Remèdes naturels

Quels sont les symptômes de la maladie de la vésicule biliaire ?

vesicule-biliaire-symptomes
Écrit par Nathalie Marty
Quels sont les symptômes de la maladie de la vésicule biliaire ?
5 (100%) 23 votes

A vrai dire, il est quasi impossible de reconnaître la maladie de la vésicule biliaire dès les premiers jours car cette petite poche est l’un des organes les plus ‘’silencieux’’ de notre corps. Et pourtant elle n’en n’est pas moins négligeable vu son rôle dans la conservation de la bile.

Aussi, nous attirons votre attention sur la maladie de la vésicule biliaire qui si elle n’est pas traitée à temps peut entraîner des complications. Informez-vous pour savoir quels sont les symptômes de la maladie de la vésicule biliaire.

Quelle est la fonction de la vésicule biliaire

La vésicule biliaire est un organe en forme de poire située sur notre côté droit sous le foie. Et ce rattachement au foie n’est pas fortuit. Le foie rejette dans la vésicule biliaire la bile (les fluides gras) qui vont y être stockés. La bile sera par la suite utilisée dans l’estomac pour faciliter la digestion.

La vésicule biliaire ne crée en général pas de problème. La bile qu’elle fait évacuer vers l’estomac passe par des canaux très étroits. Le problème surgit lorsque ces canaux se trouvent bouchés. La bile dans l’impossibilité de s’écouler forme des calculs biliaires (lithiases biliaires) dans la vésicule biliaire.

Les calculs biliaires sont la première cause de la maladie de la vésiculaire biliaire. Ce sont des caillots (les liquides durcissent) dont la taille peut être celle d’un grain de sable. Ils peuvent également grossir et atteindre la taille d’une balle de golf.

Mais à côté, vous avez la cholécystite et le cancer de la vésicule, deux autres causes moins courantes de la maladie de la vésicule biliaire.

La cholécystite est l’inflammation de la vésicule biliaire. Cette inflammation résulte des calculs biliaires ou encore de tumeurs au niveau du vésicule biliaire.

Reconnaître les symptômes du dysfonctionnement de la vésicule biliaire est très important pour éviter les complications et les inconforts liés à la maladie (1).

Comment reconnaître les symptômes de la vésicule biliaire

Douleurs dorsales

Si vous avez des douleurs aiguës récurrentes au niveau des omoplates, de votre côté droit, pensez un peu à votre vésicule biliaire. Il se peut qu’il y ait un lien avec. En général, la cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire) se manifeste de cette façon.

Fièvre

Dans plusieurs cas de maladies, vous pouvez avoir de la fièvre. Mais si votre fièvre est associée à des douleurs au niveau de votre côté droit, de vos omoplates, demandez une consultation médicale. La maladie de la vésicule biliaire en général est bénigne à ses débuts. Lorsqu’il atteint l’étape de la fièvre, Ceci veut dire qu’il y’a des complications (2).

Mauvaise haleine et odeurs corporelles

Vous avez en général une bonne haleine, une haleine plutôt fraîche et du jour au lendemain, vous vous rendez compte de modifications subites sans raisons apparentes. Je ne parle pas de l’haleine au réveil.

Par ailleurs vous constatez des odeurs corporelles persistantes, ce qui vous arrive rarement.

Le dysfonctionnement de la vésicule biliaire entraîne des odeurs corporelles et une mauvaise haleine persistante. A bon entendeur…

vesicule-biliaire

Difficile digestion

Si vous avez souvent des ballonnements, des éructations, des gaz, des brûlures d’estomac, une sensation de satiété. Bref si vous sentez un dysfonctionnement de votre système digestif, pensez aussi à un diagnostic de la vésicule biliaire.

Ces signes apparaissent en général la nuit après un repas très riche. Faites donc attention aux repas gras et évitez les repas copieux le soir. Mangez plutôt léger.

Les nausées et vomissements sont également courants et changent de fréquence d’un malade à un autre. Ils apparaissent souvent dans le cas d’une cholécystite.

