Candida albicans

Les 12 meilleurs antifongiques (naturels, efficaces et dans votre cuisine)

12-meilleurs-antifongiques
Écrit par Nathalie Marty

Il y a quelques semaines je me suis mis à la recherche d’un antifongique puissant et naturel.  Dans la lutte contre le candida et les mycoses ( pour n’importe quelle type de mycose ou candidose, un bon antifongique est essentiel). Et je me suis rendu compte que l’on possède presque tous au moins un antifongique naturel dans sa cuisine.

Évidemment, ici je ne parle pas des crèmes ou pommades antifongiques qui peuvent être utiles en application locale, mais qui ne peuvent pas servir à un traitement de fond sur le long terme.

Alors bonne nouvelle, pas la peine de vous ruiner. Il existe des alternatives naturelles extrêmement puissantes et efficaces ( attention d’ailleurs à bien suivre les recommandations: qui dit naturel ne dit pas forcément sans danger).

L’acide caprylique

acide caprylique

L’acide caprylique, un antifongique naturel.

L’acide caprylique médicalement appelé acide acanoique est un acide gras saturé utilisé dans le traitement des champignons et des infections à levure comme le candida albican.

Il est généralement contenu dans certains aliments tels que le coco, le lait maternel, le lait de vache, l’huile de palme. Le coco reste une source très riche en acide caprylique.

A la différence des antibiotiques ou des traitements chimiques qui vont tuer les bonnes et mauvaises bactéries, l’acide caprylique est un traitement naturel qui n’inhibe que les mauvaises bactéries (1).

C’est dans l’huile de coco que l’on retrouve l’acide caprylique. Ce dernier à un rôle important dans le renforcement de votre immunité. Il a d’ailleurs été démontré que les peuples qui consomment la noix de coco comme aliment principal, souffrent moins de candidose.

En effet, cet acide gras protègerait de la fermentation des champignons. Il se charge de réguler le développement des bactéries dans l’organisme, en diminuant la surabondance de levures.

Alors, c’est quoi l’intérêt de parler de cet acide parmi tant d’autres ?

L’organisme humain est exposé à toutes sortes d’attaques et d’infections virales, microbiennes, bactériennes and so on.

Si vous consommez donc l’acide caprylique, vous prévenez votre corps des infections de divers types en particulier les candida albicans au niveau de la flore intestinale.

Pour lutter particulièrement contre les candida albicans, ne cherchez pas loin, l’acide caprylique est l’un des meilleurs remèdes. Si vous êtes souvent constipée, ballonnée, ou avez le syndrome du côlon irritable, essayez l’acide caprylique (2).

Les bienfaits

Prevention des infections

Alors, c’est quoi l’intérêt de parler de cet acide parmi tant d’autres ?

L’organisme humain est exposé à toutes sortes d’attaques et d’infections virales, microbiennes, bactériennes and so on.

Si vous consommez donc l’acide caprylique, vous prévenez votre corps des infections de divers types en particulier les candida albicans au niveau de la flore intestinale.

Pour lutter particulièrement contre les candida albicans, ne cherchez pas loin, l’acide caprylique est l’un des meilleurs remèdes. Si vous êtes souvent constipée, ballonnée, ou avez le syndrome du côlon irritable, essayez l’acide caprylique (2).

Le candida albicans

Le candida albican est une infection fongique (causée par un champignon). Ils se développent grâce à l’humidité et peuvent affecter les plantes, les animaux et les humains.

Dans l’organisme humain, il se développent en général au niveau du transit gastro-intestinal, de la voie vaginale, anale et buccale.

Les études menées par l’Université de Connecticut aux Etats Unis ont pu démontré que l’acide caprylique est très efficace contre cette espèce de champignon. En effet cinq différents champignons ont été mis en rapport avec l’acide caprylique.

Il a été constaté que l’acide caprylique n’agissait pas sur les champignons avec une enveloppe.

Pour les champignons n’ayant pas d’enveloppe, l’acide caprylique a un effet moindre. Cependant l’acide caprylique agit efficacement contre les candida albicans, champignon à enveloppe.

D’où l’importance de consommer l’huile de coco ou l’acide caprylique en gélules, comprimés lorsque vous avez cette infection.

Protection du système immunitaire

L’acide caprylique protège le système immunitaire en ce que votre système immunitaire est fort lorsqu’il y’a moins de mauvaises bactéries et plus de bonnes bactéries.

Or cet acide en réduisant considérablement les mauvaises bactéries dans votre corps Sans nuire aux bonnes bactéries conduit au bien être en général et à un système immunitaire plus défensif.

Protection de plusieurs types d’infections

Des études publiées sur le site Américain de recherche montrent (3) l’action de l’acide caprylique dans les traitements contre les infections urinaires, les infections des voies respiratoires, les infections dentaires, les plaies qui tardent à guérir…

Les chercheurs ont pu faire le lien entre la guérison rapide du patient et l’utilisation à forte dose de l’acide caprylique dans les traitements. Au contraire de plusieurs autres antibiotiques, il est très efficace et sans effet secondaire (4).

Le fonctionnement sur l’organisme

Contrairement à ce que j’ai pu lire sur certains blogs, l’acide caprylique ne tue pas les candida albicans. Il dissout les membranes qui recouvrent les cellules de levure, cause des infections.

Il évite que les levures se développent ou se reproduisent. On considère donc par cette action que l’acide caprylique est un régulateur de la prolifération des levures.

Utilisation et recommandation

Il est recommandé de consommer 1000 mg d’acide caprylique par jour sur deux semaines. Il existe sous diverses formes dont les gélules. Je vous conseille plutôt de le prendre sous forme de comprimés.

En effet les médecins ont constaté que les gélules d’acide caprylique sont digérées plus facilement et rapidement par l’intestin grêle.

Or, le candida albican par exemple se développe dans le gros intestin et le côlon. Les gélules d’acide caprylique ne peuvent pas aller jusqu’au gros intestin pour inhiber l’action de ces levures.

Contrairement aux gélules, les comprimés d’acide caprylique ne sont pas digérés par l’intestin grêle. Ils descendent jusqu’au niveau du gros intestin pour contrer l’effet des levures et des champignons.

Utilisation

  • La prise des gélules naturelles de 1000 à 2000 mg est la suivante:
  • 3 x par jour (avant les repas) / pendant 3 à six mois
  • L’huile de coco devra être prise régulièrement
  • Le matin à jeun, avant les repas, le soir au couché (2 à 4 cuillères à soupe

Recommandations

Vous pouvez utiliser l’acide caprylique, qu’on trouve dans la noix de coco, sous la forme d’une capsule gastro-résistante ou sous forme liquide (huile de noix de coco). Cet antifongique naturel va être absorbé par la partie la plus touchée par la prolifération, le bas des intestins

Extrait de pépins de pamplemousse

  

 

Les bienfaits

L’histoire raconte que les recherches sur les bienfaits des extraits de pamplemousse sont parties de la curiosité du jeune chercheur Jacob Harish. Ce dernier a croqué par inadvertance un pépin de pamplemousse.

S’étant associé des années plus tard à d’autres chercheurs  engagés dans la recherche des bactéries, virus et infections. Plusieurs études ont été  menées à partir de là.

Antifongique, antibactérien et antimicrobien, antiviral

L’extrait de pépins de pamplemousse est un puissant antibactérien et antimicrobien. En effet il a été trouvé plus efficace que le javel dans la lutte anti microbienne (1).

Dans votre organisme, cet extrait combat les  virus, les microbes, les bactéries et tous types  de levures. Il est également utilisé de façon externe pour lutter contre les germes.

Utilisez le pour le traitement de vos cheveux et cuir chevelu, en cas de rhinite-sinusite, contre les lèvres gercées, l’herpès labial. Ou encore contre les infections des ongles…

Les pépins de pamplemousse sont un puissant germicide contre de nombreux virus, bactéries et champignons. Ses extraits sont le plus souvent utilisés, car ils n’ont d’effet que sur les bactéries nocives de notre organisme. Ils contribuent ainsi à préserver le taux normal du candida albicans dans la flore intestinale.

Ils ne sont pas toxiques, il suffira de respecter juste les doses prescrites. Ils ont un impact sur l’immunité, grâce à ses composés riches en biflavonoïdes et narginine

Les extraits de pépins de pamplemousse (EPP) sont en fait des extraits de nutriments des pépins, de la pulpe et de la chair de pamplemousse.

