant de commencer, prenez un moment pour vous rappeler pourquoi vous méditez en premier lieu. Cela pourrait être n’importe quoi ; personnellement, je suis terrifié par la maladie d'Alzheimer, de sorte que je pourrais penser à comment ma pratique de la méditation me permet de garder mon cerveau en bonne santé. Ce sur quoi vous vous concentrez est juste le petit rappel que vous faites quelque chose qui vaut la peine
  • Bien que cela ne soit pas indispensable, prendre quelques minutes pour vous étirer ou faire quelques poses de yoga vous aidera à vous détendre et à rendre la séance de méditation plus facile. Le stretching relâche vos muscles et vos tendons, ce qui permet de vous asseoir ou de vous coucher plus confortablement. J'ai trouvé que mes séances de méditation post-yoga étaient beaucoup plus productives
  • Enfin, affirmez vos intentions. Dites-vous quelque chose comme: «Je vais passer les prochaines X minutes à méditer. Il n'y a rien d'autre à faire ou à penser pour moi pendant ce temps

Trouvez la bonne posture

Il est temps de vous mettre en position. Il n’y a pas de position «correcte», mais la plupart des gens méditent tout en étant assis, soit sur une chaise, soit sur un coussin.

Beaucoup de gens méditent dans la position « lotus », avec leur pied gauche sur leur cuisse droite et vice versa, mais ce n’est pas indispensable. La chose la plus importante est que votre dos soit bien droit, dans une bonne posture.

Pas affalé !  Si vous somnolez lorsque vous méditez, essayez de le faire avec vos yeux ouverts pour permettre de laisser entrer plus de lumière.

Si vous avez des problèmes de dos ou tout simplement ne pouvez vous maintenir dans une bonne posture pour une raison quelconque, essayez des positions de méditation qui ménagent mieux votre dos.

posture-meditation
  

Trouver la bonne cambrure du dos est important

meditation_dos
  

Très belle posture

Concentrez-vous sur votre souffle

La méditation de base implique elle-même de se concentrer sur votre respiration. Respirez profondément, de préférence par le nez et expirez avec votre bouche.

Tâchez de faire durer vos expirations plus longtemps que vos inspirations. Il existe de nombreuses façons de travailler sur la respiration que vous pouvez faire – j’ai trouvé que celle que je viens d’essayer aujourd’hui était très satisfaisante, il s’agit de compter à plusieurs reprises jusqu’à dix respirations.

Comptez une inspiration, une expiration. Lorsque vous atteignez dix, recommencez. Inspirez : un, expirez : deux. Une fois que vous avez progressé, comptez chaque ensemble inspiration / expiration pour un.

Tout en vous concentrant sur votre respiration, des pensées viendront inévitablement tenter de vous distraire. Si vous perdez le fil tout en comptant, ne vous énervez pas – il suffit de recommencer à partir de un.

Vous ne « gagnez » rien en comptant le plus possible, il n’y a donc aucune raison d’être frustré !

Accepter vos pensées

Voici un point extrêmement important : la méditation n’a pas pour but  d’arrêter vos pensées, mais plutôt de les laisser aller.

Alors, quand arrive une pensée, cela ne signifie pas que vous avez échoué. Il suffit de prendre cette pensée, d’observer qu’elle est arrivée, de la laisser aller, et de revenir à votre comptage ou simplement votre respiration.

Vous n’arriverez jamais à calmer complètement votre esprit, et ce n’est pas non plus votre objectif.

Le but d’être conscient est  d’être en mesure d’observer vos pensées avec discernement.

buddhisme-meditation
  

« Ne vous trompez pas, pendant la méditation, la conscience est elle-même dénuée de jugement – c’est-à-dire que lorsque vous méditez, vous êtes tout simplement en train d’observer sans penser volontairement à rien et sans faire de jugements – ce qui ne veut pas dire que vous n’avez pas de pensées critiques en étant conscient.

« La conscience et l’activité mentale sont deux choses totalement distinctes. La conscience observe cette activité mentale sans porter de jugement, mais l’activité mentale elle-même germant de vous pendant la méditation vous englobe complètement, et cela comprend les pensées qui sont en rapport avec vos croyances et opinions ».

Tandis que vous méditez, vous développez l’attention non pas tant en étant en mesure de vous concentrer sur l’objet de votre attention (le souffle, dans le cas présent) plus longtemps, mais en remarquant ces moments où vous êtes distrait.