Les symptômes de la maladie de la vésicule biliaire sont semblables à celle d’une grippe intestinale ou en encore d’une indigestion.

Jaunisse

La jaunisse se développe rapidement lorsque les calculs biliaires s’obstruent dans la vésicule biliaire.

Comment détecter si vous avez la jaunisse. Votre peau est plus jaunie. Votre langue perd son éclat ainsi que les blancs de vos yeux. Ils passent du blanc au jaune.

L’urine et les selles

Ce n’est pas très intéressant mais faites attention à vos selles et urine si vous sentez déjà quelques malaises. Pour beaucoup de maladies, on peut déjà les flairer à partir de la teinte de nos urines.

Lorsqu’elles sont assez jaunâtres, plus foncées je veux dire, il y’a souci. Révisez un peu dans votre tête, votre consommation d’eau, les aliments ou les médicaments qui peuvent modifier la couleur de vos urines. Si vous ne trouvez aucune cause à ce changement, alors voyez du côté de la vésicule biliaire.

Pour les selles on peut le déceler par la couleur mais aussi par leur apparence. Les selles plus claires ou crayeuses doivent vous alerter sur la maladie de la vésicule biliaire. Pour certaines personnes, ce sont des sortes de diarrhées sur des mois et ceci plusieurs fois par jour (3).

Précautions en cas de maladie de la vésicule biliaire

Consultation médicale

Si vous ressentez ces différentes douleurs et malaises développés plus haut, le plus sage est de vous faire consulter par votre médecin. Demander si possible une échographie abdominale pour situer le mal.

Si le mal concerne réellement votre vésicule biliaire, il vous conseillera des dispositions à prendre. Il peut trouver qu’en fonction de l’évolution des choses vous n’avez pas besoin d’intervention chirurgicale. Ou encore que votre cas nécessite une intervention chirurgicale.

Dans tous les cas, votre spécialiste sait mieux que vous les risques que vous courez. Fiez-vous donc à ses conclusions. Cependant, quel que soit la décision prise, à votre niveau, vous devez adopter une bonne hygiène de vie pour faciliter votre guérison.

Une alimentation appropriée en cas de maladie de la vésicule biliaire

Faites du petit déjeuner votre plus grand repas. Mangez bien équilibré. En fait les douleurs et inconforts de la maladie de la vésicule biliaire se manifestent plutôt la nuit. Donc mangez bien le matin et consommez juste un fruit ou un légume le soir.

Éviter de manger après 7H du soir votre dîner. Ceci afin de laisser à votre corps du temps pour digérer (la digestion est très lente dans ces cas-là) avant que vous n’alliez au lit.

Boire beaucoup d’eau pour faciliter l’écoulement de la bile vers l’estomac.

Mangez plutôt :

  • Les aliments riches en fibre alimentaire (4), les légumes à feuilles tels que les épinards, la laitue
  • Les poissons maigres
  • Les céréales complètes
  • L’huile d’olive (pour votre cuisine),
  • Mangez des aliments pauvres en matières grasses
  • Privilégiez les aliments riches en minéraux tels que le magnésium le potassium, le calcium

Évitez à tout prix :

  • Les repas gras,
  • Les viandes rouges,
  • Les agrumes,
  • Les produits laitiers,
  • Les oignons, le maïs, les pois, le chou de Bruxelles ou le chou-fleur, les navets, les légumineuses,
  • Les huiles hydrogénées partiellement ou totalement (beurre, margarine…)
  • Les boissons gazeuses,
  • L’eau du robinet,
  • Le café, le thé noir
  • Les aliments surgelés,
  • Les aliments frits
  • Les repas épicés
  • Les sodas et autres sucreries
  • Les œufs

 

La maladie de la vésicule biliaire peut traîner sur des mois voire des années avant de se déclencher. Prenez donc très au sérieux l’apparition de ces symptômes qui augurent une évolution de la maladie. Gardez une bonne hygiène alimentaire, dans tous les cas et faites régulièrement des exercices.

À propos de l'auteur

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m’appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d’être heureux.

Laisser un commentaire

Suivez-nous!