Contre les pieds d’athlète

Les extraits de pépins de pamplemousse sont utilisés dans le traitement du pied d’athlète. En effet plusieurs crèmes, lotions et produits servant à traiter les pieds d’athlète contiennent ce précieux extrait.

Et vous qu’attendez vous pour soigner naturellement vos pieds d’athlète?

Contre les grippes, l’angine

Consommez 1 à 2 capsules d’extraits de pépins de pamplemousse si vous avez l’angine, la toux, la grippe ou un refroidissement.

A défaut de prendre des capsules, diluez 15-20 gouttes d’extraits de pépins dans un jus

de fruits sweet. Il est assez amer l’extrait de pépins de pamplemousse.

Traitement acné

Essayez après avoir nettoyé votre visage. Utilisez des gouttes d’extraits de pépins (dilué) que vous massez en circulaire sur  votre visage. Insistez sur les parties atteintes par l’acné.

Nettoyez vos  aliments

Pour nettoyer en profondeur vos feuilles de laitues, choux, ou vos fruits et légumes en général, ajoute 10 à 15 gouttes d’extraits de pépins dans votre récipient contenant de l’eau. Mélangez et ajoutez les aliments à désinfecter quelques minutes avant de les retirer.

Contre la diarrhée

L’extrait de pamplemousse étant un anti fongique, il lutte efficacement contre les candidas albicans ainsi que toutes les infections liées au système digestif . Utilisez environ 50 gouttes par jour réparties en plusieurs prises .

Ceci vous permettra de combattre efficacement les diarrhées. Versez donc 10 à 15 gouttes dans un verre d’eau ou de jus nature. Prenez à nouveau après 4 heures d’intervalle.

Pour prévenir la prolifération des levures, prenez de temps à autre quelques gouttes d’extraits de pépins de pamplemousse.

Contre la sinusite

Dans un cuillère à soupe, mettez deux gouttes d’extraits de pépins. Y ajouter une pincée de sel. Utilisez un contre goutte pour le mettre dans vos narines

Désinfectant tout azimut

Vous pouvez utiliser l’extrait de pépins de pamplemousse pour nettoyez vos sols, vos tapis, les poils de vos animaux de compagnie, votre linge.

Les fermiers utilisent les extraits de pépins de pamplemousse  dans  l’alimentation du bétail. Ceci pour  prévenir les infections, les virus de façon générale et supporter le système immunitaire des animaux (2).

Le fonctionnement

Les extraits de pépins de pamplemousse contiennent des antioxydants et de l’acide ascorbique.  Il contient également la naringénine, un flavonoïde qui agit comme un antioxydant dans l’organisme.

A travers l’acide ascorbique  qu’il contient, l’extrait de pépins agit comme un germicide dans votre organisme. Il est un puissant antifongique, antiviral sans effets secondaire.Il agit en désorganisant la membrane des micro organismes .

Il est utilisé dans les hôpitaux et dans les inhalateurs pour contrôler, combattre la propagation des germes, des bactéries.

Utilisation

  • Pour la conservation des produits cosmétiques: 1 goutte pour 250 ml
  • Pour les infections des pieds (tout genre): versez 10 gouttes dans un coquetier d’huile
  • Acné, soins de visage: massez votre visage avec quelques gouttes. Vous pouvez diluer selon votre convenance
  • Psoriasis: diluez 10 gouttes dans de l’huile d’argan pour le massage des pieds
  • En interne: il agit contre les candida albicans, les dysfonctionnements intestinaux, les allergies, les états grippaux…

Recommandation

Les extraits de pépins de pamplemousse ou le jus de pamplemousse interagissent avec les médicaments statines en augmentant leur dose.

La myalgie, douleur musculaire chronique apparaît lorsque la dose de statine dans votre corps est élevée. Or les extraits de pépins de pamplemousse augmente l’effet  des statines dans le corps.

D’où l’intérêt de respecter les doses prescrites. Si vous prenez des médicaments, demandez conseil à votre médecin avant de consommer plus d’un demi verre de jus de pamplemousse ou de consommer des extraits de pépins de pamplemousse.

Pour l’utilisation en externe, diluez 3 gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse dans 1 cuillère à soupe.

Pour désinfectez les ustensiles, les surfaces, le linge , les aliments ou autres, versez 20 gouttes environ dans 100 cl d’eau.

Il peut également être utilisé chez l’enfant pour lutter contre les diarrhées, les plaies, les infections…

Utilisation

  • L’extrait de pépins de pamplemousse concentré se prend journalièrement, soit deux à trois goutes par jour
  • Si vous préférez la solution diluée, consommez 5 à 10 goutes diluée dans un verre d’eau. Elle va nettoyer le tube digestif du surplus de candida.

L’acide oléique

L’acide oléique est un acide gras monoinsaturé (AGM), également appelé oméga-9. Il est
présent dans certains aliments. L’huile d’olive par exemple est contenu principalement d’acide oléique.

Au-delà de ses propriétés antifongiques, l’acide oléique a plusieurs autres bienfaits pour votre organisme.

Les propriétés de l’acide oléique que l’on trouve dans l’huile d’olive

L’acide oléique stoppe le développement anormal du candida dans l’intestin. Et régule de ce fait le taux de candida albicans, dont à besoin notre organisme.

L’acide oléique permet aussi de renforcer notre système immunitaire, car il apporte aux globules blancs des éléments régénérant, en assurant par la même occasion, le développement cellulaire. L’huile d’olive a des vertus reconnue pour le bien être de l’intestin et de l’organisme en général.

Les bienfaits

Au-delà de ses propriétés antifongiques, l’acide oléique a plusieurs autres bienfaits pour votre organisme.

Maintenir un taux normal de cholestérol sanguin

Les autorités de santé Européennes se sont prononcées en 2012 sur l’efficacité des compléments alimentaires dans le traitement de certaines maladies.

Elles ont estimé que si les aliments à base d’acide oléique peuvent prétendre à stabiliser le taux de cholestérol sanguin. Il en va différemment pour les aliments contenant de l’huile d’olive.

En effet l’huile d’olive consommée étant certes riche en acide oléique ne concentre pas assez d’acide oléique pour agir significativement sur le taux de cholestérol sanguin.

Par ailleurs, l’acide oléique même si elle a des effets positifs sur le taux sanguin de cholestérol n’en n’a aucun sur le taux sanguin des triglycérides.

Contre la colite ulcéreuse

La colite ulcéreuse est une maladie inflammatoire qui touche la muqueuse du côlon. Les personnes consommant de l’acide oléique de façon régulière ont 89% de chance de ne pas développer une colite ulcéreuse.

L’acide arachidonique (AA), acide gras polyinsaturé-6 est un précurseur des colites ulcéreuses. On retrouve l’acide arachidonique (AA) dans les aliments tels la viande, le beurre…

Or l’acide oléique inhibe l’activité de l’acide arachidonique(AA). Cette étude a été menée au royaume Uni sur plus de 25 000 hommes et femmes âgées de 40 à 79 ans (1).

Contre le diabète de type 2

Dans une étude menée en 2009 à Naples en Italie sur 215 personnes, on a pu avancer que l’acide oléique permet de mieux synthétiser le glucose sanguin.

Les personnes soumises à l’acide oléique ont pu mieux contrôler leur taux de sucre sanguin comparer à celles qui n’en consommaient pas.

Contre les problèmes cardiaques

L’acide oléique permet de maintenir l’équilibre du métabolisme des lipides et de réduire le mauvais gras.

Pour une alimentation contenant 30-40% de lipides, il est important de consommer 15-20% d’acide oléique ou de AGM (Acide gras mono insaturés) afin de limiter les effets des acides gras saturés (AGS). L’acide oléique exerce donc un effet favorable sur le profil lipidique pour maintenir l’équilibre dans le sang.

Le fonctionnement sur l’organisme

L’acide oléique dans votre organisme permet l’assouplissement des parois artérielles.
Ce qui favorise une basse pression sanguine.

L’action de l’acide oléique vise également à apporter de l’énergie à votre organisme. Il a également un effet positif sur le cholestérol et les inflammations (2).

Utilisation

Il est recommandé de consommer quotidiennement 25 g d’acide gras Oméga 9 pour les femmes. Pour les hommes, la consommation quotidienne est de 35g.

Si vous consommez plutôt l’huile d’olive, consommez 6 cuillères à soupe d’huile d’olive réparties en 3 fois par jour.