Lorsque vous vous trouvez distrait de votre souffle, cela signifie que vous étiez incapable de remarquer l’attraction de la première pensée qui a commencé un autre cheminement complet de pensées et vous a volé votre attention.

Donc, faites un jeu en essayant d’attraper cette première pensée qui essaie d’attirer votre attention loin de votre souffle. Il suffit de continuer à le faire jusqu’à ce que le temps imparti soit écoulé.

Terminer votre séance de méditation

Lorsque votre séance de méditation est terminée, vous devez faire deux choses pour «refroidir» et veiller à tirer le bénéfice maximum de l’expérience.

  • Tout comme vous l’avez fait avant la méditation, passez une minute ou deux à vous montrer reconnaissant. Préservez les bonnes vibrations !
  • Ayez une idée claire de ce que vous allez faire ensuite, que ce soit prendre une tasse de thé, lire le journal, vous brosser des dents, etc. Permettez à la clarté mentale de la méditation de vous accompagner lors de votre activité suivante, plutôt que d’abandonner rapidement et vous lancer frénétiquement dans le reste de votre journée.

Et c’est tout ! Vous avez terminé votre méditation formelle pour la journée ! Mais cela ne signifie pas que votre pratique de la pleine conscience est terminée – vous devez continuer à avoir des moments de clarté et de sensibilisation tout au long de la journée. Voici quelques suggestions pour pouvoir intégrer la pleine conscience dans votre quotidien :

Prolonger la pleine conscience dans le reste de la journée

  • Quoi que vous fassiez, prenez une pause de temps en temps et respirez profondément pendant quelques instants. Essayez de le faire plusieurs fois par jour, entre 20 secondes à une minute.
  • Jouez au « jeu de l’observation » Consacrez un moment pour prendre pleinement conscience de votre environnement. Observez tout autour de vous avec le plus grand nombre de sens que possible. Ceci est un bon moment pour apprécier la beauté du monde autour de vous.
  • Utilisez « les points de contact« . Choisissez quelque chose que vous faites régulièrement, plus d’une fois par jour, comme tourner une poignée de porte ou ouvrir votre ordinateur portable. Chaque fois que vous le faites ce jour-là, prenez conscience de ce que vous faites et des sensations physiques de votre main. Ceci est une façon de prendre conscience de quelque chose que vous prenez normalement pour acquis.
  • Laissez-vous complètement immerger dans la musique. Choisissez une chanson (même une que vous n’avez jamais entendue auparavant), mettez un casque, et d’essayer de syntoniser les subtilités des sons. Remarquez le jeu de chacun des instruments.
  • Pratiquez la conscience attentive tout en faisant des tâches, comme plier le linge ou laver la vaisselle. Normalement, ce sont des petites corvées, mais vous pouvez les transformer en pratique consciente en prêtant attention à toutes les sensations qui se produisent pendant que vous les effectuez.
  • Prenez des douches conscientes. Sentez chaque sensation lors de la douche – comment votre peau ressent-elle le contact de l’eau ? Quelle est la sensation créée par la température et la pression ? Remarquez comme les gouttes d’eau coulent sur votre corps.
  • Mon préféré : Faites un jeu « d’observation » de la prochaine pensée qui apparaît dans votre tête, quoi que ce soit. Habituellement, cela vous permet d’avoir la conscience et la clarté consciente pendant au moins quelques secondes avant qu’une pensée surgisse. Une fois cela fait, vous êtes prêt pour cela, vous la remarquez, et vous pouvez jouer à nouveau.

Les Nombreux Types de Méditation

Ce que je viens de décrire ci-dessus est juste un des nombreux types de méditation. Mais je vous encourage fortement à expérimenter d’autres types et à continuer de méditer selon les méthodes qui fonctionnent le mieux pour vous. Je vais aborder brièvement un certain nombre d’entre elles dans un moment, mais vous pouvez trouver beaucoup plus d’options ici.

Méditation sur le souffle

Dans la méditation de base décrite ci-dessus, l’objet de votre attention était votre souffle. Le souffle est un excellent choix pour deux raisons principales : il est toujours disponible pour vous, et c’est quelque chose qui arrive à la fois consciemment et inconsciemment.