Je vous conseille en cas de candidose buccale d’imprégner un coton avec de l’huile d’olive. Puis passez ce coton dans votre bouche. Bien insister au niveau des gencives, des parois.

Dans le cas des infections vaginales, utilisez le coton imbibé d’huile d’olive. Passez le au niveau de l’aine, des lèvres..

L’acide oléique aura une plus grande action puisqu’elle agit directement sur la zone concernée.

Rappelons que l’acide oléique ne joue pleinement son rôle que s’il est associé à d’autres
acides gras oméga 3 et 6 (3).

À savoir

Pour les personnes consommant des médicaments anticoagulants, il est préférable d’éviter l’acide oléique. En fait, il a un effet fluidifiant et pourrait donc inhiber l’action des médicaments anticoagulants.

Si vous avez également une chirurgie à faire, évitez de consommer l’acide oléique dans les jours qui précèdent ou suivent l’opération.

Utilisation

  • La posologie journalière de l’huile d’olives 2 cuillères a soupe d’huile d’olive, 3 x par jour, et chaque jour pendant 4 à 6 mois, donnera des résultats positifs

Recommandations

Prenez l’huile d’olive en en dehors des repas, et à froid. Car chauffée, elle perd l’efficacité de son acide oléique.

Le traitement à base d’huile d’olive se prend régulièrement. Un régime d’une année environ, et ceci de manière journalière, permettra de venir à bout  (en partie) de la candidose, et de rétablir l’équilibre du taux de candida albicans dans l’organisme.

Le pau d'arco

pau-darco
  

Le pau d’arco provient de l’écorce d’un arbre dénommé Tabebuïa Avellanedae. C’est d’ailleurs l’un des rares arbres qui est totalement immunisé contre toute infection due à des champignons. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est utilisé comme anti fongique contre la candidose.

C’est un puissant anti viral et antibiotique qui associe la xyloidine et le lapachol. Cette plante médicinale traditionnelle est utilisée aussi contre de nombreuses autres affections à caractère cancérigènes et bactériennes ainsi que dans le traitement de multiples tumeurs.

Bienfaits

Contre les problèmes respiratoires

A l’origine les Amérindiens utilisaient le Pau d’Arco pour lutter contre les problèmes respiratoires, l’asthme…. Le Pau d’Arco est également utilisé dans les médecines traditionnelles africaines pour lutter contre les problèmes respiratoires.

Ces peuples faisaient bouillir les écorces recueillies pendant plusieurs minutes. Lorsque l’eau est recueillie, on en fait un bain de vapeur à l’aide d’un récipient .Il est très efficace.

L’eau bouillante dans le récipient est placée juste devant le malade qui est généralement torse nu et en position assise. On le recouvre d’une couverture bien épaisse. Sous l’action du pau d’Arco et de la vapeur, le malade transpire abondamment.

Purification du sang

Le Pau d’Arco est un dépuratif. Ses nombreux principes actifs nettoient et purifient le sang des toxines emmagasinées. Il permet donc au sang de circuler plus facilement dans le corps.

Il permet une meilleure aération du sang. De façon général, il est un allié pour le système sanguin (1).

Dans son livre intitulé ‘’Honnete herbal foster’’ publié aux Etats- unis, le thérapeute Tyler Varron E. explique comment le Pau d’Arco peut soigner des maladies diverses.

Contre les fièvres

C’est le même procédé de bain de vapeur utilisé dans le cas du refroidissement, des fièvres, du paludisme et de plusieurs autres maladies dans le genre. Le malade le fait en général deux à 3 fois par jour.

On s’assure à chaque fois qu’il transpire abondamment, signe que les propriétés du remède ont pénétré l’organisme sous l’effet de la chaleur.

En hiver le thé chaud du Pau d’Arco vous fera énormément de bien. Non seulement un bien être en général, mais pour la prévention des angines, des grippes, maux de gorge et autres.

Anti fongique

Le Pau d’Arco étant un antifongique, il permet de lutter efficacement contre les infections buccales, de la peau, ou des parties génitales. Par ailleurs, vous pouvez traiter votre cuir chevelu en cas d’infection avec le Pau d’Arco (2).

Ceci par une application location sur les parties infectées.

Dans les médecines traditionnelles Africaines, la vapeur du Pau d’Arco est utilisée pour soigner les femmes après l’accouchement. Ce bain de vapeur vaginal (bain de siège) permet de guérir très rapidement de l’accouchement et d’éviter toutes sortes d’infections .

L’eau recueillie du pau d’arco est aussi utilisée pour les toilettes intimes des femmes. A l’état tiède, utilisez cette eau si vous avez des démangeaisons ou des infections de ce côté.

Vous pouvez également l’utiliser en cas d’eczéma, d’herpès, d’acné et de toutes sortes d’infections cutanées.

Fonctionnement dans votre organisme

Le parc d’Arco est constitué de plusieurs :

  • Antioxydants dont le Lapachon, le xylidine
  • flavonoïdes,
  • alcaloïdes,
  • minéraux
  • Oligo éléments,
  • quinones

Le pau d’arco doit sa particularité au lapachon.

Les quinones sont des organismes très réactifs (15 ) présents dans cette écorce  et qui agissent sur le système immunitaire.

Le xylidine est aussi une autre quinone contenue dans le Pau d’Arco. Sa particularité est de détruire les bactéries et les infections antifongiques.

Des diverses études, on réalise que chaque quinone agit de façon particulière sur une partie du corps (3).

Utilisation et recommandation

Vous avez le Pau d’Arco sous diverses formes :

  • Décoction
  • Capsules
  • Extraits
  • Thé

Puisque le Pau d’Arco est un fluidifiant, il n’est pas à recommander aux hémophiles. L’hémophilie est une maladie héréditaire caractérisée par une tendance hémorragique ; donc une difficulté pour le sang du patient à coaguler.

Si vous souffrez de cette maladie ou êtes prédisposée, consultez votre médecin avant de consommer du pau d’arco.

Par ailleurs éviter d’en consommer avant et après des interventions chirurgicales pour éviter toutes interactions médicamenteuses avec les médicaments coagulants.

Respectez les doses de consommation. Vous pouvez avoir une diarrhée ou des vomissements en cas d’excès .

Utilisation

  • Le pau d’arco peut se prendre sous forme de thé, plusieurs fois par jour
  • Pour cela, il suffira de préparer une décoction des écorces de l’arbre, de tamiser et d’en prendre plusieurs fois par jour.
  • Pour plus d’efficacité, il va falloir bouillir environ 15 à 50 grammes de poudre d’écorce interne, pendant environ 10 minutes, dans un demi-litre d’eau

Recommandations

Contre la candidose vaginale, on imbibera simplement des tampons de la décoction, qu’on changera après 24 heures

L'huile essentielle d'origan

huile-essentielle-origan-antifongique
  

Parmi les traitements à basse de plantes naturelles, figure en bonne place l’huile d’origan.

Le rôle de l’huile essentielle d’origan

L’huile d’origan est un antifongique très efficace contre les effets de l’excédent de Candida Albicans dans l’organisme. Elle détruit les germes néfastes à l’équilibre de la flore intestinale.

Pour cela, il est important d’en contrôler les prises. Car elles peuvent avoir des effets secondaires, comme des réactions allergiques chez les patients les plus fragiles.

L’huile essentielle d’origan est un antifongique. Elle est un peu visqueuse, épicée, piquante et quasi incolore.

Bienfaits

Pour les cheveux

Parce que l’huile essentielle d’origan est un antifongique, elle est essentielle pour le traitement du cuir chevelu.

Que ce soit pour lutter contre les champignons et infections de toutes sortes. Ou encore pour relaxer le cuir chevelu et permettre une bonne circulation sanguine au niveau du crâne.

Que ce soit aussi pour la pousse de vos cheveux. Que ce soit pour avoir une belle chevelure, soigneuse, et en parfaite santé, je vous conseille l’huile essentielle d’origan pour votre beauté capillaire.

Pour votre peau

L’huile essentielle d’origan (1) contient du carvacrol, composé organique qui agit au niveau des cellules de l’épiderme. En cas de d’infections cutanées, d’herpès, d’infections fongiques, d’acné, de piqûres d’insectes et autres, faites une application locale de cette huile avec une huile douce.

Vous pouvez massez directement la partie concernée avec quelques gouttes d’huile diluées, ou en imbiber un coton. Au départ vous ressentirez des picotements, ce n’est pas bien grave, ça prouve juste que l’effet antiseptique de cette huile essentielle est en marche.

Contre les pieds d’athlète

Si vous avez les pieds d’athlètes, massez vos pieds avec l’huile essentielle d’origan. Mieux trempez vos pieds dans une solution : eau tiède-huiles essentielles.

Un eubiotique

Dire que l’huile essentielle d’origan est un eubiotique signifie qu’elle ne tue que les germes nocifs, épargnants les bonnes bactéries.

En tant qu’un antifongique naturel, cette huile essentielle agit mieux qu’un antibiotique dans le traitement des infections fongiques.

Un relaxant

L’huile essentielle d’origan est utilisée dans les SPA pour la relaxation. Soit elle est diluée dans de l’eau de massage, soit elle est appliquée diluée dans une huile douce pour le massage corporel.

Ses propriétés permettent de faire tomber la pression et de ressentir un bien être général.

En cas de dépression, de trouble de concentration, de fatigue générale ou encore de troubles nerveux, utilisez cette huile essentielle pour venir à bout de vos problèmes.

Fonctionnement dans votre organisme

Il est composé de puissants organiques tels que les phénols, l’alcool terpénique, les monoterpènes , les sesquiterpènes.

Le carvacrol et le thymol font aussi sa popularité. Ils sont certes toxiques (à dose élevé), mais sont de puissants anti fongiques, anti microbiens.

Le carcavol et le thymol  tuent les candida albicans en les déshydratant .

L’huile essentielle d’origan contient 70% en général de carvacrol. Il existe de plus en plus sous forme de comprimé à libération prolongée, qui va permettre de libérer petit à petit les propriétés de cette huile dans le corps.

Utilisation

  • Inhalation : vous pouvez verser quelques gouttes de l’huile essentielle d’origan dans votre mouchoir et inhaler

Je déconseille de faire un bain de vapeur uniquement avec cette huile et de l’eau chaude. Mélangez-la plutôt à d’autres huiles plus douces pour un meilleur effet.

En effet, l’huile essentielle d’origan contient du phénol, et d’autres composés, qui sont plus agressifs. Un mélange à des huiles essentielles plus douces et de l’eau fera donc l’affaire.

  • Application cutanée : Puisqu’elle est agressive, ne l’appliquez pas directement sur la peau pour ne pas avoir d’irritation. Diluez quelques gouttes d’huile dans des huiles essentielles douces.

Plongez-y votre coton pour faire une application cutanée. Vous pouvez la mélanger à de l’huile d’olive par exemple.

  • Par voie orale : diluez 1 goutte d’huile essentielle d’origan dans une cuillère à café de miel ou d’huile d’olive et consommez directement. Vous pouvez consommer ceci 3 fois par jour.

 

  • Culinaire: vous pouvez parfumer vos gâteaux, plats, smoothies avec l’huile essentielle d’origan. En fonction de la quantité, ajoutez 1 ou plusieurs gouttes d’huile essentielle.

 

  • Pour vos cheveux : Vous pouvez en ajouter dans vos shampoings, dans vos crèmes et autres produits capillaires pour bénéficier de ses bienfaits. Par ailleurs vous pouvez l’utiliser en bain d’huile.

Recommandation

  • A éviter pour les femmes enceintes et celles qui allaitent
  • Evitez de faire consommer directement de l’huile essentielle d’origan à un enfant de moins de 15 ans. Par contre pour les plats parfumés à base de cette huile, pas de souci, il peut s’en régaler.

Autre chose avant de nous quitter, santé Canada voulait interdire la vente de l’huile essentielle d’origan pour les risques de toxine liés. Un individu de 70kg ne doit pas excéder 15,4 mg(microgrammes) par jour. Donc attention.

 

Utilisation

  • Pour ce qui est de l’huile d’origan, la posologie recommandée et de 0,2 millilitres à 0,4 ml par prise
  • Répéter la prise deux fois par jours, en prenant bien soin de le faire entre les repas. La prise sous la forme de capsules gastro-résistantes est aussi possible.

Recommandations

S vous avez des effets secondaires, il faudra arrêter le traitement et rencontre le médecin. L’huile d’origan contre la candidose est une alternative à l’acide caprylique par exemple.

La berbérine

berberine-source

Elle est un alcaloïde végétal qui recouvre de multiples vertus (voir notre article sur- quels sont les bienfaits de la berbérine).

Bienfaits

Contre le cancer de type 2

La berbérine stimule l’APKM (Adénosine Mono phosphate activated proteine Kinase) pour une meilleure conversion du glucose. La consommation de berbérine amène d’ailleurs le foie à produire moins de glucose.

La résistance à l’insuline caractérise entre autres le diabète de type 2. Or les actifs de la berbérine réduisent fortement cette résistance à l’insuline.

C’est pourquoi plusieurs chercheurs ont pu voir en la berbérine un extrait naturel, végétal et sans effets secondaires pour lutter efficacement contre le diabète (1).  

Contre les maladies cardiovasculaires

L’excès de cholestérol dans le sang va entraîner un dépôt de plaques de graisses sur les parois des artères, Celles-ci deviennent plus rigides et étroites empêchant une bonne circulation sanguine.

Cet état conduit généralement aux accidents cardiovasculaires. Or la berbérine réduit les lipides sanguins tout comme le glucose sanguin. L’action de la berbérine fait diminuer fortement le mauvais cholestérol et favorise la montée du bon cholestérol .

Une étude (2) menée en Chine sur 84 patients attestent bien de cela.

Un puissant antifongique

Les bifidobactéries sont les bonnes bactéries présentes dans notre flore intestinale. Elles jouent un rôle important dans l’équilibre du système immunitaire.

Entre autres, elles permettent l’assimilation de certaines vitamines. Elles rendent actives certains nutriments qui ne sont pas actifs d’eux même.

Ces bonnes bactéries cohabitent avec les mauvaises bactéries qui s’accumulent par l’effet des toxines, de certains médicaments tels les antibiotiques ou de la consommation de certains aliments.

Pas de soucis lorsque vos bonnes bactéries ont le dessus. Mais il arrive que les ennemies deviennent trop nombreuses et menacent visiblement votre équilibre immunitaire.

Les actifs de la berbérine consommée agissent donc en renfort pour détruire les mauvaises bactéries. Il s’en suit donc un grande destruction et nettoyage de la flore intestinale. De cette façon, l’équilibre est toujours préservé et vous êtes protégé de diverses maladies (3).

Contre les graisses abdominales

La berbérine stimule l’action de l’enzyme APKM (Adénosine Mono phosphate activated proteine Kinase) dans la conversion des lipides et du glucose.

Implicitement, la berbérine aide à aspirer les graisses abdominales. C’est le même effet avec la destruction des graisses au niveau des parois des artères.

Anti aging

Le docteur Américain Whitaker, précurseur de l’introduction de la berbérine dans le monde médical aux Etats Unis soutient que la berbérine en plus de contrôler le taux de sucre sanguin, protège les cellules du vieillissement prématuré.

Avez-vous souvent des envies de sucreries et de pain, des douleurs abdominales parfois accompagnées de démangeaisons ? Avez-vous été diagnostiqué comme souffrant d’une candidose ? Alors sachez qu’un traitement naturel est  la solution pour arriver à vaincre facilement cette pathologie.

La berbérine, un antifongique naturel extrait des plantes

La berbérine est extraite d’une plante chinoise et américaine. Son efficacité est sans doute due à ses propriétés alcaloïdiques, qui favorisent une régularisation de l’équilibre du taux de candida albicans dans la flore intestinale.

Elle permet de lutter contre de nombreuses variétés de levures et champignons, parmi lesquelles, la surcharge de Candida Albicans. Son impact sur ce germe est plus efficace que celle des autres antifongiques naturels.

Elle a de nombreuses propriétés parmi lesquelles :

  • Le renforcement de l’immunité ;
  • La destruction des levures dues à la candidose et bien d’autres virus et bactéries ;
  • La régénération des bactéries utiles pour la flore intestinale ;
  • Les vertus anti diarrhéiques, même pour les plus chroniques.

Fonctionnement dans l’organisme

L’enzyme APKM (Adénosine Mono phosphate activated proteine Kinase) est le régulateur de votre métabolisme de base.  Elle joue plusieurs rôles essentiels dans votre organisme dont la conversion des aliments (lipides et glucose) en énergie cellulaire dans l’organisme (4).