Mais il est loin d’être le seul choix. Vous pouvez essayer de faire des méditations de pleine conscience similaires, mais en vous concentrant sur une image, un mot ou une phrase, ou même une bougie vacillante dans une pièce sombre.

meditation-pleine-conscience-1
  

Porter attention aux sensations

Une autre option géniale est l’alimentation consciente, qui consiste à être pleinement attentif à toutes les caractéristiques et les sensations que la nourriture peut susciter. L’exemple «classique» de l’alimentation consciente est la méditation du raisin, qui consiste à manger un seul grain de raisin et à vivre pleinement chacun de vos sens. Mais vous pouvez le faire avec n’importe quel aliment.

Balayage corporel

Personnellement, une de mes méthodes favorites est la méditation par balayage corporel, ce que je fais pendant quelques minutes après chaque séance de yoga.

Cette méditation consiste à concentrer votre attention sur chaque partie de votre corps, en remarquant comment elles se sentent et se détendent progressivement. Cela fait du bien, et vous aide à découvrir quelles parties de votre corps peuvent contenir une tension excessive.

Médiation avec mantra

La méditation Mantra est une autre option, que je n’ai toutefois jamais personnellement expérimentée. Elle consiste à répéter un mantra spécifique (par exemple, « om ») à plusieurs reprises dans votre esprit tout au long de votre séance de méditation.

Cela semble être une méthode assez facile à intégrer dans votre vie quotidienne, simplement en répétant mentalement votre mantra tout en continuant à faire quelque activité que ce soit. Voici plus d’informations sur la façon d’effectuer la méditation mantra.

Médiation de l’amour bienveillant

Une méthode alternative de méditation qui présente des avantages tout à fait différents de la pleine conscience est la méditation de l’amour bienveillant. Elle consiste à souhaiter le bonheur et le bien-être à tous, souvent en répétant silencieusement un certain mantra.

Ces méditations ont tendance à requérir d’abord la concentration sur soi-même, puis sur un ami proche, puis sur quelqu’un dont vous ne sentez pas particulièrement proche, puis d’une personne difficile, puis sur toutes les quatre de manière égale, et enfin sur tout l’univers.

Voici une méditation guidée qui peut vous faire traverser cela. Et en voici une autre qui est liée, il s’agit de la méditation sur la compassion.

Utiliser des méditations guidées

Toutes les méditations ci-dessus sont habituellement effectuées en position assise, mais la méditation en marchant est souvent plus facile à faire sur des plages de temps plus longues, car il est plus facile de maintenir une bonne posture.

Concentrez-vous sur les sensations physiques de la marche, par exemple les sensations dans les plantes de vos pieds pendant que vous marchez. Imaginez vos pieds embrasser la terre à chaque pas. Ceci est une bonne explication pour décrire la façon de méditer en marchant, et cet article détaille plusieurs formes différentes de méditations en marchant.

Enfin, je voudrais souligner, surtout pour les débutants, que les méditations guidées sont souvent plus faciles à suivre que de méditer à votre propre manière.  Essayez-en quelques-unes et voyez ce que vous aimez !

Comment pratiquer la méditation régulièrement

La chose probablement la plus difficile à propos de la méditation est de réellement la pratiquer de manière cohérente. J’ai essayé de nombreuses fois et ai échoué, mais je suis déterminé à réussir cette fois.

Dans cette section, je vais décrire une méthode permettant de faire de la méditation une habitude.

Le point de départ évident est de vous assurer que vous êtes aussi motivé que possible d’établir une pratique de méditation. À cette fin, cela aide de comprendre les avantages que la méditation peut apporter à votre vie. Je suppose qu’il y a des avantages incroyables qui ne peuvent effectivement qu’être découverts par le biais de la pratique régulière, mais la lecture à travers la première section de ce post est un bon début.

Vous aurez également besoin de connecter votre pratique de la méditation à vos valeurs les plus profondes. Bien sûr, cela nécessite une certaine réflexion sur ce que vos valeurs sont en premier lieu !