Elle est fabriquée par l’organisme. La berbérine est intéressante car c’est elle qui stimule l’enzyme APKM.

En stimulant donc cette enzyme, la berbérine participe aussi à la transformation des aliments en énergie cellulaire. Par ailleurs ses principes actifs agissent sur le corps à divers niveaux comme indiqué brièvement dans les bienfaits de la berbérine.  

Utilisation

  • Il retenir ici que cet anti fongique doit être pris comme un supplément alimentaire, afin d’obtenir des résultats encore plus efficaces
  • La posologie de la berbérine est de trois prises de 500 mg par jour, pendant 3 mois au moins.
  • Même si les résultats commencent à être visibles à deux semaines de prise régulière, il est important de prolonger le traitement pour des résultats encore plus efficaces

Consommer 500 mg-2000 mg par jour de berbérine. Ceci en 2-3 prises au cours de la journée pour éviter les risques d’insomnie.

Par ailleurs, consommez le avant les repas pour permettre une meilleure action sur le glucose et les lipides dans le corps.

Consommez vos capsules de berbérine sur 3 mois au moins pour ressentir les effets.

En général, à partir de deux semaines les bienfaits commencent à se manifester.

Référez-vous dans tous les cas aux recommandations dans la notice.

Recommandations

Contre-indication médicamenteuses :

La berbérine est déconseillée chez les femmes enceintes, car sa prise dans cet état provoquerait des contractions de l’utérus. Il est également déconseillé aux femmes qui allaitent

  • Evitez de consommer des doses fortes pour éviter des risques de diarrhées, des crampes d’estomac

Les plantes à base de berbérine étaient utilisées dans les médecines traditionnelles pour fluidifier les menstrues des patientes. Il est donc déconseillé aux femmes enceintes de consommer des extraits de berbérine, mieux parlez en à votre médecin

  • Si vous êtes soumis à des médicaments tel que le paracétamol, évitez les prises de berbérine. Le paracétamol ne devient actif dans notre corps que sous l’effet de l’enzyme CYP3A4.

Or la berbérine inhibe cette enzyme, la rendant inapte à nous soigner. Demandez donc conseil à votre médecin avant la prise de berbérine.

  • La berbérine est hypoglycémiante. Attention à son usage car des doses élevées peuvent entraîner une chute brutale du taux de glycémie.

Le gingembre

gingembre-antifongique-naturel

Bienfaits

Pour les cheveux

Pour lutter contre les pellicules et la chute de vos cheveux, vous pouvez utiliser une solution à base de gingembre Des lotions de gingembre sont également vendues pour l’entretien des cheveux particulièrement les cheveux blancs (1) .

Chez vous, mélangez de l’huile de sésame à du gingembre (jus, poudre). Massez vos cheveux et cuir chevelu. Non seulement l’application du gingembre retarde l’apparition de cheveux blancs, mais il fait briller les cheveux.

Contre les nausées et les vomissements

Le gingembre vous permet de lutter efficacement contre les nausées et les vomissements. Il stimule également votre appétit à travers la salivation que sa consommation entraîne. Vous pouvez le consommer en poudre, en rhizome, ou en tisane.

À lire: Les bienfaits du jus de gingembre

Superbe aphrodisiaque

Le gingembre est un aphrodisiaque. Une étude menée sur des rats mâles a permis d’injecter des extraits de gingembre à ces rats. On a réalisé une augmentation du taux sérique de la testostérone chez ces rats.

Permettant donc de conclure que le gingembre a des effets positifs sur la libido.

Anti inflammatoire

Conseillé pour lutter contre les migraines, la goutte, l’arthrite, la prostate et autres sources d’inflammations, le gingembre a des effets anti inflammatoires pour réduire les douleurs (2).

En cas de douleurs, consommez du gingembre (en tisane surtout) pour un mieux-être.  Vous pouvez également en consommer même en dehors des crises pour les prévenir.

Selon des témoignages sur les forums, traiter son arthrose avec du gingembre conduit à une nette réduction  des douleurs et un espacement des crises.

À lire: 6 raisons de consommer du gingembre 

Pour la santé de vos poumons

Si vous consommez du tabac, mâchez régulièrement du gingembre. Ou encore prenez le en tisane. Les composants actifs du gingembre nettoient efficacement la nicotine qui encrassent vos poumons.

Le gingembre est un détoxifiant et vous permettra de purifier vos poumons. La bonne santé de votre système respiratoire est assurée.

Vous aurez besoin de :

  • 500 grammes de gingembre
  • 1 oignon moyen,
  • 2 branches de thyme,
  • 1/4 cuillère à café de poivre,
  • 1 cuillère à café d’ail ou 1 gousse d’ail

Mélangez bien les ingrédients. Rajoutez le dans vos différents plats. Cela facilitera le nettoyage de la nicotine de vos poumons.

La solution citron- gingembre-miel est aussi recommandée pour restaurer vos poumons (voir notre article sur les bienfaits du gingembre).

Brûle graisse

Le gingembre est reconnu pour son action dans la perte de poids. Je vous conseille de l’associer au citron pour un meilleur effet. Le gingembre ne contient pas de trace de cholestérol. Il ne contient que 80 calories pour 100g, donc très pauvre en calories.

Contre l’hypertension

Combiné à l’ail, le gingembre a des effets positifs dans la lutte contre l’hypertension.

Contre les maux de gorge

Le gingembre est utilisé dans les médecines traditionnelles (Asie-Afrique) pour traiter les infections liées à la gorge. Que ce soit la toux, les angines et autres, prenez du gingembre en tisane.

En hiver surtout, il est conseillé de le consommer régulièrement pour vous préserver de la grippe et des maladies bénignes.

Le syndrome du côlon irritable

Pour soulager vos douleurs, consommez régulièrement du gingembre. Non seulement cela va réduire les douleurs à l’instant. Mais la consommation de manière continue va atténuer , espacer vos crises.

Pour la protection du tube digestif

A travers ses composants actifs, le gingembre détruit les mauvaises bactéries. Il est un antifongique de taille.

Au-delà, vous pouvez consommer du gingembre en solution buvable soit pour prévenir ou pour lutter contre :

  • Les inflammations de l’estomac
  • Les brûlures d’estomac, les remontées gastriques
  • Les ballonnements et les gaz
  • Les toxines consommées
  • Les ulcères

La candidose se manifeste par plusieurs types de symptômes : la fatigue, les problèmes gastriques, intestinaux, gynécologiques et même dermatologiques, parfois respiratoires, accompagnés de céphalées.

Les traitements chimiques ne sont pas définitifs, une fois qu’ils sont achevés, le patient est le plus souvent sujet à des récidives. La racine du gingembre est un antifongique puissant, qui permet de mettre fin à une candidose.

À lire: les bienfaits de la combinaison gingembre citron

Les propriétés du gingembre

Cette grande racine a de nombreux bienfaits pour la santé. Renforce l’immunité en mettant fin à la prolifération des levures. Les gingerrols qui sont présents dans le gingembre sont traitent la flore intestinale et la rééquilibre. Ses capacités anti inflammatoires permettent de soulager aussi de nombreuses affections chroniques

Fonctionnement dans l’organisme

Le gingembre est composé de :

  • Gingerol
  • Minéraux,
  • Glucides
  • Lipides
  • Vitamines : vitamines C, B1, B2, et B3. La vitamine C contenue dans le gingembre disparaît lorsqu’il est séché.
  • Amidon
  • protéines

Le gingérol et le shagoal, deux antioxydants contenus dans (3) le gingembre lui confèrent les propriétés anti bactériennes, anti inflammatoires, analgésiques (prévient ou diminue la sensation de douleur) et antipyrétiques (lutter contre la fièvre).

Utilisation

  • Il est nécessaire de consommer le gingembre cru, de préférence entre les repas
  • Vous pouvez nettoyer et le découper en dé, et en prendre journalièrement 15 grammes en moyenne par jour, et trois tranches
  • Bouilli, le gingembre ne doit pas être associés à du sucre, ce qui atténuerait son efficacité
  • Une boisson de tisane gingembre est idéale pour les petites faims

Le gingembre frais utilisé en cuisine peut être pris à n’importe quel moment. N’excédez cependant pas la limite de 4 grammes par jour.

Pour les extraits de gingembre vendus , référez-vous aux recommandations de la notice pour plus de sécurité. En général, la dose journalière conseillée se situe entre 500-2000 Mg.

Recommandations

Il n’ya pas d’effet secondaire si le gingembre est consommé en très grande quantité. Vous pouvez donc l’adopter dans votre alimentation quotidienne, tout en évitant de consommer les aliments qui favorisent la prolifération du candida albicans

La biotine

biotine
  

 

La Biotine inhibe le développement du Candida

La Biotine est efficace contre la transformation du Candida Albicans présent dans notre organisme, en levure dangereuse pour notre santé. Plus le Candida Albicans évolue, plus nos intestins sont exposés à une porosité.

La biotine permet donc de rendre le système immunitaire plus invulnérable, en limitant le développement du germe en mycélium. La muqueuse intestinale, nécessaire pour assurer un équilibre parfait est alors préservée. Elle assure une croissance cellulaire, et produit les acides gras

La biotine (vitamine B7) est une vitamine du groupe complexe de vitamine B. Elle est, parfois appelée vitamine ‘’H’’ provenant de l’expression allemande ‘’haar and haut’’ (cheveux et peaux) .

Retenez en des mots simples que ce sont ces vitamines qui convertissent les aliments que nous consommons en énergie utilisable pour toutes les parties du corps.

La biotine en plus participe à la décomposition des glucides, des graisses et des protéines. Tel que détaillé, vous percevez déjà les bienfaits de la biotine.

Bienfaits

Energie à gogo

Pour les sportifs, et ceux qui font des activités nécessitant de la force physique, la biotine est un ‘’must have’’ pour vous. Elle fortifie vos muscles, aident à soutenir vos activités musculaires, sportives (1).

La biotine au-delà de l’énergie qu’elle apporte à vos muscles, aide à la reconstruction des tissus musculaires lorsqu’ils sont abîmés. En cas de déchirure ou tout autre problème musculaire, pensez biotine.

Epaisseur de votre chevelure

Si vous avez les cheveux fins, prenez souvent la biotine. Elle renforce en fait l’épaisseur des mèches de cheveux. Elle lui donnera une belle allure. Vos cheveux seront plus solides, moins cassants et sains.

Il en est de même pour les ongles. Le manque de biotine se traduit entre autres par des ongles cassants. Utilisez donc la biotine pour traiter vos ongles. Pour les rendre plus solides.

Toujours plus jeune

Avec la biotine, vous avez des années en moins. Vous paraissez plus jeune, fort, meilleure allure, good looking. C’est parce que la biotine agit sur les cellules de la peau pour leur donner une apparence radieuse.

Plusieurs produits cosmétiques ou pharmaceutiques dans la lutte contre le vieillissement des cellules utilisent dans leurs procédés chimiques, la biotine.

Réduction du taux de sucre sanguin

Associé à du chrome, la biotine B7 est efficace pour équilibrer le taux de sucre sanguin. Il permet aussi une tolérance à l’insuline.

Fonctions cognitives

Parce que la biotine transforme en énergie les aliments, elle permet par ricochet au corps de disposer d’énergie nécessaire pour alimenter les fonctions cérébrales entre autres.

Elle permet à ce titre de réduire les risques d’apparition des maladies dégénératives, en particulier l’Alzheimer. Elle favorise en outre les activités de la mémoire.

Fonctionnement dans votre organisme

Les vitamines complexe B dont fait partie la biotine soutiennent l’activité métabolique, les fonctions cérébrales, la signalisation nerveuse et de nombreuses autres fonctions quotidiennes importantes.

Elles apportent également de l’énergie au corps et soutiennent le système immunitaire en général (2). La biotine est également essentielle dans la formation d’acide gras et dans le traitement du glucose.

Dans les pays développés ou les individus consomment quotidiennement des calories, il est quasi impensable d’avoir une carence en biotine. Cependant la prise prolongée de médicaments anti convulsions ou d’antibiotiques peut entraîner une carence en biotine.

Les besoins quotidiens du corps en biotine sont assez faibles (voir ci-dessous). Les biotines passent dans le sang, mais l’excès de biotine est rejeté sous forme d’urine. Ce qui signifie que votre corps emmagasine pas de biotine. A vous d’en consommer au quotidien pour préserver votre système immunitaire.

Utilisation

Si vous souhaitez acheter des capsules de biotine pour pallier à votre carence en biotine, achetez celles qui sont de qualité supérieure. Elles seules, peuvent vous apporter les bénéfices que vous apportent la biotine consommée naturellement, sans ajout chimique et autre.

La biotine existe sous plusieurs formes (3) dont  :

  • Les capsules
  • L’extrait liquide

L’Académie nationale de l’Institut des sciences aux Etats Unis impose une marge dans la consommation de la biotine.

  • 30 Mcg (microgrammes) pour les femmes et les hommes de plus de 19 ans
  • 35 Mcg pour les femmes qui allaitent
  • 25Mcg pour les adolescents
  • 5 Mcg pour nos chers nourrissons
  • 6-8 Mcg pour les enfants de 7 mois a 3 ans
  • 12-20 Mcg pour ceux Age de 4-13 ans

Recommandation

Plusieurs symptômes sont liés à la carence en biotine. Ce sont par exemple :

  • La chute des cheveux,
  • Les ongles cassants
  • La fatigue générale
  • Les sauts d’humeur
  • Les crampes et douleurs musculaires

Vous pouvez ajouter directement de la biotine dans votre crème capillaire ou massez vos ongles avec au coucher. Par ailleurs, la biotine pénètre difficilement les pores lorsqu’elles sont appliquées sur la peau.

C’est pourquoi les médecins recommandent de la consommer par voie orale pour profiter de ses effets sur la peau.

Certaines personnes ont rapporté des effets secondaire tels que l’acné.

Par ailleurs, évitez les suppléments de biotine en cas d’insuffisance rénale.

Utilisation

  • La consommation des aliments riches en biotine devra être régulière et en quantité suffisante
  • Ce sont généralement les aliments riches en vitamine H
  • Bouilli, le gingembre ne doit pas être associés à du sucre, ce qui atténuerait son efficacité

Recommandations

Voici quoi consommer:

  • les légumineuses
  • le soja
  • les lentilles
  • le germe de blé
  • le poisson gras
  • le maïs
  • l’avocat
  • le jaune d’œuf
  • les carottes
  • la laitue

La camomille

camomille-antifongique
  

Avant toute chose, vous devez distinguer la camomille Romaine de la camomille Allemande. Elles sont toutes deux bénéfiques au tube digestif avec quelques différences.

La camomille Romaine coûte plus chère car son extraction est plus difficile. Ce que l’on retrouve plus facilement dans les commerces est la camomille Allemande.

Les bienfaits

La camomille a des effets positifs sur le système immunitaire

Le système immunitaire bénéficie toujours d’un regain d’énergie et d’un renouvellement grâce aux bienfaits de la camomille. Elle a des capacités apaisantes et anti mycosiques, à même de nous aider à venir à bout des infections intestinales et autres maux causés par le Candida Albicans.

Elle stimule le développement des globules blancs, et détruits certaines bactéries à l’origine des infections vaginales.

La camomille s’utilise en usage externe et en usage interne. Tout dépend de la forme de candidose dont on souffre. Mais toujours est t-il que ses vertus apaisantes contribueront à réguler le taux de candida albicans de notre organisme

Au secours de notre tube digestif

Depuis plusieurs siècles, la camomille est utilisée pour les troubles digestifs (1). Que ce soit contre les ballonnements, les constipations, les diarrhées, les ulcères gastriques et plusieurs problèmes liés au système intestinal la camomille vous aidera.

Cet antifongique est également conseillé chez l’enfant pour traiter les coliques et autre problèmes digestifs.

Pour des menstrues régulières, fluides

La camomille a un effet fluidifiant, il est donc conseillé de boire des infusions de camomille quelques jours avant vos menstrues et pendant vos menstrues. Elle aidera à nettoyer et fluidifier les menstrues.

Contre les états grippaux

Le thé de camomille est aussi une bonne option pour passer l’hiver en pleine forme. Contre les fièvres, les angines, les migraines, les grippes et toute maladie bénigne en hiver, je vous conseille une tasse bien chaude à la camomille.

Mieux prenez du thé à la camomille en prévention des rhumes et autres si vous êtes assez sensibles.

Un anti inflammatoire

En interne, la camomille soigne les inflammations de l’estomac. Elle est aussi efficace contre d’autres types d’inflammations en externe. Vous pouvez l’utiliser en cataplasme ou utiliser des extraits liquide de camomille pour les massages sur la zone concernée.