Cela peut amener à vous poser les questions suivantes:

  • À quoi pensez-vous la plupart du temps ?
  • À quoi consacrez-vous la majeure partie de votre argent?
  • Comment occupez-vous votre temps?
  • Dans quel domaine de votre vie êtes-vous le plus fiable et discipliné ?
  • Imaginez-vous dans 10 ans. En regardant en arrière, de quoi êtes-vous le plus fier?
meditation-pleine-conscience
  

Maintenant que vous êtes suffisamment motivé, il est temps de mettre ça en pratique. Cela nécessite d’avoir un état d’esprit sain dans l’objectif de prendre de nouvelles habitudes. Il existe deux mentalités différentes auxquelles je pense, et vous pourriez en trouver une plus efficace que l’autre, bien que la seconde soit généralement un pari plus sûr si vous le faites correctement.

  • L’état d’esprit «faire la bonne chose en ce moment ». Cela pourrait avoir tendance de faire de la méditation moins une habitude, mais pourrait également vous conduire à méditer plus en étant plus flexible. Au lieu de penser au changement d’habitude comme un long processus à long terme,concentrez-vous uniquement sur ce qu’est la bonne attitude à ce moment-là.
    Il peut sembler décourageant de penser à devoir méditer tous les jours. Et cela peut être suffisamment intimidant pour vous empêcher de vous y mettre. Mais vous savez que méditer est la bonne chose à faire, donc si vous avez le temps de le faire dès maintenant, commencez simplement à méditer dès à présent. Je décris cet état d’esprit plus en détail ici.
  • L’état d’esprit habitude, long terme. Plutôt que de penser à la méditation comme une option, traitez-la comme une partie donnée de la journée, comme la douche ou dormir.
    Cet état d’esprit implique plus de planification, et peut parfois s’effondrer si les conditions ne tiennent pas sur un jour donné.
    Mais menée de manière efficace, elle peut permettre de se décider à faire de la méditation un automatisme.
    Pour cela, vous devez planifier à l’avance à quelle heure vous allez méditer, combien de temps dureront vos séances, où elles se dérouleront, et le genre de méditation spécifique que vous allez faire.

Si vous décidez de choisir le second état d’esprit, je vous conseille de faire de la méditation une partie de votre routine matinale. Vous devez être cohérent, et les matins sont généralement le moment où vous aurez le  moins d’excuses à éviter.

Vous devriez aussi vous faciliter les choses par rapport à la longueur de votre session – essayez d’y consacrer un créneau plus court que le temps auquel vous pouvez vous y consacrer afin d’en faire une habitude. Même deux minutes par jour peuvent devenir une habitude, et peuvent ensuite être progressivement augmentées.

Faire de la médiation une habitude

Pour en faire une habitude, vous pouvez profiter de votre psychologie et rendre le chemin plus facile. Mettez en place des déclencheurs que vous associez à la méditation.

Lorsque vous voyez ou entendez ce déclencheur, vous savez qu’il est temps de méditer ; au fil du temps, vous pouvez vous conditionner de cette manière de sorte que vous n’avez plus besoin de décider activement de méditer, vous le faites, tout simplement. Mettez en place quelque chose dans votre environnement qui vous rappelle de méditer à l’heure prévue, comme

  • Une alarme de téléphone au moment de votre choix
  • Un Post-it de rappel placé dans des endroits stratégiques, comme votre miroir de salle de bain
  • Dédiez des vêtements spécifiques que vous portez tout en méditant, et que vous préparez la veille
    N’hésitez pas à faire preuve de créativité avec vos déclencheurs.

Et vous, avez-vous une expérience de méditation ? Comment la méditation vous a-t-elle aidé ? Avez-vous des conseils à partager ?

Comment Méditer : guide d’initiation à la pleine conscience
4.92 (98.38%) 37 votes

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Commentaires

  • Bonjour Nathalie,
    J’ai lu avec soin votre publication. Je vous remercie du soin que vous y avez consacré. Certaines pistes de réflexion proposées sont nouvelles pour moi. J’approfondirai donc la lecture de votre article ; à cette fin, j’ai posé un lien vers votre billet sur la page sur mon blog où je partage les sources internet que je souhaite explorer plus profondément. Alors à bientôt. Heureuse journée à vous.

    • Bonjour Franck,

      Merci beaucoup pour votre commentaire et votre petit mot. C’est vrai que l’article m’a pris un certain temps 🙂
      La méditation semble si simple en apparence et pourtant il peut-être difficile garder une pratique régulière.

      Et un grand merci pour l’ajout sur votre page!

      À bientôt,

Laisser un commentaire

Suivez-nous!