Contre les hémorroïdes

La camomille soulagera les douleurs liées à vos hémorroïdes. Parce qu’elle est un anti inflammatoire, parce qu’elle a des vertus calmantes. C’est une plante conseillée dans le traitement des hémorroïdes.

Pour un meilleur effet, faites des bains de sièges à la camomille et appliquez par la suite les crèmes à la camomille.

Contre le stress et la fatigue générale

Faites des bains de vapeur à la camomille pour vous débarrasser des états d’anxiété, de stress et de fatigue générale. Ou versez des extraits liquides dans votre bain et plongez-y. Cette étude démontre l’effet des bains à la camomille sur l’organisme (2).

Le fonctionnement dans l’organisme

La camomille contient plus de 36 flavonoïdes et 28 terpénoïdes, des ingrédients bio actifs qui agissent dans tout l’organisme. Les éléments de la camomille sont mieux préservés avec l’alcool.

La camomille est également efficace contre les douleurs à l’estomac.

On a pu énoncer que l’activité des constituants de la camomille inhibe la prostaglandine et la cyclooxygénase (COX-2) sans affecter leur forme constitutive. D’où la réduction de la douleur.

Les flavonoïdes, la matricine, l’apigénine et autres constituants agissent comme des anti inflammatoires et des  antibactériennes (3).

Utilisation

En général, la camomille quel que soit l’espèce se récolte vert et frais; lorsque la plante est en début de floraison. La partie récoltée est le capitule (base sur laquelle repose la fleur).

La camomille existe sous multiples formes à savoir :

  • Capsules
  • Poudre de camomille
  • Huile essentielle
  • En teinture : c’est un extrait de camomille mélange à l’alcool
  • Lotion
  • En extrait liquide
  • En capitule séchée
  • Usage en infusion :  pour les infections au niveau des gencives et de la cavité buccale en générale, les cicatrisations lentes…

Faites infuser des capitules séchées (3 grammes de camomille séchées dans 100-200 ml d’eau bouillante).

Plongez-y votre compresse lorsque l’eau a tiédi et l’appliquer sur la zone concernée.

  • En bain : les varicelles, les eczémas et toutes sortes d’infections cutanées, Dans les cas de varicelles, plongez-vous dans un bain à la camomille.

Recommandation

La vente des médicaments est régulée différemment de la vente des suppléments. Les premiers sont beaucoup plus stricts.

Dans le cas de la camomille par exemple, son pollen peut être toxique. Par ailleurs la camomille peut interagir avec les anticoagulants.

La camomille peut être utilisée par tous et a rarement des effets secondaires. Cependant demandez d’abord conseil à votre médecin si vous avez d’autres soucis de santé.

 

Utilisation

  • En usage interne, on pourra boire des infusions de camomille de manière régulières. Vous préparerez trois feuilles par tasse
  • En usage externe, des cataplasmes de camomille, des inhalations sont aussi conseillées. Une pâte de trois feuilles qu’on appliquera comme pommade sur la peau seront d’une grande aide

Le rutabaga

rutabaga-candidose
  

Le rutabaga est un légume qui a de nombreuses vertus médicinales, parmi lesquelles, le rétablissement de l’équilibre de la flore intestinale.

Un régime alimentaire au rutabaga

La consommation de ce légume est appropriée pour le régime du candida albicans. Il est riche en fibre, en potassium, en vitamines et en plusieurs autres éléments.

C’est un tubercule qui a des vertus laxatives, et digestives. C’est un désinfectant intestinal qui permettra à la flore intestinale de retrouver son équilibre. C’est un diurétique reminéralise en même temps l’organisme. Il a une action concrète sur les organes où logent régulièrement le candida albicans, tels que l’intestin, l’estomac, l’œsophage.

Le rutabaga est le chou-navet que nous connaissons tous. Comme tout légume crucifère, il est un puissant antifongique-entre autres.   Il est issu du croisement entre le chou frisé et le navet.

Bienfaits

Pour perdre du ventre

Plein d’antioxydants, le rutabaga va absorber dans votre abdomen, les toxines emmagasinées.

L’avantage de ce légume comme tous les crucifères d’ailleurs est de nettoyer le corps des métaux lourds, des toxines, des graisses. Il est un légume conseillé dans les régimes pour perdre du ventre (voir notre article).

Detoxifiant du systeme digestif

En plus du candida albican qu’il piège et dont il évite le développement, il est aussi efficace à divers nouveaux. Il inhibe l’action des divers parasites dans l’estomac. Il aspire la graisse, et fluidifie notre transit.

Puisqu’il est riche en fibre, je vous le conseille en cas de constipation. Il détoxifie votre système digestif.

Anti aging et anti cancer

Le rutabaga peut être consommé en prévention des cancers car, riche en antioxydant et en vitamine C. En effet, il lutte contre les radicaux libres dans votre organisme.

Or l’accumulation de radicaux libres, accélère le vieillissement des cellules de votre corps et favorise le développement des cellules cancéreuses. Les légumes crucifères en général sont des légumes anti vieillissement, anti cancer et le rutabaga (1) ne fait pas exception à cette règle.

Contre la tension artérielle et problème liés

Parce qu’il est riche en potassium, environ 325 mg/100g, et riche en eau (90% environ) le rutabaga est un légume dans la lutte contre l’hypertension.

Mais au-delà du potassium, étant lui-même un nettoyant, ses antioxydants vont drainer hors de votre organisme l’excès de sodium.

Diurétique

Contre vos problèmes urinaires, le rutabaga peut vous soulager. Il nettoie vos organes urinaires et les protège des toxines. Il est surtout conseillé en cas de rétention urinaire.

Protection du système immunitaire

Riche en antioxydants, et en vitamine C, il vous donne de l’énergie pour soutenir vos activités. C’est vraiment intéressant de le prendre dans un régime minceur car non seulement vous ne sentirez pas la faim mais en plus il maintient l’équilibre de votre système immunitaire.

Dans les régimes minceur en effet, le système immunitaire peut facilement prendre un coup à cause des privations (2).

Fonctionnement dans votre organisme

Il est riche en (3) :

  • Caroténoïdes
  • Vitamine C, K, E et certaines vitamines B
  • Phytonutriments
  • Minéraux
  • Fibres
  • antioxydants  dont le glucosinolate

 

Le glucosinolate contient du sulfure qui va inhiber l’action des cellules cancéreuses. Ce qui va éviter le développement de ces cellules. La même action est observée pour les radicaux libres dont l’action est piégée par les nombreux antioxydants et le sulfure que contient ce légume.

La vitamine C contenue est aussi importante (plus de la moitié du besoin journalier) . Or cette vitamine aide à la production des globules blancs dans le corps. Elle aide également à la production de collagène qui soutient la formation de l’épiderme, sa restauration…

Pour les os

Les minéraux sont la source de nutriments (la plus importante) pour la construction, le développement et la restauration de nos os. Or le rutabaga a de  multiples minéraux et en quantité importante. Ce sont par exemple, le zinc, le calcium, le chrome, le manganèse…

Utilisation

Le rutabaga se cuisine comme les pommes de terre. Il peut être mangé cru, bouilli, en gratin, à la vapeur, frit…Voici quelques idées gourmandes du rutabaga.

Recette

  • Lavez, pelez et coupez en morceaux 3 rutabaga.
  • Dans une poêle, faites revenir à l’huile d’olive une cuillère à café de curcuma et un quart d’oignon découpé. Ajoutez-y un peu de poivre et de sel selon votre goût.
  • Ajoutez à la poêle vos morceaux de rutabaga et faites revenir quelques minutes.

Vous pouvez le consommer légèrement cuit ou bien cuit. Pour rendre les morceaux de rutabaga plus fondants, fermez votre casserole et réduisez le feu.

Vous pouvez ajouter quelques morceaux de rutabaga dans vos soupes ou sur vos salades dans les cas de régimes minceur surtout.

Vous pouvez faire une purée de rutabaga tout comme vous en faites pour la pomme de terre. Ne vous retenez pas, ajoutez-y quelques herbes fines ou des épices pour un superbe goût. Laissez votre imagination vibrer .

C’est vrai qu’il se mange cru également, mais si vous êtes sensible, évitez de manger les crucifères non cuits car ça ballonne plutôt. Moi je le consomme légèrement cuit avec des épices, et c’est YUMMY.

 

Utilisation

  • Il est possible de le consommer cru ou cuit
  • Votre rutabaga peut être cuisiné sous forme de purée, de gratin, de frites, dans un potage ou alors en ragoût
  • Il suffit de laver votre tubercule, de l’éplucher et de le découper. Vous pouvez également le consommer cru

L'ail

candidose langue
  

L’ail est un excellent antifongique qui a des propriétés qui permettent de lutter efficacement et durablement contre la candidose.

Contenant 400 composants biologiquement actifs, l’ail est un alicament (aliment-médicament) à avoir toujours chez soi.

Au-delà des candidoses qu’il soigne; découvrez d’autres vertus de l’ail et comment ses nutriments fonctionnent dans votre organisme.

Bienfaits

Ail et maladies cardiovasculaires

L’ail contient de l’adénosine qui aide à la dilatation des vaisseaux sanguins. On considère que l’ail quotidiennement consommé peut réduire de 10% la tension. Ce qui est suffisant pour réduire les accidents cardiovasculaires. Je pense qu’une consommation au quotidien de l’ail permet de meilleurs résultats (1).

L’ail contient également des prostaglandines qui ont pour effet de fluidifier le sang. Cette action de fluidifier permet donc de faciliter la circulation sanguine.

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) l’action des composants de l’ail permet de lutter contre l’athérosclérose. L’athérosclérose est le dépôt de graisse sur les parois des artères les durcissant et les réduisant.

Le cumul de graisse sur les parois des artères entraîne à la longue les accidents cardiovasculaires. Le sang ne circule plus librement jusqu’au cœur.

En effet, décomposé, les actifs de l’ail vont nettoyer et diluer ces graisses autour des parois. Il a été constaté que les personnes consommant régulièrement l’ail développent 3 fois moins de risques d’accidents cardiovasculaires.

Lutte contre le cancer

Dans cette étude menée aux Etats-Unis et publiée sur le site de recherche médical Américain (2) , les chercheurs démontrent l’action de l’allicine sur les cellules cancéreuses.

En présence des tumeurs, l’allicine agresse les cellules cancéreuses, limitant leur durée de vie et leur prolifération dans l’organisme. L’étude a été menée sur plusieurs types de cancer dont le cancer de sein, le cancer du côlon.

Les sujets étaient des hommes et des femmes. Cette même étude a aussi porté sur des rats atteints de cancer. L’action de l’allicine dans la destruction des cellules cancéreuses est restée invariable.

Fonctionnement dans notre organisme

L’ail est composé entre autres de :

  • Allicine principal composant actif
  • Adénosine
  • Minéraux
  • Oligo-éléments
  • Les vitamines

L’allicine est une substance de défense contre les insectes et autres. L’allicine est également présent dans l’oignon. Cette ce composant qui donne à l’ail cette forte odeur. L’allicine a des propriétés antibactériennes et antifongiques.

Lorsque nous consommons l’ail, l’allicine qu’elle contient se décompose en acide sulfonique. Ces acides sulfoniques réagissent violemment au contact des radicaux libres en les détruisant.

Dans une étude menée en 2008 aux Etats-Unis, les chercheurs Vipraja Vaidya, Keith U. Ingold, Derek A. Patt ont pu démontrer que les nombreuses propriétés médicinales de l’ail provenaient des acides sulfoniques.

Les acides sulfoniques n’existent pas dans l’ail à l’état libre. Mais dans le processus de transformation des aliments par notre organisme, l’allicine se transforme en acide sulfonique (3).

Protection de la flore intestinale

En plus de la candidose, l’ail est aussi très efficace contre toutes sortes de microbes, de parasites, de bactéries. Il est efficace pour la protection de la flore intestinale.

Utilisation

L’ail est vendu à l’état naturel en gousse, en poudre (séché et moulu), et de plus en plus en supplément. Comme suppléments, ce sont des extraits d’ail contre le vieillissement.

Contrairement à la grande majorité des personnes qui ne supportent pas l’ail à cause de son odeur, moi j’adore précisément son odeur et son goût. Et comme je suis prédisposée à l’hypertension, je le mets dans presque tous mes plats.

Que ce soit dans mes vinaigrettes, mes omelettes, dans les assaisonnements ou divers plats, l’ail et le poivre sont le secret du bon goût de ma cuisine. Par rapport au plat j’y ajoute d’autres herbes fines et épices. Mais à la base c’est l’ail et le poivre.

Je vous conseille de le consommer cuit si vous ne supporte pas l’odeur, le goût. Faites-le revenir, ça parfume bien aussi la cuisson.

Recommandation

Consommez l’ail dans votre assiette n’entraîne pas d’effets secondaires. A moins que vous soyez très sensibles et consommez beaucoup, Vous pouvez avoir des ballonnements si vous en consommez exagérément.

Cependant les extraits d’ail en supplément peuvent interagir avec d’autres médicaments que vous prenez.

  • L’ail en supplément peut interagir avec certains médicaments du VIH.
  • Il peut également interagir avec des médicaments (ciclosporine) donnés après une transplantation d’organe.
  • L’ail en supplément réduit l’effet des pilules contraceptives .
  • Si vous prenez des antis coagulants ou de l’aspirine, évitez de consommer l’ail dans l’intervalle de temps avant et après.
  • L’ail a un effet fluidifiant, évitez d’en consommer dans l’intervalle des chirurgies. Sinon demandez conseil à votre médecin (4).
  • Si vous avez l’ulcère ou la thyroïde, demandez conseil à votre médecin.

Pour les femmes allaitantes, il faut éviter l’ail car il modifie le goût du lait maternel. Votre bébé va refuser le lait maternel, soyez en sûre. Il en est de même pour l’oignon.

 

Utilisation

  • Cru : il suffira de consommer trois gousses d’ails par jour. La méthode la plus aisée sera de les consommer découpés ou râpés dans vos plats, juste avant de les consommer
  • Cuit : vous en prendrez trois fruits 3 x par jour

Recommandations

Le traitement à l’ail est efficace, lorsque vous en consommez régulièrement. En prenant le traitement trois fois par jour, vous permettez à ses composés de se propager dans l’organisme.

L'acide tannique

acide-tannique
  

La candidose est une maladie qui se manifeste par des symptômes de divers ordres. Des nausées matinales et brusques, de la fatigue matinale, des envies le sucre et de pain, des coliques, des démangeaisons et bien d’autres.

 L’acide tannique est extrait de nombreuses plantes, dont l’écorce du chêne.

Les propriétés de l’acide tannique

L’acide tannique a des propriétés diarrhéiques, qui permettent de venir à bout de la candidose. En effet, cet atout lui permet de réguler le taux de candida albicans dans la flore intestinale. Ceci, en éliminant le surplus de germe.

En effet, la diarrhée est souvent un symptôme de candidose. De ce fait, l’acide tannique vient mettre fin à la diarrhée. Il est aussi utilisé dans le traitement de nombreuses autres affections dues à es champignons et autres bactéries. Il préserve le niveau de pH, en diminuant les inflammations tout en assurant un confort général.

Utilisation

  • En usage externe : Faites bouillir un sachet de thé dans une tasse d’eau. Laisser refroidir et appliquer sur les organes touchés
  • En usage interne, vous boirez la même solution plusieurs fois par jour

À vous de jouer et de trouver le meilleur antifongique qui vous convient parfaitement! En plus d’être naturel il ne  sont pas cher et facilement trouvable.

Sources

Les 12 meilleurs antifongiques (naturels, efficaces et dans votre cuisine)
4.8 (96.36%) 55 votes

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m'appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d'être heureux.

Commentaires

  • Bonjour,

    Je viens de lire votre article mais faut il consommer tous ces ingrédients régulièrement? ou si je choisis la méthode de l’huile d’olive, de l’extrait de pépin de pamplemousse et de l’ail (de temps en temps) est ce que ce sera suffisamment efficace?
    Merci de votre réponse.
    Bonne journée

    • Bonjour,

      Il ne faut utiliser tous les ingrédients. L’article permet d’avoir une bonne vision d’ensembles des antifongiques.
      Je conseille en général d’en choisir 2 ou 3 et d’alterner la prise des ces antifongiques. Mais vous pouvez en utiliser un seul aussi.

  • Bonjour!
    Fort intéressant, mais il y a une petite erreur il me semble!
    La Berbérine contre le DIABÈTE de type 2 et non cancer de type 2

    Merci!

Laisser un commentaire

Suivez-nous!